Navigation

Topsites

Topsite n°1
Topsite n°2
Topsite n°3
Topsite n°4

Liens utiles

Guide du débutant
Afficher les sujets non-lus

Partagez | 

Fei'Lien – Là où le vent m'emportera ~ {En cours]

Invité
Invité
Sujet: Fei'Lien – Là où le vent m'emportera ~ {En cours]   Lun 13 Juin - 2:30

Informations

• Prénom : Fei'Lien
• Surnom : Lin
• Âge : 22
• Race : Manakete

• Groupe : Vagabonds
• Classe : Archer
• Avantage : Technique
• Désavantage : PV

Description physique

Fei’Lien peut apparaître sous deux aspects physiques. Le premier, l’aspect qu’elle rêvait le plus souvent laisse transparaître son côté draconique. Oreilles pointues, longs cheveux blancs avec des reflets verts et violets, ses sourcils sont eux aussi plus long, et son visage bien qu’humain possède un côté exotique. Lin porte le plus souvent deux tenues : une armure légère en cuire, lui permettant de conserver toute son habilité tout en la protégeant des morsures et des coups tranchants peu puissants, soit un manteau à capuche, lui permettant de se déplacer de manière plus discrète, tel un rodeur.

Pour finir, son aspect draconique un dragon blanc et violet, possédant de multiples épines dorsale ainsi qu’une longue queue. Son apparence n’est en rien agréable sous sa forme draconique, ressemblant plutôt à un monstre qu’à un dragon, bien que sa taille soit bien moins imposante que les dragons plus anciens, ou les mâles.

Image de Fei’Lien sous forme draconnique :
200 mots

Description mentale

Le moindre que l’on puisse dire, c’est que Fei’Lien est névrosée, mais vraiment névrosée. La jeune femme est profondément marquée parce qu’elle a vécu pendant sa captivité. Mais commençons tout d’abord par décrire sa personnalité. La jeune est ochlophobe, c’est-à-dire qu’elle ne peut tout simplement pas rester dans les endroits trop peuplés, surtout ceux où il y a trop d’humains. Dans le cas contraire, elle panique rapidement et doit s’éloigner afin de retrouver ses esprits. Sa vie est une longue fuite de ce qu’elle fut jadis, elle aime donc la solitude et la tranquillité. Patiente, la jeune femme a rapidement appris à devenir une chasseuse hors pair. Munie de son arc, elle a développé ses talents afin de subvenir à ses propres besoin, et lorsque la nécessité se fait sentir, Lin vend ses talents aux plus offrants lors de missions afin de gagner son pain. Peu importe qu’il s’agisse de meurtre, de traque, de toute façon, personne en ce monde ne vaut la peine d’être sauvée. Cela fait bien longtemps que Fei’Lien a perdu toute considération pour la vie « intelligente ». Elle est donc dénuée de toute empathie. Froide serait également une description qui lui sied à merveille. Lin n’est donc définitivement pas à l’aise avec les relations sociales, faute d’avoir vraiment accepté ce qu’elle a vécu.
218 mots

Histoire

Avachie contre le mur, Lin tentait de récupérer ses esprits tandis qu’elle recouvrait peu à peu la vue. Perdue, effrayée, la jeune femme ne se souvenait plus de comment elle était arrivée là. Au fur et à mesure que les secondes passaient, les formes et les contours se dessinaient. Une pièce, sombre et sale où une odeur pestilentielle régnait. L’humidité omniprésente lui confirmait son sentiment, elle était toujours dans l’archipel sombre, mais pourquoi était-elle enfermée ? Posant sa main sous elle, Lin se releva puis commença à tâter les murs. Sa tête la faisait souffrir et plus elle tentait de se remémorer ce qu’il venait de se passer, plus elle avait mal. Les murs étaient froids et moisis, elle devait se trouver dans une grotte ou une bâtisse près de la forêt luxuriante. Tout du moins, c’était ce qu’elle espérait, tentant de se rassurer au moindre indice qui confirmerait qu’elle est toujours chez elle. Tenant sa tête, elle se posa sur le sol, le dos contre le mur et se perdit dans ses. Ayant perdu toute notion du temps qui passait, Elle resta immobile jusqu’à ce qu’elle entendît un homme s’approcher de la porte. Lorsqu’il ouvrit, elle découvrit un visage hideux. Traversé de toute part par des cicatrices, il ne laissait entrevoir aucun réconfort. S’approchant d’elle d’un pas lent, il la saisit par le bras et la tira vers lui. Lin tenta alors de le repousser de toutes ses forces, mais ses frêles bras ne parvenaient pas à s’extirper de son agresseur. L’homme la plaqua contre le mur, puis se cola contre elle et commença à l’embrasser. Lin lui mordit la lèvre mais l’homme s’enhardit et continua avec plus de force encore. Lin lui mit alors un coup de genoux entre les jambes, et l’homme recula. Gémissant de douleur, il la fixa d’un regard enragé et la gifla. Projeté sur le sol, la jeune fille alors âgée de 12 ans éclata en sanglot.

Toi ma belle, va falloir t’éduquer.

Un coup de pied, puis deux. L’homme la frappa encore et encore jusqu’à ce qu’il soit défoulé. Fei'Lien se recroquevilla sur elle, tentant désespérément de se protéger des agressions de son tortionnaire.

T’es à nous maintenant tu comprends !

Un sourire pervers se dessina alors sur son visage.

Tu ne te souviens pas ? Ton père criait comme une fille en nous suppliant de t’épargner. Vous les Manakete vous vous pensez meilleurs hein ? Mais vous n’êtes rien sans votre pierre !

Tout s’expliquait maintenant, son état, sa présence ici… Dans un silence morbide, Fei’Lien prit conscience du sort qui était maintenant le sien, celui d’une vulgaire esclave. Fermant les yeux, Lin se mordit la lèvre jusqu’au sang. Elle sanglota encore et encore tandis que l’homme partit sans même regarder la petite fille apeurée. Lin le savait, cela ne faisait que commençer. Bien que petite, elle était née dans ces îles et avait entendu encore et encore les mêmes histoires sur ce qui arrivait à ceux qui se faisaient capturer par les pirates, les adeptes du fléau ou d’autres groupuscules qui se disputaient les îles de l’archipel. Elle était là, prostrée dans le coin de la pièce, tentant tant bien que mal de se rassurer. Sous la douleur, la fatigue et la peur, Lin sombra peu à peu.

________________________________________

Ce jour-là comme tous les autres, la jeune femme se voyait attribuée des tâches ménagère, ainsi qu’un rendez-vous avec un mercenaire. Un rendez-vous parmi tant d’autres… mais malgré ça, Lin ne parvenait pas à s’habituer. Sa tête la faisait souffrir comme à son habitude, elle avait oublié ce que cela faisait de se sentir bien. La transformation de la jeune fille était imparfaite, ce qui lui donnait un air exotique que les hommes appréciaient particulièrement. Pour autant, bon nombre d’entre eux ne savaient pas qu’elle était une manakete. Pour eux c’était une laguz, tantôt tagüel, tantôt félin. Grâce à ça, elle avait droit à des traitements de faveur de certains. Comme toutes les autres filles, elle n’était de toute façon considérée que comme une vulgaire marchandise. Marchant en direction de la taverne, elle prenait soin de ne pas salir ses pieds, le sol étant boueux et lourd. Répondant aux regards par un sourire aguicheur, elle parvint jusqu’à la bâtisse et y entra.

« Immonde » Telle était la seule pensée qui traversa son esprit. Son désir de vengeance et de mort était tel qu’elle rêvait tous les jours des corps démembrés sous ses crocs. L’odeur du sang l’enivrerait tandis qu’elle prendrait son temps pour faire souffrir ses tortionnaires. Mais cela n’était qu’un doux rêve. Un espoir de liberté qu’elle conservait afin de ne pas s’effondrer.

Lin se dirigea directement vers l’escalier, puis monta à l’étage pour rejoindre le mercenaire qu’elle devait satisfaire aujourd’hui. Elle le connaissait bien, c’était un voyageur qui collectionnait les trophées, et elle en faisait partie. Mais c’est justement pour cette raison qu’il prenait soin d’elle, ou tout du moins, qu’il ne la bâtait pas. Lin toqua deux fois à la porte puis entra. L’homme se trouvait là, assit au bureau en train d’écrire sur son journal. Elle s’approcha de lui, prenant un air aguicheur et caressa son cou puis son visage. Le mercenaire finit ce qu’il avait commencé, sans même réagir à la présence de la femme. Elle resta alors en retrait, debout, attendant qu’il finisse de faire ses comptes. Après quelques minutes, il posa son stylo sur le bois usé du bureau et ferma son cahier. Caressant la couverture en cuire, il posa ses mains sur le rebord et se leva. Il sourit alors à Lin et l’embrassa.

J’ai quelque chose à te montrer. Dit-il l’air impatient. Saisissant sa sacoche, il en extirpa une pierre et la brandit vers Lin.

Quelque chose changea alors en elle, comme si ses maux s’étaient finalement évaporés après toutes ces années. Fei’Lien comprit alors ce dont il s’agissait. Elle resta ainsi sans bouger pendant plusieurs secondes.

Lin ?

Il s’agissait bien d’une pierre de vent, une dracopierre de vent. Les larmes commencèrent alors à couler sur ses joues tandis qu’elle éclata de rire. Tout d’abord surprit, l’homme ne tarda pas à comprendre ce dont il s’agissait, son visage se déformant peu à peu par la peur. Lin saisit la dracopierre et sentit une puissance déferler en elle. Elle se transforma alors en dragon, explosant ainsi les murs et le toit de la chambre. Alors que les soldats du camp commençaient à s’approcher d’elle, Lin comprit qu’elle devait repousser sa vengeance à un autre jour. Seule, inexpérimenté, la jeune femme ne ferait pas le poids contre tous ces soldats. Et malgré son excitation palpable, Fei’Lien était effrayée. Effrayée de ne pas réussir à s’échapper, de retourner dans cet enfer. Tentant de se remémorer ce qu’elle avait appris durant son enfance, elle étira ses ailes, puis prit son envol. Libre, elle était enfin libre. Alors qu’au-dessous d’elle régnait une agitation sans pareil, la jeune femme ferma les yeux, et profita un instant de la brise qui caressait son visage. Le goût de la liberté avait une saveur exquise.

________________________________________

Aujourd’hui Fei’Lien traverse les terres, remplissant des missions afin de subvenir à sa survie. Découvrant peu à peu le monde dans lequel elle vivait.
1197 mots

HRP

• Le personnage sur mon avatar •
Création unique.

• Comment j'ai connu le forum •
Par un ami qui n'y est pas.

• Mes remarques sur le forum •
Quelques petites fautes dans les sujets du Compendium, rien à redire sinon :).

• Ma connaissance de Fire Emblem •
Maigre n'ayant jamais joué aux jeux, mais j'ai une bonne source de renseignements ;).

• Le Code du règlement •

Invité
Invité
Sujet: Re: Fei'Lien – Là où le vent m'emportera ~ {En cours]   Mar 14 Juin - 13:05
Petit post pour signaler que j'ai fini ma présentation. Si jamais des passages sont trop dérangeants je les changerai, bien que normalement ce soit soft.

Veraka
avatar

Messages : 105

Feuille de personnage
Classe: Epéiste
Niveau:
2/10  (2/10)
Inventaire:
InventaireArme
1Epée de bronze
2Pierre du corbeau
3
4
5
Sujet: Re: Fei'Lien – Là où le vent m'emportera ~ {En cours]   Mar 14 Juin - 17:58
Yaaay des nouveaux des nouveaux! o/

Bon, après ta petite correction que je t'ai demandé, je ne vois rien de bien grave qui empêcherait une bonne vieille validation o/ Alors, sans plus attendre....

Tu es validée !
Tu peux d'ores et déjà commencer à RP si tu le souhaites en faisant une demande dans la "Gestion des personnages", poster ta fiche de liens etc...En tant qu'Archère, tu commences avec un petit arc en bronze (Attention où tu vises!) et une Pierre de Vent puisque tu es une Manakete! Au cours de ton aventure, en ayant acquis plus d'expérience, tu pourras posséder des armes plus puissantes et peut-être même laisser cet arc de coté pour utiliser tes poings si tu en es capable, ou une épée à la limite! Bonne continuation à toi et que le bâton de Tautaurok veille sur toi !

Archer niveau 1 créé
PV11
FOR7
MAG2
VIT6
TEC14
CHA7
DEF6
RES4

Contenu sponsorisé

Sujet: Re: Fei'Lien – Là où le vent m'emportera ~ {En cours]   

Fei'Lien – Là où le vent m'emportera ~ {En cours]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le vent l'emportera... ♪ [Kotori]
» Le vent m'emportera | avec Plume Bohème | END
» Oserez-vous avoir un lien avec du vent et du sable?
» Double nationalité: Une promesse dans le vent ?
» Petit Faucon [ Vent ] [PRIORITAIRE]

Fire Emblem Rebirth :: Hors-jeu :: Registre des personnages :: Validés+
Sauter vers: