Navigation

Topsites

Topsite n°1
Topsite n°2
Topsite n°3
Topsite n°4

Liens utiles

Guide du débutant
Afficher les sujets non-lus

Partagez | 

(Terminé) [PV Elisa] À l'ombre des lys

Emilien
avatar

Messages : 56

Feuille de personnage
Classe: Guerrier-Mage
Niveau:
4/10  (4/10)
Inventaire:
InventaireArme
1Epée de bronze
2Foudre
3
4
5
Sujet: (Terminé) [PV Elisa] À l'ombre des lys    Sam 21 Mai - 15:26
Une atmosphère pure de toute pollution sonore, éclairée par un soleil tempéré, des vallons à perte de vue, des hautes montagnes posées à l'horizon, des rivières, des rizières, des près et des champs : la contrée idyllique d'Ylisse avait vu naître des légendes et des héros. Elle dominait le continent par sa culture, ses dépenses dispendieuses pour le bien-être collectif, son aristocratie guerrière (ce dernier point était sarcastique, bien sûr)... il fallait être un fou pour ne pas s'y plaire. Mais, pour être honnête, Émilien n'avait pas la tête à la fête ou aux rêves grandioses.

Son père était mort, ou était-ce plus juste de dire qu'il avait été froidement tué ? Avait-il tort d'en vouloir à Ayden d'avoir une nouvelle famille ? N'était-ce pas seulement de la jalousie, qui plus est, d'une puérilité effroyable ? Telles étaient les questions qui agitaient l'âme du jeune homme.

Émilien leva la tête pour regarder le ciel. Il ne savait pas comment se comporter en présence du roi et encore moins quoi dire à son demi-frère, "bâtard" de la couronne du Saint-Royaume d'Ylisse, lorsqu'il croisait leur chemin dans les couloirs du château. L'ambiance était étouffante ; alors, dès que l'occasion s'était présentée à lui, il avait quitté les murs de la cité pour se retrouver en pleine nature. Cela lui épargnait de jouer la bienséance hypocrite avec la petite noblesse et de s'attirer les foudres du capitaine, qui lui reprochait son manque de délicatesse à l'égard de ces dames et de ces messieurs... Il avait les dents du fond qui baignaient à la pensée de devoir se courber devant eux !

Émilien se laissa tomber dans les hautes herbes de la clairière. Le soleil était à son zénith. La lumière du jour qui passait à travers le feuillage épars des arbres, balancé par un léger vent doux, baignait les lieux d'une chaude lueur dorée. Il ferma instinctivement les yeux, apaisé par l'ambiance sereine. Cet endroit était un havre de paix, à deux lieues de la capitale royale, dans une des nombreuses forêts qui bordaient la ville. Il y était normalement en sécurité, selon les empreintes relevées dans la terre qui indiquaient la présence sporadique de petits animaux sauvages. Le seul signe d'un passage humain était quelque chose qui s'apparentait aux cendres d'un feu de camp éteint depuis belle lurette. Faisait-il bien de baisser sa garde pour autant ? À l'instant où le doute le traversa, Émilien entendit un bruissement.

Il tendit l'oreille, comprit d'où venait le bruit, se redressa immédiatement et porta une main à son épée, se tournant vers la source de l'intrusion, les yeux plissés.

«  Qui va là ? »

Invité
Invité
Sujet: Re: (Terminé) [PV Elisa] À l'ombre des lys    Sam 21 Mai - 15:51
Tout comme tu l'espérais, tu avais une belle journée devant toi, quoi demander de mieux? C'était une belle journée pour toi de cueillir ce qu'il te fallait pour tes autres pommades, médicaments et même des remèdes pour la boutique. Tu t'étirais tout en bâillant avant de commencer à te préparer pour ton escapade, ton souhait était de revenir chez toi avant la tombée de la nuit, car qui c'est ce qu'il y aura dans la nuit. Tu mis ta robe fétiche, tes cheveux remontée comme à l'habitude, mais tu ajoutas ton sac de voyage et même une cape. Une fois prête, tu mis dans ton sac quelque chose à grignoter si tu aurais faim pendant ta route. Tu lançais un au revoir à ton cousin, qui lui tiendra la boutique sachant qu'elle était entre de bonne main. Tu quittas finalement les habitations et le reste du monde pour t'aventurer un peu plus loin.

Le soleil plombait contre ta cape, il faisait un peu plus chaud que tout à l'heure. Tu glissais ta main dans ton sac pour prendre la gourde que tu avais emporter afin d'y boire une gorgée d'eau froide. Elle était bonne et même délicieuse pour ta gorge assécher. Tu remis ta gourde à sa place avant de poursuivre. Tu te rendis pas loin où que possédais des herbes que tu utilises à tous les jours, même des plantes que tu cueillais pour les mettre dans une petite fiole approprié pour ceux-ci. Plus tu avançais, plus tes connaissances s'agrandissaient, tu adorais tellement apprendre que les noms des plantes te venait rapidement en tête. Ta connaissance savais qu'il y avait des plantes toxiques dans le coin, donc tu fis tout de même attention à ne pas les cueillir au passage.

Plus tu avançais, plus tu avais chaud, pour ta résolution final tu retirais ta cape afin de la mette dans ton sac pour plus supporter la chaleur. Tes pieds se fatiguait légèrement, mais tu n'en fais pas toute une histoire, tu continuais malgré tout avant de t'arrêter proche d'une clairière, en levant ton regard tu apercevais qu'il y avait quelqu'un, tu ne voulais pas l'importuner, tu prenais uniquement ce qu'il te fallait. Certaine de ses fleurs était comestible et facile à y faire un remède. La seule chose qui trahissait ta présence était les petits animaux qui dérangeait l'inconnue qui s'était lever d'un bond avant de pointer son arme en ta direction en jetant un «Qui va là?». Tu soufflais doucement avant de te redresser levant quelque peu tes mains dans les airs, mais sans plus. Tu sortis des buissons avant de t'approcher quelque peu laissant une distance entre vous deux.

«Je ne suis pas une ennemie... Je viens uniquement cueillir ce qu'il faut pour ma boutique d'apothicaire, je priais que vous baissez votre arme, je ne suis en aucun cas une nuisance.. À moins que vous vous sentez en sécurité en poitant votre arme en ma direction... »dis-tu d'un ton neutre.

Ce que tu apportais était vrai, tu ne voulais pas le tuer, ni l'attaquer, tu voulais uniquement prendre ce qu'il te fallait avant la tomber de la nuit, mais avec cet inconnu cela allait légèrement te ralentir... Mais c'est ça lorsque tu rencontrais quelqu'un de façon imprévu.

Emilien
avatar

Messages : 56

Feuille de personnage
Classe: Guerrier-Mage
Niveau:
4/10  (4/10)
Inventaire:
InventaireArme
1Epée de bronze
2Foudre
3
4
5
Sujet: Re: (Terminé) [PV Elisa] À l'ombre des lys    Dim 22 Mai - 18:45
Une silhouette vêtue simplement d'une robe sortit de la broussaille dans un ultime bruissement du feuillage, initialement dissimulée par l'ombrage des arbres, avant de se dévoiler au fur et à mesure qu'elle pénétrait dans la sommière sous les rayons voilés du soleil. C'était une femme. Jeune. Elle n'avait pas l'air bien solide et elle ne paraissait pas armée, put-il observer... Était-ce prudent de courir les routes sans protection de nos jours, avec une tenue si peu convenable ? Émilien ne put retenir un soupir d'agacement devant ce manque de bon sens, tout en demeurant méfiant.

« Je ne suis pas une ennemie... Je viens uniquement cueillir ce qu'il faut pour ma boutique d'apothicaire, je priais que vous baissez votre arme, je ne suis en aucun cas une nuisance... À moins que vous vous sentez en sécurité en pointant votre arme en ma direction... »

«  Vous avez la langue bien pendue. »

Ce n'était pas une critique, juste un constat. Il était difficile de savoir si elle disait vrai, puisqu'il ne la connaissait pas. S'il devait se fier à son intuition, en tout cas, elle ne représentait effectivement rien qui pourrait le mettre en danger, mais prudence était mère de sûreté.

« Un truand ne se serait guère embarrassé de votre statut. Vous avez pris un risque insensé en restant dans les parages. »

Émilien surveillait ses mots. Il avait l'impression qu'elle était habituée à ces escapades solitaires et que l'idée de tomber nez à nez avec des bandits confirmés relèverait de la fiction dans son esprit. Il n'allait pas se fatiguer outre mesure à expliquer le cheminement de sa pensée.

Il secoua tristement la tête, comme si la semonce s'appliquait à lui aussi (il n'avait pas remarqué sa présence, ce qui aurait pu se révéler dangereux), relâcha prise sur son épée et se redressa, en prenant appui sur une main, sans tourner le dos à son interlocutrice. Leurs similitudes physiques se cantonnaient à leur taille moyenne et l'âge candide.

« Vous pouvez baisser vos mains, maintenant. Je vais vous croire. Parce que vous ne seriez pas habillé si légèrement pour dépouiller des étrangers. »

Ce raisonnement lui semblait d'une logique imparable. Les bras croisés, il l'observa de la tête aux pieds et remarqua son sac : si son histoire n'était pas du vent, il trouverait dans ces affaires quelque chose qui ferait un sujet de conversation intéressant. Puisqu'il avait été interrompu, qu'il était agacé, et que le sentiment était certainement partagé, il décida de ne pas y aller par quatre chemins. Il ne s'imaginait pas faire semblant de ne pas la voir s'affairer à ses tâches et replonger dans ses réflexions avec la sérénité antérieure à leur rencontre. Autant tirer profit de la situation pour en apprendre sur la région, non ?

« Qu'avez-vous là ? Des plantes médicinales ? »
Spoiler:
 

Invité
Invité
Sujet: Re: (Terminé) [PV Elisa] À l'ombre des lys    Lun 23 Mai - 16:17
Le jeune homme qui se tenait devant toi positionnais toujours son épée à ton égard. Pourtant tu ne lui voulais aucun mal, tu voulais uniquement récupérer des plantes pour ta boutique et poursuivre ton chemin jusqu'à l'aube, mais ce petit empêchement réprima un léger soupir entre tes lèvres, mais tu ne laissais pas transparaître ton agacement. Ce fut tes paroles un peu convaincante qui détaillait qui tu étais réellement, pourquoi mentir sur ta vraie identité ? Pour fuir? Non, tu n'es pas comme cela, tu aimes dire la vérité même si c'est agaçant parfois.

«Vous avez la langue bien pendue.»

Tu continuais de le regarder de tes yeux verts, était-ce une mauvaise chose de ce défendre en ce monde? Non, pas à ce que tu saches, si tu aurais voulu l'attaquer il serait entrain de cramer en ce moment, non? Mais tu n'es pas ce genre de personne...

« Un truand ne se serait guère embarrassé de votre statut. Vous avez pris un risque insensé en restant dans les parages.»

Il avait raison sur ce point, mais comment posséderais-tu une arme si tu as la magie à tes côtés ? Tu ne pouvais pas non plus t'équiper d'une grosse armure puisque généralement une armure est très lourde à porter, surtout si la personne n'es pas habitué. De plus, les bandits se font rare, mais personne ne voudrait en rencontrer, surtout pas toi... Qui sait ce qu'ils te feront ? Tu ne voudrais pas y penser, mais c'était la vérité, mais bon, peut-être pourront-ils goûté à ton feu ? Non, tu ne voudrais pas blesser quelqu'un qui passerait pas hasard, de plus que tu ne sais pas entièrement que fais ton véritable pouvoir... Après quelques minutes de réflexion de la part de ta rencontre hasardeuse, il relâcha prise sur son épée tout en se redressant, prenant appui sur une main.

« Vous pouvez baisser vos mains, maintenant. Je vais vous croire. Parce que vous ne seriez pas habillé si légèrement pour dépouiller des étrangers.»

Il a su te croire, tu fus quelque peu soulagée, mais tu ne le démontrais pas, tu baissais uniquement tes mains sur le long de ton corps, position que tu as toujours en boutique. Tu ne cessais pas de le remarquer, ses attraits physiques te rappelait longuement quelqu'un, mais tu ne su pas qui... Ce qui te dérangeais... Tu voulais savoir à qui tu avais à faire en ce moment même.

«Qu'avez-vous là ? Des plantes médicinales ?»

Tu baissais ton regard vers ton sac avant de relever ta visage vers celui-ci en lui attribuant un sourire. Il avait bien deviné. Tu hochais délicatement la tête avant d'ouvrir ton sac en cuir avant de sortir une fiole et ensuite une pommade mise en pot.

«C'est exacte, je confectionne tous mes médicaments, remèdes et même des pommades à base de plantes médicinales. Comme cette pommade sert à soigner des petites blessures. Par contre il y en a d'autre de toute sorte, chaque livres est différent, il faut dire que j'aime beaucoup apprendre et confectionner plusieurs choses. Malheureusement, je ne peux pas tous les confectionner... Il y a certaine plantes qui son difficiles à trouver ou qu'elles ne sont pas à Ylisstol...»

Tu remettais en place tes produits dans ton sac, tu étais quelque peu déçu, tu voulais récupérés ces fameuses plantes, mais il te faudrait des jours voir plusieurs semaines avant d'arriver à ces terres. Donc si un ennemis qui se connait en plante et qui confectionne un poison et que le remède soit conçu avec une plante que tu n'as pas, tu perdras toute réputation... Tu ne voulais pas que cela arrive... Tu t'en voudrais de ne pas avoir essayer quelque chose, mais pourtant...

«Et vous? Vous venez profiter de cette splendide journée à cette clairière ?»

Il n'était pas un ennemis pour toi, car sinon il t'aurait déjà abattu sur place, du moins c'est ce que tu croyais en ton fort intérieur. Tu voulais en apprendre plus sur lui, mais sans plus. Tu voulais continuer ton chemin, mais peut-être faire cette rencontre te sera favorable, qui sait? Tu posais ta main en visière avant de lever ta tête vers les feuillages pour observer les filtres de lumières, c'était splendide. Tu rebaissais par la suite ton visage tout en retirant ta main pour mieux voir le jeune homme, dont tu ignorais toujours son prénom.

«Au fait, je suis Elisa, vendeuse de médicaments pour ceux et celle qui son dans le besoin, ils se font très rare, mais la majorité de mes clients ce sont des vieux..» dis-tu tout en réfléchissant à ta dernière phrase.

Emilien
avatar

Messages : 56

Feuille de personnage
Classe: Guerrier-Mage
Niveau:
4/10  (4/10)
Inventaire:
InventaireArme
1Epée de bronze
2Foudre
3
4
5
Sujet: Re: (Terminé) [PV Elisa] À l'ombre des lys    Sam 28 Mai - 16:41
La jeune femme lui adressa un sourire dont la signification lui échappait. Il ne s'était pas montré particulièrement amical envers elle, et il n'avait pas montré la moindre semblance d'une courtoisie primaire. Malgré une première impression mitigée, elle s'avérait obligeante. Il se détendit légèrement et l'observa attentivement ouvrir son sac pour voir ce qu'il contenait.

« C'est exacte, je confectionne tous mes médicaments, remèdes et même des pommades à base de plantes médicinales. Comme cette pommade sert à soigner des petites blessures. Par contre il y en a d'autre de toute sorte, chaque livres est différent, il faut dire que j'aime beaucoup apprendre et confectionner plusieurs choses. Malheureusement, je ne peux pas tous les confectionner... Il y a certaine plantes qui son difficiles à trouver ou qu'elles ne sont pas à Ylisstol... »

Il écouta d'une oreille distraite les informations verbeuses concernant l'étrangère, cherchant à se souvenir tout ce que sa sœur, Oriana, lui avait enseigné. Il était forcé d'admettre que son histoire tenait la route et qu'il devrait s'excuser auprès d'elle pour son attitude hostile. Rares étaient les personnes qui transportaient sur leur dos des onguents pareils, à moins d'être un praticien traditionnel. Et bien qu'il ne comprît pas les raisons qui la poussaient à lui parler aussi franchement de sa vie, il pouvait comprendre sa frustration, car il avait été élevé dans un pays rude et agreste, au climat peu hospitalier et aux ressources naturelles peu abondantes.

« Et vous ? Vous venez profiter de cette splendide journée à cette clairière ? »

Question purement rhétorique, puisqu'elle continua de parler sans réellement attendre de réponse - ce qui en soi l'arrangeait à sa manière. Il n'avait absolument aucun désir de lui avouer qu'il comptait s'octroyer une sieste avant son arrivée. Surtout pas après l'avoir mis en garde contre les risques auxquels elle s'exposait en venant jusqu'ici dans l'insouciance la plus totale.

« Au fait, je suis Elisa, vendeuse de médicaments pour ceux et celle qui son dans le besoin, ils se font très rare, mais la majorité de mes clients ce sont des vieux.. »

Apothicaire de profession, Elisa s'autorisa un commentaire sur l'âge de sa clientèle avec une maladresse singulière. Il se demanda s'il devait rire, mais c'était peut-être une plainte sérieuse, quoique peu professionnelle. Parfois, dans ces quelques moments, les différences culturelles étaient frappantes, mais il décida de ne pas y prêter attention.

Émilien ne cessait de jeter des coups d’œil en direction du sac que portait la femme, ne manquant pas d'afficher ce qui l'intéressait très clairement. Il s'avança pour échanger une poignée de main en se présentant le plus succinctement possible, sans préciser qu'il était un membre des veilleurs. Il n'avait aucune raison d'intimider davantage une civile non armée et la vantardise n'était pas son fort.

« Émilien. »

Il marqua une courte pause, avant d'ajouter d'un ton subitement enjoué :

« Que cherchiez-vous ? Je ne suis pas guérisseur, mais je peux vous aider ! Vous gagnerez du temps, et moi, j'apprendrai quelque chose. »

Leurs personnalités étaient diamétralement opposées, mais elle avait l'air beaucoup trop aimable pour être capable de refuser sa proposition.

Invité
Invité
Sujet: Re: (Terminé) [PV Elisa] À l'ombre des lys    Dim 29 Mai - 17:02
Le jeune homme qui se tenait en face de toi semblait visiblement attiré par le contenu de ton sac, tu ignorais la raison, mais il n'avait pas grand chose, juste des petits trucs au cas où s'il y aurait un blesser dans les environs. Il s'avançait vers toi pour échanger une poignée de main avant qu'il se présente à son tour.

« Émilien.» dit-il tout en marquant une courte pause avant d'ajouter. «Que cherchiez-vous ? Je ne suis pas guérisseur, mais je peux vous aider ! Vous gagnerez du temps, et moi, j'apprendrai quelque chose.»

Tu posais une main sur ta hache droite tout en lui souriant davantage, alors un apprentis t'accompagnerais, pourquoi pas? Tu le regardais toujours sans cesser de sourire avant de prendre ton livre des plantes médicinales avant de lui montrer.

«Mon but est de récupéré quelque plantes médicinales avant la tomber de la nuit pour remplir ma marchandise voyez-vous. Certaine plantes sont facile à dénicher, d'autre provienne de d'autre continent comme par exemple à Rosanne. Il y a une plante très spéciale et si elle est bien préparer c'est un très bon remède contre des poisons mortels, mais au moins ici il y en a de toutes sortes, je ne peux pas m'en plaindre.» dis-tu doucement.

Tu l'incitais à te suivre avant de t'arrêter voyant un plante malade pour lui montrer à quoi elles ressemblaient.

«C'est une plante médicinale, mais malheureusement je ne pourrais pas la cueillir, car elle est malade et risque d'autre maladies pour les personnes qui se procure des médicaments, on peut les reconnaître grâce au contour rouge ou même causer par la sécheresse. »

Tu te relevais doucement avant de regarder Émilien affichant tout de même un air désoler, tu ne voulais pas l'ennuyer non plus avec ce genre d'apprentissage..

«Je suis désolée si cela te semble ennuyeux, j'arrêterais les explications, mais je voulais uniquement vous prévenir que certaine plantes peuvent être malade et il faut éviter à tout prix de les cueillir sauf si il y a un traitement spéciale pour les aider à guérir... » t'expliquais-tu.

Tu passais une main sur ta nuque avant de te diriger vers une autre sorte de plante médicinale avant de te baisser pour les cueillir à ta façon la plus douce que possible pour que d'autre feuilles y pousse.  Tu en mangeais même une feuille puisqu'elle était comestible sans même la préparer. S'il désirait tu en lui offrait une avant de retourner à ta recherche d'herbe pour ta boutique. Il y en avait tout de même plusieurs dans cette région, tu savais que tu pouvais tout trouver avant la fin de la journée, pour ignorer le silence qui vous entouraient tu tentais une conversation tout simplement ouverte à apprendre plus à se connaître.

«Émilien, si je peux me le permettre, que faites-vous dans la vie?»

Tu tournais ton regard vers celui-ci tout en prenant tout de même un air amicale, mais sans plus. S'il ne voulait pas te répondre, tu le comprendrais et tu ne lui en voudrais pas du tout. C'était son choix et chaque personne méritait un peu d'intimité. Tu le comprendrais réellement, tu ne voudrais pas non plus y répondre sachant que ton travail tu le faisais pour ta défunte famille et ton cousin était la seule personne qu'il te restait, sans lui tu étais perdue... Tu ne voulais pas non plus faire transparaître tes sentiments face à Émilien, uniquement ton côté amicale, mais sans plus... Originalement tu étais un loup solitaire voulant t'approcher de personne, mais avec le temps tu n'eu pas le choix, car tu savais qu'il te poserais plusieurs questions et pour faire atténuer les doutes des autres tu les approchais avec tes peu de qualités que tu avais en tant que personne normale..

Emilien
avatar

Messages : 56

Feuille de personnage
Classe: Guerrier-Mage
Niveau:
4/10  (4/10)
Inventaire:
InventaireArme
1Epée de bronze
2Foudre
3
4
5
Sujet: Re: (Terminé) [PV Elisa] À l'ombre des lys    Lun 30 Mai - 22:09
Sans perdre son sourire, l'apothicaire se saisit d'un livre d'une provenance inconnue. Un ouvrage sur les plantes médicinales, abondamment illustré et référencé. Il avait un souvenir assez vivace de sa sœur en lisant un de facture similaire, sous les ombrages des arbres de la forêt qui avoisinait leur village. La similitude de la situation avec celle de sa ressouvenance lui inspirait une écoute attentive, prêt à retenir tout ce qu'elle pouvait lui enseigner.

« Mon but est de récupérer quelques plantes médicinales avant la tombée de la nuit pour remplir ma marchandise voyez-vous. Certaines plantes sont faciles à dénicher, d'autres proviennent de d'autres continents comme par exemple à Rosanne. Il y a une plante très spéciale et si elle est bien préparée, c'est un très bon remède contre des poisons mortels, mais au moins ici, il y en a de toutes sortes, je ne peux pas m'en plaindre. »

Elle l'invita à la suivre, ce qu'il fit sans se hâter, sous le couvert des hêtres où poussaient en toute quiétude girolles et cèpes sauvages, pour lui montrer une plante aux feuilles teintées de rouge. Une véritable curiosité dans le cadre verdoyant de la clairière.

« C'est une plante médicinale, mais malheureusement, je ne pourrais pas la cueillir, car elle est malade et risque d'autres maladies pour les personnes qui se procurent des médicaments, on peut les reconnaître grâce aux contours rouges ou même causés par la sécheresse. »

Une explication somme toute satisfaisante, mais insuffisante. Il concevait parfaitement qu'elle avait pris le parti de s'adresser à lui comme s'il était un parfait néophyte, mais il aurait volontiers apprécié  qu'elle rentre dans les détails : contre quelle maladie l'utilisait-on, comment s'appelait-elle et à quelle famille appartenait-elle ? Tant de questions qui restèrent sans réponse, car son interlocutrice, qui ne connaissait pas sa nature inquisitrice, s'inquiétait de savoir si elle avait perdu son audience.

« Je suis désolée si cela te semble ennuyeux, j'arrêterais les explications, mais je voulais uniquement vous prévenir que certaines plantes peuvent être malade et il faut éviter à tout prix de les cueillir sauf si il y a un traitement spécial pour les aider à guérir... »

Bien au contraire, il était ravi d'apprendre des nouvelles choses. Et ce besoin d'en savoir davantage sur le monde qui l'entourait était sincère, même si cela se faisait souvent aux dépens de ses relations avec les autres. Une envie d'avoir tout à lui. Son regard chercha un lopin de terre similaire, susceptible de posséder les mêmes propriétés. Il s'éloigna de la jeune femme occupée à son propre service pour mettre en application ce qu'il venait d'absorber.

« Émilien, si je peux me le permettre, que faites-vous dans la vie ? »

Il ne répondit pas immédiatement, occupé à arracher les feuilles de petits végétaux qui, selon lui, ressemblaient à celles qu'elle lui avait montrées. Il ne s'y prenait pas avec la même douceur, pour autant il faisait attention à ne pas laisser des traces trop évidentes de son passage. Il voulait lui demander comment on les préparait, mais il était temps de répondre à la question formulée, avec tout le tact qu'on lui accordait :

« Eh, écoutez, vous êtes plus âgée, inutile d'être aussi polie avec moi. »

Il regrettait n'avoir rien pour transporter les fruits de sa récolte. Il n'avait pas estimé nécessaire de prendre son sac de voyage. Sans mot dire, il se leva, dépoussiéra son pantalon et rejoignit sa nouvelle connaissance, pour lui tendre ce qu'il venait de cueillir, avant de lever les yeux vers le sommet de l'arbre, l'air perplexe.

« Hmm. »

Il hésita brièvement... Mais après tout, elle lui avait raconté tellement de choses sur elle qu'il serait idiot de ne pas rendre la pareille. Pour la première fois depuis leur rencontre, il lui adressa un sourire plein de fierté :

« J'ai intégré les Veilleurs il y a quelque temps ! Je pense que vous en avez déjà entendu parler. »

Invité
Invité
Sujet: Re: (Terminé) [PV Elisa] À l'ombre des lys    Mar 31 Mai - 22:35
Tu observais toujours Émilien qui semblait s'occuper de autre chose, tu souriais doucement voyant qu'il cueillait ses plantes, il s'y prenait bien et comme cela d'autre pourront poussés pour en donner des plus belle et que d'autre guérisseuse comme elle pourrait s'en servir, mais malheureusement plusieurs autres personnes ne se préoccupait pas de la nature et la détruisait sur son passage, mais tu faisais tout en ton pouvoir pour régler tout ça.

«Eh, écoutez, vous êtes plus âgée, inutile d'être aussi polie avec moi. »

Tu penchais légèrement la tête sur le côté, ne pas être aussi poli avec lui ? Vous étiez des totales inconnu et donc il était formel que tu agisses comme cela avec lui, c'était de la pur politesse en son égard. Il se leva tout en dépoussiérant son pantalon avant qu'il se dirige vers toi pour te tendre ce qu'il venait de cueillir. Tu cherchais dans ton sac quelque chose pour les mettre à l'intérieur, tu les prenais avec soin avant de les mettre dans une plus grosse fiole et de lui redonner, c'était lui qui l'avait ramasser, donc à lui de les garder.

«Hmm. »

Il semblait hésité à ce qu'il allait te confier, tu ne semblais pas t'en faire pour autant après tout il connaissait presque toute ta vie désormais... Tu serais juste déçu qu'il n'en fasse pas autant, mais chaque personnes était différente, tu ne pouvais pas lui en vouloir. Il t'adressa un sourire plein de fierté, c'était la première fois que tu le voyais sourire ainsi.

«J'ai intégré les Veilleurs il y a quelque temps ! Je pense que vous en avez déjà entendu parler.»

«Tu peux également me tutoyer, je me sentirais moins mal à l'aise... Je suis peut-être plus vieille, mais reste que je pas si vieille que cela... Les Veilleurs dis-tu ? Oh, si je me trompe pas dans mes renseignements les veilleurs ce sont une organisation pour maintenir la paix à Ylisse, n'est-ce pas? Cela n'a pas du être facile comme expérience... Dois-je conclure que tu es toujours dans cette organisation ou plus du tout ?» demandais-tu.

Tu semblais quelque peu curieuse, mais sa sentence te laissait croire qu'il n'y était plus. Certain serait contre les Veilleurs tandis que toi tu les appréciais pour ce qu'ils font pour Ylisse, ce n'était certainement pas facile comme travail de veiller à ce que la paix règne tout temps. Tu glissais une mèche rebelle derrière ton oreille et de replacer correctement tes cheveux blonds et de regarder à nouveau ta nouvelle connaissance. Tu laissais transparaître un sourire sur tes lèvres avant de t'adosser contre un tronc d'arbre qui te servait de soutient tout en soutenant ton regard avant que tout devenait clair dans ton esprit.

«Oh, cela me revient, c'est pour cela que tu avais agis de la sorte lorsque je suis arrivée de nulle part ? À ce que je vois ils t'ont bien entraînés, ce qui n'est pas du tout un reproche, mais une très très bonne chose, crois-moi ! Et aussi avec ton expérience tu le dois le savoir aussi bien que moi. Comparée à toi, je suis juste une femme qui détient un apothicaire et qui fabrique ses propres remèdes, d'ailleurs si tu le désires je peux t'offrir une pommade contre des blessures peu profonde, c'est très pratique lors des combats... »

Mais qu'est-ce que tu fabriquais ? Tu l’ignorais toi même, tu te trouvais étrange... À croire que ta solitude te faisait réagir comme tu réagis en ce moment... Tu étais un spécimen étrange à vrai dire, tu cachais même le fait que tu sois mage, n'est-ce pas désolant ? En fait tu ne voulais pas le crier sur tous les toits non plus c'était tout à fait compréhensible, mais tu sentais qu'au fond de lui qu'il était pas aussi différent que toi, il avait autre chose que de manier une épée, mais tu ignorais quoi, cela te perturbais plus que autre chose...

Emilien
avatar

Messages : 56

Feuille de personnage
Classe: Guerrier-Mage
Niveau:
4/10  (4/10)
Inventaire:
InventaireArme
1Epée de bronze
2Foudre
3
4
5
Sujet: Re: (Terminé) [PV Elisa] À l'ombre des lys    Dim 5 Juin - 19:40
Elisa lui remit une fiole, capitonnée des feuilles qu'il venait de cueillir, sans expliciter davantage son geste ; il comprit son intention et il la gratifia d'un sourire rayonnant en reprenant son dû. Il ignorait qu'il en ferait, mais il finirait éventuellement par en trouver une utilité personnelle.

« Tu peux également me tutoyer, je me sentirais moins mal à l'aise... Je suis peut-être plus vieille, mais reste que je pas si vieille que cela... Les Veilleurs dis-tu ? Oh, si je me trompe pas dans mes renseignements les veilleurs, ce sont une organisation pour maintenir la paix à Ylisse, n'est-ce pas ? Cela n'a pas dû être facile comme expérience... Dois-je conclure que tu es toujours dans cette organisation ou plus du tout ? »

Émilien hocha vigoureusement la tête à chacune des affirmations, empli d'une fierté qu'il avait du mal à dissimuler à présent que le thème était évoqué. Toutefois, bien qu'il ne le montrât pas, il était quelque peu décontenancé par cette réponse, cette absence de réaction. En général, les gens manifestaient plus de saisissement lorsqu'ils apprenaient son affiliation à ce groupe. Il décida d'imiter sa nouvelle connaissance en s'asseyant à ses côtés.

« Oh, cela me revient, c'est pour cela que tu avais agi de la sorte lorsque je suis arrivée de nulle part ? À ce que je vois, ils t'ont bien entraîné, ce qui n'est pas du tout un reproche, mais une très très bonne chose, crois-moi ! Et aussi avec ton expérience, tu le dois le savoir aussi bien que moi. Comparée à toi, je suis juste une femme qui détient un apothicaire et qui fabrique ses propres remèdes, d'ailleurs si tu le désires, je peux t'offrir une pommade contre des blessures peu profonde, c'est très pratique lors des combats... »

D'après lui, chaque métier de la fonction publique était important pour l'équilibre d'une société sédentaire. Ce qu'elle estimait comme un savoir quelconque pourrait leur apporter un soutien considérable en temps de guerre. Il n'expliquait pas ce manque d'estime de soi ; mais le compliment qu'elle lui avait adressé lui faisait singulièrement plaisir, assez pour qu'il n'entame pas le sujet. Qui plus est, elle lui promettait un onguent sans rien lui demander en retour.

« C'est vrai ? Gratuitement ? Je ne vais pas dire non ! »

En définitive, c'était une gentille personne, de cette affabilité et aménité qui le ferait presque douter de la sincérité. Cette complaisance caractéristique au peuple de la nation d'Ylisse n'avait pas fini de le surprendre. Et il ne savait toujours pas s'il appréciait leurs vertus ou les prenait pour des branquignols au fond de lui. Dans sa contrée d'origine, il fallait faire ses preuves pour être accepté dans la communauté, croiser le fer pour comprendre les cœurs.

« Et, euh, pourquoi cette question ? Je ne paie pas de mine, mais je suis une recrue prometteuse d'après les officiers. Pas autant que mon frère, ça va de soi... et je ne compte pas partir. »

Même dans ses rêves les plus fous, il n'arrivait pas à la cheville de son grand frère, qui représentait à la fois un obstacle infranchissable et une figure héroïque forçant l'admiration. C'était justement parce qu'il était inatteignable qu'il craignait autant de le perdre. Tiré abruptement de ses ruminations par la manifestation de l'apothicaire, il était à nouveau plongé dans un tourbillon de confusion.

Son regard s'obscurcit. Le vent qui soulevait ses mèches, pourtant si agréable à son arrivée, l'irritait désormais au plus haut point. Il devrait se remettre au travail pour se changer les idées au lieu de tergiverser. Émilien se releva promptement, adressant un regard en coin à Elisa :

« Désolé, je vais rentrer maintenant. Tu sauras retourner seule chez toi ? »

Invité
Invité
Sujet: Re: (Terminé) [PV Elisa] À l'ombre des lys    Mar 7 Juin - 0:11
Il semblait apprécier ton petit cadeau que tu lui offrais, une pommade pour les blessures peu profonde, c'était peut-être inutile pour le moment, mais pour d'autre occasion cette petit pommade lui serait bien utile. Tu continuais même de le regarder en affichant ton sourire très sincère, c'était la première fois que tu discutais normalement avec quelqu'un sans être dans ta boutique, car tu le savais très bien que tu n'es pas une genre de personne qui peut être amicale avec des inconnus.

« Et, euh, pourquoi cette question ? Je ne paie pas de mine, mais je suis une recrue prometteuse d'après les officiers. Pas autant que mon frère, ça va de soi... et je ne compte pas partir.»

S'il aimait bien ce qu'il faisait il avait totalement le droit de rester, au contraire c'était très courageux d'être dans cette organisation, mais lorsque tu semblais bien se passer, quelque chose dans l'air se changeait, quelque chose de différent. Son expression avait changé, il ne semblait plus du tout le même. Son regard s'était assombrit. Il s'adressait à toi, mais te regardait en coin.

«Désolé, je vais rentrer maintenant. Tu sauras retourner seule chez toi ?»

Tu hochais tout simplement la tête et tu fis mine d'avancer vers le chemin contraire d'où que tu étais arrivée. Tu t'arrêtais avant de tourner ton regard vers Emilien d'un air tout de même désoler.

«Si j'ai dit quelque chose qu'il ne fallait pas, je suis désolée.. Disons que la communication et moi ça fait deux, ce n'est pas étonnant je n'ai pas vraiment d'amis et je ne sais pas comment interagir avec les autres, sauf si nous parlons de plante, de médicaments ou encore même des blessures... J'aurais aimé que notre rencontre se termine autrement....» dis-tu d'un air détacher avant que tu lui tourne le dos.

Tu reprenais ta route regardant droit devant toi, dans le sens opposé d'où que tu venais. Tu savais que dans ce coin-ci il n'avait pas d'herbe médicinale, tu voulais juste continuer ton chemin et tu ferais demi-tour plus tard, tu allais attendre assez longtemps pour ne plus être dans le chemin d'Emilien. Tu passais une main dans tes cheveux avant de t'arrêter et t'allonger sur l'herbe pour regarder le ciel. Tu humais l'air qui sentais les fleurs si enivrante tandis que tu glissais ton avant-bras sur tes yeux... Tes pensés se défilaient comme un film dans ta tête, ta vie, tes souvenirs, même ta famille... Famille qui n'existent plus désormais, sauf ton cousin qui est là pour t'épauler... Sans la présence de ton oncle, tu n'aurais jamais été si proche de ton cousin si les choses serait passés différemment. Tu aurais été seule. Tu n'étais pas ce genre de personne qui disait des choses qui intéressante ou encore même pas frustrant, car tu aurais su quoi dire, mais tu n'étais pas ce genre de personne. Tu étais plutôt du genre à apprendre des choses et à la transmettre, mais sans plus. Tu espérais qu'Emilien était bien entré. Tu ne t'occupais pas de ta propre personne, mais des autres, tu étais un être étrange ma chère Elisa.

Contenu sponsorisé

Sujet: Re: (Terminé) [PV Elisa] À l'ombre des lys    

(Terminé) [PV Elisa] À l'ombre des lys

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une glace à l'ombre [Pv Hide, Hentaï, Terminé]
» Je suis l'ombre qui hante tes nuits [Livre 1 - Terminé]
» Presentation de Taiki Kago dit L’Épéiste de l'Ombre [ terminé en attente de validation ]
» L'ombre et le feu [Tour I - Terminé]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]

Fire Emblem Rebirth :: Ylisse :: Routes et hameaux+
Sauter vers: