Navigation

Topsites

Topsite n°1
Topsite n°2
Topsite n°3
Topsite n°4

Liens utiles

Guide du débutant
Afficher les sujets non-lus

Partagez | 

L'amitié n'a pas de prix [PV Weiss]

Ayden
avatar

Messages : 289
Lien de la fiche : http://fire-emblem-rebirth.forumactif.org/t22-ayden-the-forgotten-heir

Feuille de personnage
Classe: Combattant
Niveau:
3/10  (3/10)
Inventaire:
InventaireArme
1Hache de bronze
2Epée de bronze
3Epée de verre
4Potion
5Potion
Sujet: L'amitié n'a pas de prix [PV Weiss]   Sam 28 Mai - 2:38

Du sang feroxien ne coulait pas dans ses veines, mais il l'était de cœur. Regna Ferox était la patrie où il avait vu le jour, où il avait grandit, évolué, tout apprit. Bien que le destin avait finalement rattrapé Ayden en le ramenant dans la nation où ce dernier aurait dû naître une cuillère en or dans la bouche et être éduqué dans les règles de l'art pour devenir le régent qui gouvernera le Saint-Royaume, le prince n'oublia pas ses compagnons qui l'ont guidé lorsqu'il s'est rendu dans la capitale alors qu'il n'était qu'un adolescent en quête de soi-même. En quittant le royaume de glace pour se rendre à Ylisse, ses dernières pensées furent pour eux, sa défunte mère et beau-père en marchant avec une profonde rancœur tapie au fond de son cœur. Contre sa propre personne pour son impuissance, contre Taurok, contre ce monde qui lui avait mentit depuis toutes ses années. Ayden avait besoin de temps pour faire le point et s'adapter à ses nouvelles responsabilités. De ce fait, le protégé de Naga n'avait pas pu se rendre sur ses terres natales depuis un bon moment, et plus précisément durant de nombreux mois.

Un jour l'envie lui prit et l'homme aux cheveux cobalt voulu s'y rendre par ses propres moyens à Ferox sans être escorté par un tiers, il ne le souhaita pas puisque ce dernier estimait qu'il pouvait parfaitement se défendre en cas d'attaque et l'Exalt, son père, accepta, bien qu'il ne fût pas rassuré. Le voyage qu'entreprit Ayden dura une bonne journée et à mi-chemin, celui-ci s'arrêta dans le village où il est né pour se rendre sur la tombe de la femme qui l'avait mise au monde afin de lui rendre hommage et dire tout ce qu'il avait sur le cœur. Sans surprise, cela fût un grand instant d'émotion pour le jeune homme qui ne pût retenir ses larmes. Mais avec cet épisode, le prince entreprit à nouveau la route enneigée l'esprit plus serein.

Une fois arrivé à Ferox, le voyageur dont le visage était à moitié recouvert par une capuche constata à quel point la capitale et celle du Saint-Royaume étaient totalement différentes. Certes le climat n'était pas le même, mais l'ambiance aussi; Ylisstol émanait de la sérénité et de la chaleur, alors qu'à Ferox l'accent était d'avantage sur l'animation dans les tavernes et le bruit du fer qui se croisait. En parlant de taverne, le lord passa devant l'une d'entre elles à l'entrée de la ville qui lui était très familière. Familière oui, car non seulement elle était très réputée dans le coin, mais c'était aussi là-bas qu'il s'y rendait avec ses frères d'armes de l'époque après une victoire ou un bon entrainement pour s'avaler dans la bonne humeur une boisson bien alcoolisée en général. Encore heureux, on l'y autorisa à en toucher à sa quinzième année, pas avant, mais il lui arriva d'être pompette et de ne se souvenir de rien le lendemain, juste que ce dernier avait fini dans son lit on ne sait trop comment en ignorant quasiment tout de la veille. On aurait pu lui faire les pires misères, Ayden ne s'en souviendrait même pas ! Le jeune homme leur faisait confiance mais...Rien que l'idée lui donnait des sueurs froides.

Le protégé de Naga avait levé le nez vers la bâtisse les yeux pétillants de nostalgie avec un sourire amusé qui se dessina sur ses lèvres lorsqu'il entendit de l'extérieur le grabuge étouffé par la porte venant de l'intérieur. Il espérait au moins retrouver dans ce brouhaha un ou plusieurs de ses anciens camarades qu'il n'avait pas vu depuis longtemps. Alors pour en avoir le cœur net, Ayden poussa finalement la porte et les voix qu'il entendait s'intensifièrent. Ça riait, ça s'engueulait au fond...Il avait l'impression que cela faisait une éternité qu'il n'avait pas mis les pieds ici et pourtant ! Cette atmosphère lui avait manqué et de se sentir à nouveau dedans le revigorait. Toutefois pour que le nobliau le soit totalement, il fallait encore que ce dernier trouve ce qu'il cherchait. Le prince ingonito se dirigea donc par instinct vers la pièce du fond, où la petite troupe avait l'habitude de s'installer et non sans la moindre surprise, Ayden y retrouva deux de ses vieilles connaissances en pleine discussion animée. Faisant preuve d'audace, le voyageur s'est invité tranquillement à leur table en s’asseyant sur une chaise en face d'eux comme si de rien n'était, coupant ainsi les deux hommes dans ce qu'ils étaient entrain de faire.

- « T'es qui toi ?! » Fit sèchement l'un d'eux.

Un sourire carnassier dansant sur son visage, l'inconnu à leurs yeux dévoila son identité en faisant tomber sa capuche, pour y révéler son faciès semi-mature à la chevelure bleutée pouvant marquer n'importe qui.

- « Ça faisait un moment, ne me dites pas que vous ne me reconnaissez déjà plus ? »

Plaisanta Ayden. Une fois rentré chez lui, ce dernier avait direct laissé de côté les formalités car après tout, ils étaient en quelques sorte sa deuxième famille. Il remarqua néanmoins que l'expression de plus âgé,Aron, avait radicalement changé lorsque le lord se dévoila : elle s'était assombrie, alors que le plus jeune, Logan, avait l'air particulièrement heureux, à tel point qu'il fit une tape amicale à en décrocher l'épaule de son ami.

- « Haha Ayden hé ! Content de te revoir  vieux ! Enfin je veux dire...Je dois d’appeler comment en fait ? Maintenant que tu es...Tu sais quoi. »

- « Ça ne change pas à ce que je suis, prince ou pas je reste fidèle à moi-même. Donc juste Ayden s'il te plait. »

Quelqu'un ne semblait pas de cet avis en tout cas. Aron se leva brusquement manquant presque de renverser ce qu'il y avait sur la table, au grand étonnement des deux garçons qui avaient les yeux rivés sur lui.

- « Tss... »Sifflota le guerrier, avait de s’éclipser sans dire un mot de plus.

Le lord regarda alors celui qui était en face de lui, perplexe. Il ne comprenait pas une telle réaction et pensa que Logan en détenait la réponse. D'ailleurs, ce dernier soupira car effectivement, lui non plus ne s'attendait pas à une réaction aussi excessive.

- « T'en fais pas. En fait...Tous le monde est au courant que tu es l'héritier d'Ylisse. Seulement certain le prennent comme un manque de franchise de ta part, comme une vérité que tu leur aurais cachée depuis des années. Ce n'est pas le cas, hein ? »

- « Non non, bien sûr que non voyons ! Je...Je n'étais pas au courant jusqu'à récemment. »

Ayden fini par raconter son récit, dans les moindres détails en évitant de laisser l'émotion prendre le dessus. Le feroxien lui, l'écoutait attentivement. C'était l'un de ceux avec qui le nobliau fût le plus proche. Il était un tout petit peu plus âgé, peut-être vingt-deux ou vingt-trois ans mais son attitude complètement décontractée et sa bonne humeur le rendait parfois immature. Mais parler avec lui mettait surtout du baume au cœur lorsque tout n'allait pas.

- « Tu me crois maintenant ? »

- « Ouais...T'en as bavé mon pauvre...Mais je te croyais hein ! D'avantage maintenant du coup. Si les autres savaient tout ça, je pense qu'ils oublieraient vite ce malentendu. Je vais m'en charger personnellement, t'inquiètes pas. »

Le lord le savait généreux, mais peu importe. Il était au fond redevable pour son geste. Ayden ne pu pour l'instant que le remercier, puis ils finirent par dériver sur d'autres sujets divers et variés dont certain le mettait un peu mal à l'aise. Et alors qu'ils conversaient, son ami se m'y à s'arrêter tout d'un coup de parler et de projeter son attention par dessus l'épaule de son interlocuteur.

- « Tiens, voilà pas un mais deux royaux pour le prix de un ! » S'exclama Logan sur un ton plaisantin.

Ayden lui, ne comprit pas pourquoi une telle allocution mais lâcha un rire tout de même. Le feroxien avait bien saisit le scepticisme du prince et il lui indiqua alors avec la tête de se retourner. L'héritier de la Sainte-Lignée s'exécuta sans broncher toutefois, il ne s'attendait absolument pas à voir ce qu'il y avait dans son champ de vision, ou plutôt qui.

Invité
Invité
Sujet: Re: L'amitié n'a pas de prix [PV Weiss]   Dim 29 Mai - 21:52
Nul ne peut atteindre l’aube sans passer par le chemin de la nuit.



Tout le monde à Regna Ferox le savait, Ayden était le prince d’Ylisse et par conséquent, celui-ci était retourné aux côtés de l’Exalt. Il n’était plus à Regna Ferox et cela arriva bien entendu aux oreilles de la royauté. Weiss ne manqua surtout pas à l’appel. Le peuple entier était divisé sur cette découverte : certains bien contents de voir que le prince avait retrouvé sa famille et d’autres le voyaient comme un traître car il était partit. Weiss ne savait pas poser des mots sur ce qu’elle ressentait concernant ce départ et ce lien de sang qui apparut du jour au lendemain. Ce n’était sûrement pas à elle de prononcer un quelconque jugement sur ce point et ce n’était pas son style. Elle ne dit à personne ce qu’elle pouvait penser de cette nouvelle qui la tracassait. Son compagnon d’arme était partit.

Weiss, en plein air, en profita pour s’entraîner avec son père. Celui-ci réussi à trouver du temps afin d’intensifier l’entraînement de sa fille. Cela faisait très plaisir à la princesse qui aimait énormément passer du temps avec sa famille. Néanmoins, elle ne devait surtout pas négliger son entraînement. À vrai dire, à chaque entraînement avec son père, elle avait l’impression que celui-ci l’analysait. Toujours à faire attention au moindre détail, le Khan était un professionnel hors pair et la princesse faisait tout pour arriver à son niveau. Parfois elle avait l’impression de désirer l’impossible, mais rien ne la décourageait. D’ailleurs, elle était souvent frustrée en fin d’entraînement à cause de toutes les remarques que son père lui faisait. Elle avait beau savoir que cela était fait pour son bien, cela la vexait quand elle s’en prenait trop pour la simple et bonne raison qu’elle n’avait pas l’impression d’évoluer. Pire, elle avait l’impression de régresser parfois.

« Surtout n’ai aucun hésitation lorsque tu lance l’assaut contre ton ennemi, tu dois montrer que tu as confiance en toi sinon l’ennemi profitera de ton manque de confiance. Et là tu peux mener ton armée à sa perte. »

Et de l’hésitation elle n’en avait pas contre son père non plus. Néanmoins cela ne lui permettait toujours pas de gagner contre lui. La motivation était à son comble, les coups d’épées ne cessaient de s’enchaîner à une allure folle. Weiss commençait d’ailleurs à être de plus en plus essoufflée, se contentant d’esquiver ou de contrer au mieux les assauts de son père. La fatigue la gagnait de plus en plus et finit par se contenter d’esquiver. Weiss ne se plaignait pas de l’entraînement que son père lui imposait. Elle continuait de le suivre sans broncher, attendant que ça soit lui qui décide d’arrêter quand il en avait envie. Voyant sa fille essoufflée, celui-ci décida de prendre une pause et de reprendre l’entraînement plus tard. Comme toujours, il lui fit un brief de ce qui n’allait pas puis félicita sa fille. La princesse partit dans ses appartement prendre une bonne douche afin d’être un minimum présentable. Suite à ça, elle enfila son armure sur le dos et prit son épée sur elle afin de sortir.

Boire un petit coup histoire de souffler un coup n’était pas de refus. Alors elle sortit afin d’aller à la taverne à laquelle elle allait toujours avec ses compagnons d’arme. Weiss ne cachait pas son sourire, cet entraînement intensif lui avait fait le plus grand bien et retrouver ses amis ne pouvait que lui faire du bien. Penser à des choses futiles était bien pratique parfois, Weiss commençait à s’en rendre compte petit à petit. Elle ouvrit brusquement la porte de la taverne, l’explosant presque. Tous les regards se tournaient vers la princesse qui continuait à sourire de toutes les petites dents blanches. Cela n’étonna personne de la voir sourire ainsi, la voir exploser de joie arrivait de temps en temps, quand la princesse s’était entraînée avec son père. Plusieurs hommes saluaient la princesse, celle-ci n’hésitait pas à demander des nouvelles à tous les soldats présents, papotant un peu avec chacun d’eux. Elle voulait savoir s’ils se sentaient bien, si la santé allait bien aussi. Elle devait bien entretenir les troupes, n’est-ce pas ? De plus, cela lui permettait de savoir ce que le peuple pouvait penser du royaume. Savoir si elle avait besoin d’intervenir pour les aider. Trop gentille cette princesse … Cela lui a déjà attiré plusieurs soucis, mais elle ne voulait pas s’arrêter d’aider son peuple. Un homme grand arriva en grognant près d’elle, le regard noir. Comme s’il voulait la frapper, qu’elle était la cause de ses soucis.

« Vous voulez savoir ce qui me dérange ? C’est le fait que l’autre soit revenu. Il se croit où ce traître ? Il pense que Regna Ferox est un moulin ?
- Allons, calmez-vous. Je ne vois pas de qui ni de quoi est-ce que vous parlez. De plus, chacun est libre d’entrer ou de sortir du territoire de Regna Ferox. De ce fait je vous demande de peser vos mots et de vous calmez sur le champ. »

Grognant à nouveau, il s’assit plus loin en baissant les yeux face à la princesse. Son statut lui donnait beaucoup d’autorité il faut l’avouer. Mais elle n’était pas du genre à en user à mauvais escient. Elle savait pertinemment de qui est-ce qu’il parlait. Ayden était donc revenu ? Intriguée, elle prit congé poliment et s’approcha doucement d’une table. Il était bien revenu. Alors qu’elle avait perdu son sourire petit à petit suite à petit dispute, elle ne put empêcher un sourire en coin apparaît sur son visage. Elle, en tout cas, elle était bien contente de le retrouver. Néanmoins elle était partagée. Il était quand même partit de Regna Ferox pour rejoindre Ylisse. Là encore, elle ne savait décrire ce qu’elle ressentait. C’était un mélange de plusieurs choses. De ce fait, elle ne savait pas vraiment comment l’aborder. Au final, Logan fit remarquer à Ayden que Weiss était présente.

« Bah alors Ayden, Regna Ferox te manquait ? Tu sais que tu divise mon peuple en deux à ton sujet ! »

Ce n’était pas une pique mal placée ou autre. Disons que c’était une mauvaise taquinerie de sa part. Néanmoins c’était bien le genre de la princesse de lancer des mauvaises blagues mal placées comme celle-ci. Weiss s’assit avec eux sans vraiment leur demander leur avis, saluant Logan au passage.

« J’ai dû remettre Aron à sa place à cause de toi. Quel bon vent t’amène ? Tu es venue supplier mon père de te récupérer ou alors est-ce que tu veux que je te montre à quel point tu as dû régresser en partant ? »

Voilà cette fois-ci une pique. Elle ne put s’empêcher, c’était bien trop plus fort qu’elle. Sourire aux lèvres, elle avait bien envie de savoir tout sur les raisons du départ de son ami avant de lui crier dessus et de le dégager de la taverne. La princesse n’avait surtout pas envie d’agir de façon compulsive. Elle essayait d’être un minimum empathique, pensant que s’il était partit c’était bien pour une bonne raison. Du moins elle en avait l’espoir. Un serveur passa près d’elle, celle-ci lui demanda d’apporter sa meilleure boisson, en passant elle en commandant pour les deux hommes assis avec elle à table. À vrai dire, Weiss ne savait pas comment se comporter avec Ayden. Devait-elle continuer à le considérer comme un compagnon d’arme ou alors devait-elle tourner la page le concernant ? Après tout, il était simple pour Weiss de jeter les personnes de sa vie. Mais parfois elle remettait en question son insensibilité ou alors cette habitude. De ce fait, elle se posait énormément de questions concernant Ayden.


Ayden
avatar

Messages : 289
Lien de la fiche : http://fire-emblem-rebirth.forumactif.org/t22-ayden-the-forgotten-heir

Feuille de personnage
Classe: Combattant
Niveau:
3/10  (3/10)
Inventaire:
InventaireArme
1Hache de bronze
2Epée de bronze
3Epée de verre
4Potion
5Potion
Sujet: Re: L'amitié n'a pas de prix [PV Weiss]   Ven 17 Juin - 19:32
Ces longs cheveux absinthe, ces yeux dorés, cette fière posture qu'elle arborait...Aucun doute là-dessus, c'était Weiss, la fille du Khan de l'Ouest et l'une de ses plus proches alliées au sein de Regna Ferox. Tout le monde la respectait, l'admirait. Ayden le premier. C'était une battante qui avait su se faire une place de choix, certes c'était une princesse, mais beaucoup la sous-estimait à cause du fait qu'elle soit une femme; Pas l'ylissien, il savait ce qu'elle valait et ses prouesses au combat étaient indiscutables.

La surprise était-ce qui animait sur l'instant son visage. Le lord avait l'impression que cela faisait une éternité qu'il ne l'avait pas vue. Pourtant, il n'y a qu'à peine quelques mois que sa vie a été chamboulée mais il sentait que beaucoup de choses avaient changé à son égard depuis que tout le monde savait que l'homme qu'ils fréquentaient était en réalité un prince. Pire, l'héritier au trône d'Ylisse ! La réaction brutale d'Aron n'était donc pas étonnante quoique excessive. Logan, lui au moins, était de nature plus compréhensive. En revanche pour Weiss, c'était encore à voir bien que Ayden pensait avoir d'ores et déjà un début de réponse à cette interrogation. Préférant s'adresser à elle face à face, il se leva, bien que la Princesse feroxienne fût un peu plus grande que lui que cela soit même en âge mais aussi en taille. Lui par contre était naturellement mieux bâtit. Beaucoup étaient intimidés par la jeune femme, lui aussi l'était au départ mais il a fini par s'y habituer. Un sourire amical se dessina finalement sur les lèvres du prince. Il était content. Content de la revoir et constata que cette dernière n'avait visiblement pas perdu son sens de l'humour.

- « Qui que je sois vraiment, Regna Ferox restera ma patrie à jamais et ça serait mentir que de dire que vous ne m'avez pas manqué ! Seulement...Je ne m'attendais pas à un tel accueil. Je crois bien que je dois des explications à tout le monde. »

Le ton de sa voix diminua, soupira lourdement, les yeux baissés et glissa une main dans ses cheveux hirsutes; on sentait que cette situation l'affectait. Ces gens étaient sa deuxième famille. Ils l'ont aidé à grandir, à apprendre le sens de l'honneur, à ne jamais abandonner tant qu'il y avait encore de l'espoir. Bref, à devenir la personne qu'il était aujourd'hui. Sentant probablement la détresse de son ami, Logan se leva promptement vers les deux compères et fila plusieurs tapes amicales dans le dos d'Ayden.

- « Allez fait pas cette tête, ça va s'arranger ! Je vous laisse tous les deux, je vais aller embêter l'autre jojo. Puis je pense que vous allez avoir des tas de choses à vous raconter depuis le temps ! C'était sympa de te revoir Ayden en tous cas. Pareil pour vous princesse. » Disait-il, toujours avec son attitude enjouée avant de quitter la pièce. Le prince le suivait du regard, hochant ensuite la tête en riant. Décidément, ce type était vraiment un phénomène. En quelques secondes, il avait réussi à remonter le moral du lord. Logan avait un talent inné pour ce genre de choses.

Enfin, maintenant le voilà seul avec Weiss. Et la première chose qui lui traversa l'esprit fut de répondre tout bêtement à sa taquinerie précédente, son attention toujours portée vers là où son aîné était parti. L'héritier d'Ylisse se racla la gorge, brisant ainsi le léger silence qui s'était installé.

- « Donc...Régresser, disais-tu ? Serait-ce une provocation ? C'est vrai que croiser le fer est une manière à nous de se saluer. Je ne refuse jamais un combat, tu le sais. »

Ayden s'était finalement retourné fièrement vers la Dame de Ferox, un air joueur placardé sur son noble visage. La main qui tenait le pommeau de son épée le démangeait et son sang exalté bouillonnait déjà avec l'envie de combattre. Un retour aux sources et voilà qu'il retrouva immédiatement ses marques.

Invité
Invité
Sujet: Re: L'amitié n'a pas de prix [PV Weiss]   Jeu 30 Juin - 22:36

Ayden, toujours fier d’être un membre de Regna Ferox. Comment celui-ci allait-il réussir à gérer Ylisse qui possédait une tout autre culture ? Avait-il réussi à bien s’adapter ? La princesse n’avait pas de doute là-dessus. Ayden était un bien gentil garçon et retourner auprès de son père a dû lui faire un choque mais du bien. Il a dû retrouver ses racines, se retrouver soi-même. Du moins c’est ce que Weiss essayait de se dire. Mais ce n’était vraiment pas évident à savoir … Elle était toujours partagée le concernant et avait besoin de se faire un avis. Il est vrai qu’il disait vouloir rester quelqu’un à Regna Ferox, après tout il avait grandi ici. Mais ce n’était pas simple pour les personnes qu’il avait laissé derrière lui. Logan essayait de remonter le moral du prince avant de partir, saluant poliment la princesse. Le serveur apporta la commande de la princesse qui désigna la nouvelle table de Logan au loin. Qu’il ne parte pas sans sa boisson, quand même. Elle but une gorgée de ce breuvage, elle avait soif et un besoin de se rafraîchir.

« Honnêtement tu n’as pas à te justifier. Chacun fait sa vie comme bon lui semble, si tu ne veux pas revenir ici tu ne reviens pas, personne ne te retiendra. Mais si tu veux rester, personne ne pourra te forcer à partir. Chacun fait ce qui lui semble juste de sa propre vie, du moins je pense. »

La peur du changement pouvait  toujours rester néanmoins. Weiss se posait beaucoup de questions sur le « nouveau » Weiss. Avait-il changé au final ? Si oui comment ? Cette peur de perdre un être cher ne pouvait pas partir du cœur des gens et le peuple de Regna Ferox ne faisait pas exception à la règle. Peut-être est-ce pour cela que beaucoup réagissaient mal au départ d’Ayden ? Un gros bourrin ne sait jamais comment vraiment montrer ses sentiments et les hommes de Regna Ferox sont, pour la plupart, dans ce cas. Avaient-ils peur de perdre Ayden ? Ou est-ce de la jalousie de leur part ? Apprendre qu’un simple combattant devient un prince du jour au lendemain c’est vrai que c’est perturbant. Puis il était partit aussi vite aussi.

Et Weiss ? Que pensait-elle de cette situation ? Elle ne savait vraiment pas. Au final elle était comme un homme : elle n’arrivait pas non plus à mettre des mots sur ce qu’elle ressentait. Vraiment perturbant. Intérieurement elle soupira, comment en était-elle arrivée là ? Trop de choses. Trop de choses. Trop de choses. Ayden provoqua la princesse en duel, celle-ci ne lui donna aucune réponse, lui lançant directement son verre à la figure et elle se jeta ensuite sur lui. Le prince tomba au sol avec sa chaise et une princesse sur elle. Celle-ci maintenait ses poignets et le fixa dans les yeux avec un air grave sur le visage.

« À quel point as-tu changé, Ayden ? »

Logan et les autres s’approchaient d’eux. Certains criaient comme des fous pour qu’ils se battent tandis que d’autres voulaient arrêter tout cela. Néanmoins personne ne pouvait poser la main sur la princesse. Celle-ci se remit debout, laissant le prince au sol complétement trempée d’alcool. Elle sortit son arme de son fourreau, pointant son arme sur Ayden. Un léger sourire apparut sur les lèvres de la princesse. Cela calma beaucoup l’ambiance générale de la taverne. Pensaient-ils vraiment que la princesse allait réellement tuer Ayden ? Faut croire que beaucoup avaient espérés.

« Challenge accepted. »

Elle attendit son adversaire alors qu’elle était déjà en position de garde. Prête à tout exploser dans la taverne. Certains risquaient de parier sur l’un ou l’autre. La princesse s’en fichait bien. Elle avait besoin d’avoir Ayden sous les yeux pour savoir à quel point il aurait pu changer en partant. Et si le changement faisait aussi peur à la princesse, au final ?

Ayden
avatar

Messages : 289
Lien de la fiche : http://fire-emblem-rebirth.forumactif.org/t22-ayden-the-forgotten-heir

Feuille de personnage
Classe: Combattant
Niveau:
3/10  (3/10)
Inventaire:
InventaireArme
1Hache de bronze
2Epée de bronze
3Epée de verre
4Potion
5Potion
Sujet: Re: L'amitié n'a pas de prix [PV Weiss]   Mer 6 Juil - 21:50

Se justifier c'est vrai. Weiss n'avait pas tort, Ayden était désormais assez grand pour faire ses propres choix. Il était tel un petit oiseau ayant désormais pris son envol et pourtant, prince ou pas, il n'avait pas oublié une seconde d’où il venait. Quant à la réaction de son amie, elle ne fut pas étonnante : Ayden avait toujours trouvé que ses paroles étaient parfois emprunt de fatalisme ce qui, d'un côté, faisait partie de sa force de caractère que le peuple feroxien admirait chez elle. Même en tant que fille du Khan de l'Ouest, la demoiselle n'avait pas volé sa réputation de femme redoutable.

Déjà, l'ylissien savait que la princesse n'allait sûrement pas refuser ce duel. Par fierté déjà. Lui, n'avait qu'une parole et ne reculerait pas. Les deux étaient désormais dans une impasse et l'affrontement, inéluctable; Deux héritiers qui étaient sur le point de s'affronter, on ne voyait pas cela tous les jours bien que cela ne fût pas la première fois que les deux croisaient déjà le fer. Mais officiellement, c'était une première pour un Prince d'Ylisse et la fille d'un des deux Khans. Ayden était prêt. Et Weiss ? Elle ne bougea pas d'un cil et n'avait pas l'air d'avoir l'intention de dégainer. Seule une mine grave habitait son visage. Quelque chose lui disait que c'était un leurre, pour le déstabiliser et mieux frapper pour commencer. Hé bien...Le lord s'était lourdement trompé. Il avait presque oublié à quel point la jeune femme était imprévisible.

Un verre d'alcool balancé à la figure. De un. Et de deux, elle s'élança sur lui comme une tigresse qui en se servant de l'effet de surprise gagna en avantage sur son adversaire. Au passage, sa chaise se renversa dans un boucan monstre une fois en contact avec le sol. Il était parterre, plaqué, en position de faiblesse. Au vu de la proximité de la jeune femme à la chevelure absinthe, ses joues auraient habituellement rougies. Là, son esprit était tellement accaparé par son désir de combattre qu'il n'y pensa même pas.

- « A quel point j'ai changé ? Lève-toi et je te montrerai que j'ai toujours cette soif d'antan ! »

Son regard brûlait de détermination. Une foule en délire se rameuta rapidement autour d'eux, désireuse de les voir se battre dont les deux comparses assit précédemment à la table. Les paris sur leurs têtes flambaient déjà parmi les encouragements pour le prince ou encore les "ACHEVEZ-LE !" de ceux qui se ralliaient du côté de la princesse feroxienne. Si cela l'affectait ? Bien sûr : cela a eu l'effet de le motiver deux fois plus. A ses mots elle se redressa, pointant fièrement sa lame sous la gorge du lord. Ayden fit un grand sourire joueur, malgré sa piteuse apparence avec ses cheveux et ses vêtements humides d'alcool. Le sol était collant et gluant pourtant, le prince arriva à se remettre rapidement debout en profitant que Weiss se mette en garde pour dégainer à son tour. Il se décala de quelques pas vers un emplacement où celui-ci était sûr de pas glisser bêtement. Concentré, le jeune homme n'attendit pas une seconde de plus pour ouvrir le bal. Honneur aux dames ? Ici à Regna Ferox, cette notion était inexistante. Et en un formidable jeu de jambes, l'héritier d'Ylisse fonça sur la princesse afin de lui infliger un coup frontal qui fut sans surprise bloquée par l'épée adverse. Comme deux titans qui s'affrontaient dans une arène, les voilà face à face alors que le lord forçait sur sa lame pour tenter déséquilibrer la jeune femme. Car des deux, il était clair qu'Ayden possédait naturellement une force physique plus importante. Mais loin était son genre de la sous-estimer.

Tel un félin, le prince fit un bond en arrière pour se remettre en garde en évitant d'être statique. Celui-ci marchait vers la droite sans la quitter des yeux, tous ses sens à l'affût dans ce brouhaha infernal.

- « Allez viens Weiss ! Qu'est-ce que tu attends ? Ne me dis pas que tu abandonnes déjà ?? »

S'exclamait-il de sa voix portante. Évidement, l'ylissien disait cela seulement pour l'inciter à venir riposter parce qu'il savait très bien que le mot abandonner était banni de leur vocabulaire. Impatiemment, le Prince d'Ylisse n'attendait qu'à voir les progrès que son amie aurait pu faire depuis leur dernière rencontre.

Contenu sponsorisé

Sujet: Re: L'amitié n'a pas de prix [PV Weiss]   

L'amitié n'a pas de prix [PV Weiss]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'amitié n'a pas de prix...(PV : Petit Lagon)
» L'amitié n'a pas de prix...(Cyrïelle Valdóttir )
» Remise des Prix à la VBM
» L'amitié d'Herbert Pagani.
» Un Prix Nobel Controversé, mais pas Embarrassant

Fire Emblem Rebirth :: Regna Ferox :: Citadelle de Ferox :: Rues et habitations+
Sauter vers: