Navigation

Topsites

Topsite n°1
Topsite n°2
Topsite n°3
Topsite n°4

Liens utiles

Guide du débutant
Afficher les sujets non-lus

Partagez | 

Blacker than the blackest black, times infinity - Ko'Wei

Invité
Invité
Sujet: Blacker than the blackest black, times infinity - Ko'Wei   Lun 18 Juil - 18:15

Informations

• Prénom : Ko'Wei
• Surnom : -
• Âge : 25 ans
• Race : Humain

• Groupe : Chon'Sin
• Classe : Mage Noir
• Avantage : Magie
• Désavantage : Force

Description physique

Alors que vous arrivez péniblement à vous sortir des yeux d'or de la beauté que vous avez fixée pendant de longues minutes, un homme dans le fond de la pièce attire votre regard.

Tout d'abord, ce sont ses yeux que vous remarquez. Ils sont d'un bleu pur et glacial, comme des saphirs. Il semble vous fixer. Son regard est dur et direct, comme s'il vous perçait de part en part. Il est difficile à dire s'il vous regarde où s'il fixe un point entre vos yeux légèrement derrière vous.

Le visage de l'homme, pâle et émacié, est un contraste saisissant avec la pureté des yeux, au final pas vraiment mis en valeur par de larges cernes. Comme taillé à la serpe, le visage aurait pu être beau si il avait été un peu plus rempli. Cependant, avec ses lèvres couleur de cendre et son teint cireux, il est sûrement moins beau que ce qu'il pourrait être. Ce ne sont pas ses cheveux d'un noir de jais mais d'apparence fragiles et secs qui vous feront changer d'avis.

Une éxamination plus prolongée de l'homme ne fait que confirmer vos premières impressions. Il n'y a que deux types de personnes qui portent des habits aussi larges. Ceux qui ont de quoi les remplir et ceux qui veulent cacher leur manque de masse. Les mains aux longs doigts squelettiques, le haut des bras peu charnus laissent la même impression que le visage. Si l'homme avait décidé de se nourrir correctement au lieu de se laisser flétrir, il aurait pu être un gaillard solide, un meneur d'hommes. Il en a décidé autrement.

Cependant, vous pouvez voir qu'étrangement, l'homme semble prendre un minimum soin de lui. Ses dents sont bien blanches et alignées, ses ongles manucurés et ses sourcils entretenus.
299 mots

Description mentale

Dans les yeux de l'homme, on peut lire une détermination aussi forte et solide que les icebergs auxquels ils empruntent leurs couleurs. Cependant, comme dans la plupart des matériaux solides, il existe dans la volonté du jeune homme des défauts, des imputés qui sous le plus petit des assauts font voler le bloc de glace en éclats. Pour aussi implacable qu'est l'homme, il existe un certain nombre de boutons, de cordes qui une fois tirées l’arrêtent sur place. Bien souvent, c'est son refus d'accepter ses fautes et ses soucis, principalement son besoin presque infini de recevoir l’appréciation de ses pairs et sa peur d'être utilisé.

Dans la posture de l'homme, on peut sentir une tristesse traînante, que ce soit par sa position ou bien son teint. Peu de personnes savent quel est le mal lancinant qui lui ronge le cœur, mais il ne peut se séparer d'un ombrage de tristesse dans tout ce qu'il entreprend. C'est ce cancer de l'âme qui a motivé une grande partie des choix de vie du jeune homme. Du choix de la magie à la solitude qu'il a souvent cherché et qui a été jetée sur lui, ce mal invisible à souvent été vecteur de la vie de Ko'Wei.

Dans les gestes de l'homme, on peut lire une certaine brusquerie. Presque toujours sur ses gardes, Ko'Wei ne semble se mouvoir qu'en petits mouvements secs et rapides. Il a peur de beaucoup de choses et ne donne de confiance pleine qu'a un nombre très restreint de personnes.

Dans la voix de l'homme, on peut interpréter un désir de plaire à presque tout prix à ses interlocuteurs. L'homme ne semble jamais autant en confiance et heureux que quand il se sent apprécié et a vite tendance à battre en retraite quand il sent le terrain glissant.
303 mots

Histoire

Fixant du regard le prétendant de sa « cousine », Ko'Wei sentit les froides griffes de la jalousie lui touiller le ventre. Pas qu'il aimerait être à sa place pour séduire la magnifique jeune femme. Non. Ce qu'il désirait chez l'homme, c'était sa vie toute tracée, sans soucis. Dans ce genre de moments, l'esprit du jeune homme plongeait vers le gros tome relié qu'il chérissait tant et qui était, avec sa chevalière, la seule chose qu'il lui restait de ses parents.

Dans ce tome, on pouvait lire toute l'histoire des Tamoë de Bas-Champs, depuis Albrecht, le premier duc de Bas-Champs, qui avait contribué à la hauteur des modestes moyens (pour la noblesse) qu'il avait à la reconstruction de Rosanne jusque Tantamion et Telguel, les deux frères jumeaux nés cinquante ans avant le jour présent.

Tantamion, par vertu d'être le premier né, avait naturellement été élevé comme successeur de son père. Pour ajouter à la jalousie de Telguel, leur vertu de faux jumeaux avait offert au premier des deux beauté et force alors que le second était aussi laid qu'il était intelligent. Les deux jumeaux marièrent deux jumelles dans une situation inverse : la plus jeune, Ahoïre, était la plus jolie des deux. Elle épousa naturellement Tantamion, tandis que Telguel épousa la plus vieille, qui avait eu le malheur d'être victime d'un accident de cheval qui l'avait laissée défigurée. En dernière page du livre, on y célébrait la naissance du dernier héritier des Tamoë, Cromwell.

La suite de son histoire, Ko'Wei ne l'avait obtenue que de la part de son « oncle » adoptif. Dans sa jalousie et la plus pure tradition de Rosanne, Telguel fomenta un coup contre son frère. Une nuit funeste, alors que Cromwell avait 3 ans, Telguel frappa, faisant mourir d'un coup toute la maisonnée sauf Cromwell et Oscar, le plus fidèle des serviteurs de Tantamion. Ko'wei n'avait presque aucun souvenir de cette nuit, si ce n'est d'étranges sensations de fumée et d'une odeur de cuivre qui venaient parfois envahir ses rêves.

Oscar, sous les ordres de Tantamion, apporté le jeune enfant à un noble de Chon'Sin résidant à Mei'An. Amis de longue date, Tantamion avait senti venir sa mort et avait négocié auprès de son camarade un accord. Si il jurait de s'occuper de son fils si il devait lui arriver malheur, il s'engageait à faire que Cromwell, une fois de retour à son titre, traiterait presque uniquement avec lui, lui assurant richesse. C'est ainsi que Cromwell se retrouva soudainement avec une famille adoptive.

La première décision que le noble pris fut de renommer l'enfant. Pour mieux le cacher, il fut décidé qu'il s'appellerait maintenant Ko'Wei, une déformation de son vrai nom. Il fut décidé aussi qu'il serait présenté comme un neveu venant d'une branche éloignée de la famille et que jamais il ne sortirait de l'enceinte de la maison.

L'enfance de Ko'Wei fut assez étrange. Si sa « tante » était gentille à son égard et sa « cousine » une petite fille que le jeune garçon trouvait étrange, son « oncle », lui, ne réussit jamais à vraiment le considérer comme un membre de la famille, ne voyant qu'avec difficulté au delà de son statut de pari sur l'avenir.

Il fut tenté de lui apprendre les armes, mais le jeune homme n'était pas doué.  Hanté par des cauchemars  et par une tristesse qui ne le quittait pas, le jeune homme dormait mal et mangeait peu. Ce mal être se renforça le jour de ses quatorze ans. Excédé par son manque de progrès, l'oncle adoptif de Ko'Wei lui fit une remarque affreuse quand a son statut de pièce rapportée dont l'unique valeur était le titre qu'il pouvait récupérer.

Cependant, cette remarque ouvrit aussi une porte dans le cœur du jeune homme. Il comprenait maintenant d'où venaient ses soucis. Si son honorable oncle n'était pas très gentil avec lui, c'est parce qu'il souhaitait qu'il retrouve son titre. Si il ne suffisait que de cela pour rendre « tonton » heureux, Ko'Wei ferait ce qu'il fallait.

Il se jeta alors à corps perdus dans l'étude de la magie et de la théologie, aidé parfois par sa « cousine ». Assez vite, le jeune homme mania quelques malédictions et sorts qui augmentaient la valeur qu'il avait aux yeux de son « oncle ». Il prit un peu plus part aux activités de la maison, rendant quelques services pour … faciliter les tractations auprès de certains partenaires, seules sorties de la maison autorisées de la vie du jeune homme.

Toujours maigrelet et légèrement effrayant, le jeune homme ne trouva jamais de femme à épouser, malgré les quelques recherches de son « oncle ». Il ne pouvait pas révéler son vrai lignage et personne ne souhaitait vraiment épouser un garçon aussi peu avenant d'un point de vue situation familiale. Comme on lui faisait souvent la remarque, il n'avait malheureusement pas hérité de la beauté de sa « cousine ».

Mais Ko'Wei s'en moquait. Au plus le temps passait et au plus le jour où il pourrait enfin récupérer ce qui lui revenait de droit approchait. Son « oncle » serait enfin content et Ko'Wei pourrait enfin passer à autre chose. Qui sait, peut être se trouverait-il un but personnel en chemin ?
861 mots

HRP

• Le personnage sur mon avatar •
Jia Chong - Sangoku Musou

• Comment j'ai connu le forum •
DC

• Mes remarques sur le forum •
Kweul

• Ma connaissance de Fire Emblem •
Yup

• Le code du règlement •



Sybile
avatar

Messages : 294

Feuille de personnage
Classe: Civil/Danseuse
Niveau:
2/10  (2/10)
Inventaire:
InventaireArme
1Lance de bronze
2Louche
3
4
5
Sujet: Re: Blacker than the blackest black, times infinity - Ko'Wei   Lun 18 Juil - 20:07
Comme je viens de te le dire ( je suis une vilaine spoileuse !) ta fiche est tout à fait conforme ! Et il n'y a aucun soucis avec celle de mon DC, aloooooors *roulements de tambour*


Tu es validé !
Tu peux d'ores et déjà commencer à RP si tu le souhaites en faisant une demande dans la "Gestion des personnages", poster ta fiche de liens etc...En tant que Mage noir, tu commences avec un tome de Flux. Au cours de ton aventure, en ayant acquis plus d'expérience, tu pourras posséder des armes plus puissantes et peut-être chevaucher un cheval et jeter des lances de feu pour incinérer les gens, et tout ca en leur envoyant des One-liners à la tronche! Bonne continuation à toi et que le bâton de Tautaurok veille sur toi !

Mage noir niveau 1 créé !

PV
15
Force
1
Magie
14
Vitesse
8
Technique
6
Chance
0
Défense
8
Résistance
6




Don’t give me that look – ‘cause, you see
You’re the last person I need to pity me

Blacker than the blackest black, times infinity - Ko'Wei

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelles factions pour infinity choisseriez vous?
» Infinity Samedi 7 Juin 2008
» Black immigrants see personal triumphs in Obama
» Vends fig Infinity Pan Oceanie Armée combinée Yu Jing
» contenue de la boite :Battle for Black Reach.

Fire Emblem Rebirth :: Hors-jeu :: Registre des personnages :: Validés+
Sauter vers: