Navigation

Topsites

Topsite n°1
Topsite n°2
Topsite n°3
Topsite n°4

Liens utiles

Guide du débutant
Afficher les sujets non-lus

Partagez | 

Caw-Caw! Eum.. Je veux dire.. Je suis de retoooour! (Fini!)

Veraka
avatar

Messages : 105

Feuille de personnage
Classe: Epéiste
Niveau:
2/10  (2/10)
Inventaire:
InventaireArme
1Epée de bronze
2Pierre du corbeau
3
4
5
Sujet: Caw-Caw! Eum.. Je veux dire.. Je suis de retoooour! (Fini!)   Lun 23 Mai - 22:53

Informations

• Prénom : Veraka
• Surnom : ////
• Âge : 29 mais physiquement 17
• Race : Laguz

• Groupe : Vagabond
• Classe : Epéiste
• Avantage : Vitesse
• Désavantage : Magie

Description physique

Cette boule d'énergie qui fut nommé Veraka alors qu'elle éclot de son petit œuf n'était pas un autre de ces corbeaux que l'on peut voir piller des bateaux et jeter des humains à l'eau... Enfin oui elle est parmi eux et les accompagne dans de tels plaisirs et elle s'amuse en le faisant mais pas maintenant!  Tout cela pour dire que, contrairement à ses confrères et consœurs laguz, Veraka se démarque énormément autant par ses manières que par son apparence que l'on pourrait qualifier de "clownesque sans le vouloir". Avant de décrire son corps sans vêtement, il est bon d'expliquer se que l'on voit en premier quand le regard tombe sur ce corbeau. Donc ses vêtements! N'oubliez pas de ramassez vos yeux après l'avoir aperçu puisqu'ils peuvent tomber.. Non non ce n'est pas une métaphore débile,  elle a la mauvaise manie d'essayer de les frapper avec son bec, surtout si des lunettes décorent votre (surement très jolie) visage!

Alors alors, par où commencer? Oh je sais! Par sa tête! Veraka porte toujours, sauf quand elle est en mode “Caw-Caw”, un petit chapeau pentagonale sur sa tête se tient fièrement sur ses cheveux aussi noir que la nuit la plus sombre vécu par ce monde! Elle a équipé son chapeau de longues bandes rouges auxquels elle a attaché de jolies petites boules blanches en laine pour créer un petit effet quand elle vole dans les cieux! Ses vêtements sont toujours amples et simple pour faciliter ses mouvements dans les airs et au sol!  Sa tenue préféré ,et probablement sa seule aussi mais en dizaines d’exemplaires, est unique à elle et fait contraste avec la noirceur de ses cheveux et ailes! Eh oui, elle porte un manteau blanc arrêtant à mi-cuisse qui est recouvert de dessins représentant une feuille quelconque. Sous son manteau blanc elle porte... Devinez! Si votre réponse était “Un short blanc avec des feuilles avec un simple haut blanc avec aussi des feuilles partout” alors vous avez raison! Le désir de Veraka avec ses vêtements est de contraster le noir de ses ailes et aussi ne pas attirer les regards sur ses formes plus humaine et ne laisser une impression de style! Croyez le ou non, le deuxième aspect que l’on remarque c’est ses chaussures! Elle a fait elle-même ses petits souliers alors elle les met en permanence ~ Ses petites chaussures sont, pour les connaisseurs, de style “Baby” de couleur aussi rouge qu’un léger bain de sang tout mignon si c’est possible! L’ouverture demi-circulaire au milieu de sa chaussure laisse voir de jolies chaussettes blanches identique pour ne pas ruiner son style! Mais pourquoi ces chaussures sont-elles aussi spéciales? Eh bien par leur couleur principalement qui pourrait agresser la rétine de plusieurs ainsi que le style unique de ceux-ci dans ce monde de sandale et de plate-forme!

Maintenant qu’elle a finit d’agresser votre rétine avec ce style à tout casser, maintenant que peut-elle bien avoir l’air sous tout ca? Eh bien, si vous avez suivit plus tôt, inutile de répéter que la petite corbeau à des cheveux noirs comme les plumes de la faucheuse elle-même! Si vous suivez ses mèches descendant devant son front, alors vous pourrez observer ses gros yeux rouges, un rouge plus sombre que ses chaussures heureusement sinon ils brilleraient dans le noir et cela serait un peu ridicule! Un petit nez fin eu une petite bouche toute aussi fine décore son visage! Juste sous son visage se trouve une poitrine légère et bandée pour bien la dissimuler pour ne pas être une vilaine distraction pendant ses actions!  La jeune corbeau a hérité de jolies doigts fins et longs, des vrais doigts de voleuse! Une paire de longues jambes complète son physique!  J’oublie quelque chose d’essentiel? Vraiment? Ohhh Comment oublier le premier “détail” que l’on remarque en premier, se qui confirme son existence sous la bannière des laguzs! Veraka a deux grandes ailes noirs dans son dos. Ses plumes portent la couleur de l’abyme éternelle... Tout ce que vous aimez, tout ce qui vous tient à cœur, tout ce que vous avez travaillé pour obtenir.. .Tout cela peut vous être prit à la simple vue de cette plume... Oula léger moment d’inattention veuillez oubliez tout cela!! Les plumes de Veraka sont certainement dans les teintes les plus sombres que l’on puisse imaginer et, même sous sa forme se rapprochant du Beorc, elles impressionnent le commun des mortels par leur taille imposante.

Et voila pour sa forme Beorc.. Mais si elle est bien une Laguz, s’est qu’elle a été bénit par les dieux eux-même pour recevoir un pouvoir allant contre l’imagination humaine! Sous sa forme de bête, elle est un gigantesque corbeau noir, pouvant rivaliser au niveau de la taille avec un humain de taille moyenne! Ses yeux. Contrairement à sa forme plus acceptable socialement, brillent dans le noir avec une couleur rouge comme si des larmes de sang coulaient de ses yeux en permanence. Son bec acérés est toujours prêt à priver l’humain de son “droit” de vie et ses serres prêt à les agripper pour leur faire voir la vie de son point de vue avant de les remmener à leur réalité!

Voila à quoi Veraka ressemble physiquement. Cela était la partie facile, maintenant tentez de la comprendre♥
884 mots

Description mentale

Ouuuh vous voulez vraiment essayer de comprendre comment Veraka pense? En fait ce n’est pas si compliqué si l’on ne voit pas le monde de seulement deux teintes! Veraka ne voit pas le monde comme étant séparé entre le bien et le mal uniquement, ce concept de justice et de crime lui semble complètement ridicule et “typiquement humain”. Comment la jeune corbeau voit le monde est de différentes teinte de grise (non elle n’est pas daltonienne!), comme si le monde était fondé sur des bases corrompus. D’après sa façon de penser, rien de se qu’elle fait pour survivre n’est essentiellement “méchant” mais plutôt “à l’encontre de la norme humaine”. Elle n’exprime aucun remord envers ses actions, non pas parce qu’elle est sans coeur ou qu’elle s’amuse à le faire..Ok oui elle s’amuse beaucoup mais pas dans le sens de sadique!  Elle n’exprime aucun remord puisque, selon sa pensée, la souffrance et le malheur d’un groupe permet à un autre de vivre et de survivre. Si elle doit faire couler un bateau pour obtenir sa cargaison et la revendre ou la garder pour elle, elle va toujours utiliser son butin pour mieux vivre et permettre à ses proches une légère amélioration de vie! Sa seule contrainte est qu’elle ne doit jamais gaspiller se qu’elle gagne, sinon elle briserait justement cette petite chaine qu’elle a imaginer pour justifier ses crimes et assauts!.. Enfin c’est mignon dit ainsi mais dans les faits elle reste une corbeau, constamment avide de plus et toujours attiré par ce qui brille! Si elle voit un objet brillant au loin, elle va aller le chercher peu importe que cela lui soit utile ou non! Malgré ses nobles valeurs qu’elle juge trop cool et pleine de bonté, elle ne peut nier qu’elle adore ce qui brille et l’argent puisqu’avec du gold elle peut toujours s’acheter des trucs brillant et de la nourriture!..Ah oui, important de mentionner que c’est une goinfre de la pire espèce! Elle a toujours une certaine faim et est toujours attiré par la promesse de nourriture... Le premier qui lui donne un verre ou du pain va avoir droit à un bon coup de bec dans les yeux!!

Oh? Comment ca je renvoi beaucoup aux humains? Désolé mais c’est vrai! Veraka ne le cachera jamais, elle n’aime pas les humains! Elle ne déteste pas les humains, mais elle préfère utiliser le terme “humain” que “Beorc” par principe pour leur rappeler que, d’après elle, le Laguz, et par définition les Manakete aussi,  sont génétiquement supérieurs à la race des humains, qu’elle voit toujours comme handicapé par la Déesse Mère elle-même! Pensez-y, les chats et tigres sont les meilleurs chasseurs et les plus rapides sur la terre, les corbeaux et faucons sont les pirates du ciel et les dragons ont la puissance de détruire les continents eux-mêmes! Un humain...Eh bah d’après elle ils s’adaptent à leur handicap mais sans plus! Elle n’est tout de même pas ‘si’ prétentieuse puisqu’elle peut apprécier les Beorcs dans leur environnement naturel à les voir survivre et s’entraider... Chaque fois qu’elle voit un Laguz discuter avec un beorc et collaborer pour une raison ou une autre elle respecte un peu plus la race humaine un peu plus à chaque fois... Par contre, cela est contrebalancer par toutes les instances de racisme qu’elle aperçoit de ses perchoirs. Elle ne peut jamais rester calme en voyant un vil humain insulter un confrère ou consœur Laguz et doit toujours s’interposer.. Mais puisqu’elle n’est pas une grande diplomate, elle préfère simplement menacer avec son bec ou ses serres. Habituellement, un humain simplement énervé se calmera quand il verra sa petite cabane à environ cinquante mètres du sol fufufu~. Mais tout cela pour dire qu’elle n’est pas méchante de nature envers les humains et leur progéniture, mais elle ne peut rester les bras croisés alors que d’autres de sa race souffre par la faute d’humains ignobles... Elle essai très, très fort de ne pas tous les mettre dans le même panier! Par contre, elle peut apprécier les enfants et semble toujours prête à jouer avec eux puisque, selon sa manière de penser, un enfant ne connait pas encore les préjugés, ou du moins pas aussi fort que papa et maman! En fait, les enfants sont toujours intriguer par ses ailes et elle entend souvent la question “C’est comment de voler?” Cette question est assez pour l’envoyer dans des explications totalement exagéré juste pour entendre leurs petits “Wooooh” et “Wouuaaaaah” en imaginant la sensation de foncer dans les nuages et faire plein de pirouettes sans aucune limitation!.. Évidemment elle évite de mentionner ses passe-temps autre que de s’amuser dans le ciel mais bon, ils l’apprendront tôt ou tard mais pas de sa bouche pour préserver la magie!

Eeeeet son opinion des Branded... Veraka est très inconfortable envers les Branded puisque, comme tous les laguzs, leur odeur la laisse inconfortable et anxieuse. Elle n’apprécie pas cette odeur et l’évite activement puisque cette odeur refait sortir certaines mémoires en prime de cette odeur hors de ce monde.. Elle essaie du moins de leur donner une chance et résister à ses envies de simplement s’envoler et les laisser sur place dans son ombre! Elle essaie fort et le jure de tout son être qu’elle veut donner une chance aux Branded mais ils sont si...hors de ce monde, si étrange qu’elle ne peut s’empêcher vraiment de se sentir envahie et mal à l’aise.
Ahhhh il faudrait peut-être expliquer ce que fais Veraka non? Simplement dit, Veraka est une fourbe, une pirate des cieux et une langue de vipère. Elle cache toujours ses intentions devant les humains, les jugeant trop cupides et impurs pour la comprendre, alors que ses intentions sont simplement de s’enrichir sur le dos des humains en pillant leurs bateaux ou, sa tactique préféré, s’allier avec des pirates pour l’aider à piller un bateau de marchandise pour ensuite s’enfuir avec l’entièreté du butin avec sa petite troupe de Laguz! Elle n’est pas du genre à se battre pour les humains, et encore moins ceux encore moins digne de confiance qu’elle. Elle va constamment utiliser les paroles pour négocier un accord non-violent, le combat direct n’étant pas se qu’elle qualifierait d’amusant mais, si elle le doit, elle n’hésitera pas longtemps.

1045 mots

Histoire

Sérieusement? Vous voulez savoir le passé de Veraka tant que cela? Eh bien le voici dans sa splendeur!

Les parents de Veraka étaient de simples corbeaux marchands qui avaient opter pour la simplicité et le travail honnête. Son père Hatori et sa mère Volga s’étaient rencontrés lors d’une mission d’échange entre deux nations, l’un venant de Valm, l’autre venant de Rosanne. Ils gardèrent contact puisqu’il était rare de rencontrer d’autres laguzs de leur espèce encore pacifique et prêt à faire un travail honnête pour aider les nations à prospérer. Ils avaient plusieurs points commun, dont l’envie d’utiliser le don que la nature leur avait conféré pour aider le continent du mieux qu’ils pouvaient, n’ayant pas l’avarice de certains marchands du même genre et ne faisait cela que puisqu’ils aimaient faire plaisir. Les deux tourtereaux formèrent un petit groupe de marchand volant, utilisant leurs ailes pour rejoindre les coins les plus isolés du continent d’Ylisse en espoir d’améliorer un peu la vie des gens. Leur mission presque humanitaire dût prendre fin quand le vol devint trop dur pour Volga, qui portait depuis très récemment en elle le fruit de leur amour!

Mandred fonda un petit nid d’amour où Volga pourrait se reposer et prendre soin de leur future famille. Il fonda le dit nid, qui était une jolie maison modeste dans un arbre, à Ylisse, près de la frontière entre celle-ci et Plegia. Hatori continuait son marchandage mais resta près de son chez-lui alors il s’occupait principalement de livrer des cargaisons ou des messages entre Ylisse et Plégia. Il n’alla que très peu de fois à Regna Ferox puisque le climat n’était pas favorable au vol et cela le forçait à s’éloigner beaucoup de la maison. Volga profitait de sa maison pour réfléchir au nom de son futur bébé, qui allait bientôt naitre... Et c’est après seulement quelques semaines qu’elle sentit deux corps en elle. Elle portait des jumeaux! La vie était si belle, elle allait bientôt être la mère de deux jolies petites laguzs comme elle. Hatori remmenait de la nourriture et de l’argent pour pouvoir vivre avec modestie. Elle sentait ces deux petites boules de vie en elle et s’assurait de leur envoyer autant d’amour qu’elle pouvait. L’amour qu’elle ressentait pour sa progéniture et pour son amoureux la gardait toujours souriante et de bonne humeur, accueillant toujours Hatori avec le sourire quand il revenait de ses missions marchandes.

Puis le grand jour arriva enfin pour Volga alors qu’elle laissa naitre deux filles. Elles étaient identiques sauf pour un point, l’une avait les ailes plus foncés, d’un noir frappant et très sombre comme sa mère, alors que l’autre avait des ailes plus claires et tendant vers le brun comme son papa. Elles reçurent leurs prénoms respectifs, soit Veraka et Kaede. Les jeunes soeurs n’avaient encore qu’un an alors que leur père, Hatori, les quitta pour entièrement se consacrer à sa mission de marchander avec l’entièreté du continent d’Ylisse et, par la même occasion, retourner auprès de sa nouvelle concubine Laguz qu’il avait rencontré alors que Volga était encore enceinte. Volga respecta sa décision et comprit qu’elle devrait élevé ses filles toute seule. Elle allait cueillir des fruits et chasser du poisson pour toujours garder ses amours bien nourrit et heureuse malgré l’absence masculine dans leur petite maison douillette.

Le temps passa doucement et les deux soeurs Laguz devinrent finalement assez grande pour chasser d’elles-mêmes, laissant le temps à leur maman de se reposer après tant d’années à chasser et à s’assurer qu’il ne manque rien à ses petits anges. Elle profitait maintenant un peu de leur entourage et s’aventura dans les villages environnant de Plegia et d’Ylisse. Après quelques petits voyages dans les environs, elle rencontra un humain qui, de toute évidence, n’était pas surpris ou intimider par ses ailes et les deux initièrent une conversation des plus amicales sans aucune prétention, simplement pour passer le temps alors que Veraka et Hatate chassaient leurs nourritures en rigolant et en s’amusant. Ce pouvoir que la nature leur avait conféré semblait si amusant dans leur tête d’enfant et rien ne pouvait les toucher. Le poisson ne pouvait résister à leurs serres et les baies glissaient dans leur bec sans difficulté. Veraka et Hatate inventèrent plusieurs jeux pour s’amuser entre elles, particulièrement des jeux de courses à travers la forêt autour de leur maison. Elles étaient encore si jeune et pure!

Elles étaient encore de jeunes laguzs quand Volga leur présenta son nouveau copain, qui était un humain bien normal. Aucune des jumelle ne souleva d’objection puisque, au premier regard, elles savaient que leur mère était heureuse de nouveau et ce jeune humain la traitait bien et n’était aucunement raciste, le concept de race n’obstruant pas sa vision contrairement à plusieurs! Leur mère profitait finalement un peu plus de la vie, Hatate et Veraka grandissant déjà très bien! Après encore quelques années, leur mère annonça aux jumelles qu’elle portait en elle le fruit de l’union entre elle et le jeune humain, qui semblait tout aussi heureux qu’elle. Veraka était surprise mais heureuse, elle ne s’attendait pas à recevoir une seconde soeur, qui plus est d’un autre père. Heureusement, elle n’avait pas connu Hatori puisqu’il était partit très tôt dans sa vie. Elle et Hatate étaient heureuses pour leur mère et lui apportèrent plusieurs baies et poissons pour bien la nourrir pendant qu’elle laissait ce bébé se développer en elle. Veraka ne réalisait pas encore tout à fait l’ampleur de la situation, sa mère portant en ce moment un de ces fameux Branded. Mais peu importait pour elle tant que sa maman allait bien et que l’humain était gentil avec eux.

Alors que sa mère accoucha d’un humain qui semblait parfaitement normal, Veraka et Hatate s’en occupèrent doucement, l’acceptant dans leur petit nid comme si elle avait toujours fait partit de leur famille. Par contre, l’humain leur avait caché à eux et  à sa propre famille qu’il avait une maladie mortelle et que son temps était compté mais, tristement, son heure arriva plus vite qu’il pensait et il décéda entouré de sa nouvelle famille. Malheureusement pour la famille de Laguz, la famille de l’humain ne savaient pas pourquoi il était mort et, sans aucune explication, blâmèrent Volga pour avoir créer une abomination de la nature qu’était le petit nouveau-né Branded.

Et c’est alors que Veraka fut exposé à la brutalité de la race humaine quand celle-ci cherchait un bouc émissaire. Alors qu’elle, Hatate et Humiko (leur nouveau frère Branded) revenait de la chasse, ils ne trouvèrent que dévastation et haine. Leur arbre brûlait et leur mère avait disparût. Il n’y avait que des crimes de haine devant les yeux de Veraka, aucune compréhension ou tentative de raisonnement, juste de la haine à l’état pur. Leur mère gisait au sol devant l’arbre, tué dans un acte de violence et de deuil. La famille humaine célébrait à la limite devant leurs actions. Veraka observait la scène du haut des cieux alors qu’Hatate était partit plus loin pour calmer le petit Humiko qui pleurait déjà beaucoup. Seule devant un tel crime, elle décida de prendre la justice entre ses serres.... Elle se changea et puis le silence s’abattu sur le groupe de raciste violent. Leur cri de joie fut remplacé par de la souffrance et des cris de douleur. Veraka attaquait continuellement, visant les yeux en premier pour les laisser dans un état vulnérable avant d’utiliser son bec pour se venger de leur acte. Il n’y avait aucune justice, aucun pardon, seulement des larmes et du sang.

Une fois sa vengeance accomplit, Veraka alla rejoindre Hatate une fois nettoyée dans la rivière et le silence remplit la pièce mais elle alla lui offrir un long et fort calin. Les soeurs restèrent ensemble un moment, accompagné de leur nouveau frère Humiko. Veraka ne raconta jamais à Hatate se qu’elle avait fait pour se venger de ces vils humains, celle-ci ayant toujours été la plus pacifique et gentille du duo! Par contre, sous l’insistance de Hatate, Veraka jura de ne blesser aucun humain en guise de vengeance... Une promesse que Veraka allait tenter de respecter. Aucun humain qu’elle n’attaquerait ne serait à titre de vengeance du moins. Veraka et Hatate gardèrent contact et Veraka décida d’opter pour l’inverse de se que faisait ses parents `la piraterie. Elle souhaitait laisser sa marque sur ce monde, que les humains craignent les pirates des airs et inspirer le respect par la peur! Jamais un Laguz ne souffrira parce-qu’un groupe d’humain désignèrent sa race comme les parfaits bouc émissaires pour se passer les nerfs..

Plus jamais...
1435 mots

HRP

• Le personnage sur mon avatar •
Aya Shameimaru de Touhou Project!

• Comment j'ai connu le forum •
Aka, Robinette et Mymyche m'y ont trainé de force!!

• Mes remarques sur le forum •
Booooooof.... Nah j'déconne il est awesome♥

• Ma connaissance de Fire Emblem •
Je suis une encyclopédie vivante donc j'imagine que oui? J'ai joué à tous les jeux~

• Le code du règlement •
Dudu est passé par-là ♪


Adaline
avatar

Messages : 66

Feuille de personnage
Classe: Lord
Niveau:
1/10  (1/10)
Inventaire:
InventaireArme
1Epée de bronze
2
3
4
5
Sujet: Re: Caw-Caw! Eum.. Je veux dire.. Je suis de retoooour! (Fini!)   Lun 23 Mai - 22:56
Mon maître est là!! :D
*salue en signe de respect*
Je suis pressée de bâtir notre histoire ♥

Ayden
avatar

Messages : 289
Lien de la fiche : http://fire-emblem-rebirth.forumactif.org/t22-ayden-the-forgotten-heir

Feuille de personnage
Classe: Combattant
Niveau:
3/10  (3/10)
Inventaire:
InventaireArme
1Hache de bronze
2Epée de bronze
3Epée de verre
4Potion
5Potion
Sujet: Re: Caw-Caw! Eum.. Je veux dire.. Je suis de retoooour! (Fini!)   Mar 24 Mai - 0:20
C'est parfait caw-caw, rien à dire !
Je te laisse donc picorer tranquille 8)



Tu es validée !
Tu peux d'ores et déjà commencer à RP si tu le souhaites en faisant une demande dans la "Gestion des personnages", poster ta fiche de liens etc...En tant qu'épéiste Laguz, tu commences avec [b]une épée de bronze et une bestipierre ! Au cours de ton aventure, en ayant acquis plus d'expérience, tu pourras posséder des armes plus puissantes. Bonne continuation à toi !

Epéiste niveau 1 créé
PV13
FOR7
MAG2
VIT13
TEC11
CHA8
DEF4
RES2

Contenu sponsorisé

Sujet: Re: Caw-Caw! Eum.. Je veux dire.. Je suis de retoooour! (Fini!)   

Caw-Caw! Eum.. Je veux dire.. Je suis de retoooour! (Fini!)

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je suis indisposée heu ... je veux dire indisponible
» «Suis toujours ton coeur, mais prends ton cerveau avec toi» || Hippo
» Ryu Tae Oh ♨« Je ne veux pas d'une vie parfaite, je veux une vie heureuse. »
» by skinneuse maudite[tuto]
» ~Aourell~ [Validée]

Fire Emblem Rebirth :: Hors-jeu :: Registre des personnages :: Validés+
Sauter vers: