Navigation

Topsites

Topsite n°1
Topsite n°2
Topsite n°3
Topsite n°4

Liens utiles

Guide du débutant
Afficher les sujets non-lus

Partagez | 

Tears of light from Heaven [PV Emilien]

Ayden
avatar

Messages : 289
Lien de la fiche : http://fire-emblem-rebirth.forumactif.org/t22-ayden-the-forgotten-heir

Feuille de personnage
Classe: Combattant
Niveau:
3/10  (3/10)
Inventaire:
InventaireArme
1Hache de bronze
2Epée de bronze
3Epée de verre
4Potion
5Potion
Sujet: Tears of light from Heaven [PV Emilien]   Sam 30 Juil - 23:34

La mort aussi soudaine que brutale du chef de famille avait indéniablement déchiré la fratrie. L'unité solide qu'ils formaient n'était plus. Qu'allaient-ils advenir maintenant ? Ayden lui, son chemin était déjà tout tracé : il se devait de se rendre à Ylisse pour honorer les dernières volontés de celui qui l'avait élevé, mais également celles de sa défunte mère qui espérait dans cette lettre - dont son beau-père lui avait remise avant d'expier son dernier souffle - de rencontrer un jour son véritable géniteur. Étrangement, le jeune homme était resté calme depuis cette sanglante tragédie. Deux jours s'étaient écoulés où ses nuits lui paraissaient longues, ses pensées étaient noyées par les remords, la tristesse, la rancœur qui polluaient son cœur brisé. De l'autre côté, il appréhendait la réaction de l'Exalt : allait-il le croire ? Le renier ? Tant de questions demeuraient encore sans réponses. Alors à l'aube du troisième jour, Ayden entreprit de faire sa route vers le royaume qui aurait dû le voir naître en compagnie de son petit frère adoré. Ses sœurs, elles, avaient choisit de ne pas les suivre. L’aîné de ne les avait pas retenues, après tout, quel droit avait-il pour empiéter cette envie de liberté ? Et c'était donc sur une note d'amertume que les deux garçons drapés chacun d'une cape de couleur kaki - dont la capuche recouvrait une bonne partie de leurs visages en n'ayant, en plus, que le strict des affaires nécessaires sur eux - erraient dans la neige jusqu'aux hauts plateaux d'Ylisse en direction de la capitale.

Le voyage dura une journée entière à pied, après une pause à la tombée de la nuit pour récupérer avant d'atteindre leur destination. Heureusement, ces années de vagabondages avaient permis à Ayden d’acquérir des compétences en débrouille dans le milieu naturel; et malgré une ambiance sereine autour d'un bon feu, les deux frères n'arrivaient quasiment pas à communiquer. Au contraire, leurs discussions étaient même brèves ou quasi-inexistantes; l’aîné ne trouvait tout simplement pas les mots pour évacuer mais aussi de quoi consoler Emilien. La seule chose qu'Ayden est été capable de faire pour lui fût de le prendre dans ses bras protecteurs en murmurant :

"Pardon petit frère, pardonne-moi..." et de s'allonger ensuite silencieusement vers le petit coin qu'il avait aménagé pour son sommeil en lui tournant le dos. Des larmes perlaient dans les commissures de ses yeux, issues d'une frustration longtemps retenue qu'il refusait de laisser paraître aux yeux de l'adolescent. Il avait trop honte;

Leurs pieds foulèrent enfin le sol d'Ylisstol. Les récits qu'on lui avait contés à son sujet faisaient les louanges d'un paradis sur terre. Il pensait que l'expression était volontairement emphasée mais le lord se rendit vite compte que l'on ne lui avait pas menti; c'était un endroit baigné de lumière et de chaleur qui s'offrait en spectacle devant eux, où l'on voyait au loin le château royal sur une colline surplombant la ville. Alors que les deux frères incognitos se frayaient un chemin parmi une foule moyennement compacte, on pouvait entendre les commerçants susciter l'attention des passants pour présenter leurs marchandises. Mais ce qui le marquait le plus était l'étonnante bonne humeur des habitants. À Regna Ferox l'ambiance était festive et animée, sauf que la plupart des gens cherchaient tout le temps à faire des démonstrations de force tel que l'exige la tradition contrairement à Ylisse. Tout était si...Pacifiste. C'était dépaysant quoique agréable, à l'exception de la température - bien que tempérée - qui paraissait à Ayden trop élevée par rapport à celle qu'il avait l'habitude de supporter.

Les deux garçons arrivèrent au bout de l'allée principale qui scindait littéralement la ville en deux et il fallait être stupide pour ne pas voir que le chemin grimpant un peu à l'écart menait à la bâtisse royale. A force de voyage, ses jambes s’engourdissaient, toutefois, la détermination d'aller au bout de son but lui donnait la volonté de continuer. Il ne disait rien, mais au fond son appréhension s'intensifiait au rythme de ses pas. Légèrement haletant, les voilà enfin devant les grandes portes massives du Saint-Château surveillées par deux gardes et ne fût pas surpris de voir l'un d'un venir vers eux pour leur bloquer l'accès.

- « Halte-là ! Qui êtes-vous ?! »
- « Nous venons de Regna Ferox, et nous souhaitons obtenir une audience avec l'Exalt car nous avons un message de la plus haute importance à lui transmettre. »

Par réflexe, le nobliau tira sa capuche d'avantage et baissa légèrement la tête pour ne pas que l'on fasse attention au moindre de ses traits qui ici étaient bien connus comme étant reliés sans aucun doute à la Sainte-Lignée.

- « Dans ce cas, déclinez votre identité ? »
- « Ce...Je m'en vois dans l'incapacité de le faire pour l'instant. Néanmoins, s'il vous plait, pouvez vous - »
- « Navré, puisque vous refusez, je ne peux vous accorder le droit d'accès à voir son Altesse royale. »
- « Q-Quoi ? Mais vous ne comprenez pas, c'est d'une urgence CAPITALE !! Cela prendra le temps qu'il faudra mais je ne bougerai pas d'ici ! Vous entendez ?! »

Le ton monta d'un cran. La pression sur ses épaules était telle qu'il n'avait pas su se contenir. D'habitude, l’aîné savait faire preuve de patience sauf que depuis la terrible évènement il avait l'impression de n'être plus maître ce soi.

- « STOP ! Je vous prierez de quitter les lieux immédiatement ou je vous ferai déguerpir moi-même d'ici ! »

Menaça le garde avec sa lance bien tranchante au bout, prêt à en découdre au cas où. Même si on avait du mal à le remarquer, l'expression du lord s'était subitement assombrie face à cette brutale action à son encontre. Sa main glissa donc lentement sur le pommeau de son amie de bronze puis il la dégaina sans défaillir. Ayden ne reculera devant rien de toute façon, oh que non. Il DEVAIT voir son père, coûte que coûte.

- « Il est hors de question ! S'il faut faire du grabuge pour se faire entendre, soit ! »

Et là, le soldat ylissien eût une réaction dont le jeune homme ne s'y attendait absolument pas : ce dernier se remit dans sa position initiale, tourna les talons et entra à l'intérieur du château. Serait-ce de la peur ? Ou avait-il réalisé soudainement que les deux garçons n'étaient aucunement une menace...? Dans tous les cas, Ayden pouvait espérer avoir ce qu'il voulait désespérément. De ce fait, il soupira puis rangea son épée dans son fourreau. Ensuite, celui-ci posa une main rassurante sur l'épaule d'Emilien qui devait très probablement se battre lui aussi contre ses propres démons. La parole pour remonter le moral n'avait jamais été son fort d'après lui, mais il voulait montrer à son cadet qu'il était encore là à ses côtés malgré tout ce qu'ils traversaient.

- « Ne t'en fais pas frangin tout va bien se passer, fais-moi confiance. »

L'autre gardien ne les quittait pas du regard pour les surveiller. On aurait dit une sorte d'intimidation pour les obliger à ne pas bouger, ce que les voyageurs n'avaient pas le choix de faire s'ils souhaitaient obtenir ce qu'ils cherchaient. Au bout de quelques minutes, le garde qui avait filé réapparu avant de se remettre à sa place comme si de rien n'était, suivit d'un autre homme entouré d'une tout autre aura; c'était un grand blond aux iris opalins, présenté dans une armure bien plus sophistiquée que les autres, une lance dont il n'avait jamais vu de pareille auparavant - sûrement une arme unique - accrochée dans son dos bien que le plus important, c'était cette prestance qu'il dégageait ; Ayden avait la sensation que la personne en face n'était pas n'importe qui. Sans aller par quatre-chemins, l'apparemment chevalier leur demanda de les suivre confirmant par la suite que l'Exalt avait accepté de les recevoir et qu'il était chargé de les escorter vers le Roi par sécurité.

"Ça y est...Nous y voilà..."

Tears of light from Heaven [PV Emilien]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HIGHWAY TO HEAVEN ♥ welcome in New Heaven
» Editeur light libre
» Stairway to Heaven
» the light of aerendil
» We are lost somewhere between Heaven and Hell

Fire Emblem Rebirth :: Ylisse :: Ylisstol :: Château d'Ylisstol+
Sauter vers: