Navigation

Topsites

Topsite n°1
Topsite n°2
Topsite n°3
Topsite n°4

Liens utiles

Guide du débutant
Afficher les sujets non-lus

Partagez | 

Les attentats invisibles [Pv Maïa, Taylah] [Support conversation A]

Invité
Invité
Sujet: Les attentats invisibles [Pv Maïa, Taylah] [Support conversation A]   Jeu 28 Juil - 8:00
Mission N°9 - Les attentats invisibles


Une journée avant l'attaque... Dans un petit bar douteux, tard la nuit, à Ylisse... Il y avait beaucoup d'aventurier, très souvent venu d'ailleurs. C'était un endroit très peu connu, qui était souvent mêlé à des choses illégales... Même dans les meilleurs villes, l'on ne pouvait pas échapper à ces hommes avides d'or facile... Verica, faute de son passé de voleur, ne du prendre pas beaucoup de temps pour gagner le respect de ces gens. Et rapidement, il avait réussit à s'infiltrer... Bien sur, il était ce que l'on pourrait dire "d'espion", ou agent double... Car il était là surtout pour détruire leur petite organisation... Et il savait bien aussi que tuer le petit truand dans la ruelle n'allait rien régler. Il devait rencontrer le patron... Le cerveau de l'organisation... Et pour ce faire, il devait agir comme un des leurs pour le moment...

Ce genre de mission ne le gênait pas, du moment qu'il parvenait à ses fins... Cependant, alors qu'il était assit tout seul tranquille dans un coin de la pièce... L'oreille attentive, il surprit une conversation. L'un des membres sembla énoncer que demain était le grand jour... Ils avaient réussit à trafiquer plusieurs ensemble d'armure "Royaux", ainsi que de fausse identités... Leur plan était soit-disant parfait. L'homme alcooliser ne semblait pas du tout être en mesure d'avoir le moindre potenciel à une mission d'infiltration... Il était gros, bavard... Et agissait en gros connard quasi tout le temps... Cependant il se fit intérompe par un homme beaucoup plus sérieux. Grand, musclé, dans la 50aines... L'homme avait un début de barbe grise, mais toujours noir... Il avait aussi une cicatrice à l'oeil... L'on pouvait voir qu'il était un "vrai" dur-à-cuir...

Ce dernier enfonça son point dans la table, hurlant d'un ton sec et fort "Silence"... Et le saoulons arrêta aussitôt de parler... Tous dans cette pièce était devenu maintenant silencieux... Au départ, Verica n'accordait pas trop d'importance à cette "Infiltration"... Mais cela semblait être en main de gens véritablement dangereux, près à tuer sans la moindre hésitation... Loin d'être des enfants de coeurs... Sa pensé fut instantanément pour Maïa... Il devait tentez de prévenir des attaques...

Évidement, il passa la nuit normalement là bas. N'allant pas courir au château dès sa première occasion. Il était après tout plutôt très observé... Le moindre faux pas, et l'on le tuerait pour trahison. Le matin lever, faisant mine de sortir aller uriné, il prit fuite très rapidement vers le château royal... Il devait prévenir... Des voleurs plutôt dangereux et bien planifier avait organiser une attaque à l'intérieur même du château... C'était carrément la situation politique d'Ylisse qui était en jeu...

Il alla droit vers le château, ou, avant même d'avoir d'arriver à la porter d'entrer royal... Il fut instantanément arrêter par des gardes royaux. Lui demandant de reculer et revenir plus tard, le palais royal était actuellement fermé au publique, étant encore très tôt le matin. L'archer lui insistait... Il leur racontait l'histoire d'infiltration dans le château.. D'imposteur déguisé... Mais ceux-ci se moquait ouvertement de Verica. Le jeune homme lui commençait lentement à haussé la voix. Ce n'était pas dans ses habitudes de parler si fort, mais cela était urgent... Et comme il était encore plutôt tôt le matin... Une personne qui hurle comme il le faisait... Cela attirait bien vite l'attention... Des villageois semblait d'être réveillé faute de la voix de Verica... Et c'était un peu ce qu'il voulait. Plus il parlait fort... Plus l'attention serait tourner vers ses demandes... Il espérait juste qu'une autorité royale se présente... Qu'il fasse assez de commotion qu'enfin on daigne l'écouter.

Hélas, il en était même bousculer par les gardes, qui commençait vraiment à devenir de plus en plus sérieux avec leur menace. S'il arrêtait pas maintenant, ils allaient vraiment devoir user de la force. Verica lui, semblait les ignorer. Il esquiva un coup de lance du garde, essayant de se glisser derrière lui pour entrer à l'intérieur même du château... Mais ils étaient deux... Il avait à peine réussis à ouvrir la porte vers l'intérieur, laissant voir les deux gardes qui le retenait, et lui qui se débattait comme si sa vie en dépendait. Il était incroyablement déterminer à dire son message... Heureusement pour lui, il semblait qu'il y avait des noble marchant vers lui... Peut-être quelqu'un voudra l'écouter...

Invité
Invité
Sujet: Re: Les attentats invisibles [Pv Maïa, Taylah] [Support conversation A]   Jeu 28 Juil - 13:08


Du côté de Maïa, qui n'avait aucune idée de l'existence de l'attaque qui allait avoir lieu dans le château, la nuit avait été tranquille. Elle avait réussi depuis peu à chasser Verica de son esprit. Oui, tous les soirs, pendant environ deux mois, elle ne pouvait s'empêcher à penser aux choses si elles avaient été différentes. Mais évidemment, elle se rendit compte que c'était nocif pour son moral et son peuple. La princesse avait donc cessé de penser à lui, volontairement. Cela prit du temps mais elle y arriva. Elle ne pouvait pas se permettre ce genre d'enfantillages en tant que noble.

Encore plongée dans de doux songes en rapport avec la paix et la justice, Maïa fut cependant réveillée par du raffut venant d'en dehors du château. Elle pensa tout d'abord que le marché local faisait fureur, et que c'était la raison de cette agitation, mais... Bientôt, on pouvait distinguer un homme qui haussait la voix. Était-on en train d'agresser un garde ? La princesse ouvrit subitement les yeux, et elle décolla hors de son lit douillet. Elle eut vaguement le temps d'enfiler sa robe habituelle avant de descendre vivement les escaliers qui menaient à l'entrée. Elle devait tout faire pour défendre les siens des forcenés et des... Hors-la-loi. Elle n'était pas la seule de sa famille à être descendue pour découvrir ce qu'il se passait. Cependant, elle voulait régler cela seule. Les autres nobles restèrent donc au fond d'un couloir duquel on voyait l'entrée, pour surveiller les agissements de sa fille et de l'homme qui criait sur les gardes. Elle s'avança vers l'entrée avec quelques un de ses gardes. Ses yeux eurent besoin de s'adapter à la lumière avant de voir le fameux homme... Verica, qui se débattait comme un fou et qui racontait des histoires d'attaque par l'intérieur... Maïa soupira en le voyant. Elle qui avait enfin réussi à l'oublier, c'était le pompon. Enfin, cela lui faisait un peu plaisir quand même. La jeune femme s'avança vers l'archer et lui lança le même regard qu'elle aurait lancé à un inconnu.

" Bonjour, monsieur. Avez-vous besoin de quelque chose ? Avez-vous des preuves de ce que vous avancez ? "

Maïa faisait exprès de faire comme si elle ne le connaissait pas. Si il ne voulait pas d'elle, alors elle était vraiment déterminée à l'effacer de son existence. Elle lui lança des regards neutres et ne souriait même pas (bien que ses joues soient un peu rosées), mais comme avec les autres, elle saurait faire preuve de justesse envers ses mots, et à lui, elle lui faisait tout de même confiance, sans l'avouer. Avant d'entendre sa réponse, elle rajouta quelques précisions.

" Nous allons traiter votre demande, cependant si vos affirmations s'avèrent fausses, je saurai vous punir correctement. Taylah ! Viens, nous avons peut-être quelques espions dans l'enceinte du château. Allons patrouiller... "

Mais des bruits de casses se firent entendre très peu après vers la droite, dans un couloir.. Maïa fronça les sourcils. Était-ce déjà trop tard ? Elle se précipita vers la source du bruit sans attendre personne.

Taylah
avatar

Messages : 19

Feuille de personnage
Classe: Chevalier wyverne
Niveau:
1/10  (1/10)
Inventaire:
InventaireArme
1Hache de bronze
2Hache de verre
3
4
5
Sujet: Re: Les attentats invisibles [Pv Maïa, Taylah] [Support conversation A]   Ven 29 Juil - 21:02
C'était une autre de ces fameuses journées ordinaires en apparence pour la jeune femme. Une autre de ces journées longues et potentiellement ennuyeuses. Le genre de journée habituelle de cette belle vie à Ylisse. Peut-être Taylah était-elle un peu trop catégorique envers tout cela. Mais voila, ce n'était pas vraiment de sa faute si elle trouvait le calme ennuyant. Après avoir passé un très long moment à vivre à Regna feros. Elle avait beaucoup de mal à se réhabituée à la vie au château, comme cela ne faisait que quelque temps qu'elle était de retour. D'ici quelques semaines voir mois, peut-être qu'elle serait à nouveau habituée à la mode Ylisienne et tout se qui en découlait comme auparavant.

Ainsi donc comme à son habitude, la jeune guerrière sommeillait assisse sur un fauteuil, les bras croisés sur son torse. Elle veillait sur sa maîtresse, tout en se reposant. Elle avait l'habitude de dormir ainsi et d'être vigilante malgré tout. Elle dormait la plupart du temps d'un sommeil plutôt léger ce qui lui permettait de souvent entendre tout ce qui se passait autour d'elle alors qu'elle dormait. Un moyen très efficace pour ne pas finir dévorer durant la nuit à Regna quand on se promène dans les lieux plus sauvages. Tout en étant tout aussi pratique pour être sur ses gardes quand il y a du grabuge au alentour. Comme cette fois-ci en cette belle avant-midi.

Ayant entendue les éclats de voix qui montaient par la fenêtre, la jeune guerrière avait quand même décidée de ne pas y porter attention sur le coup. Elle s'en fichait beaucoup de se qui se passait à l'extérieur. Seule la princesse comptait. Le reste lui importait aucunement. Elle pensait garder cela au point mort et simplement ne pas s'en occuper. Mais quand elle remarqua la silhouette de la princesse apparaître hors de sa chambre, la protectrice sut qu'elle allait devoir aller voir ce qui se passait, car elle se doutait bien que  la curiosité de Maïa allait la pousser dans cette direction. Retenant de justesse un soupir sur le coup, Taylah se redressa lentement dans un fort bruit métallique alors que ses articulations bougeaient. Attrapant d'une main le manche de sa lourde hache, elle la souleva pour la poser sur son épaule et emboîta le pas à la princesse pour se diriger vers où se trouvait les éclats de voix.

Silencieuse, la guerrière suivit la princesse alors qu'elle arrivait à l'endroit des discussions houleuses. Écoutant vaguement ce qui se disait, la guerrière observa un long moment l'archer. Son visage semblait fermé à toute réaction, une expression froide et distante. Elle ne disait rien, préférant attendre et rester patiente. Elle reconnaissait le fameux archer qui s'était joué d'elle peu de temps auparavant. Elle avait la rancune longue et tenace... Ainsi qu'une bonne mémoire. Mais elle ne disait rien, sa maîtresse était là. Alors, elle faisait mine de rien et attendit de connaître la volonté de la princesse avant d'hocher un peu la tête.

'' Bien, Princesse. '' Lâcha-t-elle simplement d'une voix neutre, tout en se retournant simplement pour commencer sa fameuse patrouille.

Marchant lentement tout en suivant la jeune femme, elle fut surprise d'entendre des bruits et du grabuge dans un couloir tout proche de celui où elle avançait. Voyant sa dame courir, Taylah accéléra le plus vite qu'elle put ses pas pour la suivre arrivant peu après elle pour réussir à entendre des éclats alors qu'elle finissait de tourner un coin de mur.

'' Vous deux, chargez vous de terminer le travail ici. Nous allons continué. '' Laissa entendre une voix forte masculine.

Tournant le coin du mur pour tomber sur la scène, elle remarqua de l'autre coté du long couloir des silhouettes qui disparaissaient au détour d'un couloir. Mais bine vite, elle déporta son attention vers les deux hommes en habits de garde qui fouillaient les corps de deux corps ensanglantés au sol.

Invité
Invité
Sujet: Re: Les attentats invisibles [Pv Maïa, Taylah] [Support conversation A]   Sam 6 Aoû - 6:18
Toujours à se faire arrêter par la garde royale à l'entrée du château... Il n'y avait rien à faire, ils étaient plutôt costaux et Verica n'était pas disons... L'homme le plus fort physiquement de ce monde. Bien qu'il était loin d'être faible ! Il avait un joli corps d'homme quand même ! Mais bref... Il n'eut pas besoin de lutter plus longtemps, lorsqu'une personne qu'il connaissait bien s'approcha. C'était la fameuse princesse... Elle était vêtue d'une tenue légère et .... Bien... Digne d'une princesse quoi. Il oubliait parfois que la guerrière qu'il avait rencontrer était aussi la princesse du royaume. Il ne pu s'empêcher de la trouver belle, bien que là ici présent n'était pas la question. Il voulait lui communiquer des choses bien plus importante.

Et il réussit. Elle entreprit d'écouter ce qu'il avait à dire et malgré bien qu'il n'avait pas de preuve concrète, elle sembla vouloir lui accorder un brin de confiance. Cependant, cela était tout. L'on pouvait sentir une certaine froideur à sa voix, qui le surprit beaucoup... Il ne pensait pas pouvoir voir un coté si froid de la princesse, elle lui en voulait beaucoup visiblement. En même temps, ce n'était pas comme s'il ne l'avait pas chercher. Il avait carrément refusé une rencontre romantique avec une princesse de royaume. Pour être franc, Verica était probablement le seul homme saint d'esprit pour refusé une telle offre. Elle avait tout, littéralement tout. La beauté, la gentillesse, le titre, la richesse....

Il ne pouvait que prendre les commentaires avec un gout amère en bouche... Restant muet à sa façon d'agir, mais il fut rapidement surprit de la voir ainsi courir sans attendre en direction de bruit venu de l'intérieur. Au passage, il y avait aussi cette femme lourdement armé qui la suivait. Il l'avait déjà vu... Et même vaincu. L'on pouvait sentir dans son regard rouge et silencieux qu'elle semblait l'avoir reconnu. Juste de la façon qu'elle lui passa un bref regard vers lui, c'était clair que si la situation n'avait pas été 'Critique' elle se serait vengée ... Verica ne pu s'empêcher de penser que les femmes étaient vraiment des phénomènes effrayant ...

Mais voilà quoi... Les deux femmes étaient hors du champ de vue de l'assassin maintenant... Et les deux gardes qui le bloquait semblait, malgré tout, très obstiné à ne pas le laissé passer. Surtout car la princesse ne laissa même pas voir qu'elle connaissait Vérica, ni même qu'elle lui faisait vraiment confiance. Les gardes avaient toutes les raisons de croire qu'il n'était qu'un fouteur de merde. Pas le choix... Cette fois, il devenu beaucoup plus violent dans ses réactions, donnant un coup de coude droit dans la tronche d'un mec, ainsi qu'un coup de genou dans l'entrejambe de l'autre... Il n'avait pas le temps avec eux. Les faisant tout les deux s'écrouler de douleur, avant qu'il n'arrive à se ressaisir, le jeune archer était déjà à l'intérieur, courant à toute vitesse dans la direction ou était partie les deux jeunes femmes.

Voyant les deux femmes qui s'étaient toutes deux arrêté à l'entré d'un couloir... Plus loin, il y avait des gardes qui fouillait des corps. Précisons, des corps de gardes. Notons qu'en situation de crise, il n'y avait aucune raison valable pour un "Réel" garde royal de perdre son temps à fouiller un corps de ses partenaires d'armes. En voyant cela, Verica n'attendit pas une seule seconde. Il prit deux flèches qu'il tira. Passant en premier lieu droit entre les deux jeune femme devant lui... Leur sifflant à leurs oreille alors que les deux flèches passèrent à coté d'eux... Allant ce planter dans un petit endroit vulnérable de leur casque, au niveau de la nuque... Les faisant s'écraser au sol dans un bruit lourd de métal...

"Vite ! Ils sont bien plus nombreux... Peut-être près de 10 ....  Maïa, j'aurais besoin de votre présence pour convaincre les véritable gardes royaux... Sinon... Je crains le pire... "

Et heureusement pour eux, le véritable groupe ne semblait pas très loin. Dans la pièce d'après allait sans doute être le véritable combat. L'on pouvait déjà s'attendre à une pièce remplit de près de 16hommes... 10 que Verica savait déjà étaient des corrompu... Mais il fallait aussi réussir à convaincre les véritable garde royaux de ce battre à leur coté... Car à 3 contre 10, cela allait être impossible. À l'aide de la princesse, sans doute arriveront-il à trouver le combat en leur faveur... Et aussi, à déterminer qui est l'ennemi des allier...

"... Oh et j'oubliais... Ça faisait plaisir de te revoir."

Un léger petit sourire à son visage, faisant mine de ne pas lui en vouloir de l'avoir carrément laisser là bas sans l'invité à l'action. D'un autre coté, il était sincère. Il était franchement heureux d'être en sa compagnie à nouveau... Bien que... Il ne pouvait nier ne pas complètement apprécier la proximité de l'autre femme.... Aller savoir, il avait comme l'impression qu'il y avait un 'brin' de haine noir et dévorante ... Enfin, c'était peut-être seulement une impression... Après tout, qui pourrait vraiment haïr un si beau visage ? ...

Invité
Invité
Sujet: Re: Les attentats invisibles [Pv Maïa, Taylah] [Support conversation A]   Lun 8 Aoû - 16:06


La princesse était bouleversée. Elle aurait aimé se concentrer sur sa mission exclusivement, seulement dans un recoin de son esprit, il y avait Verica. Pile quand elle avait réussi à un peu l'oublier, il était revenu... Elle était un peu rouge, s'étant autorisée à cette expression lorsqu'elle ne fut plus en face du jeune homme. D'ailleurs, une fois face au grand couloir du château, elle se rendit compte qu'elle ne l'avait même pas fait libérer. Elle avait agit comme une pimbêche égoïste, et elle ne pouvait pas s'empêcher de s'en vouloir... La princesse, en compagnie de sa fidèle protectrice, se regardèrent. Elles ne voyaient rien de suspect, jusqu'à ce que... Maïa fronça les sourcils et prit un air interrogateur. Un garde était en train de fouiller un autre garde, évanoui. C'était franchement louche. Aucun de ses gardes ne feraient ça, c'était trop irrespectueux. Etait-ce cela, cette fameuse attaque par l'intérieur ? La jeune femme dégaina sa lance et la pointa vers l'homme, un air sérieux au visage, la voix menaçante. Le garde était encore de dos.

" Hé, vous ! Je peux savoir ce que vous faites ?! Vous ne m'aurez pas ainsi, j'espère que vous le savez. Alors préparez-vous, votre punition sera la mo... Hein ? "

Maïa sentit une flèche lui passer au dessus de l'épaule, dans un bruit de vent rapide. Cela avait été extrêmement soudain, une fraction de seconde, et pouf ! Le faux garde était au sol, mort. La princesse se retourna et fit une moue boudeuse en apercevant Verica. Mais bon, ce n'était pas vraiment le moment de faire sa gamine. Elle se raisonna. L'archer annonça une bonne dizaine d'imposteurs, et ils étaient tous au même endroit. La princesse avait pour rôle de discerner le vrai du faux, ce pourquoi elle était particulièrement douée. En effet, la jeune femme était très observatrice et connaissait sur le bout des doigts la manière d'agir des gardes formés par Ylisse.

" Très bien... Allons-y Taylah ! Montrons-leurs de quoi nous sommes capables. Tu vas devoir m'aider à mettre les gardes Ylissiens en sécurité. Les ordres qu'on leur donne sont stricts et clairs : tant qu'ils ne voient rien de suspect, ils doivent rester immobiles comme des statues, la lance en l'air. Vu que nos ennemis sont déguisés, nos gardes sont sûrement immobiles comme toujours. Mais eux ne savent pas comment on fonctionne, alors il nous suffira d'abattre chaque garde en mouvement ! De plus, les unités défensives sont placées à des points stratégiques. Dans la pièce d'après, il y a 6 gardes. Ils sont respectivement positionnés ainsi : Deux à côté de la porte (un à droite, un à gauche), un face à chaque fenêtre (il y en a deux), et deux face à la cheminée. Je te laisse t'occuper de ceux qui sont près de la cheminée et des fenêtres... Tu dois rapidement leur expliquer la situation, il faut qu'ils nous aide à combattre. On doit se dépêcher, Verica est déjà parti ! "

Maïa venait de se trahir... Oui, Taylah allait deviner qu'elle connaissait déjà le hors-la-loi qu'était cet archer. En plus, elle avait l'air assez familière avec lui, à l'appeler par son prénom. Enfin, là, il y avait plus important. La princesse et sa protectrice se dépêchèrent d'entrer dans la prochaine pièce. Les gardes étaient très nombreux, mais Maïa connaissait les véritables guerriers. Les plus faciles à atteindre d'ici étaient ceux à l'entrée, évidemment. Pour le moment, les faux gardes ne se manifestaient pas, croyant être inaperçus. Maïa se posta devant les deux gardes et leur murmura quelques explications.

" Les dix gardes qui vagabondent dans la salle sont des bandits déguisés. Vous connaissez l'emplacement de vos véritables camarades. Croyez-moi, et joignez-vous à moi pour les battre. Nous n'y arriveront pas sans votre aide... Oh, et... Ne faites pas de mal à l'archer. Il est là pour nous aider. Dès que l'un de nous trois attaquera, vous devrez vous joindre à nous dans la bataille. Pour l'instant, profil bas.

- Bien, princesse, vous pouvez compter sur nous. "

Maïa était très concentrée à mener son plan à bien, jusqu'à ce que Verica lui chuchote quelques mots forts agréables à écouter... Qu'il était heureux de la revoir. Cela faisait quoi... 5 mois qu'ils ne s'étaient pas revus... Maïa aussi était très heureuse de revoir son ancien ami. Elle rougit fortement et plongea son regard dans celui de Verica, toute vulnérable... Avant de tourner la tête, une moue boudeuse au visage, les joues toujours rouges... Il avait un très beau sourire.

" Moi aussi, ça me fait plaisir... Mais concentre-toi sur la mission pour le moment... Idiot. "

Pour le moment, les deux jeunes restaient à l'entrée de la salle, pour que personne ne puisse sortir. Le calme était encore présent, et il n'y avait plus qu'à attendre que Taylah tienne au courant les derniers gardes... Après, le combat allait commencer. Pourtant, la raison pour laquelle le cœur de la princesse battait si vite et fort... Ce n'était pas la bataille à venir. Elle lança un regard en coin au hors-la-loi, observant son beau visage, craignant le moment où il devrait partir à nouveau... Même si elle s'interdisait d'avoir des sentiments pour lui.

Contenu sponsorisé

Sujet: Re: Les attentats invisibles [Pv Maïa, Taylah] [Support conversation A]   

Les attentats invisibles [Pv Maïa, Taylah] [Support conversation A]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» attentats du 11 septembre 2001 à New York : la Mossad Connexion
» Du support pour renmen Ayiti
» Est-ce un support au processus électoral
» Blason Comtal et support
» Support pour figurines 15mm

Fire Emblem Rebirth :: Ylisse :: Ylisstol :: Château d'Ylisstol+
Sauter vers: