Navigation

Topsites

Topsite n°1
Topsite n°2
Topsite n°3
Topsite n°4

Liens utiles

Guide du débutant
Afficher les sujets non-lus

Partagez | 

Toute nouvelle vie démarre dans son abri. [PV: Zin'ka]

Vesna
avatar

Messages : 10

Feuille de personnage
Classe: Soeur
Niveau:
0/10  (0/10)
Inventaire:
InventaireArme
1Soin
2Pierre du félin
3
4
5
Sujet: Toute nouvelle vie démarre dans son abri. [PV: Zin'ka]   Mer 27 Juil - 19:05
La porte Ouest s’ouvrait tôt le matin, pour laisser entrer les divers voyageurs qui souhaitaient s’abriter à l’ombre des auberges d’Ylisstol, au moins pour une journée. Vesna, elle, s’y rendait par automatisme. Lorsqu’elle sortit du couvent, elle vit au loin les murailles de la capitale. Ses grandes et larges lignes d’une solidité à toute épreuve. La sécurité devait y être assurée, personne ne devait vous jeter dehors. Oui, c’est ça ! Il fallait qu’elle se rende là-bas ! Elle trouverait bien un endroit où dormir, un endroit à elle. Après elle aviserait. La voilà donc à l’aube, dépassant les gardes à l'allure digne de pied-en-cape. Elle baissait les yeux, comme une petite fille qui ne voulait pas qu’on lui adresse la parole. Elle avait encore les cernes de la veille, elle n’avait pas pu fermer l’œil, se sachant désormais sans logement, ni travail, ni capable de la moindre ambition pour cette vie qu’elle avait brisée.

Les rues d’Ylisstol. Elle les connaissait, un peu, juste de quoi ne pas se perdre en se rendant là où elle et les autres sœurs faisaient leur office. Mais maintenant, elle ne pouvait plus aller à l’hôpital, comme d’habitude. La jeune Laguz devait se préoccuper de choses bien plus égoïstes : trouver son chez-elle, sa nourriture et de quoi payer tout ça. C’était donc ça la vie que menaient les gens ordinaires ? Ça allait être compliqué… En plus, Vesna se sentait bien plus fragile que d’habitude. Elle avait envie de bondir sur les toits, pour ne plus avoir à lever les yeux lorsqu’elle voulait se repérer. Elle ne voulait plus traîner au milieu de ces gens qui la bousculaient sans savoir qu’elle était là.

Mais le chat risquait de se faire des ennuis, et elle ne voulait pas risquer cela. Comment elle pourrait continuer de mettre en pratique son unique talent tout en étant un paria de la société Beorc ? C’était impossible, et cela allait contre tous les principes de Mila, qui prêchait la paix et la bonté, et répudiait tout type de vice. Les oreilles dressées, Vesna était attentive à la moindre parole, au plus petit chuchotement qui lui permettrait de trouver son chemin sans égarement. Mais une conversation la distrayait. Une femme parlait à quelqu’un avec une voix excessivement aiguë, ce qui lui enlevait toute crédibilité. Vesna rit doucement, avant de buter contre un homme devant elle. Elle s’apprêta à s’excuser mécaniquement quand celui-ci se retourna, la face brûlante d’une rage sourde. Il avait vraisemblablement renversé le contenu d’une jarre qu’il portait avec les deux bras.

- Dis-donc toi, p’tite peste ! Tu sais combien ça coûte une huile pareille ?! J’vais t’apprendre moi, attends de voir !

Surprise et terrifiée, la jeune femme prit peur et s’en alla en courant le plus vite possible dans une ruelle adjacente de la grande avenue. Elle poussait de petits cris étouffés, comme si elle avait peur que même ça elle n’était pas en droit de le faire. Heureusement, elle allait beaucoup plus vite que son assaillant qui devait, de toute façon, n’avoir jamais entamé la course-poursuite en laissant sa précieuse marchandise sans surveillance dans la rue. Mais Vesna voulait courir, elle voulait sentir qu’elle était un peu maîtresse d’elle-même, que si elle voulait fuir, elle le pouvait.

Comme le ferait n’importe quel chat effrayé, la petite laguz trouva un petit espace entre deux toits, qui devait servir de gouttière en temps de pluie. Sous le regard curieux des passants, elle prit appuie sur un rebord de fenêtre et se issa sur le rebord en posant ses affaires. Son instinct la poussa à se cacher encore plus, et elle avança dans le petit espace pour être sûre que personne ne la voit. Enfin, elle se sentit en sécurité et s’assit en serrant ses genoux. Vesna était terrorisée, mais au moins avait la satisfaction de se savoir rapidement à l’abri de ces gens qui lui voulaient du mal…

Spoiler:
 

Zin'ka
avatar

Messages : 20

Feuille de personnage
Classe: Voleur
Niveau:
1/10  (1/10)
Inventaire:
InventaireArme
1Epée de bronze
2Pierre du fauve
3
4
5
Sujet: Re: Toute nouvelle vie démarre dans son abri. [PV: Zin'ka]   Mer 3 Aoû - 19:10
Profiter du soleil, de l'air frais et du bon vent ? Zin'ka ne voulait pas réellement. Elle s'était forcée pour le faire, se disant qu'elle allait chercher un truc ou deux dans l'allée des commerçants. Sybile était allé sûrement voir quelques personnes, surtout Ayden, alors ....elle se sentait seule. Elle pouvait aller la rejoindre, rester en retrait et la surveiller, mais, pour une étrange raison, elle voulait être seule. L'humaine devait aussi avoir son espace, non ? Parfois, elle se surprenait à empiéter dans la vie de Sybile d'une façon un peu trop protectrice. Cela la rendait quelques fois un peu surprise...et sous le choc. Jamais, elle aurait pensé à être ainsi. C'était, pour elle, une première.

Quand elle était avec cette humaine, elle ne pouvait pas penser à tout. Son cerveau était focuser pour sa sécurité et son bien-être, même que parfois elle s'oubliait elle-même. Zin'ka, le voyait, mais n'avait pas trop de volonté à changer. Elle ne se voyait pas dans l'avenir, préférant vivre jour le jour tout en voguant sur l'eau comme un pétale de rose. Soit qu'elle coulait, soit qu'elle allait s'échouer sur une rive. Depuis qu'elle avait quitté le nid familial, elle s'était jurée de ne jamais revenir....et de faire sa vie ailleurs. Par contre, elle s'était vite rendu compte qu'elle n'était pas à sa place nulle part. La sensation d'être rattaché à rien lui était fatale.

C'est peut-être pourquoi elle s'accroche à Sybile. C'est la seule attache qu'elle avait dans ce monde.

Zin'ka pouvait revenir dans la guilde de voleur, mais elle se disait que ce n'était pas une vie pour une dame. Elle voulait....autre chose. Elle voulait quelque chose qu'elle pouvait s'accrocher et vivre en paix. Mais quoi ? Elle ne le savait pas.

En marchant dans l'allée, elle était pensive. Elle faisait claquer ses talons, évitant tout regard curieux, émerveiller ou haineux.  Elle était trop habituée, alors elle ne prenait jamais attention.

- Dis-donc toi, p’tite peste ! Tu sais combien ça coûte une huile pareille ?! J’vais t’apprendre moi, attend de voir !

Hm ? Elle regardait dans la direction d'où la voix provenait. Elle voyait la scène, avec une minette qui prenait la fuite. Elle avait arrêté de bouger, incertaine, et étrangement...nostalgique. Elle ne savait pas pourquoi, mais elle avait décidé de partir à la recherche de cette minette. Elle suivait les traces, rapidement, jusqu'à ce qu'elle la retrouve ...cachée. Elle posait ses yeux rouges ambrés sur elle, de loin, en croisant ses bras.

Pourquoi protégeait-elle les Laguz ? Pourquoi qu'elle prenait tout à coeur, sans même se rendre compte ? Elle regardait cette minette apeurée puis...elle comprenait une chose...

Elle savait ce que c'était d'être dans sa peau.

Elle avait donc décidé, doucement, de s'approcher d'elle.  Elle prenait soin de ne pas faire des bruits, même avec ses talons. Elle ne voulait pas effrayer la minette.

+ Ça va ?

Disait-elle en croisant les bras, à une distance respectable. Dans ce genre de situation, il fallait être prudent en respectant l'espace de l'autre personne. Et puis, cette femme, ne la connaissait pas.

+ L'humain est partis. Je pourrais te guider un peu plus loin sans que les gardes t'attrapent ou qu'il te voit. Mais ça, je t'offre le choix. Ce genre de situation arrive beaucoup et puis, je peux t'offrir mon aide pour mentir.

Elle était sincère. Elle regardait en arrière d'elle, puis de chaque côté, analysant les alentours.

+ Tu ne veux pas rester ici, crois-moi.

Parce qu'elle sait que rester trop longtemps dans ce genre d'endroit n'était pas une bonne idée.




Vesna
avatar

Messages : 10

Feuille de personnage
Classe: Soeur
Niveau:
0/10  (0/10)
Inventaire:
InventaireArme
1Soin
2Pierre du félin
3
4
5
Sujet: Re: Toute nouvelle vie démarre dans son abri. [PV: Zin'ka]   Mer 3 Aoû - 22:30
- Ça va ?

Levant les oreilles, attentive, Vesna essayait de ne pas paniquer de nouveau. Visiblement, si quelqu’un lui demandait ça, ce n’était pas pour embrayer sur une quelconque menace comme l’autre homme un peu plus tôt. Non, c’était forcément quelqu’un d’amical, et puis le timbre féminin la rassurait. Elle n’avait jamais vraiment fait confiance aux hommes, et ça a prodigieusement empiré depuis l’incident de l’hôpital. Tant mieux, donc, que ce soit une femme. Mais son odeur… son odeur était étrange. Jamais auparavant la jeune laguz n’en avait senti de semblable. C’était un tout nouveau parfum, qui lui faisait un peu peur en réalité. La nature humaine invite à repousser le nouveau pour se réconforter avec l’ancien. Mais Vesna, elle n’arrivait pas à rester seule. C’était plus fort qu’elle, vivre pour les autres et avec les autres, il n’y avait que ça à faire.

Doucement, elle ouvrit ses yeux humides de larmes salées, et leva la tête d’entre ses genoux pour regarder en direction de la voix. Devant elle, une jeune femme, une étrange femme avec des oreilles bien particulières. Bon, on ne peut pas dire que c’est à Vesna de jeter la première pierre à ce sujet, mais même dans le monde animal, lequel pouvait porter de pareils apparats ? La petite soigneuse était fascinée. Elle détourna complètement son attention du visage soucieux de la demoiselle, pour se concentrer uniquement sur ces deux grandes choses qui évoluaient fébrilement dans le ciel. Pendant ce temps, la gentille femme l’informait sur la situation, mais c’était une interlocutrice bien dissipée qui l’écoutait. Mais finalement, Vesna comprit l’urgence des propos de la laguz à l’intonation de sa voix, et se ressaisit pour se concentrer sur ses propos.

- Je… merci beaucoup, madame.
Murmura-t-elle en baissant de nouveau les yeux. S’il vous plaît, emmenez-moi quelque part où personne ne me voudra de mal comme cet homme. Je n’ai rien à manger, pas d’endroit où dormir… Alors aidez-moi s’il vous plait, vous avez l’air gentille vous…

Vesna était complètement perdue. Et cette femme, elle lui tendait une main secourable. Rien dans la tête de la laguz ne lui chuchotait que ce pouvait être un piège. Elle avait tellement, mais tellement envie de croire en quelqu’un de nouveau. Elle le souhaitait de tout son cœur, et si cette dame aux étranges oreilles acceptait d’être cette personne, elle se sentirait bien mieux que maintenant. Elle pourrait peut-être retrouver un peu son calme, et réfléchir à comment aller de l’avant maintenant qu’elle n’était plus au couvent. Mais pour l’instant, elle voulait juste être prise par la main, et emmenée loin de cet endroit puant et sale. Elle se leva avec une certaine conviction, passa une de ses mains devant ses yeux clairs pour en essuyer les larmes, et dévisagea celle qui lui faisait face.

- Je m’appelle Vesna, ravie de faire votre connaissance !
Dit-elle avec une énergie toute nouvelle.

Contenu sponsorisé

Sujet: Re: Toute nouvelle vie démarre dans son abri. [PV: Zin'ka]   

Toute nouvelle vie démarre dans son abri. [PV: Zin'ka]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'abri 108
» Bonjour dans toutes les langues
» Vers une école nouvelle dans les Nippes
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» Ma nouvelle chambre ...

Fire Emblem Rebirth :: Ylisse :: Ylisstol :: Rues et habitations+
Sauter vers: