Navigation

Topsites

Topsite n°1
Topsite n°2
Topsite n°3
Topsite n°4

Liens utiles

Guide du débutant
Afficher les sujets non-lus

Partagez | 

Mission n°8 : Le roi des loups [ASHE, LANA, EMILIEN, ELDARTS]

Anna - PNJ
avatar

Messages : 13
Sujet: Mission n°8 : Le roi des loups [ASHE, LANA, EMILIEN, ELDARTS]   Ven 22 Juil - 12:01
Certaines rumeurs sont plus douloureuses que d'autres. Pour Ashe, celle qui fait trembler de peur les hommes et femmes de la frontière entre Ylisse et Regna Ferox a des allures de cauchemars. Un groupe de malfrat, qui se fait connaître sous le nom « d'Empire des loups » terrorise à nouveau les campagnes des deux pays. La milice du royaume des neiges ne peut rien contre eux : trop rapides et organisés pour être simplement arrêté au cours d'une patrouille et les troupes d'Ylisse, volontairement réduites sont bien trop occupées par les tragiques événements qui ont eut lieux la capitale !
Le groupe de hors-la-loi profite allégrement de la situation et sont pires que la peste pour cette région qui, d'ordinaire est si paisible. Motivé par les séquelles de son passé, la jeune Ashe a décidé d'aller s'occuper de ce problème en réunissant autour d'elle une fine équipe ! Mais attention, les dangers sont nombreux, a cible est avisée et sûr d'elle.

Pour cette mission vous devez :
dans un premier temps, vous rendre dans la zone menacée par la horde de bandit, vous devrez enquêter pour localiser le chef de cette organisation et enfin, l'occire avant qu'il ne puisse faire encore du mal à des innocentes !
Durant cette mission, vous devrez épauler Ashe et son acolyte PNJ, n'hésitez donc pas à la consulter et a lui poser des questions aussi bien en rp que par MP !



PNJ - Ne pas contacter, merci ! :)
Emilien
avatar

Messages : 56

Feuille de personnage
Classe: Guerrier-Mage
Niveau:
4/10  (4/10)
Inventaire:
InventaireArme
1Epée de bronze
2Foudre
3
4
5
Sujet: Re: Mission n°8 : Le roi des loups [ASHE, LANA, EMILIEN, ELDARTS]   Dim 24 Juil - 19:57
L'Empire des loups portait à merveille son glorieux sobriquet. Ces bourreaux sauvages et inhumains regroupaient sous leur égide les gredins et les crapules les plus improbes de ce côté du monde, dans le but assumé de faire le mal pour le mal, et de le montrer en renversant tous les symboles du bien.

Comble de l'ironie, ils ne constituaient pas dans l'immédiat une menace ou une priorité pour les grandes instances du pays. Si les patrouilles veillaient au grain, elles ne promettaient pas d'intervenir. Le danger se profilait un peu partout et l'armée était concentrée dans la capitale, ses alentours et quelques localités essentielles. La grande majorité des forces restantes se composaient de volontaires sans attaches (à son image), de prolétaires appelés dans les rangs, ou bien d'ouvriers qui n'avaient qu'un rôle de figuration.

Levé aux aurores du jour, le jeune adolescent s'impatientait. Posté à une dizaine de mètres de l'entrée principale d'Ylisstol, bras croisés et adossé à un arbre languide, il observait d'un air sceptique le vent souffler sur les hautes herbes au loin, et écoutait d'une oreille distraite les plaintes (au sujet des divers périmètres de sécurité) des caravanes qui allaient et venaient. Depuis la récente attaque, l'ambiance s'était dégradée : la petite noblesse et la bourgeoisie déploraient les insuffisances dont faisaient preuve le roi et ses collaborateurs, traduisant la faiblesse nouvellement étalée du pays par celle de leurs dirigeants. Et la présence accrue d'étrangers d'un continent ennemi par le passé n'apaisait pas les tensions entre certaines factions.

Au milieu de l'hypocrisie ambiante, il n'était pas étonnant qu'Émilien ait fait le choix de ne pas s'impliquer dans les conflits politiques du royaume. Il avait préféré prêter main-forte à des amis, des personnes qui avaient gagné sa confiance. C'était ces mêmes individus qu'il attendait avant de se confronter aux loups à leurs côtés... selon Clemente, c'était ainsi qu'ils les appelaient.

Tout le haut de son corps était couvert de bandages ; les dernières séquelles des affrontements rudes et sans concession entre les soldats et les ombres. Poussé dans ses derniers retranchements, il lui aura fallu plus de vingt jours pour retrouver toutes son habilité et ses capacités. Au grand dam de ses proches, il n'avait pas perdu de temps pour justifier un nouveau départ, motivé par l'amer goût de la défaite et la cruelle humiliation de devoir quelque chose à l'assassin de son père.

Émilien était décidé à se prouver à lui-même qu'il était devenu plus fort, depuis les événements dramatiques du précédent mois, au travers de cette mission. Mais dans ce contexte, ce désir ardent de faire ses preuves était presque indécent : il n'avait pas besoin d'être une lumière pour deviner les véritables motivations d'Ashe. Ce n'était pas l'altruisme qui poussait cette dernière à s'engager dans cette quête d'éradication du mal à sa source. Il avait pu reconnaître la flamme de la vendetta dans ses gestes et son regard, lorsqu'il lui avait demandé la permission de les accompagner, et cela le motivait encore plus.

Clemente, soucieux que les ambitions personnelles d'Émilien entravent l'objectif de sa fidèle acolyte, n'avait pas manqué de le rappeler à l'ordre.

Invité
Invité
Sujet: Re: Mission n°8 : Le roi des loups [ASHE, LANA, EMILIEN, ELDARTS]   Mer 27 Juil - 14:09
_ ….L’empire des loups a encore attaqué, ils ont fait encore un sale carnage. […] Pas mal de morts. »

L’âme d’Ashe avait été comme un cataclysme ambulant – ce genre de force de la nature indéchiffrable, elle se redressa de la chaise de la taverne avec une lenteur calculée et se dirigea comme le souffle d’un raz-de-marée vers la voix. Dans ses yeux on y lisait une colère qui pouvait défier les montagnes elles-mêmes, les éclats du passé remontaient à la surface, comme s’il s’agissait d’un trésor lugubre qu’Ashe gardait secrètement enfouie sous les ruines de ses cicatrices.  L’amertume agitait son palais alors que sa main s’abattait froidement sur l’épaule de l’homme qui parlait avec ses compères et le fit tourner vers elle avec facilité.

« Eh mais ! Qu’est-ce que vous -

Elle avorta sa phrase et ses protestations en se penchant vers lui, instaurant une proximité embarrassante pour le faire taire, l’homme tenta de s’éloigner d’elle mais se retrouva bloqué contre le bord du comptoir, complètement cramoisi. Il distingua un océan de flammes qui dansaient dans le regard d’Ashe. Il était prêt à l’envoyer paître mais se ravisa, dégonflant ses épaules comme un oiseau battant en retraite.

«  L’empire des loups, vous dites… ?   Questionna-t-elle d’une voix monocorde même si son regard trahissait le calme apparent. Comme un amas de braise flamboyant tapie sous une épaisse couche de cendre et qui menaçait de prendre feu à tout instant.

Il agita la tête pour acquiescer, Ashe vint prendre place à ses côtés.

_ Dites m’en plus, je vous écoute. »

_


Clemente était assit à la table des veilleurs et observait Ashe lui énoncer les faits, conter les morts laissés dans le sillage de cet Empire. Il secoua la tête brièvement pour chasser ses pensées ; Ylisstol se remettait à peine du carnage il y a peu, les murs transpiraient encore la terreur et les cœurs des hommes n’étaient plus à la joie. Ashe n’était pas elle-même, elle agissait comme un automate en oubliant la raison et en ne laissant que parler son cœur brûlant de colère et haine.
Il secoua la tête en soupirant.

_ Je ne suis pas sûr que ce soit une bonne idée d’y aller maintenant, Ashe. Regarde autour de toi, regarde les victimes, elles ont besoin de nous.
_ Au contraire, ils utilisent le fait qu’Ylisstol soit affaiblie pour attaquer des gens qui n’ont rien demandés à personne. Si on n’y va pas, Clemente, qui ira ? Qui le connaît mieux que nous ?
_ Tu ne te sens en vie que dans la vengeance. Soupira-t-il. Mais ce n’est pas pour jouer l’altruiste et sauver des vies que tu y vas. Il marqua une pause et la transperça de son regard azur. C’est pour venger la mort de ton père, rien de plus.
_S’il te plaît, Clemente… Sa voix se brisa à la fin de sa phrase, comme une complainte, le début d’un sanglot, comme une demande d’aide lancée à la volée.

Clemente sembla réfléchir puis soupira à nouveau. Il ne pouvait pas laisser Ashe y aller toute seule. Son regard dégringola sur l’immense bandage qui recouvrait sa taille. Il eût un léger sourire.

_ Je ne vais pas te laisser seule, rien qu’en voyant dans quel pétrin tu te mets quand je ne suis pas là.  Il désigna ses blessures d’un mouvement de menton. Il se redressa. Je vais t’accompagner et chercher des gens qui puissent nous prêter main forte.

Ashe hocha la tête en lâchant un « merci » à peine audible, Clemente fit un léger geste de main comme s’il balayait le vide en riant légèrement.

- Bah, ne me remercie pas, toujours à ton service.

Et il quitta la pièce, laissant Ashe seule, ravivant ses démons du passé comme pour éduquer la haine qui grandissait en son sein.

_


Clemente avait lancé des missives sur les murs pour attirer quelques combattants aguerris ; il ignorait les rouages et les méthodes de l’Empire des loups et préférait miser sur la prudence, laissant Ashe lutter contre ses démons. Elle n’était pas assez lucide pour l’instant, alors il préférait agir de son propre chef.

Emilien s’était porté volontaire, Clemente l’aimait bien ce gosse, il était brave, porté par une détermination qui avait impressionné Ashe et lui, ainsi qu’une curiosité carnivore, il ne demandait qu’à apprendre. Les autres qui les accompagneraient, Clemente ne les connaissaient pas, mais des épées en plus ne seraient pas de refus.  

Clemente et Ashe arpentaient les rues par le départ, Ashe était silencieuse mais son regard trahissait son calme falsifié, Clemente était soucieux de son état car il ne savait pas comment l’appréhender, étant donné qu’il n’avait jamais vu Ashe dans cet état.
Au loin, ils aperçurent Emilien. Clemente le salua chaleureusement, Ashe aussi.


_ Salut Emil !  Lança-t-il en glissant son bras autour des épaules du garçon afin de lui ébouriffer les cheveux avec son poing en ricanant. Alors, t’es prêt ?!

Clemente tentait d’apaiser l’atmosphère, Ashe les observa tout les deux sans rien dire.

_D’autres doivent arriver ?

Clemente haussa les épaules.

_Ils nous rejoindront sûrement à la forêt. Conclut-il en gardant toujours la tête d’Emil bloquée sous son bras. On peut commencer à y aller je pense.

Eldarts
avatar

Messages : 134
Lien de la fiche : http://fire-emblem-rebirth.forumactif.org/t31-eldarts

Feuille de personnage
Classe: Epéiste
Niveau:
2/10  (2/10)
Inventaire:
InventaireArme
1Epée de bronze
2potion
3
4
5
Sujet: Re: Mission n°8 : Le roi des loups [ASHE, LANA, EMILIEN, ELDARTS]   Jeu 4 Aoû - 1:50
Le roi des loups
Ashe & Emil & Lana

L’attaque était passée. Les soldats de Valm vous avaient tous sauvé. Nul doute que c’était le début peut-être d’une nouvelle amitié entre Valm et Ylisse. Mais à côté de ça, ces ombres, celles qui avaient attaqué Yllisstol, personne n’avait vu quelque chose de similaire depuis bien longtemps. Enfin si, mais ça remontait à l’époque où l’Exalt Chrom avait combattu Grima, le grand dragon déchu. Et avec sa disparition, ce genre d’abominations étaient censées avoir disparues.

En pensant à Grima, tu sentis monter la rage en toi. Lentement, elle bouillonnait, prête à jaillir. Ses adorateurs avaient semé la discorde et la mort dans ton clan, forçant les membres d’une même famille à se battre entre eux. Et voilà que ses ombres ressurgissaient ici, à Ylisse…ça n’augurait rien de bon.

La porte s’entrouvrit, et Jack entra. Avec la bataille d’Ylisstol, il avait perdu pas mal de ses amis parmi la garde d’Ylisse, et même s’il gardait sa bonne humeur naturelle, de temps à autre, il prenait un air sombre, triste et affligé. Ce genre de douleur, tu la connais bien, tu la porte depuis un certain nombre d’années, peut-être depuis plus longtemps que lui n’a vécu.

« -Alors Eldarts, t’es prêt ?

-Hm ? Ah bonjour Jack, dans une minute je suis à toi. »

Cela faisait un bout de temps que tu séjournais dans cette chambre, à l’auberge. C’est là que Jack t’avait amené après l’invasion. Il connaissait bien le patron, et tu pouvais loger à l’œil du moment que t’aidais un peu dans les tâches quotidiennes. Mettre la main à la pâte ne t’a jamais dérangé, et en plus ça avait au moins le mérite de t’occuper, en fin de journée, tu allais t’entraîner à l’épée avec les gardes ou tu les aidais dans les réparations des dégâts causés par les ombres, que ce soit les dégâts matériels ou ceux hélas, qui impactaient la population. Le soir, épuisé, tu les suivais à la taverne où bon nombre d’entre eux essayaient d’oublier les derniers évènements en les noyant dans leur chope.

Mais cette routine devait cesser, bien que tu appréciais la compagnie des gens de la taverne et des gardes, tes blessures guérissaient rapidement, et tu ne voulais pas rester plus longtemps. Il y avait d’autre chose à faire, à voir, Ylisstol pourra largement se passer de toi, d’autant que le clan t’avait envoyé une missive, il savait que j’étais à Ylisse lors de l’attaque, il voulait que je l’informe en détail.

Tu pris ton sabre et descendis les marche de l’étage où tu logeais. En bas, deux ou trois gardes patientaient avec Jack. Ils t’attendaient pour aller s’entraîner.

Les coups résonnaient dans la petite cours, tu attendais patiemment que ton adversaire fasse le premier pas, ta garde était relâchée, non pas par négligence, mais parce que tu voulais l’inciter à foncer, chercher à profiter de cette ouverture que lu laissais paraître.

Ton adversaire fonça, il se fendit en avant, sa lame de bois pointée droit sur ton torse. Tu attendis le dernier moment, puis, d’un geste précis et rapide, tu dévias sa lame, et en deux pas tu fus prêt de lui. Un premier coup au ventre, et en pivotant pour te retrouver dans son dos, un deuxième à l’arrière du crâne.

« -Tu es mort ! Fais plus attention lorsque tu attaques, essaye d’attaquer en partant du principe que ton adversaire sera toujours capable de contrer ou esquiver ton coup !»Dis-tu, presque avec amusement.
Tu te relâchas après avoir salué ton partenaire, et tu t’aspergeant la figure d’eau fraîche, tu t’assis à l’ombre d’un arbre. Fermant les yeux, tu fis le vide, te laissant porter par le flot incertain de ta pensée. Jack ne tarda pas à te tirer de cet instant de paix et de calme, et vint s’asseoir près de toi.

« -Encore en train de rien faire mon ami ? Je ne comprendrais jamais ce que t’aime tant à rester assis là, à rien faire, si ce n’est à écouter le vide.

-Justement, dans un monde aussi agité, la paix et le silence sont choses rares et apréciables. Et même si ça peut paraître un peu idiot, quand tu écoutes le vent passer entre les arbres, quand tu le sens rafraîchir ta peau et que plus rien autour n’existe à part les murmures de la nature, tu ressens quelque chose d’indescriptible. Ça fait un bien fou, tu devrais essayer.

-Mouais, je préfère nettement une bonne pinte à la taverne, ça croie moi, ça appaise un homme. »

Jack s’interrompit un moment, puis il reprit, l’air un peu préoccupé.

« -Tu sais, je suis passé à la base des veilleurs, voir un ami. Il m’a parlé d’un truc. A ce qu’il paraît, une bande de voleur et d’assassins fait parler d’elle en ce moment.

-Hm, comme d’habitude, il existe des bandes de voleurs partout et on entend parler tout le temps. Pourquoi tu me parles de celle-là maintenant ?


-Eh bien là c’est différent, cet empire des loups, comme ils se font appeler, ils sont complètement incontrôlables. Avec les récents évènements, les troupes d’Ylisse ne peuvent leur faire la chasse convenablement, et ils ont donc le champ libre pour faire ce qui leur semble. Plusieurs villages portent déjà la marque de leur passage. Et dis-toi que c’est un veilleur qui m’a raconté ça alors ça doit être du sérieux.

-Bien, et que pourrais-je y faire ? Je sais me défendre, mais affronter toute une troupe armée en solo, ça me paraît être plutôt insensé.

-C’est là que ça va t’intéresser, je sais que tu cherches une excuse pour t’en aller, je le vois depuis quelques temps, tu interroges les marchands, tu te renseigne, l’air de rien. C’est dans ta nature, t’a pas l’air du mec qui reste éternellement au même endroit. Du coup je me suis renseigné. Il y a un type, Clemente, qui cherche des lames pour l’accompagner, il compte se lancer sur la trace de ces brigands. Tu pourrais te porter volontaire qu’est-ce t’en dis ? »

Un sourire éclaira ton visage, ce que venait de te dire Jack te ravissait au plus haut point, il avait touché juste, tu rongeais un peu ton frein ici, mais tu cherchais une excuse convenable pour partir sans froisser ces gens qui t’avais accueilli si gentiment. Encore ta foutue politesse parfois poussée à l’extrême selon certains, mais c’était dans ta nature, quitter ces gens, surtout maintenant qu’ils devaient faire face à « l’après bataille » te coûtait un peu. Mais ce que te proposait Jack te ravissait au plus haut point.

« -Merci Jack, je t’en suis très reconnaissant d’avoir fait ça pour moi. Quand est-ce que ce Clemente a prévu de partir ?

-Dans quelques heures tout au plus, tu vas devoir faire vite.

-Bien, mon ami, encore une fois je te suis redevable.

-Ahah ! Ne sois pas si formel, tu ne me doit rien, ça a été un plaisir de te rencontrer, fils de Chon’sin.

-Le plaisir était pour moi, j’espère qu’on aura l’occasion de se revoir un jour, et en de meilleures circonstances si possible.

-C’est sûr, meurt pas, on a un concours de boisson à terminer ! »

Sur ces mots, il se leva et partit en te faisant un bref signe de la main.
« -A un de ces quatre l’ami ! »

Oui…à un de ces quatre. Te relevant rapidement, tu fonças vers la taverne où tu logeais. Tu fis rapidement tes affaires, d’un côté, t’avais pas grand-chose. Puis tu descendis pour prendre congé du patron. Ces gens t’avaient accueilli comme ils auraient accueilli un membre de leur famille, d’une façon ou d’une autre, tu trouveras un moyen de leur rendre ce qu’ils t’avaient donné. Ils le méritaient bien.

Sur leurs conseils, tu partis voir un dénommé Dulan aux écuries de la garde. Quand il apprit qui tu étais, il se fendit d’un large sourire.

« -Ah mais c’est donc toi, le fameux Chon’sinien dont mon frère me parle tout le temps ?

-Votre frère… ?

-Oui, il a combattu une ombre à tes côtés, il m’a dit que sans toi, il serait déjà mort ! »

L’homme, ravi à l’idée de pouvoir te remercier, t’amena dans les box, et te dis que tu pouvais choisir n’importe lequel de ces chevaux, il te l’offrait. L’un d’entre eux attira rapidement ton attention. Robuste, noir comme la nuit, une étoile blanche ornant sont front, il avait en pleine forme et vigoureux. Tu le désignas du doigt et en même temps, tu sortis une bourse pleine d’écus.

« -J’insiste pour te dédommager quand même. Ce n’est pas grand-chose, mais je ne peux accepter de ne point te payer.

-Bien bien, si t’insiste, c’est une jument, elle s’appelle Nocturne, rapport à son pelage, évident tu me diras, mais on ne prend pas le temps de se creuser la tête pour tous les chevaux du royaume ! T’as très bien choisi, c’est certainement l’une de mes meilleures jument. »

Enfourchant Nocturne, tu te précipitas vers la sortie de la ville. Les sabots de ta monture frappaient les pavés à toute vitesse, la sensation était grisante, tu te pris un instant à imaginer ce que pouvais ressentir un cavalier lançant une charge à plein galop. Puis tu les aperçus, trois silhouettes, commençant à se mettre en mouvement. L’une d’entre elles correspondait vaguement à la description que Jack t’avais fait de ce Clemente.

Les doublant rapidement, tu t’arrêtas devant eux, calmant doucement ta monture d’une main, suite à la cavalcade effrénée que tu venais de lui imposer. T’inclinant doucement vers les inconnus, tu t’adressas d’abord à celui qui devait être Clemente.

« -Bonjour à vous, Ylissiens, je suis Eldarts, j’ai entendu parler de votre intention d’aller traquer l’Empire des loups et souhaite vous offrir les services de ma lame, puissent-ils vous être utiles. Vous devez être le dénommé Clemente n’est-ce pas ? »

Te tournant ensuite vers les deux autres qui l’accompagnaient, tu les détaillas rapidement. Ton regard semblant les décortiquer un à un. Une jeune femme et un garçon. La femme était jolie, bien taillée, une épée passée à son côté, elle était le genre de femme dont la beauté guerrière ne laisse pas grand monde indifférent, Eldarts y compris. L’espace d’un instant, ton regard bleu intense et froid à la fois, croisa les yeux vairons, perturbants de la jeune femme. Perturbants oui, mais captivant à la fois, on devinait derrière le regard froid comme l’acier, une tempête, prête à surgir. Oui un regard marquant.

Le jeune garçon, qui ne devait guère avoir plus de quinze ou seize ans, avait ce regard plein de détermination, ardent et passionné. Se tenant droit, il avait l’air d’être plein de ressources, son tome accroché au côté laissait présager un jeune homme intelligent et plein de fougue, capable de manier la magie comme les armes comme le suggérait également sa lame. Qu’un gamin de quinze ans prenne les armes pour combattre des tueurs t’attristait un peu, sa place devrait être dans une académie ou dans une cours d’entraînement, ou même dans une taverne à profiter de la musique, d’amis. Pas dehors, à traquer des criminels. Mais ce n’était pas le moment, pas l’époque. De nos jours, même les enfants sont parfois amenés à combattre, à tuer. Pour défendre ce qui leur est cher.

Il te faisait un peu penser à toi, lorsque tu avais du endosser tes responsabilités au clan, lorsque ce dernier avait commencé à se déchirer. Un adolescent au milieu d’un monde de violence.

Sortant de ta brève torpeur, tu te redressas.

« -Bien, vous aviez l’air d’être prêt à partir, si vous ne voyez pas d’inconvénient à ce que je vous accompagne, nous ferions mieux d’y aller, les bandits ne nous attendrons pas. »

Plaçant ton cheval à leur hauteur, tu le mis au pas, prêt à les suivre.

« -Au fait, savez-vous si d’autres nous rejoindrons ? Ou sommes-nous au complet ? »

© Adrenalean pour Epicode


Lana
avatar

Messages : 41
Lien de la fiche : http://fire-emblem-rebirth.forumactif.org/t94-sang-noble-et-esprit-libere-lana

Feuille de personnage
Classe: Voleur
Niveau:
2/10  (2/10)
Inventaire:
InventaireArme
1Epée de bronze
2
3
4
5
Sujet: Re: Mission n°8 : Le roi des loups [ASHE, LANA, EMILIEN, ELDARTS]   Lun 8 Aoû - 0:14

Dire que je suis revenue de moi-même dans ce pays que je fuyais auparavant comme la peste, je trouve ça assez ironique. Moi qui pensais que l’on finirait par me retrouver et me ramener de force au château, c’est finalement de moi-même que j’y retourne. Cependant, je doute que les raisons de mon retour soient vraiment appréciées. Ça risque d’être un sacré bordel quand je vais m’y rendre.

Enfin, avant ça, il faut que je mène à bien la mission que j’ai acceptée hier, recrutée par ce jeune homme aux cheveux noirs dont le nom ne collait pas à son physique plutôt viril, de mon point de vue. Qu’est-ce que c’était déjà ? Clémence ? Clémentine ? Aucune idée. Cela me reviendra sûrement quand j’apercevrais son visage tout à l’heure, quand je le rejoindrais avec le reste de la troupe. Objectif du jour, démanteler un groupe de bandit qui fait des siennes dans la région, l’Empire des Loups si je ne me trompe pas. Ce n’était clairement pas la première fois que j’en entendais parler, les rumeurs à leur sujet pullulaient récemment dans les bars pléguiens. Il faut dire que ce groupe de bandits savaient comment faire parler d’eux, tuant nombres de civils et en épargnant certains pour le plaisir, ces mêmes survivants qui iront par la suite raconter leurs méfaits un peu partout, traumatisés de l’incident. Et évidemment, ces récits se propageront au fur et à mesure du bouche à oreille, voyant certains détails amplifiés ou ajoutés, rendant la rumeur encore plus horrible. Ouais, il n’y a pas à dire, c’est finement joué.

Et c’est pour ça qu’il est hors de question que je ferme les yeux sur cela. Même si je ne me considère plus comme une princesse, protéger le peuple continue à sonner comme une responsabilité ou même un instinct primaire dans ma tête, je ne peux me permettre de ne pas m’assurer que ce groupe soit mis hors d’état de nuire. En revanche, il faudra que je fasse attention durant cette expédition, je ne suis plus loin d’Ylisstol, la probabilité d’être reconnue est trop forte pour que je me permette de m’arrêter chez un quelconque soigneur, j’ai toutes les chances d’y croiser un soldat ou même un vassal du roi en convalescence. Prudence est de mise.

- Du coup, c’est ici que je dois les retrouver ?

En soit, me joindre à eux représente également une chance d’être reconnue mais logiquement, les membres de la royauté et leurs proches sont bien trop occupés à remettre sur pied le pays après l’attaque des Ombres il y a peu. Cela réduit donc grandement toute chance de croiser une quelconque connaissance de l’ancien temps. Et même si c’était le cas, il me suffirait de me tenir éloigner de lui le temps de la mission, chose peu compliquée à faire dans un espace ouvert. Enfin, encore faudrait-il que je ne me sois pas trompée sur le lieu du rendez-vous. L’homme d’hier m’a bien dit que si j’attendais à l’entrée de cette forêt, je finirais normalement par les intercepter dans leur avancée. Cependant connaissant ma chance qui a tendance à me tirer une balle dans le pied de temps à autre, il se pourrait bien que la cuite d’hier est mélangée certains souvenirs, m’indiquant au réveil le mauvais point de rendez-vous. Je croise les doigts pour que l’alcool ne me porte pas préjudice encore une fois.

- Ah, tiens !

Visiblement, mes souvenirs ne sont point faussés, je suis au bon endroit. Il ne reste plus qu’à attendre assise sur la souche où je suis déjà posée depuis un petit moment qu’ils arrivent à moi, ce qui ne prend pas plus de quelques minutes. Me levant sans plus attendre, je leur offre une révérence rapide par politesse puis entre directement dans le vif du sujet.

- Enchantée, Lana, mercenaire vagabonde, heureuse de me joindre à vous pour cette expédition. Et avant que vous ne vous posiez la question, je suis majeure et probablement plus vieille qu’une bonne partie d’entre vous.

Tout en mettant les points sur les i, je dévisage rapidement chacun des membres du groupe, me forgeant un premier avis rapide sur chacun d’entre eux. On a donc un homme en kimono, sûrement originaire de Chon’sin, une femme ma foi fort séduisante, le recruteur d’hier et…

- Toi ?!

Si l’on venait à m’accuser d’être rancunière, je n’aurais sûrement pas moyen de répliquer. Car oui, j’ai tendance à me souvenir de tous les affronts que l’on a pu me faire et ce gamin ne manquait pas à l’appel. Même si la situation qui entourait l’évènement reste floue dans mon esprit, reste que ce gamin, en plus de m’avoir salement humiliée au combat, avait osée me confondre avec une enfant. J’ai pour habitude d’être considérée comme plus jeune que le suis mais le souvenir de ce jeunot se prenant pour mon aîné me met encore sur les nerfs. Ce qui vaut donc à ce dernier un sévère regard noir qui a pour but de lui faire comprendre que je compte bien prendre ma revanche.

- Excusez-moi, j’ai déjà eu une altercation avec lui auparavant mais c’est de l’histoire ancienne et ne viendra pas entraver la mission.

Enfin, ça reste à voir. Je ne promets pas que je vais résister à la tentation de lui faire quelques coups dans le dos lorsqu’il sera occupé par l’action en face.

Anna - PNJ
avatar

Messages : 13
Sujet: Re: Mission n°8 : Le roi des loups [ASHE, LANA, EMILIEN, ELDARTS]   Sam 13 Aoû - 15:33
Clémente avait réunit un groupe des plus hétéroclites. Tous étaient méritants, vaillants et ensemble, s'ils arrivaient à s’entendent, peut-être que l'Histoire se souviendrait d'eux. Oui, ce petit groupe pouvait sans doute soulever des montagnes. Ashe était une épéiste de talent, respectée parmi les Veilleurs, Emilien, malgré son jeune âge arrivait déjà à rivaliser avec son illustre grand-frère : le prince d'Ylisse en personne. Eldarts, dans son kimono, avait déjà quelques hauts faits à son service et il n'y avait aucun doute que la malice et les ressources de la jolie rousse, dernière aventurière à avoir rejoint l'aventure, seraient fort utiles.
Ils attendirent encore quelques minutes, mais aucune silhouette ne se découpa à l'orée de la forêt où Clémente avait donné le rendez-vous. Après un soupir résigner, les petits groupes pouvaient enfin s'aventurer hors des routes et des hameaux connus, sur la piste des loups. La forêt était dense, bien que, quelques arbustes couverts de fruits clairsemaient le chemin principal, tous les autres étaient tordus, étranges et surtout, avaient été formés par le passage des animaux. Toutes les créatures demeuraient muettes, sauf les geais, qui, depuis les hauteurs, chantaient pour prévenir que des humains étaient là...

Note : attention à vous, la forêt est peut-être piégée...;)



PNJ - Ne pas contacter, merci ! :)
Contenu sponsorisé

Sujet: Re: Mission n°8 : Le roi des loups [ASHE, LANA, EMILIEN, ELDARTS]   

Mission n°8 : Le roi des loups [ASHE, LANA, EMILIEN, ELDARTS]

Page 1 sur 1

Fire Emblem Rebirth :: Ylisse :: Routes et hameaux+
Sauter vers: