Navigation

Topsites

Topsite n°1
Topsite n°2
Topsite n°3
Topsite n°4

Liens utiles

Guide du débutant
Afficher les sujets non-lus

Partagez | 

Floraison tardive - Done

Soah
avatar

Messages : 5

Feuille de personnage
Classe: Troubadour
Niveau:
1/10  (1/10)
Inventaire:
InventaireArme
1Soin
2
3
4
5
Sujet: Floraison tardive - Done   Sam 2 Juil - 22:48

Informations

• Prénom : Soah
• Surnom : Le lys de Mei'An
• Âge : 23 ans
• Race : Humaine

• Groupe : Chon'sin
• Classe : Troubadour
• Avantage : Magie
• Désavantage : Force

Description physique

Une longue chevelure non coupée depuis des années et aussi noire que l'encre de chine, des yeux d’agates dignes d'un chat, une bouche figée dans une expression énigmatique, qui lui a donné son surnom de Sœur Sourire, une peau si blanche qu'allongée, on pourrait la confondre avec un gisant, un corps digne d’une adolescente anorexique dans ce paysage orné de hauts bâtiments féodaux. Ce sont les premières choses que vous remarquerez lorsqu’au loin, Soah marchera doucement, le regard tourné vers le ciel dans les rues de Mei'An, un psaume ou un mot doux envers Naga, glissant sur ses lèvres dévouées.
Véritable être diaphane, elle semble pouvoir s'évanouir d'un battement de cils, comme si sa présence n'avait jamais été. Un rêve docile au sourire humble sur un visage à l'imperturbable douceur, entouré de ce fourreau de cheveux noirs.
Maigre, le mot 'fragile' semble avoir été inventé pour elle tant elle donne l'impression qu'à la moindre brise, elle pourrait se briser en un millier de morceaux ; pourtant, il suffit de la frôler ou de humer le léger parfum de pêche qu’elle exhale pour s’apercevoir qu’elle est bel et bien réelle et non une apparition.
Peu gâtée par la nature, son corps à force d'épreuves ne peut être décrit à présent que comme famélique : une poitrine timide distingue vainement son torse de son dos, habillant une rangée de côtes bien trop visible tandis que les os de son bassin semblent pouvoir percer à tout instant la peau de ses hanches. Ce corps, tant détesté est le résultat d’une pratique assidue de la mortification corporelle, le plaisir est banni, le plaisir est tabou et pire, son plaisir n’apportera jamais le salut à quiconque.

Née d'une mère valmienne et d'un père originaire de Chon'sin, Soah a hérité de son père sa chevelure : épaisse, soyeuse et d'un noir profond. Comparables à du charbon, ses cheveux soulignent la pâleur presque maladive de sa peau. De sa génitrice, la jeune femme possède la plupart des traits de son visage. Même si ce dernier reste agréable, il est difficile de nier que la chose la plus précieuse que lui a légué sa mère, est la couleur de ses prunelles : les yeux de Soah sont de la couleur de l'or, du soleil, du sable, des jonquilles, du miel : un marron si clair que l'on ne peut les décrire que comme jaune.
Quand bien même une jolie couleur pour les pupilles est importante, si elles ne sont pas expressives, ces dernières ne valent rien. Loin de faire partie de ses gens malchanceux au regard vide, les yeux de Soah semblent pouvoir tout comprendre et vous pénètrent réellement avec beaucoup de douceur lorsqu'elle vous regarde dans les yeux. D'ailleurs, beaucoup de ses sentiments teintent son regard et le voile avec miséricorde, la rendant à la fois facile à comprendre et rattrapent le manque de charme du reste de son corps.

Le plus surprenant chez elle reste tout de même, sa voix. Fine, douce et surtout à peine plus forte qu'un murmure au naturel. L'éducation stricte de Chon'sin et une paralysie partielle des cordes vocales expliquent sans peine le phénomène.

Appliquant à la lettre les principes religieux de Naga, qui lui sont si chers, l’habillement de Soah est le parfait miroir de sa dévotion. Sobre, dépouillé et surtout de « bon goût » selon la morale qui est la sienne. Néanmoins, son rang de fille de dynaste lui impose de porter régulièrement des atouts d'une grande beauté.
Soah, en dehors des événements mondain ne s’accorde aucun accessoire ou presque, surtout si ce dernier n’a aucune utilité : l’avarice est, pour elle, un péché et l’accumulation des richesses personnelles n’est pas une chose que la jeune femme apprécie. Bien entendu, elle sait faire preuve de quelques exceptions lorsque son rang se rappel à elle.

Cette image de princesse parfaite cache néanmoins des fêlures, de lourds secrets. Soah est une adepte de la mortification corporelle, faire pénitence en toute occasion amène Soah à posséder quelques accessoires qui en feraient frémir plus d’un, mais la majorité ne peuvent être classés dans la catégorie des atouts vestimentaire, sauf un. Presque en permanence, Soah porte un cilice à la cuisse gauche : les maillons des chaînes sont ornés de multiples épines qui à chacun de ses mouvements resserrent ou percent ses chairs. Inutile de décrire sa peau et l’état de son muscle à cet endroit, où tout du moins ce qu’il en reste.
744 mots

Description mentale

Être heureux, est peut-être la chose que tout le monde souhaite en dernier dans sa vie, après l'argent, l'amour ou la reconnaissance de ses pairs. Soah, elle, n'aspire qu'à ce que ses proches soient heureux. Empathique, elle essaye toujours de faire son possible pour rendre le quotidien agréable : un sourire chaleureux, une bonne parole, un regard qui vous dit qu'elle est là et que pour elle, vous existez et surtout que vous avez votre place et votre importance.
Cette capacité à comprendre beaucoup de choses est malheureusement une qualité qui lui est très dure d'assumer, depuis toujours, à cause de son caractère plutôt effacé, les soucis des autres affectent toujours son propre moral. La jeune femme est une sorte d'éponge à sentiments et quand bien même cela lui donne un don d'écoute, de compassion et de conseil, cela la plonge parfois dans la tourmente. Soah est le genre de personne à pleurer pour vous, saigner pour vous, souffrir pour vous. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’inspirée par le sacrifice de l'Exalt Emmeryn et d'une amie religieuse, la jeune femme à commencé à pratiquer la mortification corporelle vers l’âge de seize ans.
Même si certain le voit comme de l'ignorance ou de la sottise, elle vous fera toujours passer avant elle. Votre bonheur, votre confort, avant le sien.

Dévouée aux autres, mais aussi à sa cause, Soah est une personne qui prend très à cœur les préceptes de Naga. Aimer son prochain, donner plus que recevoir sont des choses qui lui sont venues naturellement, mais cette grande bonté est aussi l’un de ses plus grands défauts : il est facile de lui mentir et d’obtenir beaucoup de sa part. Le pire ? C’est qu’elle ne vous en voudra pas, sa volonté de pardonner l’empêchera de se mettre véritablement en colère ou de haïr quelqu’un. L'étude de l'histoire et plus particulièrement des événements à Plégia il y a un peu plus de cent ans, lui ont ouvert les yeux à ce sujet : Naga n’est qu’amour et il faut donc porter un regard sans haine et bienveillant sur les uns les autres afin que tout le monde puisse vivre en harmonie.
Naïve et crédule, ignorant encore beaucoup de choses sur ce qu'est la « vraie vie » à cause de son enfance et adolescence surprotégée, cette innocence lui permet d'agir en son âme et conscience à chaque instant. Rien n'est calculé, Soah agit par gentillesse. C'est peut-être pour cela qu'elle pardonne également très facilement. Certains pourraient dire qu'elle est idiote voire même stupide, mais peut-être est-ce parce qu'eux-mêmes sont déjà trop salis par la vie pour voir avec objectivité ce diamant brut de mansuétude.

Cela dit, tout être humain peut-être perfectible et Soah n’échappe pas à cette règle. La religion a une trop grande place dans sa vie, si bien qu’au fil des années la jeune femme s’est complètement oubliée dans les principes de Naga, que sa famille maternelle lui a transmis, omettant totalement de développer sa propre personnalité. Hors des textes et de ce qu’ils lui apportent, elle n’est rien. Juste une coquille vide, de sens, de goûts ou d’aspirations personnelles.
Persuadée que sa manière de pratiquer la religion est juste et bonne, elle se montrera réellement têtue si vous refusez son aide ou si vous refusez d’être "sauvé". Si le monde écoutait un peu plus les prêtes, tout le monde serait beaucoup plus heureux ! Partant de ce postulat, Soah essaye de répandre l’amour de son prochain, le pardon et la bonne parole, mais gare à vous si vous essayez d’éviter ses psaumes, cela la vexerait et la rendrait encore plus déterminée à vous faire entendre raison.

Son prénom, signifierait « un bel être », peut-être était-ce prédestiné ?
623 mots

Histoire

Un pétale voltige doucement dans l'air encore frais du printemps. D'un rose pâle, il crée un contraste saisissant avec la pureté céruléenne du ciel. Après s'être doucement laissé porté par la brise, l'indolent décide de venir se poser délicatement dans la tasse de thé que Soah tient entre ses mains. La jeune femme le regarde, attendrit. Elle n'a pas le droit de pincer ses lèvres peintes de carmin, oh non, cela serait mal poli envers la personne qui lui fait actuellement la conversation – un jeune prince venu la courtiser. Comme bien des hommes, celui-ci vient dans l'espoir de faire battre le cœur de la princesse, qui est selon la légende, la plus belle de tout le pays. Mais la belle ne semble être guère séduite par les choses de l'amour et, comme tous les autres, il finira par partir déçu de la grande demeure qu'occupe la famille de la jeune femme.

À bientôt 24 ans, celle-ci s'étonne d'ailleurs que l'on ne lui ait pas déjà choisi un époux, mais il semblerait que son père – sans doute sous l'influence de sa mère, lui laisse à elle et son cœur, le temps de choisir le parfait mari. Mais, les choses de l'amour sont loin des considérations de Soah, qui, ne rêve que d'une chose : parcourir le monde afin de louer Naga et ainsi, donner un peu de réconfort aux pauvres et aux miséreux : un peu comme ce pétale, qui de par sa visite inattendu lui réchauffe un peu le cœur.
Depuis sa prime enfance, la princesse a toujours été gardée précieusement à en sécurité. À l’abri de tout, mais surtout des regards et des horreurs de ce monde. Elle-même ignore ce qui a poussé ces choix, qu'elle n'aurait de toute façon pas le courage de contester. Mais, ainsi est la triste réalité, en dehors des quatre murs de son palais et des terres qui les avoisinent, la jeune femme n'a jamais rien connu d'autres.

Enfant, elle arrivait à voyager lorsque sa mère, originaire de Valm lui contait des histoires sur son pays et comment, elle et le père de sa fille s'étaient rencontrés au cours d'une bataille. Un coup de foudre ou une sottise de passage les avaient unis pour la vie, donnant naissance à Soah. Mais une fois passé une dizaine d'années d'existence, les histoires se firent rare et il n'y eut que les livres et les précepteurs pour combler le vide que les récits du soir avaient creusé. Ainsi, la jeune fille se passionna rapidement pour l'histoire et plus particulièrement par les héros qui œuvrèrent pour la paix de ce monde au nom de Naga. Considérée comme une véritable déesse par les habitants de pays de Valm, la mère de Soah fut ravie de lui enseigner tout ce qu'elle savait a propos du dragon divin. Avide et curieuse, les recherches de la fillette la conduisirent à idolâtrer un autre personnage historique : la sainte reine Emmeryn d'Ylisse. Fascinée par tant de dévotion et d'amour, l'adolescente qu'elle était devenue, commença à réfléchir aux divers moyens de devenir plus humble, plus noble comme l'avait été cette femme merveilleuse.

Doucement, Soah posa sa tasse de thé sur le côté afin de reprendre une attitude plus attentive aux mots de son prétendant, sans pour autant réellement l'écouter. Une de ses mains frôla le tissu de sa robe et sous sa texture douce et satinée, elle sentit les anneaux de métal de son cilice. Cela faisait bientôt sept ans que cet objet avait fait son entrée dans sa vie, cadeau d'une de ses cousines de Valm, Sophia. Un été, les deux adolescentes avaient été présentées et le seul point qu'elles avaient en commun était la foi en Naga. Sophia possédait la même fascination que Soah, mais celle-ci joignait de la violence à ses prières. Naïve, la jeune adolescente qu'était alors la jeune princesse de Chon'sin, se laissa convaincre d'essayer. La douleur lui semblait être insurmontable dans un premier temps, puis au fil des semaines, elle devient familière, comme une amie. Mais à quel prix ? Sa dévotion sans faille attira le regard de sa mère qui fit venir des précepteurs de tous les continents afin que sa fille apprenne à œuvrer pour Naga, lorsqu'elle serait en âge et prête. Soah en fut ravie et avait l'impression de pouvoir s'approcher de la sagesse d'Emmeryn en apprenant l'art de soigner les gens physiquement, puisque le réconfort moral était aisément accompli grâce à Naga.

« Vous semblez distraite, mademoiselle... » La voix légèrement agacée de son interlocuteur la ramena dans le présent, oubliant les temps où apprendre, le palais et les animaux du domaine étaient suffisants à son bonheur.
« Pardonnez-moi si je vous donne cette impression, cher Hwon'Zu. » Répondit-elle de sa petite voix fluette et gracile.
« Je ne voudrais absolument pas vous donner cette impression. » Ajouta-t-elle rapidement dans une révérence, un sourire doux sur le visage, après avoir croisé le regard réprobateur de son père, au loin, dans les jardins.
« Ah ! Tant mieux ! Où en étais-je déjà ?! Ah, oui, cette histoire passionnante où j'ai battu un ours à main nu dans les montagnes ! .... »
La voix du prétendant était à nouveau déjà loin, loin des considérations de Soah qui, elles se tournaient vers Naga et la seule chose qu'elle s'autorisait à convoiter : la liberté.


893 mots

HRP

• Le personnage sur mon avatar •
Soah - L'épouse du Dieu de L'eau

• Comment j'ai connu le forum •
J'y sème déjà la zizanie ! ♥

• Mes remarques sur le forum •
Trop D4rk (c) Tautaurok

• Ma connaissance de Fire Emblem •
J'ai Veraka-chérie ~

• Le code du règlement •



Ayden
avatar

Messages : 289
Lien de la fiche : http://fire-emblem-rebirth.forumactif.org/t22-ayden-the-forgotten-heir

Feuille de personnage
Classe: Combattant
Niveau:
3/10  (3/10)
Inventaire:
InventaireArme
1Hache de bronze
2Epée de bronze
3Epée de verre
4Potion
5Potion
Sujet: Re: Floraison tardive - Done   Dim 3 Juil - 1:56
Aaah donc voici notre chère Soah ! ♥
Comment dire que j'ai adoré ta fiche, ton style d'écriture est toujours un régale pour les yeux :3
Puis enfin une troubadour quoi ;__;


Tu es validée !
Tu peux d'ores et déjà commencer à RP si tu le souhaites en faisant une demande dans la "Gestion des personnages", poster ta fiche de liens etc...En tant que Troubadour, tu commences avec un soin. Au cours de ton aventure, en ayant acquis plus d'expérience, tu pourras posséder des armes plus puissantes ! Bonne continuation à toi et que Naga veille sur toi !


Troubadour niveau 1 créé !

PV
13
Force
2
Magie
10
Vitesse
10
Technique
6
Chance
12
Défense
2
Résistance
10

Floraison tardive - Done

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite Être de Floraison cherche RP ^^
» Entrainement au Hyoton- Floraison du dôme. Le grand labyrinthe de glace.
» Veillée tardive... ou réveil prématuré.
» Les ONG arrivent au pouvoir en Haïti
» Arrivée 'tardive' de Klouska

Fire Emblem Rebirth :: Hors-jeu :: Registre des personnages :: Validés+
Sauter vers: