Navigation

Topsites

Topsite n°1
Topsite n°2
Topsite n°3
Topsite n°4

Liens utiles

Guide du débutant
Afficher les sujets non-lus

Partagez | 

Guidés par le destin ! [PV Akando]

Invité
Invité
Sujet: Guidés par le destin ! [PV Akando]   Mer 29 Juin - 18:24
« Un destin bien funeste que tu me prédis là, divinatrice … Est-ce donc pour cela que je te paye ? »

La voix imposante d’un bourgeois rondelet résonnait dans une grande sale imitant sans doute ce qui devait être une salle de trône. En cet endroit plein de luxe, au soleil couchant, Tisha était là, agenouillée au milieu de la salle à fixer le vide avec un large sourire. Autour d’elle, un sceau qu’elle a tracé de poudre rouge ainsi que quelques grigris macabres qui jurait fortement avec les peintures et parures dorées de l’endroit. Une poudre rouge qu’elle avait mélangé à de l’eau … C’était l’excuse qu’elle avait donné à ses ignares avide d’argent qui vivaient ici, à Viralys, pour faire passer tout ce sang récolté pour quelque chose de politiquement correcte. Faisant lentement tourner sa tête, s’imprégnant des images qui lui venaient à l’esprit, la sorcière faisait face au bourgeois sur sa pale copie de trône, ricanant.

« Ô noble Henry, vous m’avez convoqué pour que je lise votre avenir et c’est ce que je suis en train de faire. Auriez-vous préféré que je raconte les exploits futur que vous ne ferez jamais ou annoncer ainsi la stricte vérité ? »

De son large sourire malsain, elle pointa du doigt l’homme joufflu. Bien qu’elle était aveugle, la vision des esprits lui suffisait à tout connaitre de ce qui l’entourait. Entre autre, elle savait qu’avec lui, il n’y avait personne. Il avait énoncé le désire d’être seul avec elle pour connaitre son future, naif petit bon vivant qu’il était, laissant ses gardes à l’extérieur. Comme il était roi en son domaine, personne n’osait renier ses ordres : l’argent qu’il offrait pour les services de tous ses serviteurs était bien rondelette.

« Vous avez causé bien du tord aux votre … Et depuis leur tombe, ils ne désirent que votre trépas. Votre future … est particulièrement sombre… Gnyahahaha ~ »

« CELA SUFFIT ! Je ne crois pas un mot de ce que vous me dites, ce n’est que pure folie ! Prenez votre argent et dégagez de mon manoir ! »

Les esprits en colère tournoyaient autour de l’homme. Les voix murmuraient aux oreilles de la prêtresse sauvage les horreurs que cet homme leur avait fait subir. Etranglé, égorgé, étripé par des mercenaires pour de simple histoires d’argent et de pouvoir. Elle se redressa lentement, prenant son bâton de marche pour s’y appuyer et frotta ses pieds au sol de manière à briser le sceau, reprenant rapidement certaines de ses amulettes.

« Vous ne comprenez pas, porc … »

« Pardon ? Comment m’avez-vous appelé ?! »

Tisha ne prit pas en compte sa question et s’approcha de lui à pas lent, tel un pantin désarticulé. « Je ne vous ais pas rendu service … Je rends service aux esprits. » Elle poussa un grand soupire et sortit de sa besace une carte légèrement plus grande qu’une main. Une carte aux inscriptions tribales qui commencèrent à luire d’une lumière verte.

« Ni tes richesses, ni tes terres … Ni ton argent ou ton or ne me satisferont.»

Subitement, elle brandit la carte qui se mit à léviter en face d’elle et une brume verdâtre entoura le « noble » qui ne sut appeler la garde à temps car, derrière lui, les apparitions squelettiques des esprits qui l’entourèrent lui serraient la gorge.

« Je suis la mort et je suis venu pour ton âme … Quitte ton corps et laisse le froid. Voici comment tu me payeras, Gnyahahaha ~ »

Elle le regarda s’étouffer en silence après ça, canalisant la magie qui était propre à sa tribu pour matérialiser les esprits en ce monde, pour qu’il puisse prendre leur revanche … C’était la seule chose qu’elle désirait : L’apaisement des esprits et elle seule pouvait savoir a quel point, en cette ville corrompue, il y avait d’âme insatisfaite. Lorsque l’homme poussa son dernier souffle, la chamane s’approcha en récupérant sa carte impie, essoufflée mais satisfaite, souriante, l’effort en valant la chandelle pour elle. Avide, elle profita d’être seule avec le cadavre pour s’approcher et sortir un petit couteau de chasse de sa ceinture, venant sans hésitation dépecer sa proie. Elle savait qu’elle n’aurait pas le temps de remplir son sac mais elle voulait au moins un prix pour sa peine. Essayant d’en mettre le moins possible sur ses vêtements, elle plongea ses mains dans l’estomac du porc pour en retirer l’estomac et le foie qu’elle mit dans des feuilles  de palmier qu’elle avait ramené des cotes de son pays, les isolé un minimum du reste de son sac … Avant de partir.

Elle profita d’une fenêtre ouverte pour sauter du balcon, se réceptionnant en posant une main à terre et son baton. Tisha a beau n’avoir réellement suivit de formation militaire, elle restait une agile survivante de la tribu peuplant l’archipel des ombres. Ce genre de cascade était une routine.
Elle était venue ici, en Rosanne, sous les ordres d’un de ses supérieurs ou confrère du Fléau. Cet homme, Henry, était une  vermine des bas fonds qui avait un peu d’influence dans le domaine artistique de ses lieux. On lui avait demandé de l’éliminer et en récompense, elle demanda d’avoir sa carcasse en récompense. Un échange très profitable pour tout le monde. Le fait que les esprits étaient en colère contre lui n’était qu’un plus, une preuve qu’elle avait sans doute fait le bon choix en rejoignant ses semeur de mort.

Quelques minutes plus tard, le soleil étant désormais caché par l’horizon, on pouvait voir l’indigène assise au bord d’une fontaine sur une petite place isolée des grandes rues principale. Elle s’y lavait les main recouverte de sang, certaine de ne sentir la présence d’aucune âme qui pourraient la voir. Un petit moment de calme après cette opération qui était devenu routine pour la divinatrice. Elle finissait de se décrasser les mains, souriant un instant en sentant une goutte de sang rescapée couler le long de son bras, venant la chercher avec amusement … la chercher avec sa langue … Mais ce petit moment d’innocence s’arrêta lorsqu’elle sentit une présence. Toujours masquée, elle tourna légèrement la tête dans une direction pas réellement précise, souriante, joueuse comme toujours.

« Huhu … Je vous vois … »

Akando
avatar

Messages : 19

Feuille de personnage
Classe: Mage Noir
Niveau:
1/10  (1/10)
Inventaire:
InventaireArme
1Flux
2
3
4
5
Sujet: Re: Guidés par le destin ! [PV Akando]   Mer 29 Juin - 19:25
Les rues de Rosanne n'étaient pas un endroit très sain, lorsqu'Akando les sillonnait. En général, on évitait sa présence : il était bien connu, à Viralys, et sa réputation était plus que funeste. S'il parlait, on l'écoutait. S'il demandait, on lui apportait. Et pourtant, il semblait toujours insatisfait, comme si il ne cherchait justement pas la servitude, mais quelque chose d'inexplicable et d'impossible à identifier. C'est ainsi que durant la matinée, il avait recueilli plusieurs sans abris et leur avait offert le gîte... Seulement, ces derniers avaient finis terrorisés. Akando leur avait offert des coupes de sang frais, et, face à leur refus, avait ordonné qu'on les jette dehors dans une rage folle que peu avaient compris. Même ses propres sujets étaient pétrifiés de terreur lorsqu'ils devaient le servir, et il n'y avait que la paye gracieuse qu'il leur offrait qui leur laissait une raison de rester au service d'un homme aussi fou et déviant.

C'est alors qu'il marchait qu'il entendit une voix joueuse et taquine lui parler. Une jeune femme... Qui le voyait ? Et alors ? En temps normal, la divinatrice aurait pu voir quelque chose de précis autour d'Akando. Mais cette fois-ci, il n'y avait qu'une forme terrifiante : ici, les esprits avaient beau graviter autour de lui, ils semblaient former une entité bien plus terrible et néfaste que ce qu'un esprit sain aurait pu imaginer. Il avait cette masse sombre flottant autour de lui, rendant toute lecture impossible. On pouvait discerner la forme de sa cape, son masque, et surtout deux yeux rouges qui témoignaient d'une malédiction si puissante que rien ne semblait pouvoir s'en défaire. C'était ça que le commun des mortels ne pouvait voir... Mais qu'une voyante pouvait observer autour de lui.

Et ce monstre portant avec lui le fardeau de dizaines d'esprits hargneux et agressifs s'approchait d'elle, lentement, alerté par le son de sa voix. Et c'est ainsi qu'il s'éclaircit la gorge, avant de lui répondre.

« Tu me vois, ma petite ? Mais c'est dangereux, de me parler ainsi... Je pourrais être un fou, ou pire, je pourrais être moi ! »

Suite à un rire sinistre, il arriva face à elle. Cette masse sombre semblait avoir quelque chose de paralysant, terrifiant, et pourtant si attrayant. Sa main gantée passa délicatement sur la joue de la jeune femme, alors que son regard semblait transpercer son corps de part en part, le découvrant à chaque seconde un peu plus dans une délicieuse observation qui aurait fait froid dans le dos de n'importe quel être sensé. C'est ainsi qu'il reprit la parole, après l'avoir regardé de long en large, de haut en bas, de sa voix sombre et éloquente.

« Dis moi, est-ce que tu sais qui est le baron sanglant... ? Oh, mais je suis bête, non : c'est moi, et tu ne me connais pas, alors tu ne peux pas le savoir ! L'étourdi que je suis... Mais tu voudrais bien me dire qui tu es, toi ? J'ai envie de te connaître... De t'écorcher... De goûter ton sang ~ »

Au vu de son ton, ce n'était pas une demande pour laquelle il accepterait le refus, à vrai dire...

Invité
Invité
Sujet: Re: Guidés par le destin ! [PV Akando]   Jeu 30 Juin - 12:55
Tisha était joueuse, oui … Son ton était mielleux, peu sérieux, taquin et son sourire que certains pourraient qualifier de charmeur faisait partit de son aura tantôt envoutante, tantôt malsaine. Cependant, en sentant cette présence rodant non loin d’elle, elle finit par doucement atténuer son sourire en se rendant compte de ce qui s’approchait. Les esprits lui indiquèrent où était cette personne et en tournant la tête vers lui, elle vit … Quelque chose. Quelque chose que même sur l’archipel, elle n’avait jamais vu. Les âmes … Les esprits … Il y en avait tellement. Tellement de noirceur, tellement de haine. Un tourbillon d’énergie  négative. Une vague … d’onde, de cette sorte d’onde que les siens chérissaient, celles qui donnent la force de survivre … Ces sensation qui l’on aidé à survivre dans son enfance.

La divinatrice était perturbée. Elle n’arrivait même pas à distinguer la forme de la personne devant elle. Tout était brouillé … Sa vision des esprits était noircit. C’était inquiétant … Apeurant … Fascinant … Excitant. Tant d’émotions qu’elle ressentit en l’espace de quelques secondes, une évolution. La peur, de frisson de la découverte se changeait bien vite en curiosité et en euphorie. Cette énergie si sombre qui émanait de lui était ce pour quoi tout les grand Devins de sa tribu pratiquaient les rituels impie et les sacrifices.

Cependant, la sorcière sursauta presque en sentant la main sur sa joue. Elle ne l’avait pas vu … Aveugle et sa vision de l’esprit ne marchant pas sur cet être, elle était désormais totalement dépourvue de toute sorte de vue ou du moins lorsqu’il s’agissait de regarder vers lui. Elle sourit à nouveau, soupirant d’un petit air de luxure, comme si, en venant poser une de ses mains contre celle de l’étranger, elle touchait du bout des doigts l’objet de toutes ses convoitises. Elle serait presque jalouse … Jalouse de ne pas être ainsi la partenaire de tant d’esprits, d’esprits si puissant. Tout ce qu’elle pouvait voir à travers cette tornade de ténèbres était ses yeux rouges, ces deux point lumineux comme des rubis. Elle resta muette un long moment jusqu’à l’entendre lui demander son sang. Cette demande était assez intriguant pour elle pour la faire sortir de sa transe, de sa fascination. Elle poussa elle aussi un rire sinistre avant de s’évader de sa main, faisant un tour rapide sur elle-même et, d’un mouvement agile, se mit accroupis sur le petit muret qui servait à délimiter le bassin d’eau de la fontaine. Un peu éloignée de lui après sa petite acrobatie, elle se lécha les lèvres en tirant un peu la langue.

« Aaaaah … Et vous ? C’est dangereux de me parler ainsi… Je pourrais être une folle ou pire … Je pourrais être moi ! Ghnyahahaha ~ »

Elle répéta ses mots tels une douce provocation. Tisha n’était pas du genre à se laisser faire : Elle était une prêtresse, une illuminée par la grâce des esprits. Elle était une divinatrice et savait bien plus de chose que beaucoup même si, dans ce cas là … Elle aurait eut toute les chances d’être intimidée. Cependant, la mort, pour elle et sa tribu, n’était qu’une étape, un passage et il ne fallait pas la craindre. Le danger, de ce fait, avait un gout de jeu, un gout de divertissement. Elle s’adressa à nouveau à lui de sa voix un peu rauque.

« Mon sang ? … Mon sang … Je ne le partage pas avec n’importe qui. Seuls les miens y ont gouté, seuls les miens s’y sont désaltérés. Mon sang n’est pas offert à n’importe qui … »

Une main s’appuyant à son bâton de marche, elle porta un doigt de son autre main à sa bouche pour en mordre une phalange, le sourire large, son bandage et ses amulettes diverse ornant le haut de son visage.

« Et vous ne semblez pas être n’importe qui, Baron … Hmhmhmm … »

Elle força un peu sur sa mâchoire et de ses incisives, elle perça la peau de son doigt, l’ouvrant un peu pour y faire couler le sang … Le liquide de vit recouvrit très vite sa main ainsi que la langue de Tisha qu’elle avait posé contre son doigt dans un geste provocateur, écœurant pour les personnes normal et pourtant emplit d’un certaine sensualité perverse. Elle lui tendit la main en remuant doucement des doigts, son sourire carnassier ne démordant pas de le dévorer du regard.

Elle savait cette entité devant elle dangereux mais encore une fois, le danger était sans doute un des meilleurs extatique pour elle. Elle se sentait proche de cette amas de haine et d’énergie négative. Elle se sentait proche et similaire à ce qu’elle était avant d’avoir acquit sa sagesse. Nulle crainte, nulle angoisse, nulle doute…

« Tisha est mon nom. Je vois mon destin et celui des autres car tel est mon pouvoir. Je suis le mauvais œil, une divinatrice qui voit tout et pourtant, je suis aveugle … Je suis aveugle en face de vous … Vous êtes si sombre … Dévoilez moi le secret de cette aura qui vous entoure. Et si mon sang est le prix à payer, abreuvez-vous en …  Je prendrais le votre bien assez tôt, Gnyahahaha ~ »

Akando
avatar

Messages : 19

Feuille de personnage
Classe: Mage Noir
Niveau:
1/10  (1/10)
Inventaire:
InventaireArme
1Flux
2
3
4
5
Sujet: Re: Guidés par le destin ! [PV Akando]   Ven 29 Juil - 10:21
Ainsi, il avait l'ascendant sur elle, avec la corruption fulgurante qui émanait de son être... Elle ne pouvait pas réellement le voir, il n'était qu'une masse d'ombre, et cette idée lui plaisait plutôt. À vrai dire, il adorait avoir le dessus sur les autres. Ça lui permettait d'être plus décisif, plus impitoyable, et de beaucoup plus s'amuser avec ses victimes potentielles. Et dans ce cas précis, c'en était une de taille... Ainsi, elle lui offrait son sang contre des explications ? Non, c'était trop facile. Ce n'était pas une proie, ça, c'était une offrande... Et Akando préférait de loin la chasse au culte.

Plus original, en revanche, elle prendra son sang bien assez tôt... ? Ça, il en doutait. Se détachant de la voyante. "Tisha"... Ça, ce n'était pas un nom de Rosanne, elle devait venir d'ailleurs. Probablement une terre lointaine et exotique dont il n'avait même pas la connaissance ? Elle seule pouvait savoir. Le Baron rouge était tout sauf cartographe. Ainsi il reprit la parole, avec cet air si mystérieux et pourtant inquiétant et attirant.

« Vous voyez le destin... ? Divinatrice omnisciente que vous êtes, ça doit être frustrant d'être face à une énigme comme moi. Mais non merci... Le monde est aveugle face à ce que je suis, je ne vois pas pourquoi je ferais une exception pour vous, hmm ? Et puis, le sang le plus délicieux est également le plus pur. Le vôtre est probablement teinté de corruption et de malfaisance. Je ne m'abreuve que dans les sources les plus pures. »

Bien qu'il n'avait pas été insultant dans sa façon de parler, on sentait une pointe de "défi" dans son expression... Comme s'il s'amusait à vouloir observer sa réaction. Décidément, c'était un homme de goût, très élégant mais aussi perturbant et déstabilisant. Et surtout, visiblement, pas encore sur le point de lui offrir la moindre réponse à la moindre de ses interrogations. Après tout, s'il aimait s'abreuver du sang de personnes pures, pour les autres, il préférait simplement tourmenter leurs esprits pour se repaître de leur frustration et de toutes leurs émotions négatives. C'était tellement plus agréable, et surtout, tellement plus amusant...

Il reprit la parole une nouvelle fois, après un ricanement sobre et amusé en regardant dans sa direction, ses deux yeux rouges reluisant derrière son sinistre masque

« Vous vous pensez peut-être sur un pied d'égalité avec moi... Mais je pense que c'est votre naïveté qui parle dans ce genre de circonstances. Mais ça, je ne peux pas vous en vouloir, après tout... Vous ne pouvez rien savoir de moi, vous êtes aveugle dans tous les sens du terme. Pour vous, je ne suis qu'une voix et un amas d'ombres qui vous sont inconnues. Alors, qu'en dites vous : est-ce que je vous attire, ou est-ce que je vous repousse ? »

Cette dernière phrase fut suivie d'un autre petit ricanement élégant et grave, le baron rouge s'adossant au mur en croisant les bras. Son interlocutrice était certainement bizarre, même par rapport au quotidien déjà inhabituel qu'un habitant de Rosanne pouvait déjà avoir...

Contenu sponsorisé

Sujet: Re: Guidés par le destin ! [PV Akando]   

Guidés par le destin ! [PV Akando]

Page 1 sur 1

Fire Emblem Rebirth :: Rosanne :: Viralys :: Rues et habitations+
Sauter vers: