Navigation

Topsites

Topsite n°1
Topsite n°2
Topsite n°3
Topsite n°4

Liens utiles

Guide du débutant
Afficher les sujets non-lus

Partagez | 

Tisha, le mauvais oeil

Invité
Invité
Sujet: Tisha, le mauvais oeil   Mer 29 Juin - 12:45

Informations

• Prénom : Tisha
• Surnom : Le mauvais oeil
• Âge : 31 ans
• Race : Humaine

• Groupe : Fléau
• Classe : Mage Noir
• Avantage : Vitesse
• Désavantage : Chance

Description physique

L'apparence d'une personne est la première chose que l'on remarque au premier coup d’œil. Du moins, c'est la vérité pour ceux doté du merveilleux don de la vue. Pas comme notre chère Tisha ...

Tisha est une divinatrice et en donne bien l'impression de par sa tenue mystique, voir presque tribale. Le ventre constamment dénudé, vêtue uniquement d'un épais bandage pour couvrir sa poitrine et d'une lourde robe en tissu grossier couvrant jusqu'à ses pieds nu. Pour rajouter à cet aspect pour le moins primitif, sa peau est recouverte à de nombreux endroits de tatouage tribaux noir, parfois même luisant d'une lueur verte assez menaçante. Sa tenue se conclus en générale par d’innombrable petit pendentif, artefact, grigri pendant ici et là de sa robe, de ses épaules, son cou ainsi que sa tête. Si vous lui demandiez leur utilité, elle vous répondra sans doute que c'est au gout des esprits qui la hante.

Certains l'appellent Devin, certains l'appelle sorcière. D'autre encore l'appelle "le mauvais œil" pour une raison assez ironique. Tisha est aveugle. Les yeux crevés au plus jeune, elle masque une partie de son visage et surtout ses yeux avec un turban orné de symbole et d'amulette. Un masque qui était destiné à insuffler le courage dans le cœur des siens et la peur dans le cœur de ses ennemis.

Malgré que ses yeux soient dissimulé, blanc et dépourvu d'iris, la simple forme de sa bouche suffit très bien à quiconque souhaitant deviner dans quel état d'esprit elle était. Peut-être était-ce pour compenser, justement, le fait qu'elle soit constamment masquée mais son sourire ... Tisha a beau être une prêtresse, elle reste très expressive et son sourire le plus redouté reste celui qui s'élargit le plus, preuve d'une malsaine euphorie qui est souvent associé à ses envies quelque peu déviante.

Une vrai tragédie, il est vrai, lorsqu'elle décide d'enfin baisser le voile et faire découvrir au monde son visage et sa chevelure cachée jusque là sous des bandages sale. Certe, son regard reste ... unique mais un sourire simple suffit cette fois à faire rayonner le peu de beauté qui reste en elle. Malgré les blessures du passé, elle reste une femme rayonnante sans son masque, une chevelure argentée et courte; seule deux mèches et une frange entourent alors son jolie minois.

Mais prenez garde, étrangers. Que vous la trouvez attirante ou inquiétante, les choses ne sont jamais ce qu'il paraisse car avec le mauvais œil, absolument tout est possible. Le bon, le très bon comme le mauvais et le très mauvais ...
429 mots

Description mentale

Le bien et le mal. Comment le distinguer ? Qu'est-ce que le bien, qu'est-ce que le mal ? Pour l'un, le bien sera d'épargner cette personne. Pour l'autre, ce sera de le tuer. Y a-t-il seulement un réel bien et un réel mal ? Là est la question et personne n'a la réponse car tout le monde a une vision différente.

Tisha n'est ni bonne ni mauvaise, elle a uniquement ... sa propre mentalité. Ses propres traditions. Ses propres convictions. Malgré cela, vous qui la regardez et l'observer, vous ne pourrez que vous dire que cette femme mérite bel et bien son surnom de sorcière et mérite certainement le buché mais comme tout le monde, elle a de bon et de mauvais cotés même si elle fonctionne majoritairement à l'instinct, chose qui n'est pas toujours de bonne augure.

La chaman est une mystique et en tant que tel, elle se dévoue à sa culture, son culte, propre à son archipel des ombre bien aimé. Elle vénère les esprits qu'elle arrive à voir et à entendre depuis le plus jeune âge où elle a subit des rituel impur. En tant que prêtresse en sa tribu, elle a apprit à se livrer corps et âmes aux esprits afin d'accomplir leur volonté car ce sont eux qui influe grandement sur le monde physique. Ses expériences répétée l'ont tellement marqué qu'elle est aujourd'hui heureuse de pouvoir accomplir les souhait des esprits, qu'importe leur nature ... Service rendu, acte de bontés tout comme sacrifice et meurtre. Seulement, est-ce réellement ce que les esprits désirent ? Ou alors, un moyen de justifier ses pulsions, consciemment ou inconsciemment ?

Mise à part son fanatisme ressortant assez souvent, la lugubre prêtresse est une personne qui ne voit les problèmes que si ils sont majeur. Elle n'est pas insouciante ou innocente, loin de là mais elle a acquit une sorte de sagesse bien à elle qui lui permet de rester "joyeuse" même dans les pires moments. Une arme brisée ? Il en existe bien d'autre. La perte d'un pendentif familliale ? Ce n'est qu'un bien matériel inutile, rien d'autre... La perte d'un proche ? ... Son esprit est sans doute dans un monde meilleur désormais : La mort n'est qu'une étape naturel et il ne faut pas la craindre. Sans doute est-ce aussi le fait qu'elle a vécu l'enfer et que tout était mieux que ses années à cauchemarder. Mais qu'importe ... Vous verrez majoritairement cette femme vous sourire et rire d'un air macabre en se moquant bien de votre destin ou du sien.

Car oui, Tisha a un grand sens de l'humour composé majoritairement d'humour noir et de douce moquerie. Cet humour omniprésent se reflète sur son sourire parfois dérangé, vous faisant toujours hésité entre un sentiment de sécurité et la peur de voir devant vous une personne instable et prête à vous sauter au cou. La prêtresse n'a pas peur de la moi, elle l'a embrassé il y a bien longtemps. De ce fait, elle rit au nez des plus grands tyran, prétextant en savoir beaucoup plus sur le monde que n'importe qui d'autre, aidée par les esprits qui guident ses pas. Après tout, elle n'est pas divinatrice pour rien..

Mais malgré son humour et sa bonne humeur macabre, Tisha reste dans son esprit quelqu'un de supérieur. Elle a la patience, elle arrive à relativiser les choses mais lorsque quelqu'un arrive à l'ennuyer et la mettre en colère, la prêtresse reprend son caractère de l'époque où elle était reine en son domaine. La langue fourchue et ses paroles aiguisées comme des rasoirs, elle reste une femme dominante, autoritaire, qui joue quand elle a envie de jouer mais qui punit lorsqu'on joue avec ses nerfs. Elle n'est pas bipolaire mais elle montre bien les signes de son agacement et si vous allez outre ses signes, son langage se fera mon humoristique pour piquer où ça fait mal. Quand au fait de sauter à la gorge, Tisha est une sauvage, elle vient d'une tribu primitive mais est éclairée, non pas éduquée mais illuminée par la sagesse des anciens. Elle n'irait pas déverser ses pulsions meurtrière sur quelqu'un qui pourrait la maitriser. La mort n'est pas un obstacle mais il ne faut pas la provoquer non plus ...

Pour finir, la divinatrice offre parfois une exposition de ses passions qui feraient frémir plus d'un. Les rites obscure de l'archipel de l'ombre consiste majoritairement en des série d'incantation ténébreuse, ouvrant les portes vers les aspects les plus sombre du monde. Les rituels consistaient majoritairement en des sacrifices, que cela soit des bêtes, des humains ou même Laguz et Manaketes, bien que capturer de tels créature relevait du génie de la chasse. Il était aussi de coutume d'honorer les morts d'une façon bien différente ... Ici, pas d'enterrement ni d'incinération ... Cela serait du gaspillage de nourriture.

Oui, en plus de récolter les organes pour divers concoction néfaste, la prêtresse est plutôt friande de toute sorte de viande : Un défaut qu'elle semble nullement caché. Pourtant, même avec ce péché ultime dévoilé au grand jour: le cannibalisme sadistique, Tisha a servit des nobles et de grands lord Laguz ou Manaketes même sachant qu'elle a déja dévorer des leurs. Il est bon d'avoir une divinatrice de renom à ses cotés, même si son surnom, le "Mauvais œil", vient du fait qu'elle a une très grande franchise et n'hésite pas à dire le mal qu'elle voit dans le future, un mal qui se réalise toujours.
918 mots

Histoire

Les royaumes, les citadelles, les armées, les nobles lignées ... Des concepts superflu pour le milieu où a grandit Tisha. L'archipel des ombres, un endroit isolé et encore inconnu de tous jusqu'à il y a quelques années, cache bien des secrets et un mode de vie parfois trés différent en fonction de l'endroit où l'on se trouve sur ses mêmes iles. La divinatrice, par exemple, est née dans une tribu, à l’abri de tout regard indiscret dans une épaisse foret, une jungle... Caché et fermé sur elle-même, gérée par les traditions et la loi du plus fort. La tribu ne portait aucun nom et ceux s'y référant n'appelait ses membres que pas "les nôtres" ou "les autres" ... Une Tribu obscure, obscure comme le nom de l'archipel même.

Tisha débuta sa vie de la plus difficile des manière ... Née de l'union de l'ancien Devin de la communauté et d'une grande chasseuse, elle vécu une enfance stricte et guidée par les lois de ses terres. Au plus jeune âge, elle devait faire face à des rites de passage qui confrontait garçon comme fille aux dangers de l'ile afin d'ouvrir leur cœur et leur âme aux forces de la nature qui les avaient vu grandir jusqu'à lors. Elle passa beaucoup de temps isolé des siens, dans la jungle profonde, à survivre par ses propres moyens comme le voulait la tradition avant de revenir vainqueur au camp ou ne plus jamais revenir.

La petite était frêle, livrée à elle même, n'importe quel enfant d'un autre pays serait apeuré, paniqué, sans astuce pour s'en sortir, sans inventivité, sans force ni espoir ... Mais en ses terres, si on ne s'adaptait pas, on retournait voir ses ancêtres avec honte. Aucun enfant n'était préparé à ça, sauf ceux là. Usant de sa ruse et de son agilité, Tisha réussit à surmonter l'épreuve de la longue survie à l'extérieur de ses terres, le rite consistant à vivre en exile une année entière avant d'être accueillit en héro. Et pourtant, elle était si jeune, même pas une adolescente ...

Elle taisait les horribles choses qu'elle avait fait pour s'en sortir, ayant eut recours très jeune à la pratique des chasseurs, charognages et parfois même ... Cannibalisme. Dernier recours avant la mort par la faim. Cependant, son mutisme était inutile face à son père, le grand Devin qui avait été bénit, offert un don de vision par delà la chaire et l'esprit. Il vit ce qu'était devenu sa fille, sa fille qui désormais, lui souriait d'un regard vide et distrait. Elle semblait turbulente, vidée de raison et pourtant, il la trouvait ... parfaite. Assez pour lui transmettre le don que les ténèbres lui avait eux même passé.

Sans cérémonie aucune, son père vint poser ses mains sur ses épaules, aveugle et pourtant, il savait toujours où se diriger. Il lui caressa son visage avec tendresse, quelque chose qui ne s'était jamais produit auparavant, ni de lui, ni de sa mère qui regardait la scène de loin, visiblement soumise aux désires du grand devin.

Le grand devin : "Je te sais fatiguée, ma fille. Fatiguée de ses émotions qui a tant bouleverser ta vie jusqu'à présent. Mais la joie et le bonheur ne font pas avancer les choses dans ce monde. Tout ici n'est que souffrance alors... Je vais te montrer un nouveau refuge ..."

Tisha regardait son père avec une fascination malsaine, visiblement traumatisée par ce qu'elle avait vécu dans la forêt, visiblement perdu dans les limbes de la sauvagerie primal qu'elle a du embrasser pour survivre. Elle tenait les mains de son pères qui étaient désormais posé sur son visage, souriante et avide de récompense pour tout son malheur.

Le grand devin : "Fait moi confiance ... Tu comprendra quand tu ne verras plus la lumière."

Il posa ses pouces sur les paupières de son enfant... Et lui creva les yeux en face de toute la tribu. Les cri de douleur effacèrent son large sourire alors qu'elle se débattait par réflexe, tombant petit à petit au sol alors que le sang perlait sur son visage ... Personne ne s'interposa, personne ne voulait ou ne pensait qu'il était bien de s'interposer. Tout le monde semblait accepter cela comme un honneur, celui de recevoir la vision des esprits, transmise de grand devin à grand devin en ce peuple reclus de tout.

Les forces occultes qu'il avait insufflé en ses yeux lors de ce rituel cruel prirent un peu de temps avant de faire effet. La petite Tisha resta de longs jours dans le noir, terrorisé par des voix et des visions dans cette obscurité totale qu'elle voyait ou ne voyait pas à présent ... Mais petit à petit ... Elle réussit à se redresser et à marcher à nouveau, à explorer le camp, à se débrouillée par elle-même. Cachée derrière un bandeau bénit par les forces ténébreuse des siens, la petite commençait voir ... à voir les esprits qui entourait les siens. A voir ses gardiens pointer du doigt où aller et lui donner des images éthérée du monde qui l'entour à travers son esprit. Elle avait était bénit de ce pouvoir divin, bénit de voir ainsi ceux qui prenaient la place de Dieu en ses lieux. Elle était touchée par la grâce. Une grâce au gout amer de sorcellerie ...

Le temps passa et Tisha suivit le chemin que son père lui montra. Elle était instruite sur les mystères de son monde par le devin ainsi que les esprits qui lui murmuraient à l'oreille. Toute son adolescente, elle apprit les rites à effectuer pour lire l'avenir, les rites pour calmer les esprits, les combler, se dédier à eux et aider les siens à se diriger vers le destin qui leur était attribué. Sous la tutelle des morts et des apparitions de la nature déchue de ses terres, elle tuait sans scrupule, bête comme sacrifice humain, chassait avec sa mère gibiers, intrus et hérétique à sa culture... Elle mangeait ce qui était bon pour elle ... Ce que ses guide spirituel disaient manger pour gagner en force et honorer la vie passée des morts.

Le grand devin, un jour, passa le flambeau à sa fille qu'il jugeait digne de guider le chef et de l'appuyer. Elle devint une sorte de prêtresse, solitaire et mystérieuse mais qui, cependant, était toujours là pour les siens. Cependant, elle avait grandit et avait changé en conséquence. La bête sauvage qu'elle fut un temps s'était assagie et là où elle chassait pour survivre, maintenant, prenait plaisir à sacrifier et dévorer. Sadique et ... petit à petit ... Abusive. Elle était la grande prêtresse. Elle avait la vision des dieux et rapidement, elle prit gout au pouvoir. Les siens étaient des laquais et parfois, des sacrifices de choix pour ses soit disant rituel alors qu'en réalité, peut-être était-ce un peu plus que ce que les esprits demandaient.

Corrompue, la divinatrice était cependant bien vue car, après tout, cette corruption faisait partit de l'éducation même de la tribu mais seulement jusqu'à un point. Vraiment, elle ne faisait qu'accomplir le désire des esprits qui lui dictait ses actes mais certaines vérité n'étaient pas bonne à entendre. Elle tua le chef lui-même, dans son sommeille et se mit à dévorer sa chaire: tel était le souhait des forces obscure qui planait au dessus d'elle. Lorsqu'on le découvrit, elle agit comme si tout était normal mais le peuple ne l'a pas entendu de cet oreille. Ils croyaient plus au leadership de leur chef qu'en la parole des esprits et là était l'erreur de la prêtresse.

Elle fut chassée de ses propre terres, retournant à la nature. Cependant, cela ne lui fit ni chaud, ni froid ... Elle avait été conditionnée à ne pas s'attacher aux gens, juste aux traditions et aux esprits qui, eux, ne l'abandonneront jamais. Son désire, son seul but dans cette vie était d'honorer les désires de ses êtres de l'au-delà qui lui offrait le don de vision. Des mois ont passé et elle partit explorer archipel de plus en plus loin, faisant face à mille danger et surtout à mille rencontre, toute différente. La plus notable était lorsqu'elle trouva la cité de Garren. Curieuse de voir une civilisation un peu plus avancée, elle réussit à négocier son passage et avoir audience avec des nobles. Ou plutôt, les gardes ont reporté sa présence pour le moins étrange et en entendant qu'elle était une Devin, on l'accepta pour une entrevue.

Ses méthodes n'ont cependant pas plus à des personnes civilisée et elle fut pour le coup congédiée, invitée à quitter la ville dans la paix et le calme. Cependant, avant qu'elle ne reprenne son chemin, nullement affectée par cet échec, un valet l'arrêta dans les recoins de la maison de noble et lui adressa la parole.

Valet : "Vos méthodes de divination sont pour le moins brutale et salissant, il est vrai, madame. Pas réellement adaptée à la vie d'ici."

On lui avait déjà dit tout ça à l'instant mais elle ne manqua pas de lui sourire en se tenant à son baton de marche, presque se laissant pendre à celui-ci, souriante de son éternel large sourire.

Tisha : "Je n'ai que faire de votre mode de vie, petit insecte. Je ne fait que suivre la voie des esprits. Ils m'ont guidé jusqu'ici pour une chose et demain, ils me guideront pour une autre. Que vous approuvez mes méthodes ou non, ni moi ni les esprits s'en préoccupons ~"

Valet : "Certe mais si vous comptez rester ici ou bien même, explorer le vaste monde où vos ... "esprits" pourraient vous guider, il faudra bien vous préoccuper à un moment ou à un autre de votre image. A moins qu'il y ait une alternative."

Joueuse, Tisha se lécha les incisives avant de ricaner un instant, visiblement amusée par la proposition future que voulait faire ce petit chien de noble.

Tisha : "Je ne suis pas une idiote. Je sais que le monde n'est pas ce qu'était ma tribu. Les esprits m'offrent les visions de vastes plaines par delà l'océan, des montagnes et des domaines que des cafards, digne seulement de nom, domine derrière le couvert de bonne manière et de fausse compassion. Je n'ai que faire des royaumes, des empereur et autres. Je ne cherche que de quoi satisfaire les dieux qui m'ont soutenu jusqu'ici."

Valet : "Et justement, vous serez traqué par ses cafards, traqué car vous êtes ce que vous êtes : une parias dans ce monde. Mais peut-être y a-t-il un moyen pour vous d'exprimer votre art et votre dévotion en ... sécurité et en toute libertés."

La divinatrice resta muette quelques secondes ... avant de s'approcher subitement, presque d'un bon du valet de ce domaine, penchant la tête sur le coté en posant sa main sur le crâne du gentilhomme. Elle le regarda de ses yeux mort, perçant son bandage et la dimension physique. L'homme semblait ne pas se laisser déstabilise bien qu'intrigué par les méthodes de cette femme étrange. Elle finit par pousser un long rire avant de s'appuyer à nouveau sur son baton.

Tisha : "Le fléau ..."

Valet : "Que ... Comment ? Etiez-vous déja au courant ?"

Tisha : "Je suis divinatrice ... Les esprits savent où mon destin se situe. Ils savent que, sous le couvert de votre petite organisation ... J'aurais sans doute plus facile à satisfaire leur faim et leur soif de toute chose hérétique, comme vous semblez appeler ça, Gnyahahaha ~ ... Ainsi soit-il. Offrez moi les opportunités et je lirait l'avenir au nom de votre groupe."

Valet : "Il était de mise que je fasse la proposition avant toute chose !"

Tisha : "Mais il s'agit de la même que celle que je viens de formuler, non ? ~ "

L'homme serra les dents, un peu frustré de se faire mener par le bout du nez par cette sorcière. Mais après tout, tout le monde semblait dans le coup. Lui comme les gardes la laissèrent partir après cette discutions, des instructions susurré à l'oreille avant de partir. Bientôt, elle prendra un navire et se mettra à parcourir le monde pour accomplir les désire du Fléau. Mais sa loyauté ne tient qu'à l'arrangement convenu. Dés l'instant où les occasions de satisfaire sa faim et les esprits s'évanouissent, elle repartira et continua d'honorer les morts dans son coin. Nulle ambition, nulle désire autre que perpétuer les traditions... Jusqu'à ce qu'elle trouve peut être l'objet d'un bonheur plus grand.
2101 mots

HRP

• Le personnage sur mon avatar •
La Ritualiste - Guild Wars

• Comment j'ai connu le forum •
Via Top site !

• Mes remarques sur le forum •
Il claque sa maman qui déchire !

• Ma connaissance de Fire Emblem •
J'ai joué à Fire Emblem : Path of Radiance et Fire Emblem Fate que je suis en train de finir en ce moment même

• Le code du règlement •



Akando
avatar

Messages : 19

Feuille de personnage
Classe: Mage Noir
Niveau:
1/10  (1/10)
Inventaire:
InventaireArme
1Flux
2
3
4
5
Sujet: Re: Tisha, le mauvais oeil   Mer 29 Juin - 16:17
J'aime bien ta fiche :3 Rien à redire, j'ai beaucoup aimé l'histoire qui capte à merveille l'ambiance pas nette des tribus indigènes sur l'Archipel des Ombres. Ainsi...

Je m'occupe des dernières formalités, huhu B3

Mage noir niveau 1 créé !

PV
16
Force
2
Magie
11
Vitesse
10
Technique
6
Chance
0
Défense
8
Résistance
4


Tisha, le mauvais oeil

Page 1 sur 1

Fire Emblem Rebirth :: Hors-jeu :: Registre des personnages :: Validés+
Sauter vers: