Navigation

Topsites

Topsite n°1
Topsite n°2
Topsite n°3
Topsite n°4

Liens utiles

Guide du débutant
Afficher les sujets non-lus

Partagez | 

[Terminé] [PV Ayden ] Un bal chez les Hauts.

Coralie
avatar

Messages : 183

Feuille de personnage
Classe: Chevalier pégase
Niveau:
2/10  (2/10)
Inventaire:
InventaireArme
1Lance de bronze
2
3
4
5
Sujet: [Terminé] [PV Ayden ] Un bal chez les Hauts.    Mar 14 Juin - 2:44
Normalement, Coralie aurait dû repartir pour Hellsgart il y a deux jours mais un messager était venu lui porter une lettre lui proposant de rester encore un peu pour participer à une grande fête qui serait donnée au sein de la maison des Harrow. Coralie connaissait cette famille comme toutes les autres maisons éminentes de l'Empire d'ailleurs. La capitaine avait l'impression de ne plus être une militaire depuis quelques semaines, elle enchainait les dîners mondains et autres entrevues faites pour la forme.

Dès qu'un noble apprenait qu'elle était dans les parages, elle était aussi invitée car les gens espéraient qu'elle parle d'eux à son père afin qu'il leur cède quelques privilèges commerciaux.

De son côté, la jeune femme commençait à s'impatienter, il lui tardait de rentrer au sein de la forteresse des Sabots D'argents afin d'y retrouver ses habitudes et sa vie quotidienne. De plus, sa chambre à l'académie de Steiger n'était pas de très bonne facture, elle était faite pour de jeunes officiers en formation et son dos souffrait le martyre chaque matin.

Coralie se demandait qui seraient présent pour ces festivités, l'Empereur peut être ? C'était peu probable, avec ses nouvelles fonctions il avait probablement autre chose à faire de plus urgent. Il n'y avait pas besoin de réfléchir, toutes les hautes maisons et même les moins hautes seraient présentes. Cette fête était donnée par une famille trop prestigieuse pour être ignorée par les autres.

La journée passa trop vite au goût de la jeune femme. Rapidement elle avait pris conscience qu'il lui fallait trouver une tenue pour ce soir. Elle n'allait pas y aller en tenue officielle, l'armure serait de trop, cette pensée lui tira un sourire que personne ne voyait jamais.

Ne manquant pas de moyens, la femme aux cheveux de feu passa une bonne partie de son temps dans une arrière boutique de grand tailleur à se faire reprendre une magnifique robe qu'elle avait trouvée parfaite. Le coût n'était pas des moindres mais il fallait bien que la fortune de son père et sa solde non négligeable soient dépensés de temps en temps.

La robe était d'un blanc pur bordé astucieusement d'étoffes rougeoyantes. Un fin tissu venait se lasser autour du cou avant de retomber derrière les épaules. Un bustier serré d'un ceinturon venait serrer sa taille et remonter sa poitrine. Les dentelles finement brodées sur le torse rappelait presque les motifs luxueux de son armure.

Sortant de chez le tailleur, elle vit que le soleil était déjà bien bas et l'heure d'arrivée était donnée pour le coucher du soleil. Elle n'avait plus beaucoup de temps pour être à l'heure, le retard n'était pas envisageable à ses yeux.
Déposant rapidement ses affaires à la caserne, elle se changea aussi rapidement qu'elle le pu seule, elle se coiffa de manière assez sophistiquée, attachant ses cheveux en un chignon travaillé tout en volume et laissant pendre quelques mèche devant son visage. N'ayant pas le temps d'user de quelques artifices proposés par les herboristes de la ville, elle se retrouvait au naturel. Prête à y aller.

La maison se trouvait dans des quartiers résidentiels impeccable, ici les gardes portaient des tenues plus classieuse mais ils étaient aussi plus compétents et enclins aux bonnes moeurs de la noblesse Valmienne. La grande porte donnant sur les jardins de la villa était ouverte et une somptueuse mélodie enjouée par une troupe de vaillants troubadours parvenait aux oreilles de la jeune femme. Un homme vint se proposer immédiatement de l'accompagner au sein du dit jardin. C'est bras dessus bras dessous qu'elle entra en sa compagnie.
C'était le jeune Hedlon, de la maison Jutti. Il ne la lâchait plus depuis plusieurs mois.

Le début de soirée se fit sans encombres et une heure plus tard environ, le maître de maison invita tous ses convives à entrer dans la salle ou allait se dérouler la nuit folle.

Petits fours, crudités, alcool de qualité, musique variées et tenues colorées, la soirée battait son plein. Enfin, plusieurs rumeurs circulaient comme quoi le Prince d'Ylisse était présent et cela agitait pas mal la foule. Tout le monde le cherchait pour soit.

Coralie ne voulait pas ressembler à cette foule dégénérée de noble cherchant à tout prix les bonnes grâces du prince Ylissois mais elle ne pouvait nier qu'elle avait elle aussi, envie d'en savoir plus, et par fierté, elle se demandait si il la reconnaîtrait.

La troupe de musiciens marqua une pause pendant laquelle les danses s'estompèrent et les verres trinquent de plus belle. Coralie en accepta un elle aussi, en le portant à ses lèvres, un léger sourire se dessina sur son visage, elle avait trouvée l'aiguille dans la botte de foin. Le prince était aux prises avec quelques hauts, principalement des femmes qui lui faisaient la conversation pendant qu'il essayait tant bien que mal, d'avaler une gorgée de son précieux verre lui servant d’échappatoire spontané.

Ayden
avatar

Messages : 289
Lien de la fiche : http://fire-emblem-rebirth.forumactif.org/t22-ayden-the-forgotten-heir

Feuille de personnage
Classe: Combattant
Niveau:
3/10  (3/10)
Inventaire:
InventaireArme
1Hache de bronze
2Epée de bronze
3Epée de verre
4Potion
5Potion
Sujet: Re: [Terminé] [PV Ayden ] Un bal chez les Hauts.    Mer 15 Juin - 17:51

Son père, l'Exalt Dristan d'Ylisse, avait visiblement prit la décision d'être honnête envers son peuple et présenter des excuses à l'Empereur actuel de Valm, Taurok. Il demanda alors à son fils d'être le colporteur du message en une visite officielle dans le Nouvel-Empire de Valm. Ayden n'eut pas le choix car en tant que Prince, l'obéissance et le pouvoir devaient passer avant toute chose. Mais au fond, l'idée de revoir l'assassin de son beau-père ne l'enchantait guère. Encore aujourd'hui, les mots et l'image du corps sans vie d'Aldéric taraudaient encore dans son esprit. Parfois même, le jeune prince se levait en pleine nuit haletant et couvert de sueur, se demandant si un jour il arriverait à être ce que tout le monde attendait de lui. Un bon leader, un bon frère, un bon roi, un grand héros, sûrement un père. L'homme de Ferox, si sûr de lui d'habitude, était souvent en proie à des doutes qu'il gardait pour lui pour le bien de tous. En tout cas, c'était ce que Ayden pensait bien que cela finira par lui être fatal. Enfin pour l'instant, le lord avait un devoir à remplir, accompagné de ses deux meilleurs alliés chargés de sa protection : son épée et Oswald, son vassal. Il a fallu plusieurs jours aux deux hommes pour atteindre le continent de Valm à cheval, après avoir traversé la neige de Regna Ferox et navigué sur la mer entre les deux continents.

C'était la première fois qu'il mettait les pieds dans Steiger. Tous lui paraissait si austère...On critiquait souvent son pays natal pour son aspect maussade à cause de la neige mais là, il avait l'impression que la gaieté et la bonne humeur n'étaient pas le maître mot des valmiens. La preuve, à peine arrivé il se fit contrôler par des gardes et a dû décliner son identité. Malheureusement, montrer sa marque n'était pas possible mais ses traits, en particulier la teinte de ses cheveux et de ses yeux en disaient long sur sa lignée. Une fois qu'ils ont su avec qui ces deniers avaient affaire, les soldats s'excusèrent avant de se mettre à genoux devant le Prince d'Ylisse, reprenant ensuite leur patrouille. Et une fois devant le Palais Impérial, cela recommença de plus belle. Heureusement encore, Ayden et Oswald n'avaient pas besoin de se justifier très longtemps sauf qu'ils rajoutèrent cette fois-ci le motif de leur venue.

- « Vous voulez vous entretenir avec le Grand Empereur...? Malheureusement, il n'est pas ici pour le moment et nous ne savons pas lorsqu'il sera de retour. Veuillez nous excuser Prince Ayden, voulez tout de même lui laisser un message ? »

- « Informez-le de notre déplacement et donnez lui cette lettre. Si jamais il revient dans les deux prochains jours, nous serons encore dans la ville, si vous pouvez nous prévenir, cela serait fort aimable de votre part. »

- « Cela lui sera transmis. »

Une fois la lettre donnée, les deux ylissiens ont fait machine arrière à la recherche d'une auberge. En tout cas, les deux hommes ne passaient pas inaperçus sur leurs montures. Certains à leur passage lançaient des regards noirs, d'autres avaient l'air curieux mais aucun d'eux n'osaient dire quelque chose. Jusqu'à ce que l'un d'entre eux, un homme d'une quarantaine d'années environ, vienne à la rencontre de l'héritier de Naga et vu sa tenue, celui-ci était sûrement un noble participant à une soirée mondaine.

- « Oh bonjour monseigneur. Vous...Êtes le fils de l'Exalt Dristan n'est-ce pas ? Est-ce bien cela ? »
- « Oui c'est exact, c'est moi. Comment le savez-vous ? »

- « Environ la vingtaine, les cheveux bleus...Tout le monde parle que de vous en ce moment vous savez. Dans tous les cas, c'est un honneur que d'avoir votre présence ce soir à la fête de la Maison des Harrow ! »

"Une fête, encore ?" Pensa le noble ylissien. Il regardait cet inconnu, perplexe, qui scrutait le jeune homme presque sur toutes ses coutures, ignorant presque l'autre qui l’accompagnait.

- « Nous ne sommes pas là pour cela, à vrai dire - »

- « Oh mais vous n'y êtes pas du tout ! En voyant comment vous étiez vêtit, j'en avais la certitude. Ce que je viens de vous adresser était justement une invitation. »

Disait l'homme, un sourire commercial et un regard fourbe. Ayden savait qu'il était piégé, refuser une invitation sans raison valable était une mauvaise chose. Et d'ailleurs, son intuition lui disait que ce type n'était pas tout à fait net. Le temps de réfléchir à la proposition, le nobliau avait fermé les yeux.

- « Seigneur Ayden, il serait inconcevable de refuser. »

- « J'en conçois mon ami.» Le lord ré ouvra ses mirettes saphir, pour s'adresser ensuite à l'inconnu « Nous acceptons volontiers votre offre mais voyez-vous, je ne peux venir sans tenue formelle au risque de paraître comme un malotru. »

En réalité, ce que portait le prince n'avait rien de choquant; on remarquait ses attributs royaux avec sa cape, son épée alors que son compère arborait une armure. Le problème ici, c'est qu'ils étaient plus adaptés pour le combat et les longs voyages que les soirées mondaines. Étrangement, l'homme ne perdit rien de son expression douteuse, à croire que son invitation partait vraiment d'une bonne intention ?

- « Ne vous inquiétez pas, ce n'est pas un problème ! Mon frère est l'hôte de la soirée et il se fera un plaisir de s'occuper de vous. »

Alors comme ça, c'était une relation de la Maison des Harrow. Assez hésitants, les deux voyageurs échangèrent un regard confus et la proposition fut finalement acceptée. Voilà comment nos deux protagonistes ont fini par être amenés directement sur place, on s'est occupé de leurs chevaux, de leur donner même une chambre chacun qu'ils pourraient utiliser aussi longtemps qu'ils le veulent ! L'on s'est occupé de leur choisir une tenue après un bon bain et de les assister pour se préparer. Une fois sortis de là, on y retrouva un Prince d'Ylisse se présentant fièrement dans une tenue correspondant à n'en pas douter à son rang dans les moments les plus formels. Une majorité de blanc dans ses vêtements s'y retrouvaient dans une matière hors de prix, les bottes étaient en cuir noir, les broderies dorées, et la seule chose qui était de couleur se trouvait être sa longue cape bleue couvrant au passage son cou et ses épaules, maintenue par une broche en or. Oswald lui, avait quelque chose de plus sobre, mais cela fut volontaire car il comptait aider les serviteurs tout en surveillant son seigneur au lieu de participer, encore une fois. Pour la simple et bonne raison que pour le chevalier, il n'y avait pas de meilleures façons de saisir les rudiments des bonnes manières qu'en observant et en se débrouillant seul.

Ayden ignorait l'heure qu'il était, mais les rayons de lune transparaissant par les fenêtres lui indiquaient déjà que la nuit était tombée. L'heure était enfin à tous les convives de se présenter dans la grande salle pour festoyer, prête à les accueillir à bras ouverts avec ses apéritifs, son vin et la musique jouée pour accompagner les nobles dans leurs danses. A sa vue, plusieurs sont ceux ayant courbé l'échine devant ce seigneur d'Ylisse, descendant d'un héros tellement légendaire que son nom est gravé dans les esprits de chacun : Marth. Sans grande surprise, on voyait dans le regard de quelques Dames vouloir avoir le privilège d'être en compagnie du prince et dès que ce dernier le remarqua, il se sentit obligé de proposer une danse à chacune d'entre elles. Ou alors, il y en avait cherchant seulement compagnie en échangeant avec lui, étant également un autre moyen de lui faire la cour. On le complimentait sur ce qu'il portait, sur son joli minois, on envoyait des fleurs sur la Maison d'Ylisse, lorsque le jeune homme plaisantait on évitait de rire à gorge déployée. Tant de superficialité pour espérer conquérir l'une des personnalités les plus importantes du Saint-Royaume, une porte facile pour grimper l'échelle sociale. Mais sans qu'elles ne le sache, cela était voué à l'échec : il avait l'impression que ces demoiselles se ressemblaient toutes dans leurs histoires. Nées dans une famille aristocrate, elles ont été chouchoutées, raffinées, éduquées strictement...Alors que lui avait connu la vie d'une personne du peuple, un fait qu'il ne leur conta pas bien entendu.

Un serviteur vint lui proposer un verre d'alcool, ce que le lord accepta avec plaisir, accompagnant ainsi par gorgée ses discussions. En même temps, Ayden observa la foule par simple curiosité ou par simple réflexe, et c'est là que parmi la foule, une femme à la chevelure flamboyante attira son attention. Elle lui paraissait familière, trop familière même. Perturbé il se mit à écouter à moitié ce qu'on lui racontait, se creusant la tête pour se remémorer la demoiselle, ce qui ne fut qu'une question de secondes. Ayden se souvient l'avoir vu dans une sorte de rêve, où il l'avait combattue dans une arène ressemblant à une de Ferox. Bien que la victoire fût sienne, elle avait été dur à avoir tant son adversaire était coriace et de cela, le lord en était admiratif. Pour ne pas manquer de respect à son interlocutrice, il dut attendre qu'elle termine ce qu'elle avait à dire avant de prétexter avoir une affaire à régler. Ce qui n'était pas tout à fait faux, cela dit.

D'abord hésitant, il se décida enfin à traverser la pièce pour aller à la rencontre de la femme qu'il pensait déjà avoir croisée. Dans le doute, Ayden a préféré jouer la carte de celui qui agissait comme si de rien n'était, de peur de l'offenser si jamais.

- « Bonsoir, mademoiselle. Je ne vous dérange pas ? »

Le Prince d'Ylisse la salua avec une révérence, un sourire radieux ornant ses lèvres, un sourire qu'il avait hérité de sa défunte mère. Il prit quelques secondes pour l'observer discrètement; ses traits, sa chevelure peu commune...C'était une certitude : la personne en face de lui et celle qui était dans son "rêve" ne faisaient qu'une.

Coralie
avatar

Messages : 183

Feuille de personnage
Classe: Chevalier pégase
Niveau:
2/10  (2/10)
Inventaire:
InventaireArme
1Lance de bronze
2
3
4
5
Sujet: Re: [Terminé] [PV Ayden ] Un bal chez les Hauts.    Mer 15 Juin - 22:27
Coralie était en train de poser son verre vide sur le plateau d'un domestique lorsqu'une personne vint lui parler. Elle se retint d'avoir un léger cris de surprise en voyant le prince d'Ylisse.
Ce dernier c'était approché sans qu'elle s'en aperçoive. Ses yeux parcouraient le prince de haut en bas, le tout, de manière non subtile. Elle n'avait pas pu l'observer à sa guise lors de leur affrontement. Il semblait être un tout autre homme en dehors du combat, ici dans cette maison d'argent. Malgré ses habits de soirée, il gardait un air princier, même guerrier selon la jeune femme.

- Bonsoir jeune Prince. C'est.. C'est un honneur et une surprise que de vous voir ici. Bien sûr que vous ne me dérangez pas.

Qui serait-elle pour se sentir importunée par un Prince ? Coralie était loyale, fière et courtoise. Elle montrait aux dirigeants étrangers alliés ou neutre, le même respect qu'a son propre Empereur.
Au fond d'elle, son coeur battait fort, le stress était omniprésent pour elle dans ce genre de situation. La soirée ne l'avait pas préparée à être si formelle et alerte, elle ne s'était attendue qu'a croiser des petits nobliaux ou parvenus, pas le Prince et héritier du Royaume d'Ylisse. Étrangement, croiser le fer avec lui avait été moins... dur ?

Coralie n'en était pas sûre, mais il l'avait forcément reconnue, sinon pourquoi serait il venu lui parler ? Sa fierté en prit un coup, elle était heureuse d'avoir pu marquer l'esprit d'un prince au combat, d'un homme qui avait dû recevoir la meilleure éducation martiale possible, de son pays.

- Pardonnez moi mon Prince, je peux vous sembler enjouée mais je ne pensais pas que vous me reconnaitriez. Nous nous sommes affrontés au grand tournois de Regna Ferox il y a quelques jours. Permettez moi de vous accordez mon respect. Vous êtes un guerrier redoutable.

Elle n'en attendait pas moins de la sainte lignée au fond d'elle. Ses yeux s'attardèrent un peu plus sur la tenue du prince. Tous deux étaient d'ailleurs bien assortis. Ils pouvaient presque servir de drapeau tant leurs couleurs respectaient leurs nations respectives. Malgré tous, ces deux tenues restaient sobres comparées à la plupart des invités.

Le jeune homme de la maison Jutti qui l'avait accompagnée au début de la soirée revint, mais lorsqu'il aperçu le prince, il passa du blanc au rouge tout en arrivant à peine à balbutier quelques mots.
Coralie s’énerva intérieurement, il venait gâcher une agréable conversation en perspective.

- B..b..bonsoir Princ... Prince Ayden.

Même elle ne l'avait pas appelée par son nom ! Néanmoins, son irritation ne se vit pas sur son visage. Le jeune homme posa promptement sa main sur le bras de Coralie comme pour l'extirper du secteur mais ce fut trop. Elle chassa sa main avec peut être un peu trop de véhémence. Quel que soit les idées qu'il avait eu derrière la tête en se manifestant maintenant, elles étaient toutes fausses.

Ayden
avatar

Messages : 289
Lien de la fiche : http://fire-emblem-rebirth.forumactif.org/t22-ayden-the-forgotten-heir

Feuille de personnage
Classe: Combattant
Niveau:
3/10  (3/10)
Inventaire:
InventaireArme
1Hache de bronze
2Epée de bronze
3Epée de verre
4Potion
5Potion
Sujet: Re: [Terminé] [PV Ayden ] Un bal chez les Hauts.    Jeu 16 Juin - 2:15

Voyant la réaction soudaine de la jeune femme, Ayden s'est dit que cela n'était peut-être pas une bonne idée. Mais c'était trop tard pour revenir en arrière, le lord devait maintenant assumer ses actes. Enfin, c'était sans compter que son interlocutrice l'analyse de la tête au pied avant de le complimenter. Par la gêne, son cœur se mit à battre à tout rompre contre sa poitrine et tentait tant bien que mal de ne rien laisser transparaître, à part quelques petites rougeurs sur ses joues. En tout cas, il avait confirmation que les deux s'étaient déjà bel et bien rencontrés. C'est tout ce qui comptait pour l'instant. Ce pourrait-il qu'un tel événement puisse les aider à d'avantage briser la glace ?

- « Je ne vais pas vous mentir, je ne pensais pas que tout cela était réel. Pourtant vous êtes là, devant moi, dans cette magnifique robe qui vous va à ravir. »

Malgré son embarassement, son sourire ne l'avait pas quitté et il était sincère dans ses propos. Toujours. La robe épousait parfaitement son corps et la couleur se mariait bien avec sa chevelure de braise. Son visage était à la fois emprunt d'une douceur et de l'autre côté, une certaine rigueur. Un aspect qu'Eline, sa sœur adoptive, arborait également. S'il devait lui donner un âge, elle lui paraissait sans hésitation avoir dans la vingtaine ou au grand maximum le quart de siècle. Dans son ensemble, tout avait l'air harmonieux à ses yeux tel un tableau de toute beauté, de même dans sa tenue de chevalière pégase.

- « Au départ, je voulais simplement vous saluer pour voir si vous me reconnaissiez autre que ma renommée en tant que Prince d'Ylisse. Mais je voulais surtout faire l'éloge de vos talents du maniement de la lance qui sont tout simplement époustouflants. Je n'avais jamais rien vu de tel et autant vous dire que j'en ai vu passer des combattants. »

Ayden était plutôt enthousiaste lorsqu’on lui parlait de combat avait du mal à retenir sa langue. Comme pour se rassurer, il avala une gorgée de sa boisson alcoolisée le plus proprement possible, ses iris scrutant de temps à autre la foule derrière eux. Toutefois, leur conversation ne dura pas bien très longtemps puisqu'un homme vint les interrompre, ce qui avait l'air de n'avoir pas plus du tout à la demoiselle. Cela ne dérangea pas particulièrement le fils de l'Exalt et en voyant le mouvement brusque de la jeune femme envers l'inconnu, il s'est demandé si lui aussi aurait dû être offensé de ce comportement en présence d'un Prince ? Non, inutile d'insister. Alors, le lord ne fit que répondre poliment à la salutation du pauvre homme en panique dû à son honorable présence.

- « Bonsoir ! A qui ai-je l'honneur je vous prie ? » Demanda-t-il à la personne qui venait de immiscer entre eux.  

Puis là, quelque chose fit tilt dans sa tête. Posant son verre sur le plateau d'un serveur qui passait par-là, Ayden se tourna vers la femme à la chevelure rousse, se rappelant qu'il y avait confusion dans son esprit sur son nom. Judith ? Caroline ? Ah non, Coralie. Il n'en était pas sûr. Par contre son statut, le jeune homme avait déjà quelques pistes à son sujet.

- « Et vous, votre nom est Coralie n'est-ce pas ? Quelque chose me dit que vous deviez être bien plus qu'une combattante pour assister à ce genre de soirée mondaine. »

En réalité, l'ylissien avait plus ou moins la réponse à ses questions. Néanmoins, cela lui servait d'excuse pour agrémenter la conversation et d'en connaitre probablement un peu plus sur celle que le lord avait porté son attention pour ce soir.

Coralie
avatar

Messages : 183

Feuille de personnage
Classe: Chevalier pégase
Niveau:
2/10  (2/10)
Inventaire:
InventaireArme
1Lance de bronze
2
3
4
5
Sujet: Re: [Terminé] [PV Ayden ] Un bal chez les Hauts.    Jeu 16 Juin - 3:53
Coralie restait perplexe devant les mots avancés par le prince. Comment le tournois avait pu lui paraître presque irréel ? Cela lui échappait mais qu'importe. La jeune femme ne pu retenir ses joues de rosir devant le compliment du seigneur. Certes l'heure n'était plus au protocole mais pour Coralie, le travail ne s'arrêtait que très rarement, qu'elle soit en armure ou non, et la remarque du Prince l'avait complètement surprise.

Peut être que d'autres femmes seraient restées impassibles face aux faits suivants mais... Les compliments du prince vis à vis du combat étaient presque plus gênant pour elle. D'ailleurs, Coralie trouvait qu'il en rajoutait probablement un peu, elle ne s'estimait pas aussi douée et puis elle n'était pas la seule méritante dans ce combat. Son destrier était lui aussi un féroce guerrier. Une belle bête.

Le bref intermède provoqué par l'arrivée du jeune homme fut assez vite rompu. Le prince s'intéressa poliment à lui.

- Je m'appelle Oth de la maison Jutti, un plaisir de vous rencontrer.


Oth parlait en évitant de croiser le regard d'Ayden, il semblait incroyablement mal à l'aise, c'était à se demander pourquoi il était venu dans ce cas.
Quoi qu'il en soit, lorsque on lui parla à nouveau, Coralie eut un regain d'intérêt immédiat et même si cela ne se voyait pas, elle souriait, dans sa tête. Le prince se souvenait de son nom, c'était surprenant et aussi, très gratifiant, peut être l'avait elle vraiment marqué lors de leur combat. Elle restait tout de même un peu sceptique, c'était l'un de ses défauts, toujours se sentir inférieur à côté de ses supérieurs.

- Je suis étonnée que vous vous en souveniez Prince. C'est bien mon nom. Si vous voyez cela comme autre chose qu'une simple combattante, je suis la Capitaine des Sabots D'argents. Nous veillons sur l'Est de Valm, nous sommes basés au sein de la ville d'Helsgart.

Coralie parlait avec un ton impérieux qui lui était propre, elle ne le faisait pas exprès, lorsque le sujet touchait à l'armée... elle n'arrivait pas à faire autrement. On ne changeait pas trente ans d'éducation comme ça. Pendant quelques secondes, Coralie laissa un bref blanc avant de reprendre.

- Après, la question était sûrement plus générale. Je suis la fille du Duc Terhan, il règne sur une partie de l'est du pays. Pendant des années j'ai aussi été la pupille du Duc Adhim qui réside dans cette ville. Il est certainement présent ce soir.

Très jeune, Coralie était venue à Steiger sur... "conseil" de son père pour étudier, devenir un parfait produit de l'Empire. Finalement, elle avait apprit à se dire que c'était une bonne chose, surtout lorsqu'elle découvrit à quel point son père était un homme exécrable, elle avait eu une bien meilleure enfance que prévue comme ça.

La jeune femme avait du mal à relancer la conversation à chaque fois, non pas qu'elle en manquait d'envie, mais elle avait du mal à dépasser son statut et elle se sentait obligée de répondre aux questions du Prince sans avoir la possibilité de lui en retourner quelques unes.
Pendant leur discussion, les musiciens se remirent à jouer, pour l'instant ce n'était que des petites balades sur lesquelles danser était impossible, mais aucuns doutes n'étaient permis. Des majordomes commençaient déjà à écarter sur les côtés les immenses tables de la salle de bal sans pour autant vider leur contenus. La piste se mettait en place.

Coralie sentait que le prince n'allait pas tarder à être alpagué par une palanquée de jeunes comtesses et cela là désolée. D'ailleurs, elle jeta un coup d’œil autour d'elle, comme prévue, leur petite discussion faisait des jaloux et jalouses. Il faudrait faire avec plus tard. Le noble de bas étage était une créature vile et sans scrupule. Pour sa part, Coralie ne respectait que les noble protégeant leur peuple, ceux qui se battaient pour que le citoyen Valmien puisse vivre en paix et tranquillité.

La jeune femme sortit de ses pensées quelques instants pour exprimer ses pensées profondes qui la tourmentait en parlant au Prince.

- Vous me voyez confuse de paraître si froide jeune prince. J'éprouve un certain malaise à ne pas être... intimidée par votre présence. Je me sens le devoir d'être une agréable compagnie le temps qu'il vous plaira.

On avait souvent expliqué à Coralie par le passé que même si elle n'appréciait pas une personne, si celle ci était de plus haut rang, elle devait faire en sorte d'être agréable, polie, serviable et dévouée. Cela ne veut pas dire qu'elle n'appréciait pas Ayden, mais elle se mettait la pression pour être la plus distrayante possible, que ce soit dans l'humeur du moment ou non.

Ayden
avatar

Messages : 289
Lien de la fiche : http://fire-emblem-rebirth.forumactif.org/t22-ayden-the-forgotten-heir

Feuille de personnage
Classe: Combattant
Niveau:
3/10  (3/10)
Inventaire:
InventaireArme
1Hache de bronze
2Epée de bronze
3Epée de verre
4Potion
5Potion
Sujet: Re: [Terminé] [PV Ayden ] Un bal chez les Hauts.    Dim 19 Juin - 4:27

La fête battait son plein. En fait, l'ambiance n'était pas si différente de Rosanne et Ylisse quoique moins festive, plus formelle. L'Empire de Valm n'était pas un endroit que Ayden portait particulièrement en haute estime : les règles trop rigides ressemblaient à une dictature et la rancune qui le rongeait contre l'Empereur Taurok était toujours présente. Ce dernier clamait s'être vengé soit disant d'un monstre, son beau-père , cela ne lui donnait pas le droit d’ôter la vie de l'homme qui l'avait élevé et qui en plus avait subit une telle pression depuis vingt ans quant à devoir garder le silence sur pleins de choses pour le bien du Royaume d'Ylisse et de ses enfants. Ce qui ravivait cette colère chez le lord, c'était lorsqu'il voyait la tristesse sur le visage de son petit frère d'avoir perdu son père, son héros, aussi brutalement. Ayden était désormais la seule personne vivante a priori en ce monde avec qui il partageait encore un lien de sang. C'était toutes ces circonstances réunies qui avaient poussé le Prince du Saint-Royaume à devoir se déplacer jusqu'ici malgré sa réticence. Après...Il ne pouvait pas non plus blâmer tout les valmiens, avoir le choix de mener leurs vies comme ils l'entendaient ne devait pas être à porté de main. Quelque part, il les plaignait.

L'invité de la conversation déclina finalement son identité à la demande du prince : c'était un noble de la Maison Jutti. Ce nom ne lui disait absolument rien. Il ne savait même pas quel prestige sa famille détenait bien que cela était sans importance.

- « De même. S'il vous plait détendez-vous, je risquerais de finir aussi mal à l'aise que vous si ça continue ! »

L'ylissien en riait sur le moment mais repris un attitude plus solennel suite à la réponse de Coralie. Alors comme ça, elle était une haute gradée dans l'armée impériale ? Cela ne l'étonnait guère au vu de son attitude et de ses compétences. Ayden ne lisait aucune émotion particulière sur son visage mais il croyait voir tout de même une sorte de lueur patriotique, de fierté dans son regard lorsqu'elle énonçait son statut social et son parcours qui était fort impressionnant. Si jeune et pourtant si talentueuse, le lord n'en voyait pas de pareil tous les jours, c'est sûr.

- « Hé bien, un tel palmarès...Je dois dire que vous impressionnez, je ne trouve pas d'autres mots. Et puis, cela serait avec plaisir que de rencontrer votre bienfaiteur. »

Ayden espérait avoir parfaitement appliqué le maximum possible qu'on lui avait enseigné sur l'étiquette. Apparemment tout avait l'air de se dérouler pour le mieux, bien heureusement et pour l'instant du moins. Enfin, même si cela ne tenait qu'à lui de se comporter comme l'homme qu'il était réellement. Pas...Comme l'aristocrate de la Haute que tout le monde voulait voir. Ses propos étaient vrais mais c'était son éloquence qui amenait à le juger différemment de d'habitude. Mais d'après ce qu'il comprenait de la valmienne, le Prince d'Ylisse était intimidant. Devait-il être honoré...? Au contraire, cela le mettait encore plus dans l'inconfort. Il n'avait encore jamais autant été au centre de l'attention durant son enfance qu'aujourd'hui et voilà que du jour au lendemain on courbait l'échine, on faisait des manières devant sa personne. C'est dans ce genre de moment que Ayden repensait à sa vie à Ferox : sans chichis, vivre au jour le jour en étant soi-même. Maintenant c'était fini et il devait faire avec à présent. Pourtant son quotidien de membre de la Sainte-Lignée, il ne le renia pas : seul manquait un temps d'adaptation.

- « Ce n'est pas grave, au contraire je préférerais que vous soyez le plus possible vous-même. Je ne m'offusquerai pas, je vous le promets. »

Calmement formulée, sa requête était assez inhabituelle venant d'un prince. Toutefois, l'homme à la chevelure bleutée ne regretta en rien ce qu'il venait de demander. Il voulait que l'atmosphère entre eux soit la plus détendue possible. La musique actuellement jouée semblait en plus aller vers ses dernières notes. Pile au moment où Ayden voulait abattre sa dernière carte ou du moins, une qui de toute façon faisait partie du protocole à adopter avec une Dame de son rang.

- « J'espère alors que ma compagnie vous est et vous sera appréciable dans ce cas. »

Sa voix grave et portante était chaleureuse, synchronisée avec ce sourire attrayant hérité de sa défunte génitrice que son père appréciait tant. Il s'approcha alors de Coralie et fit volontairement quelque chose de son plein grès.

- « M'accorderiez-vous une danse...? »

Sans réfléchir, le fils de l'Exalt prit l'initiative de saisir délicatement de sa main gantée celle de la duchesse. Son coeur battait à tout rompre dans sa poitrine et l'on pouvait clairement sentir sa nervosité au bout de ses doigts tremblotants, mais il y eut le courage de déposer un doux baiser avant de relever la tête, laissant ainsi apparaitre ses iris saphir d'une pureté sans égale en l'attente de sa réponse.

Coralie
avatar

Messages : 183

Feuille de personnage
Classe: Chevalier pégase
Niveau:
2/10  (2/10)
Inventaire:
InventaireArme
1Lance de bronze
2
3
4
5
Sujet: Re: [Terminé] [PV Ayden ] Un bal chez les Hauts.    Dim 19 Juin - 18:46
Lorsque le prince lui parla de rencontrer son bienfaiteur qu'elle supposait être le Duc Adhim elle acquiesça poliment. Elle n'était pas sûre à cent pour cent qu'il fut présent ce soir. Le pauvre monsieur devait avoir un âge avancé aujourd'hui et peut être que quelques désagréments le coupait d'une vie sociale et mondaine classique pour une personne de son rang.

Coralie rougie face aux compliments du Prince, elle ne se permettrait jamais de penser qu'elle était "impressionnante" face à un tel homme. De ce fait, elle prit ça comme une flatterie plus qu'une réelle pensée bien que ses mots furent prononcés avec une sincérité étonnante.

Le prince formula une requête des plus inattendue qui sur le coup, crispa le visage de la jeune femme. Elle se demandait comment pouvait elle être plus "elle même". C'était ce qu'elle faisait selon elle, être au service du prince avec qui elle discutait, respectable, polie et à l'écoute. Être elle même en somme. Rapidement elle réfléchie autrement, sachant pertinemment ce que voulait dire le prince, il n'avait pas tord sur toute la ligne. Coralie était moins pète sec, moins droite et moins officielle avec ses proches camarades. Même si cela n'arrivait pas souvent elle savait même faire preuve d'humour et de relâché. Regardant un peu éperdue, quelque secondes les yeux du Prince, elle ne pouvait rien promettre mais elle pouvait essayer.

- Je peux essayer d'être moins.. "officielle" mon prince, mais sachez que cela ne risque pas de changer grand chose.

Entre ce qu'elle disait et ce qu'elle faisait, il y avait un monde, les détails étaient subtils mais présent. Avoir en tête les mots du prince lui permettait de relâcher un peu la pression et sans qu'elle ne s'en rende vraiment compte, elle était déjà moins droite comme une lance, elle avait aussi arrêtée de se tripoter les doigts comme elle le faisait derrière son dos.

Quant à elle, la musique se mit à fredonner de plus belle, damoiseaux et damoiselle commençaient à s'unir en vu que quelques danses mondaines.

-" Ne vous en faites pas votre compa.. oh.."

Les gestes du prince interrompaient Coralie qui fut pour le coup, désarçonnée. Elle s'était en partie relâchée comme Ayden le lui avait demandé, du fait de sa proposition soudaine accompagnée par la chaleur de sa main sur la sienne. Une panique sans nom monta en elle à un point, qu'elle cligna des yeux pour s'assurer d'être bien réveillée.
Ce n'est qu'en sentant la main tremblante du prince que Coralie se reprise en main, acceptant le baiser et la proposition qui l'accompagnait. Elle se sentait gênée de voir ainsi un prince incliné devant elle bien que ce ne soit qu'une noble manière de demander à une dame, sa main pour la danse.

-"Avec joie.

Elle parla avec le sourire aux lèvres et un ton plus enjoué que prévu. Son corps hésitait entre la retenue maximale et la relâche totale. En apparence, ils paraissaient normaux, mais une certaine fébrilité semblait s'être installée.
Son regard croisant celui du prince, elle y fut absorbée, les yeux de cette personne devaient être tout bonnement unique. Elle savait de source plus ou moins populaire que la lignée royale d'Ylisse avait toujours eu quelques particularité physiques bien connues du beau peuple.

Profitant d'une embardée dans la musique, Coralie fut un peu plus entrepreneuse en les lançant tous les deux au centre de la salle parmi les autres danseurs. Naturellement, elle avait attrapée l'autre main du prince, tendant le bras en avant tout en attrapant la taille de son partenaire, ils imitèrent la position des autres participants et se mirent eux aussi à faire des vagues aux rythmes des violons et faibles percussions.

Allant et revenant, les premières minutes de danse furent difficiles pour Coralie, elle avait du mal à se laisser aller à certaine souplesse et ses membres restaient rigides, de plus, elle n'osait que trop peu regarder son partenaire et par dessus son épaule, elle croisait de temps à autre le regard d'une femme ou d'un homme un peu éberlué par le duo qu'ils formaient. La guerrière préféra fermer les yeux quelques secondes avant de croiser à nouveau le regard de son partenaire en les rouvrant.

-" Je vois mon Prince, que d'un côté de l'océan comme de l'autre, nous avons appris les mêmes mondanités.

Proche comme on pouvait l'être en tenant son partenaire par la taille, Coralie parlait d'une voix plus douce que précédemment, elle n'était audible que par son cavalier. Parler l'aidait à normaliser l'action et à accepter un peu plus l'instant présent.
Cela faisait plusieurs années maintenant qu'un homme n'étais pas venue l'inviter à partager une danse, les gens qu'elle voyait fréquemment lors de ces soirées mondaines commençaient à la connaître. Ils ne voyaient en elle qu'une noble dame complètement insensible et combattante acharnée. Une militaire complètement formatée sans émotions, un golem créer pour servir et rien d'autres. Ce rôle, à force de se l'entendre dire elle avait presque finie par l'accepter et c'est pourquoi, cette nuit, serrée contre son cavalier, elle commençait enfin à sourire l'espace d'une lune. La journée reprendrait ses droits et elle redeviendrait Capitaine. Seulement Capitaine, une fonction.

-"La soirée vous à t'elle était agréable depuis votre arrivée ? Nous aimerions.. cela me ferait plaisir que ce bal ne vous paraisse pas insipide."

La musique actuelle laissa un cours temps aux danseurs pour se reprendre et changer de position, le Hérault de la soirée annonça à présent une Valse Rosienne, il décrivit cette danse comme quelque chose de plus sensuel, plus... il n'osait le dire devant l'assemblé, mais plus relâché. Il avait peur de froisser la noblesse Valmienne en disant ce qu'il pensait " une danse ne nécessitant pas un balais dans le derrière"

L'homme, plein de vie, fit quelques mouvement de claquette sur une grande estrade pour donner un côté spectaculaire à son annonce.

- Damoiseaux, approchez votre demoiselle, et préparez vous à la faire tourner. Laissez votre étiquette de côté le temps de quelques notes et profitez comme savent le faire vos voisins du Sud.

L'homme tapa des mains une fois, une deuxième fois et avec un ton très... hilarant pour le coup il lança les musiciens.

Coralie regarda rapidement comment s'y prenaient les autres, elle n'en fit que plus gênée. Tout ceci lui semblait inconvenable pour elle et le prince, c'est sans faire attention qu'elle lança un regard inquisiteur et inquiet à son partenaire.

Ayden
avatar

Messages : 289
Lien de la fiche : http://fire-emblem-rebirth.forumactif.org/t22-ayden-the-forgotten-heir

Feuille de personnage
Classe: Combattant
Niveau:
3/10  (3/10)
Inventaire:
InventaireArme
1Hache de bronze
2Epée de bronze
3Epée de verre
4Potion
5Potion
Sujet: Re: [Terminé] [PV Ayden ] Un bal chez les Hauts.    Mar 21 Juin - 5:24
L'ylissien commençait peu à peu à saisir les réactions de la demoiselle en un aussi court laps de temps. En effet, le lord avait bien compris que ses réactions et ses agissements étaient articulés par ce fort patriotisme dû à son statut de soldat et de noble du Nouvel-Empire. Sa réponse n'était donc, pas surprenante. Par contre, la soudaine gaieté sur son visage l'était et le cœur du prince fut aussitôt empli de satisfaction. Il se redressa, ravi, sous les quelques regards attentifs autour d'eux. Tout se déroulait à la perfection, Oswald n'aura donc rien à redire;

- « Rien ne me ferait plus plaisir, soyez-en certaine. »

On sentait dans le ton de sa voix douce et complaisante que l'échange qu'ils avaient lui été fort plaisant, bien plus que ses précédentes partenaires qui n'en voulaient qu'à son joli minois et espérer s'attirer les louanges d'avoir pu danser avec l'héritier d'Ylisse en personne. Pour résumer, elles ne voyaient qu'un intérêt certain; alors que Coralie, elle, se contentait de faire son maximum pour que l'attraction de la soirée se sente le plus à l'aise possible, et semblait même y mettre du cœur. En tout cas le noble de la Maison Jutti devait sûrement sentit de trop au fur et à mesure de la discussion entre les deux jeunes gens, c'est pour cela qu'il prit finalement congé, saluant nerveusement à nouveau le prince avant de s'éclipser aussi vite qu'il était venu. Dès cet instant, une bulle se forma autour du duo. Ayden ne voyait plus rien autour de lui, juste sa ravissante cavalière à la crinière de feu. Un peu anxieux au départ, il ne faisait que suivre la duchesse pour correctement se positionner, en glissant délicatement une main sur sa taille finement dessinée. Ce n'est que lorsqu'il plongea ses orbes bleutés dans ses noisettes rassurants que l'ylissien commença à se détendre. Un sourire aux lèvres et au grès des premières notes, Ayden ouvra la danse d'un pas sur le côté dont le reste était perpétué dans un enchaînement minutieux, encore et encore, en guidant sa partenaire sans même regarder ce qu'il faisait : il avait confiance en ses talents de danseur et même si la valmienne avait l'air d'avoir du mal, le lord l'aidait à essayer de le suivre. Alors que l'homme aux cheveux bleu avait du mal à garder le contact visuel au départ car quand il tentait de le faire, ses rougeurs revenaient de plus belle lui grimper aux joues, le regard fuyant de temps à autre.

Ce n'est que lorsque Coralie brisa le silence que le jeune prince redescendit sur Terre et osa lever à nouveau le nez vers elle, un peu consterné par sa réplique.

- « Hm, probablement que nous avons toutes les mêmes à quelques différences près, culturellement parlant j'entends. Cette valse est connue dans le monde entier, de même à Regna Ferox qui pourtant est loin d'être la nation la plus...Raffinée. »

Affirma-t-il. Et pourtant, le prince d'Ylisse était natif de cette contrée. Là-bas régissait surtout les combats, les ambiances endiablées entre frères d'armes dans les tavernes où l'alcool coulait à flot. Au moins là-bas, même en étant issus de la haute hiérarchie comme Weiss, ils faisaient rapidement abstraction de toute cette superficialité que leurs voisins tenaient tant à garder.

Un peu par un peu à force d'acharnement, les deux devenaient synchronisés au milieu de la piste, une harmonie s'obtempérait entre la mélodie berçant leurs oreilles et le rythme de chaque geste effectués. Ils étaient beaux à observer dans leurs tenues respectives assorties, captivants même, à en faire jalouser plus d'un.

- « La danse a toujours eu la vertu de me revigorer même dans les moments les plus difficiles. Bien que je ne sois pas friand de ce genre de soirée, si je puisse la passer avec des personnes telles que vous, je ne demanderais pas mieux. »

On pouvait lire dans ses yeux, à ce moment précis, une lueur de passion pour cette discipline artistique qui le suivait depuis sa plus tendre enfance. Sa mère était une ancienne artiste de Rosanne qui sur des chorégraphies rythmées et sa voix angélique contait quelque chose. Certes être autant entouré n'était pas ce qu'il préférait mais la femme en face de lui arrivait à le faire s'oublier le temps d'une danse ou plutôt, jusqu'au temps mort que le type qui l'avait invité précédemment à cet événement venait d'instaurer. Tout le monde s'arrêta net pour l'écouter dont Ayden qui avait bien fait attention de ne pas marcher sur le pied de sa cavalière alors il la tenait encore à la taille, tandis que l'autre main était encore liée à celle de Coralie.

"Cet homme est vraiment...Extraverti ma parole, pire que Logan ! ". Cette soudaine pensée l'amusa, par contre, ce que le maître proposait l'était beaucoup moins. La Valse de Rosanne. Si c'était bien ce qu'il pensait, la soirée allait prendre une tout autre tournure. Observant les autres pour être sûr, il ne s'était pas trompé : les duos ne se mouvaient plus avec une petite distance de "sécurité" mais étaient littéralement entrelacés dans les bras de l'autre. Face à cela, le Prince déglutit, sa pomme d'Adam réagissant au passage de la salive. Qu'est-ce qu'il devait faire ? Refuser au risque de paraître malpoli ? Accepter, et passer pour un idiot ? Intérieurement il commença à paniquer. Il est vrai que danser faisait partie de ses principaux centres d’intérêts mais être aussi proche d'une femme qu'il connaissait à peine le rendait très nerveux. Ou peut-être serait-ce la Dame en elle-même qui le rendait ainsi ? Ce n'était pas sans cacher qu'elle le rendait curieux à son sujet. Probablement son côte chevaleresque masqué par cette allure de noble demoiselle. Un parfait contraste.

Le lord porta de ce fait une fois encore son attention sur sa cavalière et leurs regards perplexes se croisèrent, mais ce fut Ayden qui prit l'initiative de dire quelque chose à ce sujet après avoir toussoté récupérer sa voix brouillée.

- « Je...Ne serait-il pas trop osé pour vous ? Vous vous sentez de l'effectuer avec moi ? Je n'ai jamais pratiqué ce type de...Valse avec quelqu'un auparavant, même au château. Cela sera donc une première. »
»
C'était dur pour le jeune homme de dissimuler son embarras, mais il était prêt à essayer si la valmienne était d'accord. Au cas échéant, le fils de l'Exalt avait une solution de rechange.

- « Ou alors préféreriez vous prendre l'air à mes côtés, à l'extérieur ? Peut-être que cela vous fera le plus grand bien, à vous comme à moi. »

D'une manière ou d'une autre faire connaissance semblait toujours au programme. Sauf que l'un des deux choix était beaucoup impressionnable que l'autre. Dire que Ayden était venu seulement à la condition de rencontrer l'Empereur du Nouvel-Empire et le voilà contre toute attente mêlé à ce genre de situation. La vie aimait bien lui jouer des tours on dirait, des bons comme des mauvais.

Coralie
avatar

Messages : 183

Feuille de personnage
Classe: Chevalier pégase
Niveau:
2/10  (2/10)
Inventaire:
InventaireArme
1Lance de bronze
2
3
4
5
Sujet: Re: [Terminé] [PV Ayden ] Un bal chez les Hauts.    Mer 22 Juin - 0:12
La Valmienne commençait vraiment à se sentir à l'aise, tant qu'elle ne se rappelait pas toutes les cinq minutes la conditions de l'homme avec qui elle dansait, tout allait bien. Le regard que ce dernier lui jeta après l'annonce de l'hôte en disait long sur ses pensées qui semblaient correspondre à celle de la jeune femme. L'hésitation.

L'arrêt semblant presque brutal de la musique, faisait retomber le monde sur l'épaule des deux partenaires et un semblant de réalité semblait taper Coralie de plein fouet. Un peu machinalement et pour ne rien laisser paraître elle tendit un sourire au prince tout en l'écoutant dire des choses qu'elle pensait aussi. C'était une danse impliquant quelques rapprochement presque non convenus pour un prince et une inconnue. Pourtant, le discours que tenait Ayden ne semblait pas montrer tant de réticences. La valmienne hésitait, d'un côté elle avait l'impression que cela s'apparentait à la fin du monde mais de l'autre... elle ne voulait pas prendre le risque de voir le bon côté de la soirée s'effacer aussi vite.

Un petit grain de folie comme elle n'en avait pas eu depuis longtemps s'installait en elle. Une forme de peur laissait place à un peu de confiance, après tout, elle n'avait pas souhaitée d'elle même être moins formelle..
Coralie resserra un peu sa main autour de celle du prince qu'elle tenait depuis tout à l'heure sans s'en rendre compte afin de l'attirer doucement vers elle tout en commençant à mettre ses bras de part et d'autres du cou de on cavalier imitant les autres femmes ayant déjà commencées à danser.

-"Apprenons ensemble si vous le voulez bien. Un aussi grand danseur ne devrait pas avoir trop de mal."

La jeune femme parlait presque sur un air taquin qu'elle se découvrait après des années sérieux constant. Elle n'arrivait pas encore à lire à travers le prince et c'était une chose normal en si peu de temps, mais de son côté, elle s'envolait presque. Elle imagina quelques secondes ce que dirait ses hommes si ils la voyait, tout bonnement, ils ne la reconnaitraient pas.

-"Nous pourrions sortir un peu si vous le souhaitez toujours lorsque les musiciens auront terminés. Pardonnez mes mouvements maladroits."

S'excuser, elle ne pouvait faire que ça, bien qu'une once de courage l'ait traversée pour entamer cette danse, elle peinait à accepter d'être aussi proche du prince. Elle ne savait pas si les bras de son cavalier étaient trop serrés ou si c'était elle qui inconsciemment cherchait à se décoller un peu. Après un petit tour sur eux même, elle chercha le regard de son partenaire qui fut dur à soutenir et c'est un petit sourire gêné qui se dessina sur son visage. La position que cette danse l'obligeait à adopter attirait forcément son regard vers le haut... vers le siens.

Les sens de la jeune femme étaient perturbés, elle était tenue de le regarder, son corps faisait jonction avec celui du prince, et cette proximité lui laissait un air parfumé que l'homme au cheveux bleus portait sur lui. Un mouvement de la danse qu'ils imitèrent firent pencher les deux jeunes gens d'un côté, Coralie basculant et n'était retenue de la chute que par les bras du prince, lorsqu'il la releva, elle vit du coin de l’œil que la plupart des duos étant des couples se donnèrent un baiser à ce moment là ce qui ridiculement, empourpra les joues de la chevalière. Peut être que cela ne se sentait pas, mais sur cette action là son cœur c'était mit à battre un peu plus vite, le stress étant monté d'un coup, il fallut quelques secondes afin que ses mouvements redeviennent souples.

Du plus loin qu'elle pouvait se rappeler, Coralie n'avait pas dansée comme ça depuis des années, depuis qu'elle avait été les bras de son défunt amant même. Ce bref souvenir lui fit s'envoler les peurs qui l'accablait dans le présent pour le reste de la danse, elle se laissa un peu plus aller, peut être même à en mettre mal à l'aise son cavalier mais son désirs d'en profiter le plus possible devint trop fort. Elle retiendrait au moins de cette soirée, qu'un homme qu'elle ne connaissait pas plus que ça lui avait rendue l'espace d'une nuit un sourire et une humeur qu'elle n'avait plus connue depuis longtemps.

Ayden
avatar

Messages : 289
Lien de la fiche : http://fire-emblem-rebirth.forumactif.org/t22-ayden-the-forgotten-heir

Feuille de personnage
Classe: Combattant
Niveau:
3/10  (3/10)
Inventaire:
InventaireArme
1Hache de bronze
2Epée de bronze
3Epée de verre
4Potion
5Potion
Sujet: Re: [Terminé] [PV Ayden ] Un bal chez les Hauts.    Ven 24 Juin - 23:35

Ayden n'a pas eu tout de suite besoin d'une approbation verbale : sa cavalière prit les devants en étant étonnement détendue alors que lui était plutôt crispé; ses mains ne tenaient plus les siennes mais étaient à l'arrière de son cou. Elle était blottie contre lui, sans gêne en apparence, et n'avait pas d'autre vue à contempler que le faciès de jeune adulte du prince alors que ce dernier, avait pleine vue sur les traits qui composait celui de la valmienne; A cette distance, elle devait sûrement entendre les battements précipités de son cœur contre sa poitrine suite à l’anxiété de cette - trop - proximité entre leurs deux corps. Sa timidité était un boulet qu'il traînait de l'enfance lorsqu'il se retrouvait face à certaines situations de ce style qui lui étaient encore inconnues. A cause de cela, il avait l'impression à chaque fois de passer pour un gamin à rougir et à fuir du regard son interlocutrice, alors que mentalement et presque physiquement parlant Ayden paraissait être mature, hormis les quelques petites rondeurs malignes et restantes de ses joues.

- « T-très bien...J'espère être en mesure de combler vos espérances dans ce cas. »

S'il n'avait pas proposé ce choix pour rester respectueux avec sa partenaire, il aurait très certainement choisi de sortir tout de suite. Néanmoins, l'étiquette voulait que la galanterie avec les Dames soit à l'honneur. Voilà pourquoi, l'héritier d'Ylisse se retrouvait donc à devoir faire quelque chose considéré en Ylisse à la limite comme impropre dans une rencontre entre deux aristocrates, alors que cela paraissait être normal chez le peuple rosanien et valmien. Son rictus traduisait parfaitement son état de gêne actuel, toutefois, ses iris cobalt avaient tout de même trouvé la force de rencontrer une nouvelle fois ceux de la duchesse.

- « S'il vous plait donc, je vous en serais reconnaissant. Et n'ayez crainte, vous êtes toute pardonnée. »

Autour d'eux, tous les duos étaient déjà lancés sur la piste effrénée et de ce fait même dans un mauvais timing, le lord en profita pour rapidement les observer avec minutie afin d'y saisir le bon rythme à prendre. Il n'y avait rien de très rapide ou de très compliqué dans leurs pas en fin de compte. Le début était tout en lenteur, en sensualité et gracilité, chose que fit le seigneur en accompagnant encore et toujours sa cavalière; il menait la danse, alors qu'un doux parfum fleuri qu'elle pourtait enivrait ses narines.

Et puis tout doucement, Ayden commença à reprendre confiance. Son regard se faisait plus insistant dans celui de la demoiselle; ses mouvements étaient beaucoup plus naturels, les deux prenaient plus d'espace parmi les autres, tournoyèrent même et le jeune homme s'était même permit sans réfléchir à les faire pencher tous les deux sur le côté, mimant ainsi une chute ralentie d'une demoiselle en détresse sauvée in extremis. Le prince fut cependant étonné de la fin brutale de la musique qui se solda par une dernière note volontaire et grinçante de violon. Sauf que Ayden ne s'attendait pas au bouquet final : cette valse devait s'achever sur un baiser échangé entre les couples. C'est à ce moment-là que l'ylissien réalisa à quel point la culture rosanienne était libertine et il était stupéfait de voir que ce genre de pratique parvenait même dans l'Empire-Militariste. Il se demanda même s'il n’avait pas été invité à une fête clandestine pouvant même nuire à sa réputation. Ou alors, il se faisait seulement des idées ? En tout cas, il était clair que son masque d'homme confiant venait de se briser en mille morceaux, embarrassé à l'unisson avec la femme qu'il tenait encore dans ses bras. Le dilemme était encore de taille bien que cette fois-ci fut plus compliquée à trancher d'autant plus qu'Ayden sentait clairement une attention particulière orientée dans leur direction comme si on attendait une suite. Après tout, les deux étaient dans la même position de départ avec la même proximité. Le moment était donc opportun pour conclure cette danse. Son cœur battait à tout rompre contre sa poitrine alors qu'il rapprocha son visage. Mais le prince d'Ylisse renonça, car il en avait décidé autrement.

- « Vous m'en voyez navré Coralie, je...Ne peux pas. Pas dans ces conditions. »

Déclara-t-il, se décollant doucement de la demoiselle à la chevelure rousse et en enlevant ses délicates mains de derrière sa nuque. On voyait dans le ton de sa voix et l'expression du visage, son regard brillant surtout, que le lord était profondément désolé pour ce refus. Elle allait certainement le prendre pour un couard, ce qu'il était probablement dans le fond, d'autant plus qu'il ne détailla pas d'avantage quelles étaient ces "conditions" dont le noble de sang royal parlait. Cela le chagrinait un peu, mais c'était ainsi; l'héritier du Saint-Royaume n'avait pour une fois pas le courage nécessaire, d'autant plus qu'il n'était nullement dans la phase de faire la cour à une demoiselle. Alors conforme à l'étiquette ylissienne, embrasser une inconnue sans la base de sentiments était impropre et mal vu. Et même sans l'aspect de l'image, Ayden ne s'en sentait tout simplement pas capable : son malaise était encore trop grand. Pourtant il avait apprécié plus que prévu la compagnie de la Dame de Valm et cette impasse risquait de tout gâcher.

Ses mains gantées et encore liées, lâchèrent prise. Il soupira lourdement, maintenant placé à une distance raisonnable.

- « Je sors prendre l'air. Si vous voulez me suivre, libre à vous. »

Son regard ne croisa le sien que quelques instants, sans un mot de plus de sa part. Celui-ci se dirigea par la suite vers la baie vitrée menant sur l'extérieur par une petite porte alors que la musique reprenait de plus belle. Une fois à l'extérieur, les bras avant contre un petit muret sous le ciel nocturne les yeux rivés vers l'horizon, les notes dansantes étaient devenues presque qu'illusion.

Coralie
avatar

Messages : 183

Feuille de personnage
Classe: Chevalier pégase
Niveau:
2/10  (2/10)
Inventaire:
InventaireArme
1Lance de bronze
2
3
4
5
Sujet: Re: [Terminé] [PV Ayden ] Un bal chez les Hauts.    Dim 26 Juin - 0:06
Alors que la Valmienne était restée physiquement neutre, elle n'eut aucun mal à voir l'hésitation de son cavalier à la fin de la danse. Sa surprise, sa gêne même, se transformèrent presque immédiatement en peur qui n'en était pas vraiment une non plus. Elle ne pensait pas à ce qui pouvait se dire dans leur dos en cet instant précis. L'idée et l'envie était peut être ridicule, mais plus que jamais la jeune femme souhaitait se retrouver loin de ce beau monde. Il était largement compréhensible par la majorité du "publique" que le prince ne l'embrasse pas comme la quasi totalité des duos présent ce soir là. Mais cette hésitation allait faire parler d'elle pendant plusieurs jours et il était encore trop tôt pour savoir quels effets cela aurait sur lui comme sur elle.

Dirait-on du prince qu'il est un jeune charmeur ? Dirait-on d'elle qu'elle est une éperdue parvenue qui a ratée sa tentative ? Ces pensées bien que lointaines commençaient à frapper dans les pensées de la jeune femme qui faisait le maximum pour rester concentrer. Étrangement, elle eu presque l'impression de s'envoler en sentant les bras du prince la quitter, ses mots parvinrent à son esprit comme un coup sur une enclume la ramenant droit à la raison.
L'aurait-elle fait ? Oui et non, elle aurait hésité, comme lui c'est certain et en ça elle ne pouvait le blâmer. Pire, elle ne comprenait pas pourquoi il s'excusait, il n'y avait pas de mal et rien ne l'y obligeait... Ce n'est qu'au bout de quelques secondes que la phrase du Prince fit réellement un "tilt" dans sa tête. "Pas dans ces conditions"... Sans se contrôler, Coralie rougie instantanément.

-"Non Ayden, ne vous confondez pas en excuse. Vous n'aviez aucunes obligations."

La demoiselle tenta néanmoins un sourire rassurant avant de blêmir en s'apercevant qu'elle venait de l'appeler par son prénom.
L'écoutant parler, elle le laissa partir en restant plantée la quelques secondes. Lui n'avait pas l'air d'avoir eu conscience du monde environnant, mais Coralie commençait à réellement se sentir mal à l'aise au milieu de cette foule qui malgré tout, commençait à reprendre la danse sous une nouvelle note musicale. Aussi discrètement qu'elle croyait l'être, la Valmienne partie à l'extérieur rejoindre son Cavalier. L'air la pris instantanément à la gorge. A l'intérieur elle étouffait en cumulant le stress et la proximité avec les autres. Elle ferma la coulisse de la baie vitrée ce qui ramena le calme sur la terrasse.
Ayden était appuyé contre le bord de la porte. Elle lui adressa un bref regard désolé avant de se rapprocher un peu.

La terrasse était assez spacieuse, quelques pots de fleurs étaient répartis ci et là. Non loin de la rambarde, deux trois bancs étaient sculptés leur base provenant du sol même.

-" Ne soyez pas si tendus."

Coralie avait un peu de mal à être certaine de l'humeur du prince, mais elle prit tout de même le risque de l'attraper doucement par la main et l'amena jusqu’à l'un de ces bancs. Peut être était-ce leur solitude soudaine qui amenait Coralie à se détendre, elle ne le savait pas elle même, pourtant, l'impression que tout allait pour le mieux était grandissante. Elle se sentait à l'aise et avec une sensation forte, celle de devoir calmer son interlocuteur. Sans s'en rendre compte, une fois assis, elle avait machinalement repris la main du prince pour lui parler.

-" Vous savez... En faisant un peu office d'hôte et représentante de Valm pour vous ce soir... je me sens le devoir de vous faire passer un agréable moment et loin de moi l'idée de vous ennuyer avec une question... qui m'a peut être brûlée les lèvres l'espace d'une seconde..."

Coralie rougie à nouveau tout en lâchant précipitamment la main du prince, instinctivement elle baissa les yeux et se dit que la curiosité était parfois mal placée. Une petite brise souffla, paraissant glacial pour la jeune femme qui était en ébullition de rougeur, elle n'avait point prévue de se sentir aussi mal à l'aise, mais les mots du princes avaient étés trop.. elle se devait de clore cette histoire.

Rapidement, elle jeta un regard vers la ville en contre bas, un bref bruit de bottes et de métal rompit le silence le temps qu'une patrouille passe en dessous de la villa. L'impression que sa question avait été posée il y a des siècles. La jeune femme se sentie obligée de rajouter quelque chose, n'importe quoi.

-"Il devrait pleuvoir d'ici une petite heure je pense..."

Elle regarda à nouveau le prince, en se disant qu'elle ne devait plus donner aucunes impressions de jeune nobles et robuste Valmienne.
Détaillant ses traits, elle espérait y déceler une pointe de calme chez son partenaire malgré sa question impertinente.

Ayden
avatar

Messages : 289
Lien de la fiche : http://fire-emblem-rebirth.forumactif.org/t22-ayden-the-forgotten-heir

Feuille de personnage
Classe: Combattant
Niveau:
3/10  (3/10)
Inventaire:
InventaireArme
1Hache de bronze
2Epée de bronze
3Epée de verre
4Potion
5Potion
Sujet: Re: [Terminé] [PV Ayden ] Un bal chez les Hauts.    Mer 29 Juin - 2:12

Il n'avait aucune obligations ? La demoiselle n'avait peut-être pas conscience de la pression réelle qu'il avait sur ses épaules princières. Certes, il était le prochain à succéder au trône d'Ylisse mais ce que la jeune femme ignorait sans doute, est que Ayden a vécu plus de dix-neuf ans de sa vie comme une personne du peuple. Il avait connu la galère, le froid, l'incertitude du lendemain. Puis vint le jour où sa vie bascula brutalement de l'autre côté de la balance; en plus de l'attitude méfiante du peuple ylissien à son égard, il devait en plus apprendre des notions qui étaient contraire à celles avec qui il avait grandi. Avec Coralie, l'on aurait dit que cette montée de stress était plutôt due à cette femme fière qui l'intimidait, une sensation inconnue qui le rendait fébrile mais étrangement bien; ses obligations l'avaient ramené sur Terre, muselant telle une bête féroce sa vraie personnalité, au risque de provoquer un scandale.

Au final, cette bouffée d'air frais à l'extérieur l'avait plongé dans un état de rêveries apparent, le même que lorsque le prince cherchait des réponses à une question ou à tout simplement se détendre dans cette atmosphère nostalgique. Parfois, Ayden se demandait s'il n'avait pas mieux fait que d'ignorer complètement sa destinée et rester le jeune aventurier qu'il était. Mais d'un autre côté, il n'aurait jamais rencontré l'homme au grand cœur qu'était son père, Oswald , Sybile, les Veilleurs...Et maintenant Coralie. Toutes ces personnes l'aidant à écrire son futur, à l'aider dans la quête de soi-même et sur ce qu'était la vie dans son essence. Cette soirée était néanmoins particulièrement forte en émotions.

Ayden soupira , passa une main dans ses cheveux bleus hirsutes et ferma les paupières, comme pour essayer de se remettre les idées en place et apaiser ses tourments. En attendant, ses oreilles percevaient en fond à l'intérieur de la maison des bribes de conversation, une mélodie jouée harmonieusement et en dessous de la terrasse, des tintements des armures à chaque pas que devaient certainement effectuer des patrouilles valmiennes.

Perdu dans ses pensées, il n'avait pas remarqué immédiatement l'autre présence; celle de Coralie qui l'avait rejoint en ces lieux. Sa voix à la fois douce et sûre l'avait extirpé de son petit monde et leva le nez vers cette femme à la chevelure rousse l'ayant troublé au plus profond de son être en un aussi court laps de temps. Le prince avait croisé ses iris ambrés pendant quelques secondes, avant de fixer une nouvelle fois cette grande étendue austère qu'était Steiger.

- « C'est compliqué de ne pas l'être...J'ai l'impression de tout faire de travers. Pourtant je fais de mon mieux mais quasiment personne ne semble satisfait, quoique je fasse. Je suppose que vous avez déjà eu vent de mon histoire, pas vrai ? Cela ne m'étonnerait même pas que votre Empereur eu encore l'idée de dénigrer l'image de ma famille d'ailleurs. »

Sans réfléchir, Ayden avait dévoilé à haute voix une des sources de dualités dans son esprit. Il parlait malgré tout d'un ton calme. Toutefois, lorsque le titre honorifique de Taurok est sorti de sa bouche, on pouvait sentir une pointe de rancune à son encontre. Déclarer cela à une patriote ou pas, le lord ne s'en cachait nullement et l'assumait pleinement. La choc de voir une partie de sa famille "recomposée" brisée était encore vif et ce souvenir eu l'effet de lui faire instantanément mordre méchamment le coin de sa lèvre inférieure et de resserrer sa prise sur le rebord. Puis il sentit une main bien moins grande saisir l'une des siennes, attirant ainsi à nouveau son attention sur la demoiselle de Valm. Le prince d'Ylisse resta d'abord surpris par son geste et se laissa guider sans complainte sur l'un des bancs à côté. Alors qu'il pensait que c'était simplement pour le forcer à s'asseoir et à rallonger ce bon moment passé en sa compagnie, la valmienne n'avait pas dénouée ses doigts. Même à travers le fin tissu recouvrant ses mains, il pouvait sentir cette chaleur apaisante émanant de la jeune femme. Ayden n'était pas totalement détendu mais se sentait déjà beaucoup mieux grâce à elle. Enfin, cela ne dura pas aussi longtemps qu'espéré. Il l'écouta patiemment parler mais ce que Coralie déclara - ou du moins ce qu'il avait compris vu sa réaction de fin - le rendit à la fois profondément perplexe et mal à l'aise au possible. Heureusement, la nuit était son alliée pour cacher ses rougeurs. Avait-il halluciné ?

- « Une question qui vous brûlait les lèvres...? Que vous voulez dire...? J'ai bien peur de ne pas avoir tout suivi. »

L'appréhension faisait battre son cœur à tout rompre contre sa poitrine, très certainement à cause de sa timidité. Peut-être voulait-elle demander innocemment des détails quant à son refus de tout à l'heure. En tout cas maintenant que le sujet avait été remit à plat, Ayden était prêt à y faire face. Peu importe ce que c'était. Elle par contre, semblait assez hésitante. Machinalement, il posa délicatement sa main sur l'avant-bras de la jeune femme, trouvant ainsi un étonnant courage et mima ainsi cette volonté de rassurer son interlocutrice pour également l'inciter à le regarder.

- « Coralie, dites-le moi. Nous ne sommes que tous les deux ici, je vous donne ma parole que cela restera qu'entre nous. »

Au final, leur discussion changea de cap. En suivant le regard de la demoiselle vers le bas, lui aussi avait remarqué que les nuages recouvraient les astres célestes, d'autant plus que la pluie risquait d'écourter leur échange. Alors l'homme aux cheveux bleutés prit les devants.

- « Que comptez-vous faire maintenant ? Je resterais bien à discuter avec vous mais je pense que notre absence injustifiée n'est pas des plus adéquates. On peut retourner à l'intérieur si vous le souhaitez. »

Le Prince d'Ylisse s'était mis debout, arrangea rapidement sa cape flottant par cette petite brise glacée et offrit à la valmienne de l'aider à se relever. Le fait de s'être assis avait réveillé sa fatigue accumulée du long voyage qu'il avait effectué avec son second pour venir ici. Mais c'était loin d'être le moment de montrer un signe de faiblesse, ou du moins, pour l'instant.

Coralie
avatar

Messages : 183

Feuille de personnage
Classe: Chevalier pégase
Niveau:
2/10  (2/10)
Inventaire:
InventaireArme
1Lance de bronze
2
3
4
5
Sujet: Re: [Terminé] [PV Ayden ] Un bal chez les Hauts.    Jeu 30 Juin - 1:45
Coralie n'avait pas forcément tout saisie quant aux divagations d'Ayden au sujet de son Empereur ou bien de l'histoire du Prince mais elle se contenta d'acquiescer poliment. Elle préférait ne rien dire et ainsi ne pas prendre partis, elle ne connaissait pas bien encore le nouvel Empereur Taurok, l'avenir seul dirait si il était un homme d'honneur ou un futur dirigeant tyrannique. Plus compliqué encore, elle ne savait pas les relations que pouvait avoir son dirigeant avec les autres nations, son accession au pouvoir était trop récente pour que la noblesse puisse avoir eu quelques vents de ces affaires là.
La jeune femme notait dans un coin de sa tête les informations donnée par le Prince, elle lui poserait la question un autre jour si l'occasion se présentait.

Sur le banc, Coralie se mit à stressée un peu lorsque son partenaire répéta la question qu'elle avait posée. Cette réalité la frappe d'une brusque déception et plusieurs questions la tourmentait à présent, était il un peu niais ? Très prudent sûrement ou alors c'était elle mal exprimée ?

Quoi qu'il en soit, elle avait déviée la conversation malgré l'insistance du Prince, son corps s'était un peu trop emballé en buvant les mots d'Ayden. Elle savait que ce petit jeu était dangereux, de plus il venait de lui rappeler brusquement qui il était avec ses histoires mêlant visiblement Taurok...
D'un bref soupir qu'elle dissimula du mieux qu'elle put, Coralie commençait à réfléchir de manière négative et à se calmer malgré une forte envie de rester elle même comme elle y arrivait si bien en compagnie de son cavalier.

Coralie fut un peu déçue de voir le prince se lever, cet acte marquant la fin prochaine d'une petite bulle d'intimité où eux seuls pouvaient être. Par dessus l'épaule de l'homme aux cheveux bleus, elle regarda l'intérieur de la salle, les gens continuaient à valser en tout sens, beaucoup avaient repris une activité plus classique, boire et manger. Inconsciemment ses traits se tirèrent vers le bas.

-"Oui, retournons à l'intérieur. Nous ne pouvons guère faire autre chose sans inquiéter la ville entière. Si vous veniez à disparaître dix minutes du regard de votre hôte.

Quoi qu'il puisse se passer, la jeune femme sentait la fin arriver, la nuit était bien noire, la troupe de gardes qui devaient escorter les nobles chez eux à cause du couvre feu devrait arriver d'ici une grosse demi heure. Ensuite ils mettraient une heure à partir. Leur arrivée signifierait le dernier acte de la nuit.

Au fond de son coeur, Coralie se sentait aussi ardente que la couleur de ses cheveux. Cela ne lui ressemblait pas, mais à situation extraordinaire, réaction extraordinaire. Un mélange de panique mêlé à l'envie de rester encore un peu seule avec le Prince lui redonnèrent  assez de courage pour agir contre tout raisonnement logique. Elle outrepassait fortement ses droits mais cela ne l'inquiéta pas une seconde de plus.

Se relevant à son tour et s'approchant un peu plus du prince, lui souriant tendrement.

-"Vous disiez que cela ne resterait qu'entre nous..."

C'est en reprenant les mots d'Ayden qu'elle approcha sa tête de celle du prince à une vitesse assez importante pour ne pas être esquivée, mais aussi assez lente pour ne pas être trop brusque. Les lèvres de Coralie rencontrèrent ainsi pendant l'espace d'une paire de secondes celles d'Ayden. Se retirant bien moins vite, elle fixa le regard azuré de l'homme.

-" Je récupère mon dû, suite à la danse monseigneur.

Se voulant sérieuse et assez moqueuse à la fois pour détendre immédiatement l'atmosphère, au moins essayer. elle resta ainsi quelques secondes. Profitant de son initiative, la Valmienne dénoua ses cheveux en y attrapant la broche qui retenait son chignon.
Toujours proche du prince, elle lui épingla sa petite relique personnelle sur le torse.

-"Peut être qu'après cette soirée vous ne m'oublierez pas immédiatement avec ceci... J'aimerai partager une dernière danse si vous le souhaitez aussi.

La chevalière avait renouée avec son flegme habituel et cette droiture naturelle. Tout se mélangeait en elle, son ventre lui faisait mal à cause du stress, ses joues oscillaient entre le rouge et le blanc de temps à autre, mais son regard lui, essayer de garder le contact avec celui du Prince. Dorénavant, Coralie, galvanisée par ces actions, elle mariait agréablement sa nature chevaleresque, présentable et serviable avec ses traits de caractères plus officieux. Son coeur battait à présent à mille à l'heure et la réaction du prince devenait une torture à attendre. Dans sa tête, pleins d'espoirs, d'envies, de craintes et de peurs se mélangeaient en permanence.

Ayden
avatar

Messages : 289
Lien de la fiche : http://fire-emblem-rebirth.forumactif.org/t22-ayden-the-forgotten-heir

Feuille de personnage
Classe: Combattant
Niveau:
3/10  (3/10)
Inventaire:
InventaireArme
1Hache de bronze
2Epée de bronze
3Epée de verre
4Potion
5Potion
Sujet: Re: [Terminé] [PV Ayden ] Un bal chez les Hauts.    Mar 5 Juil - 1:35

Coralie avait raison. Il est vrai qu'au vu de l'extrême sévérité et sécurité de l'Empire de Valm, la disparition d'une personne haut placée pourrait être problématique mais très certainement retrouvée dans les plus brefs délais dans la plupart du temps. Après, ce n'était pas comme si les deux traînaient à l'extérieur de la bâtisse; ils n'étaient que sur un balcon surplombant une ruelle. Les seuls qui pourraient éventuellement partir à leur recherche était le fameux hôte excentrique - et encore, celui-ci semblait trop absorbé par la soirée - ou Oswald. Ayden se souvenait de la fois où il s'était éclipsé pour prendre l'air suite à une demande harassante des Dames pour une danse et tomba sur l'ainée de la Maison, Adaline, qui avait eu la même idée que lui. Une demoiselle fort sympathique avec qui le prince avait longuement discuté avant de se faire sermonner par son vassal pour sa mauvaise conduite. A tout les coups, cela risquait de se reproduire et loin de là l'envie de se prendre la tête ce soir ni d'être dérangé surtout. Le lord attendait alors patiemment sa cavalière pour rejoindre l'intérieur. Pourtant, rien ne se passa encore comme prévu. Pensant que la duchesse allait franchir la baie vitrée par l'accès un peu plus loin, cette dernière a contrario s'approcha du jeune prince à une dangereuse distance. Coralie, un peu plus petite que lui, n'était qu'à quelques centimètres de son visage. Elle adopta un doux sourire et plongea son regard de braise dans les iris azurs du prince. Dès cet instant, Ayden pouvait se douter de ce qui allait arriver. Tétanisé par une montée de stress, il ne lui ai même pas venu à l'idée de bouger.

- « Je...Je l'ai dit oui.  »

Un souffle chaud contre sa peau. Des mèches chatouillant sa joue. Des lèvres humides, sucrées et chaleureuses sur les siennes. En une fraction de secondes, on lui donna cette symbolique du premier baiser de la manière la plus inattendue qui soit. Pour la première fois de sa vie, il découvrit de lui-même cette sensation, loin de ce que ses amis feroxiens ou son père lui avaient raconté à ce sujet. On lui avait dit que c'était agréable, cela l'était. Mentalement, il ne le nia pas. Coralie se justifia en déclarant que cela n'était qu'un "dû" de tout à l'heure. Pourtant bien que cela fût  assez rapide, le lord cru sentir une intensité cachée là-dessous. D'un côté, Ayden fût soulagé de ne pas être totalement immergé par les règles de l'étiquette de l'aristocratie en général car beaucoup à sa place aurait été dérangés voire choqués du caractère avenant de la valmienne en public. Encore là, les deux n'étaient pas spécialement à la vue de tous, excepté les passants d'en dessous.

Elle avait fini par se reculer tout doucement, en ne le quittant pas des yeux. Les joues du jeune homme se teintèrent encore de rouge, son cœur s’alarmant au fond de sa poitrine. Les mots lui manquaient, avec la sensation de sentir cette marque délicate sur ses lèvres. Et comme pour s'en assurer, le prince posa le bout de ses doigts sur l'inférieure. La duchesse en profita alors pour détacher la broche de ses cheveux et l'épingla sur la veste du Prince d'Ylisse comme un présent, amenant ainsi la chute en cascade de sa magnifique chevelure cramoisie sur ses épaules. Entre ce spectacle et son cadeau, Ayden ne savait plus quoi admirer. Quoi penser concrètement. Il était encore subjugué par cette nouvelle sensation qu'elle venait de lui provoquer.

- « Ah mais non ! Comment pourrais-je vous oublier après tout ceci ?!  »

S'exclamait-il de sa voix grave et portante, se saisissant impulsivement des deux mains de la jeune femme alors qu'une lueur déterminée brûlait dans ses yeux, lueur qui s'éteignit lorsque celui-ci s'est rendu compte de son geste. Le prince commença à parler plus calmement, presque comme un murmure et tourna la tête en direction de la ville en se détachant doucement de la demoiselle, passant une main dans ses cheveux cobalt.

- « Veuillez m'excuser, c'est la première fois que je me retrouve dans une telle situation... D'autant plus que la fatigue du long voyage doit sûrement avoir raison de moi. Mais une dernière danse avec vous ne pourra me faire que le plus grand plaisir pour conclure en beauté cette soirée. »

Il la regardait à nouveau, d'un petit sourire dansant sur son visage. Ayden lui offrit galamment l'ouverture de la porte pour la laisser passer. L'héritier d'Ylisse n'était pas tout à fait sûr que le bal touchait à sa fin, bien que des indices laissait présager que cela fût bientôt le cas. Il avait déjà remarqué qu'il y avait moins de monde, des gens commençaient même à quitter les lieux. Au final, le duo était dans le bon timing : l'hôte annonça à ses invités que la danse finale serait simplement un slow pour - comme il le disait si bien - "détendre les esprits". C'était parfait.

Ayden guida alors sa partenaire sur la piste et se plaça comme au début de l’événement, en posant ses mains sur les hanches de la valmienne. La lente musique débuta et naturellement, l'ylissien se laissa guider par les notes. Au fond, il était encore nerveux mais beaucoup moins que tout à l'heure; il était surtout captivé par ce charme et ce charisme que dégageait Coralie en ce moment même, d'avantage avec ses cheveux lâchés : sa sensibilité esthétique en était toute émoussée. Prenant un peu plus ses aises mais aussi dû à un soudain coup de barre envahissant son corps, le fils de l'Exalt en oublia l'espace d'un instant l'étiquette et fini par entourer d'avantage la demoiselle de ses bras pour la mettre contre lui, posant son front sur son épaule en continuant à danser et chuchota dans la foulée :

- « Merci pour tout Coralie. »

Une chose est sûre, Ayden n'allait pas omettre de sa mémoire cette soirée. Elle restera gravée à jamais dans son esprit, comme les autres rencontres qui ont déjà marqué sa vie.

Coralie
avatar

Messages : 183

Feuille de personnage
Classe: Chevalier pégase
Niveau:
2/10  (2/10)
Inventaire:
InventaireArme
1Lance de bronze
2
3
4
5
Sujet: Re: [Terminé] [PV Ayden ] Un bal chez les Hauts.    Mar 5 Juil - 3:04
L'euphorie toujours présente dans son coeur et sur son visage, Coralie fixait le prince se confondant en excuse qui étaient de toute manière, toutes acceptées.
Elle ne savait pas à quelle réaction s'attendre de sa part mais une pointe de déception pointa tout de même son nez. Heureusement, l'homme aux cheveux bleus accepta de partager avec elle une ultime danse qui confluerait probablement cette soirée avec brio.
Rapidement, Coralie réalise qu'elle ne comprenait plus les réactions de son corps, elle avait chaud aux joues et puis d'un coup elle se sentait prise à la poitrine avant que cela ne rechange.

-"Je suis ravie que vous acceptiez mon seigneur. Vous m'honorez d'un grand plaisir."

Suivant les gestes de l'Ylissien, Coralie pénétra à nouveau dans la salle de bal, comme elle l'avait entendue et deviner, plusieurs hommes s'étaient discrètement postés dans les recoins de la salle signifiant la fin de la soirée et l'heure de rentrer. Cette pratique était un poil... malvenue selon elle mais si l'empire procédait ainsi, c'est que cela devait être une bonne façon de faire après tout.

Le petit duo une fois placé sur la piste de danse, reprit naturellement une pose bien plus décontractée que précédemment. La jeune femme se sentait moins tendue. Ayden lui même semblait avoir trouvé une forme de sérénité comparé au début de la soirée.

La Valmienne aux couleurs de feu ne se laissa pas démonter, sans s'en rendre compte elle passa ses bras autour du cou de son partenaire plutôt que sa taille. Un instant tout se figea pour elle mais la non protestation de l'homme l'incita à rester ainsi. Ce micro baisé, cette situation irréaliste... cette nuit entière avait un effet sur la jeune femme presque équivalent à celui de l'alcool. Alors certes, elle restait parfaitement sobre, mais cette petite bulle de bonheur lui donnait des ailes la rendant presque méconnaissable par instant. Toutes ces réactions juraient terriblement avec la femme presque taciturne que ses hommes supportaient au quotidien. Un goût lui restait en bouche, celui de la joie et Coralie comptait bien en profiter jusqu'à la dernière seconde.

Les deux partenaires ondulaient au milieu de la piste de danse dans une symbiose plus décomplexée, ajustant cette fois ci parfaitement leurs mouvements.
Une petite lumière apparue dans le regard de la jeune femme en même temps qu'une accélération de son rythme cardiaque. Ayden venait d'enlacer de manière bien plus envahissante la jeune femme. Cela voulait dire pleins de choses et rien à la fois, mais Coralie prit tout de même consciences qu'ils n'étaient pas seuls, prête à se détacher un peu elle s'y résigna en entendant la voix du Prince, la remerciant.
La remerciant de quoi ? Elle ne voulait pas y penser pour l'instant, trop surprise, trop désarçonnée, se contentant juste de laisser basculer sa tête sur le côté, collée contre celle de son cavalier. Elle pouvait sentir ses cheveux emmêlés au travers des siens, par moment sa peau effleurait la sienne et les joues de la jeune femme redoublaient de chaleurs.

-"C'est à moi de vous remercier.. Vous apparaissez comme un mirage dans ma vie..."

La Valmienne chuchotait à peine. Détachant à peine l'une de ses mains, elle vint la poser derrière le crâne du prince, les yeux fermés, donnant à cette danse des airs s'approchant plus du câlin que du balais. Une immense vague de stress stagnait en elle, sachant que cette bulle dans le temps n'allait pas tarder à éclater, révélant à leurs yeux la réalité de la vie.

Dans une ultime note qui prit un sens énorme pour Coralie, la danse s'arrête presque nette. Pourtant la jeune femme resta ainsi quelques secondes avant de sentir une once de gêne et de se séparer doucement du prince. Toujours proche, mais libres de ses mouvements, elle remit en place ses cheveux d'une main agile avant de se sentir à nouveau désarmée.

Dans une prompte envie désespérée d'influer sur le cours du temps, Coralie ne put s'empêcher de parler inutilement.

-"Merci pour cette danse Ayden. J'aimerai tellement pouvoir allonger la durée de cette nuit, de cette rencontre... Bientôt il faudra partir... Ce sont des choses que je ne devrais pas dire peut être. Mais sachez que je n'avais pas ressentie... ce genre d'émotions depuis des lustres."

Ne sachant pas bien comment enchaîner sur ces mots, guerrière si fière habituellement se retrouvait une fois de plus désarmé devant cet homme a qui elle avait ouverte toutes les portes. Elle ne lui avait pas résisté une seule fois, elle ne l'avait pas pu. Tout ceci lui avait d'abord semblé absurde au départ, puis une fois sur le balcon, en s'emportant, une voie s'était peut être ouverte. Maintenant, tout ceci était mélangé dans sa tête et elle attendait presque maladivement, une réaction venant du Prince.

Ayden
avatar

Messages : 289
Lien de la fiche : http://fire-emblem-rebirth.forumactif.org/t22-ayden-the-forgotten-heir

Feuille de personnage
Classe: Combattant
Niveau:
3/10  (3/10)
Inventaire:
InventaireArme
1Hache de bronze
2Epée de bronze
3Epée de verre
4Potion
5Potion
Sujet: Re: [Terminé] [PV Ayden ] Un bal chez les Hauts.    Ven 8 Juil - 19:57

Ayden avait la sensation d'être dans un cocon chaud et réconfortant, comme bercé à la fois par la musique mais surtout par les bras maternels de la jeune femme. La main qu'elle avait derrière sa nuque le détendit aussitôt. L'espace d'un instant, le prince était encore passé outre les règles de tenue de quelqu'un de son rang mais cette fois-ci, volontairement. Si on lui faisait des reproches, il n'aura qu'à dire que la fatigue l'avait emportée, ce qui était partiellement vrai.

L'ylissien avait illuminé sa soirée comme la demoiselle avait illuminée la sienne. En mettant les pieds ici, Ayden pensait d'abord être abattu par l'ennui mais par chance, il tomba sur cette charmante femme qui le chamboula jusqu'au plus profond de son être. Dans quelle mesure ? Le lord l'ignorait. En tout cas, les mots de la duchesse résonnèrent dans sa tête jusqu'à la fin de la danse et ils n'avaient pas changé de cette position entrelacée alors que leurs jambes se chargeaient de faire tout le reste. Mais les bonnes choses avaient une fin, un jour ou l'autre; l'heure était à la séparation. D'abord de leurs deux corps puis dans un au revoir sans jamais être certain de pouvoir se recroiser à nouveau. Mais Ayden était un Prince d'Ylisse, l'une des personnes les plus importantes de son pays voir du continent Ylissien tout entier; il avait les clés nécessaires de ne pas casser ce lien naissant entre les deux jeunes gens. Un peu engourdi, le lord eut du mal à se séparer de la valmienne. Il la regardait de ses iris brillants, un faible sourire dans son visage puis se recula pour laisser l'espace vital de sa cavalière. Se remémorant rapidement cette dernière danse, l'homme aux cheveux bleus détourna les yeux en rougissant. Ce dernier ne releva la tête qu'avec une teinte plus ou moins normale sur son visage lorsqu'elle se remit à lui parler.

A l'entendre, Ayden se sentait désolé pour elle de vivre dans cette environnement austère. Par choix ou pas, il n'en servait rien. Cependant, la femme qui se tenait devant lui donnait pas l'impression d'avoir eu la compagnie d'hommes autre que l'armée. Alors d'avoir pu lui donner de sa lumière comme elle avait pu donner la sienne, cela le satisfaisait et le rendait heureux.

- « Je vous en prie Coralie, je ne peux vous blâmer pour des flatteries de votre part, cela serait absurde ! Et puis...Le plaisir est grandement partagé. Vous savez, la soirée touche à sa fin mais... Nos chemins peuvent encore se recroiser. Je veux dire, si jamais vous êtes de passage en Ylisse, vous serez la bienvenue. Vous n'aurez qu'à vous présenter et les portes de mon château vous seront grandes ouvertes. »

Proposait-il d'un sourire sincère grandissant. Le prince offrit ensuite son bras à la dame de Valm après avoir attrapé délicatement la main de la duchesse en la posant sur son avant-bras sans lui poser demander son a vis.

- « Laissez-moi vous au moins vous accompagner dehors, c'est la moindre des choses. »

Pareil un gentleman, Ayden la conduisit à l'extérieur, renouant ainsi avec la fraîcheur nocturne contre sa peau. Dans un bruit saccadé des roues en friction contre la pierre et celui des sabots des chevaux, les calèches des nobles arrivaient tandis que la foule étaient encadrée par une patrouille valmienne pour veiller à leur sécurité. Lui, trouvait une telle omniprésence presque oppressante et qui pourtant, le lord était étonnamment convaincu qu'au moins aucun méfait ne pourra être commis en leur présence. Le seul méfait ici était que le duo n'avait pas forcément agi comme ils le devraient. Fort heureusement, personne ne semblait dire quelque chose...Du moins pour l'instant. Au cas échéant, il assumerait. Point.

Désormais détaché de Coralie, Ayden se positionna face à elle, s’apprêtant à dire quelque chose avant leur triste séparation mais fût prit de court par une soudain présence venant de derrière lui. A la voix, l'héritier d'Ylisse avait déjà reconnu qui était cette personne sans se retourner dans l'immédiat. C'était son vassal. Ce dernier salua même Coralie avant de s'adresser à son maître avec la mine grave.

- « Votre Altesse, que faites-vous à ici ? Pourquoi n'êtes vous n'êtes pas resté à l'intérieur ?  »
- « Ah, Oswald. Hé bien je voulais simplement raccompagner ma cavalière. C'est mal ? »
- « Non bien sûr que non. Mais vous semblez exténué. Je l'avais déjà remarqué au début de notre arrivée ici et également en vous observant en charmante compagnie dans la dernière vague du bal... » Faisait-il amusé, un petit sourire en coin. « Je pense qu'il est préférable pour vous de vous reposer. Si jamais l'Empereur revenait et vous voyait dans cet état, votre image risquerait de se ternir d'avantage. »

Sur ce plan, les deux hommes trouvèrent un accord. Il admettait intérieurement que si la valmienne n'avait pas été là, le prince serait déjà monté se coucher depuis un bon moment déjà sans l'ombre d'un doute. L'ennui était un ennemi redoutable;

- « Tu as raison... » Faisait le lord à son second. Il regarda ensuite la duchesse.
- « Hé bien, je crois que l'heure est venue de nous dire au revoir mademoiselle, du moins jusqu'à notre prochaine rencontre qui je l'espère se fera dans un futur prochain. C'était un honneur que de passer la soirée à vos côtés. »

Marquant la conclusion de leur formidable entrevue, le protégé de Naga ne se gêna pas pour s'incliner et lui baiser une dernière fois la main alors que ses iris saphir se verrouillaient au passage l'espace de quelques secondes dans celles de Coralie comme pour les imprimer dans sa mémoire avant de tourner les talons vers l'intérieur de la bâtisse avec une drôle de sensation qui  envahissait son corps. C'était inexplicable. Suite à cela il s'arrêta et jeta un coup d’œil vers là où il avait laissé Coralie et soupira après avoir continué à marcher en direction de la chambre qu'on lui avait spécialement fournie en empruntant les escaliers afin d'accéder à l'étage du dessus. Un vague silence de mort régnait entre les deux ylissiens, tandis que quelques invités traînaient encore à discuter dans le hall. Le lord lui, paraissait être dans sa petite bulle jusqu'à ce que le chevalier prenne l'initiative de la percer en le fixant d'une expression perplexe alors qu'ils arrivaient devant la porte.

- « Quelque chose ne va pas ? Vous semblez préoccupé...J'ai le pressentiment que cette femme y est pour quelque chose, n'est-ce pas ? Je vous ai observé de loin tout à l'heure monseigneur alors que vous ne regardiez pas, et j'ai constaté de l'extrême familiarité dont vous avez fait preuve pour un homme de votre rang à ce stade et surtout en public. Cette demoiselle était indéniablement tombée sous votre charme et au vu de votre comportement à vous aussi, corrigez-moi si je me trompe, mais ne serait-ce pas également votre cas ? »

Ayden, qui s’apprêtait à congédier son second et à aller se coucher se retrouva à agripper la poignée sans l'actionner pour rentrer. Ce que venait de dire le chevalier, bien qu'il y eût une part de vérité là-dedans, lui fit l'effet d'un coup de massue sur la tête. Néanmoins, l'héritier d'Ylisse ne se laissa pas abattre et réussi à rester neutre en se tournant vers Oswald, bien qu'intérieurement, il était dans tous ses états. Rien que son ventre se nouait méchamment à l'idée que son vassal puisse avoir été témoin de tout.

- « Tu sais, être courtois et apprécier quelqu'un ne veut pas foncièrement dire avoir ce genre d'attirance. Tu commences à me connaître et tu sais que je suis ce type de personne franche. Je ne nie pas la trouver ravissante à aimer son côté à la fois fragile et gracieux d'une Dame ainsi que sa partie chevaleresque mais sache que j'ai surtout passé un agréable moment en sa compagnie à me détendre, à tel point que j'ai dû relâcher ma vigilance et en oublier l'étiquette, c'est tout. »

Son protecteur n'avait pas l'air très convaincu, cela se voyait dans son regard à n'en point douter et Ayden l'avait bien remarqué. Seulement, ce dernier continua à être persuadé qu'il avait raison tout en arborant fièrement un sourire amical pour appuyer ses propos et posa sa main sur l'épaule du grand gaillard, lui souhaitant une bonne nuit avant de rentrer dans son petit cocon. Le lord ne s'affala pas tout de suite sur le matelas, il était resté en réalité resté contre le bois massif de la porte pour se remettre de ses émotions tandis qu'il entendait les pas d'Oswald s'affaissaient progressivement. Ayden lâcha un gros soupir de soulagement, rassuré que la discussion fut aussi courte. Le prince décida de se mettre à l'aise, posa ses affaires sur la chaise la plus proche en rangeant précieusement la broche de Coralie dans un petit sac et en ne garda que ses sous-vêtements pour dormir; la température le lui permettait et ce confort lui suffisait largement.

Une fois sous les draps, le jeune homme, bien qu'épuisé, n'arrivait pas à trouver le sommeil. Ses yeux fixaient les ondulations du plafond des faibles rayons venant de dehors en se rappelant de bout en bout ce qu'il venait de vivre. La musique, l'ambiance, les invités...Sa rencontre avec Coralie. De penser à elle, le souvenir du baiser refaisait surface et la sensation de ses lèvres contre les siennes venait inconsciemment le hanter. Nombreuses étaient les questions qui commençaient à lui turlupiner l'esprit et pour trouver les réponses, la nuit s'annonçait bien longue et tortueuse pour le pauvre Prince d'Ylisse.

Coralie
avatar

Messages : 183

Feuille de personnage
Classe: Chevalier pégase
Niveau:
2/10  (2/10)
Inventaire:
InventaireArme
1Lance de bronze
2
3
4
5
Sujet: Re: [Terminé] [PV Ayden ] Un bal chez les Hauts.    Mer 13 Juil - 17:56
Touchée, Coralie l'était. Bien qu'elle ne savait pas si le prince était sincère ou s'il disait ses mots pour l'étiquette, la jeune femme voulait y croire. Le revoir serait un vrai bonheur à ses yeux même si pour l'heure, elle ne s'en rendait pas totalement compte.

Acceptant avec joie le bras de son cavalier, le duo sortis rapidement à l'extérieur. Nombre de nobles étaient déjà présents, sur le départ. Une ou deux diligences attendaient quelques personnalités trop.. flemmardes pour marcher jusqu'à leur domicile, de l'autre côté, plusieurs invités partaient par petits groupes tel une classe d'enfants guidés par un groupe de deux à quatre gardes.

Ceci avait toujours paru absurde aux yeux de Coralie, elle ne supportait pas ces "escortes". La militaire trouvait même cela rabaissant pour ces pauvres soldats réduits au rang de domestique le temps d'une heure ou deux, supportant les palabres de dames et hommes de cour.

Coralie, toujours sur un Nuage menaçant de se disperser rapidement avec la fin des festivités fut coupée dans son élan par le voix d'un nouvel homme les approchants.
Un bref regard envers ce dernier puis envers Ayden lui indiqua qu'ils se connaissaient. Au bout de quelques secondes sa prestance lui parue familière et elle crut reconnaître la personne accompagnant le prince lors du tournois Feroxien. Étrangement, persuadée l'avoir vu aider les domestiques durant la soirée.

Coralie était de prime abord, intimidée ou gênée plutôt lorsqu'elle comprit que l'homme en question, était sans nul doutes possible, le vassal du Prince. Inconsciemment et s'écartant légèrement d'Ayden, même si ils n'étaient déjà plus ensemble. Elle lui rendis son salut, courtois et accompagné d'un sourire même si ses pensées étaient à nouveau chargées de questions.

Cet homme, Vassal du prince, naviguant sans relâche dans l'enceinte de la bâtisse pendant plusieurs heures... avait dû les voir ensemble et... sans trop savoir pourquoi, elle en était embarrassée.

Ramenant la jeune femme à la réalité, la voix du prince se fut douce à ses oreilles.
Il marquait la fin de cette nuit incroyable. C'était avec tristesse et raison qu'il fallait accepter la fin de cette rencontre. Se laissant baiser la main tout en rendant son regard au prince, elle eut le courage de lui répondre malgré la proximité du dénommé Oswald.

-"Tout l'honneur fut pour moi Ayden. Croyez bien que vous rencontrer à nouveau serait un plaisir immense. Merci pour ces précieux moments qui resteront cher à mon coeur. Passez une bonne nuit Prince."

Sa voix ayant presque déraillé en prononçant son nom devant le vassal, mais ne pouvant s'arrêter ainsi, elle s'efforça de ne pas y penser en poursuivant. Se retournant brièvement vers Oswald, elle s'inclina à son tour.

-"Passez aussi une agréable nuit Maître Oswald."

Sur ces mots, la Valmienne partie vers le portail séparant les somptueux jardins de la grande avenue. Tout de suite plusieurs gardes se présentèrent à elle. Un parmi quatre garde, la reconnue. Saluant militairement au lieu de s'en tenir à une posture neutre.
Coralie parla brièvement avec le petit groupe avant de congédier les gardes à l'exception de celui qui avait salué. Elle se contenterait de lui pour rentrer chez elle, enfin.. à la caserne. N'étant pas cruche, mobiliser quatre homme pour son petit plaisir ne servait à rien et elle préférait laisser ça pour les gros culs parfumés de ces nobliaux incapable de tenir une arme plus de dix minutes sans s'essouffler. Le vent du changement était en marche et bientôt ces gueux bien habillés apprendraient ce que c'est d'être un vrai noble Valmien.

Les pensées de la jeune femme furent hostiles, une forme d’énervement n'ayant pas de raisons apparentes s'emparait d'elle.
Un mélange inégal de tristesse et de joie s'étripait en elle. Oui cette nuit fut formidable, magique et incroyable. Tous ces adjectifs liés au conte de fée... Cela ne pouvait être vrai, ils retourneraient tous deux dans leur vies respectives. Pourtant, une lueur, un petit espoir intarissable laissait passer quelques palpitations dans son coeur. Habituée à passer du coq à l'âne, à effacer, oublier, régler des problèmes... elle n'y arrivait pas, a penser à autre chose et ce n'est pas les maigres tentatives de discussions initiée par le garde qui y changerait quelque chose.
Ce dernier la fit rire une ou deux fois, quelque chose de possible seulement aujourd'hui, étant chamboulée.

Une fois arrivée, elle congédia poliment le soldat qui la salua encore avec grand respect. Coralie traversa les couloirs jonchés d'armures bien présentées, polies. Des couloirs remplis de boucliers muraux et autres blasons.. elle jurait avec le décors dans sa petite robe lui donnant l'apparence d'une jeune femme de cour, ce qu'elle venait d'être pendant quelques pairs d'heures.

Arrivée dans sa chambre, la fatigue gagna rapidement son corps et son esprit. Trop flemmarde pour cette fois, elle se contenta de déposer sa robe à semi pliée sur le dossier de la chaise de bureau de cette petite chambre prêtée gracieusement par la caserne pour ce petit séjour au sein de la capitale.

Sans perdre plus de temps, elle se coucha dans son plus simple appareil. Les bras croisés derrière la tête et appuyée contre un oreiller bien agréable furent le moment choisis par ses pensées commençant à l'envahir, reportant son sommeil à plus tard. Le souvenir qui lui revint le plus rapidement fut l'odeur qu'elle avait sentie au contact du prince.
Ne se sentant coupable d'aucunes idées déplacées tant que ces dernières restaient à sa discrétion, elle se rappela le sentiment qu'elle avait ressentie dans les bras de son premier amour... Se voyant un poil rougir, Coralie imagina l'espace d'un instant et rien que pour elle, prendre dans ses bras le prince de la même manière. Au réveil tout ceci serait perçu d'une manière bien différente et elle relativiserait plus.
Se retournant dans son lit en serrant son oreiller contre elle, la Valmienne s'endormit en se rappelant bien qu'aujourd'hui, elle était seule, c'est tout.

Contenu sponsorisé

Sujet: Re: [Terminé] [PV Ayden ] Un bal chez les Hauts.    

[Terminé] [PV Ayden ] Un bal chez les Hauts.

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Fiery chez Ollivander [Terminé]
» [SORTIE] L'Abîme invitation chez Kanaxai [Terminé]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» visite chez le gynéco
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]

Fire Emblem Rebirth :: Hors-jeu :: Nécropole :: RP terminés et abandonnés+
Sauter vers: