Navigation

Topsites

Topsite n°1
Topsite n°2
Topsite n°3
Topsite n°4

Liens utiles

Guide du débutant
Afficher les sujets non-lus

Partagez | 

Une histoire de coeur fais toujours mal...surtout quand on a un espoir brisé - pv Weiss

Manfred
avatar

Messages : 537
Lien de la fiche : http://fire-emblem-rebirth.forumactif.org/t134-manfred-there-is-always-hope-even-for-a-lost-man-fini

Feuille de personnage
Classe: Civil/Forgeron
Niveau:
3/10  (3/10)
Inventaire:
InventaireArme
1Hache de bronze
2Marteau viril
3Hache de verre
4Potion
5Hache de verre
Sujet: Une histoire de coeur fais toujours mal...surtout quand on a un espoir brisé - pv Weiss   Jeu 9 Juin - 17:51
Je regardais ma chambre et je me dis si je devais rendre ça plus…acceptable. Elle est propre, bien organisé, mais …je ne sais pas…il manquait quelque chose. J’accueille quand même une princesse à la maison ! M’enfin, vu les circonstances et suivant la logique, elle était une princesse en quelque sorte. Bah, je m’en fiche. Pour moi, Weiss, elle est ma belle princesse à moi ! Je m'en réjouis qu'elle vienne me voir...tout en faisant ce chemin de Regna Ferox ! Que dire de plus ? Moi, je suis heureux ! J'adore sa compagnie, sa personne, ce qu'elle est...à chaque fois qu'elle franche le seuil de chez moi, je ne peux que bondir de joie. Là, j’essaie de trouver ce qui pourrait rendre ma chambre et ma maison plus acceptable pour elle. Surtout, ma chambre. Hm…

Mes parents ont accepté que j’héberge ma belle princesse à condition que je m’en occupe personnellement. Bien sûr que je vais m’occuper d’elle ! Je ne suis pas feignant, moi. Et puis, cette femme, je la connais personnellement depuis des années. Moi et elle, on s’écrit quand on peut ! Comment je la connais ? Bah, mon vieux m’a déjà emmener à Regna Ferox parce qu’il voulait visiter sa sœur qui servait nouvellement un Khan et bam ! Rencontrer Weiss au château. Je me rappelle que j’étais timide et maladroit . J’avais même fait des conneries pour l’impressionner. J’étais tombé amoureux de cette jeune petite fille qui avait volé mon cœur par un simple regard…

Est-ce que j'ai toujours des sentiments pour elle ? C'est compliqué. Je sais qu'elle est une princesse (techniquement, je le sais) et que moi je suis un simple forgeron. Depuis des années, je me suis dit que cela ne marcherait pas et qu’elle ne partage sûrement pas les mêmes sentiments. Je me suis mis automatiquement un mur pour ne pas courir après le mauvais cavalier, en gros. Maintenant, elle est pour moi un trésor et une amie que je serais prêt à tout faire pour elle. Elle ne me juge pas...elle est gentille....elle est comme un joyeux que j'aimerais protéger avec ma vie. J'ai même pensé à lui offrir mes services pour la servir. Pourquoi je ne lui ai pas demandé ? Les mots me bloquent, tout simplement. Je n'arrive jamais à lui dire mes caprices parce que j'ai peur de la perdre. Je sais, c'est idiot, mais ce sont mes sentiments.

Si elle est heureuse, je suis heureux. C'est simple. Je demande rien d'autre...

Et là, je veux qu'elle se sente appréciée et heureuse en entrant chez moi !

De toute façon, mon vieux m'a déjà dit '' trouve toi une femme qui ne sera pas compliqué à conquérir. Tu vas juste terminer dans un fossé...'' pff. Père, pas besoin de m'en dire plus. Si on croit réellement que je suis le descendant du Conquérant, beaucoup voudront ma tête, même après des centaines d'années. J'suis sûr. Ne faut jamais être prudent. De plus, je ne veux pas créer de problèmes à Weiss. Je crois que c'est moi-même qui me lancerait dans un fossé.

Même si je ne suis pas Walhart, je suis de son sang. Les gens vont me mettre dans le même bateau que lui-même si à côté, je suis une merde.

- Man', la p'tite est là !

Mon coeur manqua un bond et j'accours jusqu'à l'entrée. Je sortis de la maison et je voyais arriver ma belle princesse. Je cours vers elle pour aller l'enlacer fort contre moi. Je ne pouvais plus me contenir...il fallait que je le fasse. Mon corps a bougé tout seul.

Je la serre fort contre moi. J'attendais ma mère, non loin de nous, dire un bienvenu et coucou à Weiss pendant que je la serrais fort dans mes bras.

+ J'étais si inquiet !

Je la lâche et je la tiens par les épaules. Bien sûr, doucement. Je sais que je ne contrôle pas ma force.

+ Bienvenue à la maison !

J'affichais tellement un sourire radieux que même le soleil pouvait aller se rhabiller !

+ Ah...

Je la lâche. Je me suis rendu compte que je l'ai un peu trop...comment dire...je ne lui ai pas laissé le temps d'arriver.

+ Aller viens ! On va déposer tes choses dans ma chambre et...en plus, j'ai une surprise pour toi !

Je lui faisais signe de me suivre jusqu'à la maison.





Je vous parle en #FFCB60

+ Footsteps In the Lonely Valley + Ohne Dich + Valley of Flowers + Glass Skin + Mein Herz Brennt + Rinkaku +

''The feelings concealed in the innermost depths of my heart....throb with a gentle smile''

Merci Reyn ♥:
 
Invité
Invité
Sujet: Re: Une histoire de coeur fais toujours mal...surtout quand on a un espoir brisé - pv Weiss   Jeu 9 Juin - 21:09

Cher Manfred,

     J’ai une bonne nouvelle pour toi ! Mon père me laisse venir te voir à Steiger, le temps de quelques jours. Il sait à quelle point cela me fait plaisir et je pense que cela fait aussi ton bonheur. Voilà longtemps que nous ne nous sommes pas vus, tu as du changé avec le temps. Mes vassaux viendront avec moi le temps de la route, mais ils en profiteront pour faire des vacances à Valm pendant que je profiterai de quelques jours à tes côtés. Je suis contente de savoir que tes parents sont d’accord, je n’aimerais en aucun cas les déranger et surtout pas ton père avec son travail à la forge. J’espère que ma venue ne te perturbe pas trop non plus sur ce point.

Ca va nous faire du bien de se voir ! Même si la route est longue pour moi, ça passera très vite puisque je risque de dormir sur toute la route, comme d’habitude je crois … Dans un sens, je peux te retrouver plus rapidement donc je ne vais pas m’en plaindre, n’est-ce pas ? Quand on dort le temps passe tellement vite … On ne se rend pas compte à la vitesse à laquelle elle va. C’est comme quand je passe du temps avec toi, là encore le temps passe tellement vite que je n’ai pas l’impression d’en profiter assez. Je pense que ça fait un peu le même effet à toutes les personnes qui se voient rarement à cause de leur travail respectif, tu ne crois pas ? On ne rend pas compte des semaines, des mois et des années qui passent. Quand est-ce que l’on c’était vu la dernière fois déjà ? Ca date de combien de temps ? Je ne m’en rappelle plus personnellement. J’ai quand même gardé tous nos bons souvenirs ensemble et attends-toi à ce que je continue à me moquer de toi !

Quand tu recevras cette lettre, je pense que je serais déjà sur la route avec mes vassaux. Dans le pire des cas, si je viens à un moment qui n’est pas opportun pour toi, je ne te gênerai pas, ne t’en fais pas.

Sur ce à bientôt Manfred, j’ai hâte de te voir.

Weiss.

La princesse était bel et bien en route pour Valm, s’énervant sur Lev qui faisait le pitre dans le carrosse. Même si elle gardait toujours son épée avec elle, elle n’avait pas son armure sur le dos cette fois. Elle était vêtue d’une belle robe blanche à fleurs rouges. Elle allait rendre visite à Manfred, son ami de longue date et cela réjouissait énormément la princesse. Son père prenait l’habitude petit à petit de laisser sa fille se balader de pays en pays et il ne fut pas difficile pour lui d’accepter le départ de sa fille à Valm quand elle lui avait demandé. Après tout, elle s’était même entraînée avec l’empereur de ce pays, que demander de plus ? Elle se demandait d’ailleurs si elle allait le revoir ou non, sa compagnie fut très sympathique pour la princesse ce jour-là.

« Je n’ai pas vraiment la foi de prendre des vacances quelques jours princesse …
- Allons, ce n’est pas la première fois que je vais voir Manfred et que vous faites des vacances à Valm. Il faut en profiter, ce n’est pas souvent que ça arrive.
- Et s’il vous arrivait quelque chose ?
- Je saurai toujours m’en sortir, ne t’en fais pas pour moi. Pensez à vous reposer jusqu’à la date de notre départ. C’est important que vous soyez en forme si vous voulez me protéger non ? »

Personne n’osait répliquer. La princesse avait le don de jouer sur les mots et cela pouvait agacer beaucoup de personnes. Une fois à destination, elle descendit et immédiatement elle remarqua que Manfred c’était jeté sur elle pour la prendre dans ses bras. Elle lui rendit son étreinte avec plaisir, bien contente de le revoir. Il dit avoir été inquiet, Weiss avait bien envie de lui attraper les joues pour les tirer tellement elle trouvait ça chou.

« Pourquoi est-ce que tu t’inquiétais ? Tu n’as reçu ma lettre ? »

La maman de son ami arriva, la saluant la princesse fit de même en lui souriant, contente de la revoir au passage. Elle était contente de revoir tout le monde. Manfred la lâcha et lui souhaitait la bienvenue chez lui. Lev déposa les bagages de la princesse à ses côtés et monta à nouveau dans le carrosse, Weiss fit signe à ses vassaux pour qu’ils puissent prendre des vacances et le carrosse reprit sa course de plus belle. Manfred avait l’air tellement heureux de la revoir, Weiss ne put s’empêcher de lui sourire en retour. Il avait un sourire si radieux … Brusquement il lâcha la princesse et l’invita à entrer, elle prit ses bagages et se contenta de le suivre, elle avait hâte de savoir ce qu’il lui avait réservé. Elle était bien contente au fond d’elle de voir qu’il n’avait pas changé avec le temps.

« Je suis contente qu’on se revoit ! Ca faisait longtemps. J'espère que je ne te dérange pas dans ton travail, quand même.»


Manfred
avatar

Messages : 537
Lien de la fiche : http://fire-emblem-rebirth.forumactif.org/t134-manfred-there-is-always-hope-even-for-a-lost-man-fini

Feuille de personnage
Classe: Civil/Forgeron
Niveau:
3/10  (3/10)
Inventaire:
InventaireArme
1Hache de bronze
2Marteau viril
3Hache de verre
4Potion
5Hache de verre
Sujet: Re: Une histoire de coeur fais toujours mal...surtout quand on a un espoir brisé - pv Weiss   Sam 11 Juin - 18:23
La joie. Parfois, elle ne peut que s’expliquer par gestes et non par des mots. C’est un sentiment qui nous emmène dans un état léger, guilleret…comme si nous étions sur les nuages. Tu as l'impression de ne plus avoir la pesanteur de ton corps sur tes deux jambes. Tes gestes semblent plus gracieux par moment, comme si tu faisais une danse spéciale devant un public. Parfois c'est le coeur qui bat à toute allure tandis que d'autes c'est leur ventre volé. Ce sentiment peut s'exprimer de différentes façons pour former une légèreté...

C’est ce que je ressens en ce moment. Je me dis que parmi la simplicité, le plus grand bonheur. Je suis facile à plaire pare que je ne cherche pas trop loin.  Je sais apprécier les petites choses de la vie sans trop me casser la tête. C'est sûr que je suis humain et que parfois, la simplicité me comble pas, mais je sais me contenter de peu. Je ne vis pas dans un château ou bien entouré de plusieurs serviteurs. Je n'ai pas une grande richesse non plus. J’ai la chance d’avoir des personnes en qui je tiens….en qui je peux considérer comme ‘’famille’’. Weiss fait parmi de ma famille et elle est, pour moi, une des personnes importantes et chères dans mon cœur. On peut dire que j’aime tout le monde, oui, mais il y a plusieurs stades d’affection que je porte envers autrui. Je ne suis pas quelqu’un qui juge facilement et j'apprécie la populace en générale. Je sais que chaque personne à un vécu et une personnalité différente, donc cela ne m'arrête pas d'aimer même les plus ''vils''. Par contre, je ne suis pas parfait. Je sais que je suis un humain qui possède des défauts. Même si je dis que je ne suis pas porté à juger les gens, cela peut arriver que je le fasse. Ce qui peut passer comme jugement peut passer pour autre chose. C’est ça qui fait que chaque perception des personnes différentes …diffère.

Et je ne tolère pas les hommes qui manquent du respect aux femmes. Cela m'horripile. J'en deviens presque violent.

- Pourquoi est-ce que tu t’inquiétais ? Tu n’as reçu ma lettre ?

+ Oui, mais…tu sais que je m’inquiète toujours, quand même ! Si quelqu'chose t’étais arrivé ? J’aurais pleuré, moi.

Dis-je en ronchonnant comme un petit gamin. Avec elle, je n’avais aucune gêne, aucune retenue …m’enfin, en quelque sorte. Bien sûr, je lui cache mes sentiments les plus profonds, mais cela ne m’empêche pas d’agir sans chaînes. Je n’ai pas l’impression que je dois lui mentir sans cesse sûr ma personnalité ou que je dois agir différemment pour me faire accepter. Elle m’accepte comme je suis, tout simplement, même mes moments les plus flamboyants ou ...noirs. Je lui dois tant...

Je fis un coucou à Lev avant qu’il parte. Puis, j'invite ma belle princesse à la maison. J’étais tellement dans les nuages que je n’ai même pas pris une de ses valises. Honte à moi !

- Je suis contente qu’on se revoie ! Ça faisait longtemps. J'espère que je ne te dérange pas dans ton travail, quand même.

Je glousse un petit rire.

+ Nah ! Tu ne me déranges jamais. Et puis, j’ai fini mes commandes hier soir, alors ne t’inquiètes pas. Mon vieux m’a permis quelques jours vus que j’ai travaillé comme un déchainé depuis un moment ! Il voulait que j’m’occupe de toi et que j’sois disponible en tout temps pour ma belle princesse, quand même !

Je souriais. J'ouvre ensuite la porte de ma grande maison. Je fais entrer Weiss avant d'entrer à mon tour.

+ Mes frères ne sont pas là pour le moment, alors il n’y a que mes parents. Si t’as faim, il y a du pain fraîchement fait que ma mère a préparé ce matin et du fromage ! Le goûter sera un peu plus tard. On a le temps de faire ce qu'on veut avant le repas.

Je la conduis vers ma chambre.

+ On va mettre tes bagages dans ma chambre pour ne pas que cela t'encombre.

Arrivé à destination, qui n'a pas pris de temps, je lui l'espace qu'elle a besoin pour mettre ses choses dans un coin et se mettre à son aise.  Pendant ce temps, je regardais par la fenêtre pour voir si ma mère était dans les parages. Je sentais ma nervosité augmenter de plus en plus et je n'arrivais pas à contenir mon intérieur. La surprise de Weiss...je voulais lui donner tout de suite, mais je voulais lui laisser le temps d'arriver.

+ Veut-tu...ta surprise, tout de suite ?

Je veux lui donner le choix.





Je vous parle en #FFCB60

+ Footsteps In the Lonely Valley + Ohne Dich + Valley of Flowers + Glass Skin + Mein Herz Brennt + Rinkaku +

''The feelings concealed in the innermost depths of my heart....throb with a gentle smile''

Merci Reyn ♥:
 
Invité
Invité
Sujet: Re: Une histoire de coeur fais toujours mal...surtout quand on a un espoir brisé - pv Weiss   Sam 11 Juin - 23:11

Jamais elle ne pourrait être aussi gentille et bienveillante que Manfred, ça elle en était sûre. La princesse le voyait comme un homme pur, prêt à aider la veuve et l’orphelin dans n’importe quelle situation. Il était bien unique en son genre et c’est peut-être cela qui expliquait pourquoi est-ce qu’elle l’appréciait et traversait tout un continent pour le voir. Elle admirait le bon cœur qu’il avait. Il n’était pas du genre à avoir d’arrières pensées et même si Weiss l’avait vu dans tous les états possibles, elle savait qu’il restait un homme fort auquel elle pouvait faire confiance. Il faisait partie du petit cercle privé de la princesse. Le cercle qui concerne les personnes à qui elle pouvait faire confiance les yeux fermées même si elle était en train de confier sa vie. Manfred et son père n’étaient pas les seuls dans ce cas, bien entendu. Néanmoins ils étaient rares et savoir qu’elle pouvait lui faire une confiance aveugle rassurait autant son père que ses vassaux. C’est vrai qu’il était du genre à s’inquiéter pour rien, surtout la concernant en fait. Mais la princesse trouvait cela adorable de sa part. Elle trouvait bizarrement tout adorable avec Manfred, elle-même ne savait pas pourquoi elle avait ce genre d’attitude. Lev fit un signe amical à Manfred et la princesse ne put s’empêcher de tirer une joue à Manfred, histoire de le taquiner un peu. Ou même un peu beaucoup. Weiss adorait embêter Manfred ou encore ses vassaux.

« Hanw t’es trop chou ! »

Elle adorait quand quelqu’un lui montrait ce genre d’attention. Les valises en main, elle entra chez lui quand il ouvrit la porte alors qu’il annonça qu’elle ne le dérangeait pas. Weiss fut soulagée de ne pas venir à un mauvais moment. Il avait quelques jours de vacance pour pouvoir s’occuper d’elle et cette attention la toucha. Oui, elle pouvait bien être sentimentale quand elle en avait envie aussi. Il finit par dire qu’elle était sa belle princesse et cela amusa Weiss qui ne put empêcher ses joues de rougir très légèrement. Elle n’avait pas vraiment l’habitude des compliments, son père était le seul à lui en faire concernant ses méthodes de combat et elle ignorait totalement les flatteries de tous les jours venant des personnes qui disaient cela uniquement pour entrer dans ses bonnes grâces. Un compliment ne pouvait que lui faire plaisir. Le garçon lui proposa de manger un bout si elle avait faim avant de goûter, la princesse déclina poliment la proposition, elle n’avait pas faim du tout. Weiss avait déjà mangé sur la route avec ses vassaux et à ce moment-là elle cherchait à se reposer plus qu’autre chose. La fatigue avait bien prit le dessus, après tout le voyage avait duré un moment.

« Tes frères travaillent en ce moment ? »

Elle avait bien envie de les saluer, ils étaient très sympa avec elle et leur compagnie ne pouvait que faire plaisir à la princesse qui finit par entrer dans la chambre et déposa ses bagages sur le côté avant de se jeter comme une folle sur le lit qui n’était pas trop loin. Il était moelleux et elle aurait pu s’endormir au moment même. Weiss pouvait enfin se reposer deux secondes, elle ne se gênait pas vis-à-vis de Manfred qui devait avoir pris l’habitude de la voir ainsi : elle se jetait toujours sur son lit après son long voyage. Elle ne changerait donc jamais celle-là. Elle en avait même oublié sa surprise et quand il le lui rappela, elle s’assit sur le lit, sourire aux lèvres.

« Oui, je la veux ! »

Elle le regardait avec des yeux doux afin qu’il lui offre. Elle n’aimait pas de base qu’on lui fasse de cadeau, sauf si elle n’était prévenu qu’au dernier moment et ça il l’avait bien comprit. La demoiselle ne s’attendait surtout pas à avoir un cadeau de sa part et brusquement elle tilta qu’elle n’avait rien apporté pour lui. La princesse arrêta de suite ses yeux doux et baissa la tête, honteuse de n’avoir rien pensé à lui apporté.

« En fait non. Je ne t’ai rien apporté moi. Désolée. »

Elle n’aimait pas recevoir des cadeaux sans rien pouvoir donné en retour. La princesse soupira intérieurement concernant son manque d’attention qu’elle pouvait avoir parfois. Même une toute petite chose aurait pu lui faire plaisir mais non. Elle n’avait pensé à rien lors du trajet. Ce qu’elle pouvait être bête parfois …

Manfred
avatar

Messages : 537
Lien de la fiche : http://fire-emblem-rebirth.forumactif.org/t134-manfred-there-is-always-hope-even-for-a-lost-man-fini

Feuille de personnage
Classe: Civil/Forgeron
Niveau:
3/10  (3/10)
Inventaire:
InventaireArme
1Hache de bronze
2Marteau viril
3Hache de verre
4Potion
5Hache de verre
Sujet: Re: Une histoire de coeur fais toujours mal...surtout quand on a un espoir brisé - pv Weiss   Dim 12 Juin - 0:51
Avec Weiss, je peux dire que.... je me sentais bien. Je vous avoue que je sentais un peu seul, surtout à rester cloîtrer mes jours à travailler sans dire un seul mot. On peut dire que je suis quelqu'un qui parle beaucoup et qui a une grande gueule, mais la plupart du temps...je reste dans ma forge à créer mon art. Je commence de plus en plus être en demande depuis ses dernières années. Mon vieux me dit que c'est bien...que mon talent n'est pas gaspillé et que je pourrais enfin trouver une vie plus paisible. Si un jour je peux trouver une femme, fonder une famille et vivre par mes propres moyens, je connaîtrai le vrai bonheur selon lui. Ah oui, réellement ? J'y crois dur comme fer même si d'un autre côté, je me dis que cela semble être un rêve...que je ne mérite pas totalement.

En regardant ma belle princesse, je me dis que les plus belles joies au monde c'est de partager le bonheur avec les gens qu'on aime. Aussi, d'un autre côté plus réalistes, les plus imposantes tristesses viennent du fait que l'humain est trop conservateur et à peur de perdre ce qu'il a tant bâti. En étant avec elle, je peux vivre des moments de joie et aussi des moments de pures agonies. Ma faiblesse influe sur mes sentiments de peur qui, à la fin, me rend perdu avec ce que je veux réellement. C'est pour ça que j'ai peur de moi-même parce que je sais qu'un jour, si je ne me décide pas à lui dire ce que je veux, je vais craquer. Je n'aime pas mentir aux gens parce que j’ai vécu avec mes parents qui sont des gens honnêtes et juste le simple fais de ne rien dire à propos de moi...à Weiss...c'est comme si je la trahissais. Suis-je si faible que ça ?

Je ne devrais pas me concentrer sur cette misère. Je dois me contenter d'être avec elle, de la rendre heureuse et de la protéger. Si je ne peux pas lui dire ce que je ressens, au moins je peux être son bouclier...son protecteur.

- Tes frères travaillent en ce moment ?

Je hoche la tête.

+ Mon plus vieux frère est parti chasser et mon plus jeune, bah...il étudie.

Dans ma famille, nous sommes tous de forts travailleurs. Pour survivre, on fait ce qu'on peut. Oh, on ne manque de rien, nous ne sommes pas si pauvres que ça, mais...moi et mes frères on sait très bien qu'un jour mon père ne pourra plus manier le marteau et que ma mère ne pourra pas tout faire pour une famille. Alors, c'est pourquoi qu'on les aide avec le plus mieux qu'on peut. C'est ça, la famille.

Je suis curieux de voir comment la mienne va être....

- Oui, je la veux !

Je pose mon regard ambré doré sur elle puis je souris. Cela ne me dérangeait pas qu'elle se lançait sur mon lit parce que...je me dis...que c'est un honneur. Qui pourrait dire qu'il a une princesse gentille, jolie et forte dans son lit ? Pff ! Surtout pas les soldats Valmiens. Mais bon...je ne devrais pas penser comme ça. Je ne suis pas ce genre d'homme qui se vante pour des choses aussi futiles et idiotes. Weiss est mon amie, avant tout. Pas une femme-objet.

- En fait non. Je ne t’ai rien apporté moi. Désolée.

Je la vois se sentir mal, de ce que j'ai compris, puis je m'approche d'elle. Je m'assis à côté d'elle, doucement, et je la regarde. J'avais envie de lui touché son visage....ma main me démangeait trop. Celle-ci tremblait, hésitante, parce que mon cerveau disait en arrière '' si tu fais ça, t'es un homme mort Wilhem''.

+ Tu sais Weiss... je ne demande rien en retour.

Mon coeur était fendu en deux et mon bas ventre sentait son malaise. J'aime lui offrir des choses et je ne veux pas qu'elle se sente mal parce que j'aime la gâté. Je suis un homme au grand coeur qui à beaucoup de générosité à offrir. Pourquoi je me sens mal à l'aise ? Parce que je la vois triste. Je me sens coupable pour rien.

Je tasse une mèche de cheveux qui cachait son visage. Mon geste était doux, lent, attentionné...comme si j'allais toucher une perle rare. Je lui souriais tendrement.

+ Juste ta présence est pour moi un cadeau. Tu fais tout ce chemin pour venir ici, me voir moi...alors...pourquoi je demanderais plus ?

Mes yeux ont été coupables pour une chose : j'ai osé regarder, pendant un instant, les lèvres de Weiss. Mon coeur se serre et mon corps se tendu en un instant. J'ai dû me lever pour cacher cette détresse que je commençais à éprouver. Heureusement que je sais bien cacher ce genre de chose. Je suis quelqu'un qui subit, endure....et qui a beaucoup d'années d'expérience de mensonge sur soi-même et ses vraies intentions. Je sais que je suis humain, que je suis souvent dure avec moi-même, mais ça...non...je ne peux pas faire le con. Si je glisse sur de la glace, cela se peut que je me pète le dos et que je sois handicapé tout le reste de ma vie. Peut-être que je vois ça en mal et qu'en réalité, tout va bien se dérouler ? Nah, je ne veux pas risquer. Je suis quelqu'un de courageux, certes, mais dans les histoires de coeurs...je suis un nul. Un gros nul bien idiot.

Je me penche pour sortir un long objet enrobé d'une couverture en coton blanc.

+ J'espère que cela te plaira !

Même si j'étais nerveux, il allait que je lui offre. C'était une épée que je lui avais faite avec un alliage spécial. L'épée en elle même est légère, efficace à tuer rapidement. Le travail sur les détails du manche, de la lame qui ressemble aux sabres de Chon'sin, de la garde et du pommeau...tout était travaillé minutieusement. Le fourreau même, je l'ai fait moi-même. Tout était blanc, rouge et rose avec une lame d'une couleur argentée scintillante...

Oui, je pensais à elle. Je voulais lui offrir un cadeau qui venait du coeur.  

Je lui donne en main en disant.

+ J'ai pensé à toi. Très fort à toi. Alors j'espère que cela te servira.

Parce que je le pense sincèrement.





Je vous parle en #FFCB60

+ Footsteps In the Lonely Valley + Ohne Dich + Valley of Flowers + Glass Skin + Mein Herz Brennt + Rinkaku +

''The feelings concealed in the innermost depths of my heart....throb with a gentle smile''

Merci Reyn ♥:
 
Invité
Invité
Sujet: Re: Une histoire de coeur fais toujours mal...surtout quand on a un espoir brisé - pv Weiss   Dim 12 Juin - 17:18
Manfred était tellement gentil qu’il n’était pas du genre à offrir des choses en ayant une arrière-pensée. Weiss ne lui trouvait que des avantages et même s’il lui disait ne rien demander en retour, elle se sentait mal d’avoir oublié de lui apporter un cadeau. C’est vrai qu’il avait tendance à toujours la gâter, toujours prendre soin d’elle, la protéger. La princesse pensait clairement que Manfred agissait ainsi avec tout le monde et elle aimait savoir qu’il était un bon garçon. Peut-être qu’il était même un peu trop gentil et que certaines personnes pouvaient en abuser, néanmoins ce n’était pas du tout le genre de Weiss qui l’appréciait bien trop Manfred pour lui faire du mal. Elle se sentait vraiment comme une princesse à ses côtés, comme quelqu’un de privilégiée car il n’était pas du genre à faire des manières avec elle et il faisait parties des rares personnes qui étaient ainsi. C’est bien pour cela qu’elle appréciait Manfred. Néanmoins ils avaient un mode de vie différent tous les deux et Weiss se forçait à essayer de s’adapter à chaque fois qu’elle venait chez lui. Elle avait ses bonnes manières de princesse et tout le monde ne vivait pas de la même façon qu’elle. Mais à force de venir chez Manfred elle avait pris l’habitude de vivre un peu comme eux. Au début c’était difficile, un milieu inconnu, mais à la longue elle apprit et désormais elle n’avait plus de grosses difficultés.

Sa venue était donc un simple cadeau pour lui ? Il se contentait de peu. Il était vraiment exceptionnel. Manfred essayait de la rassurer et remit même une mèche de cheveux à sa place. Il était vraiment délicat et Weiss le laissait faire, finissant par lui sourire afin de lui faire plaisir. Il n’aimait pas savoir qu’elle était mal et décida qu’un bon sourire le ferait sourire aussi. Du moins elle espérait. Il se releva brusquement, la princesse l’observa alors qu’il apporta son cadeau. Elle l’ouvrit et vit une épée. Il avait forgé une épée, pour elle. La princesse ouvrit grand les yeux. Son cœur commençait à battre de plus en plus vite alors qu’elle n’arrivait pas à lâcher son regard du cadeau. Combien de temps avait-il passé dessus ? Les détails étaient sublimes à voir, tout était fait main et la lame avait l’air plus coupante que jamais. Elle avait sérieusement du mal à imaginer qu’elle pouvait mériter un tel cadeau. La princesse avait le souffle coupé et elle mit l’arme sur le côté pour le prendre dans ses bras, un gros câlin pour le remercier. C’était le plus beau cadeau qu’il pouvait lui faire. Elle ne voulait pas le lâcher et lui fit même un petit bisou le haut de sa tête. Elle était pleine de joie et ne voulait surtout pas le lâcher.

« Merci ! Merci ! Merci ! »

Elle ne s’arrêtait plus de le remercier tellement elle était heureuse de voir qu’il avait pensé à elle. Il avait pensé très fort à elle apparemment. La princesse ne savait clairement plus comment le remercier. Elle n’avait pas d’idée et voulait lui donner quelque chose d’important en échange. Elle y penserait plus tard, elle se jura de lui faire à son tour un cadeau avec un impact aussi fort que le sien.

« Meuh moi aussi je pense très fort à toi Manfred ! »

Elle se mordit les lèvres en regardant sa nouvelle épée. Elle avait envie de l’essayer de suite. Weiss prit donc son arme et proposa un duel à son ami. Elle pouvait lui prêter son épée à elle s’il le désirait. Elle était vraiment impatiente et lui fit à nouveau les yeux doux pour qu’il accepte. Weiss ne faisait pas souvent les yeux doux car les gens avaient tendances à tout accepter afin de faire plaisir à la « princesse » et non Weiss vraiment. Son statut lui donnait des droits que les autres n’avaient pas néanmoins c’était bien plus difficile avec les personnes comme Manfred qui se fichait bien de son statut sociale. Elle prononça un tout petit « s’il te plait » pour essayer de le faire craquer et qu’il accepte de s’entraîner avec elle. Même si, de base, ce n’était vraiment pas prévu qu’elle s’entraine en allant à Steiger. C’était juste pour essayer l’épée en elle-même.

« Je veux juste voir comment est-ce qu’elle est au niveau de la maniabilité. Sitopléééééééé ! »

Elle insistait comme une enfant à qui il faudrait tout céder. En même temps elle avait l’habitude que tout le monde lui cède tout. Sauf venant de son père, là encore c’était une autre histoire. Elle n’arrivait pas à accepter qu’on puisse lui dire non à vrai dire. Elle était tellement chouchoutée et gâtée par tout le monde … C’était bien la galère pour elle. La princesse prit la main de son ami pour le tirer à elle alors qu’elle était en train de sortir de sa chambre pour aller dehors. Elle était bien trop motivée et personne ne pouvait lui faire changer d’avis. Trop motivée et trop excitée à l’idée de se battre avec sa nouvelle épée.

Manfred
avatar

Messages : 537
Lien de la fiche : http://fire-emblem-rebirth.forumactif.org/t134-manfred-there-is-always-hope-even-for-a-lost-man-fini

Feuille de personnage
Classe: Civil/Forgeron
Niveau:
3/10  (3/10)
Inventaire:
InventaireArme
1Hache de bronze
2Marteau viril
3Hache de verre
4Potion
5Hache de verre
Sujet: Re: Une histoire de coeur fais toujours mal...surtout quand on a un espoir brisé - pv Weiss   Jeu 30 Juin - 18:50
Penser à elle...

Parfois je me triture l'esprit pour ne pas me laisser emporter par mes pensées. Je me freine, me mettant presque des barrières mentales pour ne pas espérer plus de ce que j'ai. Je suis un homme passionné, enflammé...et faire ceci, me bloquer avec des chaînes, m'est qu'une simple torture. Mon coeur se serre, mon corps en souffre... souvent j'en fais des crises de paralysie tellement que mon mental me retiens. Si la vie pouvait être si simple...je n'aurais pas à subir ma propre punition. Je me donne jamais le droit d'avoir ce que je veux parce que je juge qu'un homme comme moi ne devrait jamais être nourri. Je peux être égoïste, je peux être profiteur...mais je choisis d'être gentil parce que c'est aussi dans ma nature. Je sais ce que réside dans mon coeur et ça, j'en ai peur.

Personne n’est parfait, et je le sais très bien.

J'essaie de m'efforcer à être moi-même avec elle pour ne pas qu'elle remarque que je lui montre mon coeur sous plusieurs formes. Cette épée est pour moi mon art, une partie de mon âme. Je lui dis que j'ai pensé à elle, donc une partie de mon âme a voulu lui offrir avec une preuve tangible qu'il pense à elle. Pour moi, je viens presque de lui faire un cadeau de fiançailles, à la façon la plus sincère et la plus pure que je peux faire. C'est offrir une parcelle de soi dans un but noble.

Ou pas.

Je ne sais pas ce que je veux à la fois de très bien savoir. Je ne me donne pas le droit d'espérer quelque chose. Espérer ‘’quelque chose’’…je sais que je ne peux pas penser comme ça. Je dois me flageller pour penser autrement de ce que mon coeur espère avoir.

Une histoire de coeur est toujours compliquée....surtout quand il y a plusieurs facteurs qui nous bloquent.

J'essaie de fermer les yeux malgré tout. Je n'ai pas le choix, même si cela ne me plaît pas. En réalité, je ne sais pas quoi faire. Quel chemin qui prend moins de risque ? Weiss...peut-être qu'elle comprendra si je lui dis ce que je ressens sincèrement. Si je sais choisir les bons mots, aurais-je une chance ? Un homme qui parle du cœur, sera récompensé ? Mais, mais mais mais...ça me fait peur. Je suis nul en ce qui concerne mes sentiments les plus purs. Je sais que certains d'entre eux ne sont pas sains. Je suis un homme, un humain après tout.

Je suis pathétique.

Et ajouté à ma misère, ma belle me saute dessus pour un calin pour ensuite me donner un baiser sur le front. Je me sentais figé sur place pendant un court instant.

- Merci ! Merci ! Merci !

Elle ne me lâchait pas, heureuse du cadeau que je lui ai fait. Quelque part en moi, j’en suis heureux. Je me dis que ce temps passé à lui faire cette arme est récompensé tandis qu’une petite voix lourde, discrète….me dis que je serais jamais satisfait. Que j’aurais dû ne jamais faire ça. Que j’aurais dû me ‘’taire’’. J’entendais aussi des ‘’ profite Manfred, sois opportuniste..’’.

Que j’aimerais me jeter dans un feu et me brûler vivant.

+ Fais plaisir, Weiss.

Dis-je avec un sourire.

- Meuh moi aussi je pense très fort à toi Manfred !

Je ne savais pas quoi lui répondre. J’aurais voulu lui dire un mot, mais elle me proposa un duel de suite. Je fus surpris puis s’en suivais de l’incertitude. Je lui explique que je ne suis pas certain que cela soit une bonne idée. Je ne suis pas à l’aise de me ‘’battre’’ contre une femme que j’aime. Et si quelque chose arrivait ? Je sais que peux manier mes armes et que je préfère les tester plutôt que de les faire, mais…je sais pas….mon cœur me dit de ne pas faire ça. Sauf, si je veux la main de cette femme, je dois agir en combattant…

Mais ça, j’en ai pas dans le ventre.

- S’il te plaît

Me supplie-t-elle. Vais-je succomber ? Je me sens faible face à elle. Je ne savais pas quoi répondre de plus. Je figeais sur place, devenant indécis. Je voulais lui dire oui, mais à l’intérieur de moi tout se chamaillait entre pleins de décisions.

- Je veux juste voir comment est-ce qu’elle est au niveau de la maniabilité. Sitopléééééééé !

Elle prend ma main et me conduit dehors. Je me laisse faire, comme une masse molle sans volonté. Je sais qu’elle n’a pas tort et qu’on devrait la tester, même si moi-même je l’ai fait, mais ...j'ai cette hésitation étrange qui me rend tout drôle. J'en ai la bouche pâteuse, tellement que cela me dérange.

Mais avant qu'on fasse ça, je veux lui proposer un truc. Je l’arrête une seconde pour prendre ses mains entre les miennes. Je fus rapide, ferme.

+ Mais avant, j'veux te montrer quelque chose.

Je la regarde dans les yeux, sérieux.

+ On pourra l'faire à cet endroit. J'veux réellement te montrer une surprise. J'ai toujours voulu le faire depuis très longtemps, alors j’ai cru que c’est l’bon moment. Si t'exauces mon caprice, on pourra exaucer le tien en même temps. Veux-tu qu'on fasse ça ?

Je caresse ses mains tendrement entre les miennes en affichant un sourire.

+ Si tu ne veux réellement pas, on pourra attendre que tu sois ok avec ça. C’est juste que…j’y tiens. C’est rare que j’impose quelque chose…mais…je crois que tu vas aimer.

Je ne sais pas si mon choix est une bonne idée. Je veux lui montrer un endroit qui m’est cher depuis que je suis petit. Il y a bien longtemps que je n’y ai pas été et cela me manque. J’attends la réponse de Weiss avant que je préfère un cheval et qu’on y va ensemble.





Je vous parle en #FFCB60

+ Footsteps In the Lonely Valley + Ohne Dich + Valley of Flowers + Glass Skin + Mein Herz Brennt + Rinkaku +

''The feelings concealed in the innermost depths of my heart....throb with a gentle smile''

Merci Reyn ♥:
 
Invité
Invité
Sujet: Re: Une histoire de coeur fais toujours mal...surtout quand on a un espoir brisé - pv Weiss   Mar 12 Juil - 20:39
Si je pouvais tout recommencer à zéro, je le ferais.
Si je pouvais te faire moins de mal, je le ferais.
Si je pouvais sécher tes larmes, je le ferais.
Néanmoins s’il y a bien une chose que je ne changerais jamais,
C’est cet amour, car si je le changeais,
Je te changerais toi.



L’amour. C’est une notion bien vaste pour la princesse qui ne sait pas vraiment ce que c’est. Pour elle, tomber amoureuse deviendrait à plonger dans un monde inconnu, se jeter peut-être dans la gueule du loup, couler dans un univers où elle n’aurait aucun contrôle avec une seule main en l’air pour demander en l’aide alors que personne ne pourrait venir l’aider. Elle ne comprenait pas comment est-ce que l’on pouvait aimer quelqu’un au point de vouloir donner sa propre vie pour cette personne. Pourquoi donner un tel risque ? Pourquoi tout sacrifier ? Après tout, après cette mort futile, personne ne pourrait protéger cette personne. Mais sans le sacrifice elle meurt de manière tout aussi futile. Weiss avait toujours cherché ce que c’était. La princesse savait pertinemment que ça ne concernait pas du tout son peuple pour qui elle combattait. Elle connaissait aussi l’amour familial, surtout de celui de son père en fait. Et le reste ? L’amitié elle connait aussi. Mais aimer un homme. Quelqu’un de différent afin de pouvoir passer le reste de son éternité avec lui, l’aimer pour le chérir et en prendre soin comme de la porcelaine. Elle ne connaissait pas ce sentiment. Du moins, elle ne devait sûrement pas s’en rendre compte.

Manfred.
Manfred.


Il lui expliqua qu’il n’avait pas très envie de combattre, refusant le duel très poliment. Avait-elle tellement l’habitude lui faire des caprices qu’elle ne se rendait pas compte qu’il ne pouvait pas forcément tout lui céder comme elle en avait envie ? Ou alors elle avait cette habitude de tout avoir car avec son statut de princesse personne n’osait lui montrer un quelconque refus. Sauf lui. Manfred. Il faut avouer que ce n’est pas une chose dont elle avait l’habitude et elle n’avait pas l’habitude justement de réagir face aux refus. Weiss resta interdite, levant les sourcils pour montrer son étonnement. Ah non, elle ne cachait pas du tout qu’elle était une petite garce gâtée par son papa qui dirigeait un pays immense à lui tout seul. Elle ne dit rien cependant, ne sachant quoi dire à vrai dire alors qu’elle l’avait déjà traîné dehors sans lui demander son avis. La princesse venait à peine de prendre conscience du fait qu’elle forçait un peu les choses avec Manfred. Est-ce qu’elle abusait de sa gentillesse au final ? Est-ce qu’il prenait sur lui pour rester toujours gentil et adorable avec elle malgré ses caprices ? Néanmoins, avant qu’elle n’ait le temps de trouver quoi lui dire il dit vouloir lui montrer quelque chose.

Il avait pris ses mains, la princesse se laissait totalement faire, regardant Manfred dans les yeux. Il avoua clairement qu’elle faisait un caprice mais que lui aussi voulait en faire. Il faut avouer que c’était bien une première. Il voulait emmener dans un endroit. Ça avait l’air tellement important pour lui, Weiss le voyait clairement dans sa façon de faire. Elle eut même le droit à des tendres caresses qui la firent rougir sans même qu’elle ne s’en rende compte.

« C’est même la première fois, Manfred. »

Dit-elle avec un sourire aux lèvres. Pour la première fois il osait enfin lui faire un caprice ou lui demander une faveur, chacun son point de vue. Et cela fit très plaisir à la princesse qui avait oublié son propre caprice alors qu’elle avait rangé son épée à sa ceinture. Weiss se mit à caresser doucement les mains de Manfred comme il le faisait avec elle. Et sans perdre son sourire, elle hocha positivement la tête.

« Très bien, allons-y. Je te suis. »

Elle fit cela avec beaucoup de plaisir uniquement pour rendre heureux Manfred. Elle ne pouvait pas se permettre de lui dire non. Elle ne se voyait clairement pas du tout refuser une faveur demandée par son ami qui lui est si cher. Comment refuser une surprise, aussi ? Manfred était bien trop attentionné avec Weiss et cela la princesse commençait à peine à s’en rendre compte. Elle était bien du genre lente à la détente sur les relations humaines. Pas du tout habituée à « entretenir » une relation avec quelconque. Sauf avec son père qu’elle voyait tous les jours et ses compagnons de combat. Mais comment pouvait-elle entretenir sa relation avec Manfred qui était vraiment aux petits soins avec elle ? Voilà ce qu’elle était en train de se demander sérieusement. Elle voulait le remercier, lui montrer qu’elle aussi l’appréciait. Même si elle ne savait pas comment ni à quel point elle pouvait encore tenir à lui.

« J’ai vraiment envie de te faire plaisir. Donc n’hésite pas, si tu as des choses à demander ou des caprices à me faire ça sera avec plaisir que je ferais tout pour y répondre du mieux que je peux. D’accord ? Ne sois pas le seul à me gâter. Je voudrais en faire de même avec toi. »

Le rendre heureux. N’est-ce pas finalement un bel objectif qu’elle avait bien le droit de se fixer ? Pourquoi pas après tout. Les relations à distance étaient bien compliquées à gérer, mais Manfred ne changeait jamais. Non, il restait toujours le même à prendre soin de Weiss à chaque fois qu’elle venait le voir. Toujours à lui faire des cadeaux, lui montrer qu’il l’appréciait. Weiss voulait désormais faire de même. Elle se demandait même comment est-ce qu’elle avait fait pour ne pas y penser beaucoup plus tôt.

Manfred
avatar

Messages : 537
Lien de la fiche : http://fire-emblem-rebirth.forumactif.org/t134-manfred-there-is-always-hope-even-for-a-lost-man-fini

Feuille de personnage
Classe: Civil/Forgeron
Niveau:
3/10  (3/10)
Inventaire:
InventaireArme
1Hache de bronze
2Marteau viril
3Hache de verre
4Potion
5Hache de verre
Sujet: Re: Une histoire de coeur fais toujours mal...surtout quand on a un espoir brisé - pv Weiss   Sam 16 Juil - 17:53
L'amour est un animal sauvage
Qui mord, griffe et rue dans ma direction
Qui me retient fermement avec des milliers de bras
Et m'entraîne dans son nid d'amour
Il me dévore complètement
Et me poursuis pendant des années entières
Il tombe doucement comme la neige
Au début c'est chaud, puis froid, et ça fini toujours par faire mal

Amour - Rammstein


Mon père me disait souvent que l'amour est quelque chose de dangereux que je n'arrive pas à bien comprendre. Que je suis trop jeune et que je connais rien encore aux relations humaines plus sérieuses.

'' T'es trop tête brûlée, Man, un jour ça va te frapper tellement fort que tu vas en perdre ta sanité. Oublie cette femme et pense à autre chose''.


Sait-il que c'est simple à dire, mais difficile à faire ? Je crois qu'il est assez intelligent pour savoir que ce n'est pas si simple. En voyant Weiss, comment veux-tu que j'y arrive ? La solution serait de disparaitre de sa vie ? Je suis sûr que la vie me mettra ma belle princesse dans mon chemin pour me faire encore plus chier ou bien de me dire '' fonce....pourquoi s'arrêter là ?''. Aussi, est-ce que je serais capable de fermer la clôture au complet ? Il y a des chances que non. Je suis bien trop passionné et enflammer pour ça...

Sinon, je vais me consumer moi-même.

Si je pouvais savoir la solution parfaite dans tout ce feu de forêt. C'est comme si je courais après une bête sauvage comme idiot pas préparé. Comment attraper une cette bête sans armes et sans outils ? De se mettre dans sa peau, d'apprendre à la comprendre et ainsi gagner sa confiance, serait la meilleure chose ? Et encore, facile à dire, difficile à faire...

- C’est même la première fois, Manfred.

Je regarde son visage, curieux. Que voulait-elle dire par là ? Dit-elle que cela fait la première fois que j'ose lui imposer mon caprice ? Ça doit. Je l'ai toujours suivi, sans dire un seul mot, parce que je me laissais voguer par les moments ensemble et son attention. Je me disais toujours que ce n'est pas tout le monde qui avait la chance d'avoir une belle princesse à ses côtés et puis, pour moi, Weiss a une étincelante personnalité. Elle est, pour moi, rayonnante....jolie...belle...une âme si magnifique. Mon coeur a tombé amoureux de cette étincelle et non son physique. Certes, elle est une belle femme, mais moi...je ne cherche pas les plaisirs charnels. Je sais que je suis un homme et que parfois, l'instinct animal est plus fort, mais....dans ma tête....pour moi...je crois que mes intentions sont purement guidé par l'amour que j'éprouve pour elle.

Et c'est pourquoi je veux lui montrer quelque chose de spéciale. Je veux aussi lui montrer que les hommes ne sont pas tous des obsédés sexuels sans classe.

C'est comme ça que font les amoureux, non ? Même si je cache mon jeu, je veux lui montrer un de mes sanctuaires. Je me suis dit que c'était important. Je me suis fait dire par plusieurs femmes que moi, au moins, je prenais la peine de montrer mes émotions et de partager des trucs importants. C'était ça qui me différenciait des autres.

Ah oui ?

- Très bien, allons-y. Je te suis.

Je me dis, en ce moment, ''au moins...elle sourit''. Je ne voulais pas lui imposer quelque chose de futile et d'égoïste parce que je sais qu'après, je vais le regretter. J'ai si peur de la perdre ou de voir sa réaction que parfois, mon anxiété m'embrouille.

- J’ai vraiment envie de te faire plaisir. Donc n’hésite pas, si tu as des choses à demander ou des caprices à me faire ça sera avec plaisir que je ferais tout pour y répondre du mieux que je peux. D’accord ? Ne sois pas le seul à me gâter. Je voudrais en faire de même avec toi.

Je regarde le sol, gêné.

+ M..merci...même si...j'me sens un peu mal de t'avoir proposé ça.

Je glousse un rire amusé et timide. Je porte ensuite ses mains vers mes lèvres pour leur donner un baiser puis je les lâche doucement en disant.

+ T'es gentille Weiss. Tu me rends heureux comme tout ! Tu sais que je suis quelqu'un qui préfère donner que de recevoir ....parce que sinon j'me sens égoïste. Aller, viens.

Je la guidai jusqu'à un de mes chevaux pour le préparer. Je lui avais dit, à Weiss, de rester à une place et de ne pas bouger. Je sors ensuite un cheval de son enclos, qui était facile parce que les chevaux de mon père m'adorent, puis je prépare une selle. On dirait que j'avais prévu le coup, en avance.

+ Malheureusement, on devrait être deux sur un cheval. Si j'en prends deux, mon père va m'écorcher à sec.

Je pousse un autre rire. Après avoir fini, je m'assure que la selle est bien mise. Je profite, entre-temps, à caresser le grand cheval noir. On voyait qu'il était en santé, fort et fier, et surtout heureux de me voir. Il me donnait des petits coups de tête sur mon épaule et des bisous.

+ Samhain voulait sortir ce matin, alors j'profite pour le faire pendant notre sortie ! Ça ne sera pas loin, mais assez pour qu'il aille une bonne ballade. Hier, j'étais trop occupé pour me balader avec lui.

Je lui donnais un peu d'avoine pour le récompenser d'avoir été gentil et sage pendant que je lui mettais sa selle. Ensuite, je le dirige vers Weiss pour la lui présenter.

+ Il n'aime pas trop les inconnus, alors je préfèrais de faire votre connaissance doucement. Samhain, voici Weiss, Weiss...Samhain.

Je continue de le caresser en souriant.

+ Ce cheval m'a été donné, en quelque sorte, par mon père. J'en prends soin depuis sa naissance et il s'est attaché à moi rapidement. Pour te dire que quand mon père l'appelle, il fait la sourde oreille et vient me voir. Il n'aime pas ça quand ça arrive...

Je lui donne un gros bisou sur le front tout en l'enlaçant. Ce cheval, je sais qu'il ne jure que par moi et c'est pour ça que mon père dit rien quand je ''l'emprunte''. Il a tout de suite vu que l'animal me fait plus confiance qu'autre chose. Et ça, c'est un cadeau en soi.

+ Tu n'as rien contre le fait qu'on y va à cheval ?

Lui demandais-je, pour en être certain.





Je vous parle en #FFCB60

+ Footsteps In the Lonely Valley + Ohne Dich + Valley of Flowers + Glass Skin + Mein Herz Brennt + Rinkaku +

''The feelings concealed in the innermost depths of my heart....throb with a gentle smile''

Merci Reyn ♥:
 
Contenu sponsorisé

Sujet: Re: Une histoire de coeur fais toujours mal...surtout quand on a un espoir brisé - pv Weiss   

Une histoire de coeur fais toujours mal...surtout quand on a un espoir brisé - pv Weiss

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il faut rire de la mort ! Surtout quand c'est les autres |Ulrich|
» Il est sans coeur mais toujours lucide...
» On est toujours dérangé quand on ne le veut pas! [Valentin]
» Une nouvelle journée auprès de toi ; mon coeur est toujours aussi battant. | Divine Sardine |
» On a toujours besoin de sa maman... surtout quand elle est aussi cool que la mienne !

Fire Emblem Rebirth :: Empire de Valm :: Helsgart :: Forge d'Arfang+
Sauter vers: