Navigation

Topsites

Topsite n°1
Topsite n°2
Topsite n°3
Topsite n°4

Liens utiles

Guide du débutant
Afficher les sujets non-lus

Partagez | 

A l'abri d'un masque de troubadour [PV Luna]

Yazrael
avatar

Messages : 17

Feuille de personnage
Classe: Archer
Niveau:
1/10  (1/10)
Inventaire:
InventaireArme
1Arc de bronze
2
3
4
5
Sujet: A l'abri d'un masque de troubadour [PV Luna]   Jeu 9 Juin - 10:38

Luna

Yazrael

A l'abri d'un masque de troubadour
Cela faisait plusieurs jours qu'il marchait en direction de la capitale du Saint-Royaume d'Ylisse. Ce qui l'amenait là-bas ? Tout et n'importe quoi au final. Tant que Yazrael peut jouer de la musique et gagner ainsi sa vie, cela le mènera n'importe où. Du moins, c'est l'une des raisons qu'il donne souvent aux personnes le lui demandant. Ce qu'ils ne savent pas vraiment, c'est que l'archer parcourt plus le monde pour trouver des informations alléchantes. Et pourquoi pas, pour tuer de gens par ci et par là. Il ne faut pas oublier de préciser que le rouquin fait parti du groupe "Fléau". Pour faire simple, l'homme de trente et un an, n'est pas le héros qui sauvera la planète, mais bien l'inverse. Alors que beaucoup ne parlent que de Naga, lui - et ses comparses - vénère plus Grima, le célèbre Dragon Déchu. Ce qui se voulait être une éducation de la part de son paternel est devenu quelque chose de plus profond. Ce ne sera pas la peine d'essayer de lui faire ouvrir les yeux, car Yazrael restera fidèle jusqu'à sa mort.

S’étirant de tout son long, l'homme baisse la tête lorsqu'il entend des voix d'homme ainsi que des bruits de chevaux. Tiens, des marchands semblent se diriger vers la capitale pour vendre leurs produits. Du moins, c'est ce que Yazrael conclus du haut de son arbre. Une habitude qu'il a prise depuis son plus jeune âge pour être hors de porter - car pour un archer, il vaut mieux savoir trouver des endroits convenables -. En ce qui concerne le groupe en bas, cela peut s'avérer très intéressant pour l'habitant de l'Archipel des Ombres. Les marchands ont toujours pleins de choses à raconter n'est-ce pas ? C'est avec flegme que l'homme quitte sa cachette, atterrissant avec agilité sur la terre ferme. Apparemment, les autres semblent l'avoir remarqué, car ils ont arrêté leur procession pour le regarder avec étonnement et une certaine méfiance. En même temps, des brigands ça peut se cacher n'importe où, surtout dans des endroits où il y a des provisions. C'est toujours mieux de piller que d'acheter... Hum cela peut-être une idée, toutefois Yazrael ne va pas s'y risquer pour le moment. On verra bien par la suite si son humeur est bonne.

Abordant son masque à l'aide d'un sourire chaleureux, Yazrael s'approche du groupe tout en disant quelques mots - afin de ne pas les effrayer plus davantage -.

"Bonjour et désoler de vous avoir fait peur. Je suis un troubadour itinérant et je me reposais un peu dans cet arbre avant de reprendre mon chemin pour Ylisse lorsque je vous ai vu."

Tout en disant cela, il montra son luth trônant dans sa main afin que les autres se focalisent plus sur cette information que sur le fait qu'il avait aussi un arc dans son dos. Toujours souriant, le rouquin regarda le groupe. Bien qu'il y eût principalement des hommes, Yazrael nota avec ravissement qu'il y avait aussi des femmes. Une attira plus son attention que les autres à cause de l'aura qu'elle semblait dégager. Était-elle aussi une marchande ? Très peu probable vu la prestance qu'elle semble avoir. Il la voyait peu derrière une étale à tenter de vendre un produit.

L'archer arrêta d'analyser les gens lorsque l'un des hommes pris la parole d'une voix bourrue.

"Vous vous dites troubadour, toutefois, vous avez un arc dans votre dos. Ce que vous voulez en fait, c'est prendre notre nourriture !"

En fait, ils ne sont pas si idiots que ça les bougres. Heureusement qu'il s'attendait à une réflexion de la sorte. Prenant un air contrit Yazrael voulait donner l'impression que cette remarque le blessait beaucoup, alors qu'au final, il jubilait. Jouant la comédie à la perfection, l'archer laissa échapper.

"Les temps sont durs de nos jours... Même un troubadour comme moi est obligé d'apprendre à se battre pour ne pas mourir au moindre pas qu'il fait."




Invité
Invité
Sujet: Re: A l'abri d'un masque de troubadour [PV Luna]   Sam 11 Juin - 15:34

Derrière un masque de troubadour...
~

Aujourd'hui, Luna avait pour mission de rejoindre un groupe de marchands sur les routes du sud afin de les escorter jusqu'à la capitale. Les rares maisons qui se trouvaient à proximité de ces routes étaient souvent victimes de pillages et de vols. Les marchands étaient donc des cibles faciles. C'était la raison pour laquelle la jeune sœur devait se trouver auprès d'eux afin de les soigner s'il y avait un quelconque problème.

En cette belle matinée, le soleil ornant le ciel projetait ses magnifiques rayons orangés sur les plaines verdoyantes. Seuls les murmures des feuillages se faisaient entendre et le vent frais faisait voleter gracieusement la belle chevelure dorée de Luna. Elle put apercevoir au loin un petit groupe de personnes qui agitaient vivement les bras en sa direction. C'étaient eux, sans aucun doute.
La jeune soigneuse se dirigea vers eux d'un pas hâtif, un léger sourire aux lèvres.

« Bonjour, Nizar. Comme vous pouvez le constater, c'est encore moi qui vais me charger de votre escorte. »

« Luna ! C'est une bonne nouvelle, je suis content de te voir, lui dit-il en lui serrant la main. Je te présente Matsuo, un mercenaire qui nous escorte également. »

L'intéressé inclina légèrement la tête et détourna immédiatement le regard. Il était tout à fait normal qu'un combattant soit chargé de protéger un convoi de marchandises. Il pourrait se battre si des pilleurs tentaient de les voler, chose que Luna ne pourrait faire. Étant une sœur, elle est uniquement capable de soigner des blessés.

« Et bien mettons-nous en route immédiatement ! » dit Nizar en tapant sur ses mains.

***

Cela faisait une demie-heure qu'ils marchaient et jusque là, le trajet s'était déroulé sans encombres. Luna se trouvait à l'arrière du groupe, guettant les alentours et le mercenaire était devant.
La jeune soigneuse ne souhaitait pas se joindre aux conversation des marchands, même s'ils avaient l'air réellement sympathiques. Elle préférait rester à l'écart, silencieuse et se contentant d'effectuer sa mission.

Un bruit entre les feuillages surprit le groupe entier. Tout le monde s'arrêta et c'est alors qu'un jeune homme à la chevelure rouge vint à leur rencontre. Son visage arborait un sourire chaleureux et il n'avait pas l'air de vouloir leur faire du mal. Il expliqua calmement qu'il était un simple troubadour itinérant et qui se reposait sur un arbre avant leur arrivée.
Mais quelque chose retint immédiatement l'attention de la blonde. Le garçon montrait son luth mais pas l'arc qu'il gardait derrière son dos. Il ne fallait pas se fier aux apparences, l'expression de son visage ne définissait peut-être pas sa réelle nature. Luna préféra donc rester en retrait, attendant de voir ce qui allait se passer ensuite.
L'un des hommes remarqua également l'arme qu'il cachait et accusa ce soit-disant troubadour de vouloir voler leur marchandise. Il n'avait peut-être pas tort...mais ils ne pouvaient être sûrs de rien.

« Admettons que cela soit vrai, que nous veux-tu ? » demanda Nizar tout en se postant face au voyageur.

Un soupir s'échappa de la bouche de la sœur qui pensait que c'était une véritable perte de temps. Toujours à l'arrière du groupe, Luna se fraya rapidement un petit passage parmi les marchands qui la laissaient passer sans prononcer un seul mot. Elle gardait une démarche assurée, presque imposante. Un silence s'était installé, tous étaient étonnés de la voir réagir à cela.
Elle posa doucement sa main sur l'épaule du commerçant pour le forcer à reculer.

« Nizar, nous perdons notre temps. C'est ridicule, vous ne pouvez pas suspecter chaque passant de vouloir vous piller. »

Elle détourna son regard froid sur le garçon et prit alors la place de Nizar, en face de lui. Il était un peu plus grand qu'elle et elle était contrainte de lever les yeux pour pouvoir le regarder, mais elle n'était nullement impressionnée. Ce qui la dérangeait légèrement, c'était l'aura qu'il dégageait. Quelque chose d'étrange semblait émaner de son corps et cela la perturbait.

« Nous sommes aussi en route pour Ylisse. Veux-tu nous accompagner ? » dit-elle calmement, sans pour autant lâcher son expression impassible.

Nizar, absolument stupéfait par sa proposition, donna un coup sur le bras de la soigneuse. Il n'avait aucunement l'envie d'être en compagnie d'un inconnu dont il ne savait rien. Luna n'y prêta pas attention, gardant son regard plongé dans celui du troubadour.
Elle voulait voir qui il était vraiment et s'il était sincère quant à sa réelle nature.

Yazrael
avatar

Messages : 17

Feuille de personnage
Classe: Archer
Niveau:
1/10  (1/10)
Inventaire:
InventaireArme
1Arc de bronze
2
3
4
5
Sujet: Re: A l'abri d'un masque de troubadour [PV Luna]   Lun 13 Juin - 11:04

Luna

Yazrael

A l'abri d'un masque de troubadour
Parfois être trop "intelligent" pouvait être une vraie contrainte, surtout pour quelqu'un comme Yazrael. Il fallait la jouer fine pour ne pas se trahir. Heureusement qu'il était habitué depuis son plus jeune âge a dire les choses en fonction des personnes. A se rythme là, la discussion allait s'éterniser et le rouquin allait finir par faire une tuerie. Dans sa tête, l'homme se promis de tuer toutes personnes étant un peu trop énervant à son goût - ce qui risquait de faire une très longue liste -. C'est à ce moment-là que la fille qu'il avait vu plus tôt entra en jeu et en sa faveur. Bon, elle semblait tout de même se méfier un peu de lui, mais ce n'est pas grave...

A la proposition de la demoiselle, le rouquin se gratta le menton tout en lui offrant un sourie qui se voulait certes timide, mais radieux. La blonde venait de lui offrir gracieusement ce qu'il voulait. Cette offre ne semblait pourtant pas faire l'humanité dans le groupe. Ce n'est qu'une question de temps, bientôt ils seront un peu moins retissant envers le Fléau. Un petit peu de musique saura adoucir les mœurs n'est-ce pas ? Ne voulant pas laisser plus longtemps le silence s'installer, l'habitant de l’archipel des ombres donna enfin sa réponse d'une voix reconnaissante.

"Merci beaucoup pour votre proposition mademoiselle. Si cela ne vous dérange vraiment pas, j'aimerais en effet vous accompagner. Bien entendu, je pourrais vous aider afin de ne pas avoir l'impression de profiter de votre gentillesse."

Le fameux Nizar se planta de nouveau devant l'archer, le regardant froidement. Apparemment, il n'avait pas encore dit son dernier mot et semblait vouloir des renseignements sur sa personne. Si tel était son souhait, alors Yazrael lui répondrait le plus sincèrement... À l'autre de voir si ses paroles diront la vérité ou non.

"Si vous souhaitez venir avec nous, dites-moi au moins comment vous vous appelez et d'où vous venez !"

Si ça n'avait été que lui, le rouquin se serait mis à rigoler tout en lui répondant qu'il ne valait mieux pas le savoir. Toutefois, il n'en fit rien, se contentant juste de le regarder avec un calme olympien. L'autre avait beau être "intelligent" pour ne pas croire aveuglément aux paroles des autres, il n'en restait pas moins, trop prévisible. Le Fléau se permit donc de lui répondre avec sincérité.

"Je me nomme Shapur et bien que je parcoure le monde depuis que je suis troubadour, je suis en fait originaire de Plegia."

En disant cela, l'homme espérait que ça conviendrait au marchand. De toute manière, il n'avait pas spécialement menti en disant que Shapur était originaire de Plegia. Il fallait juste savoir qu'il s'agissait en fait de celui qu'il avait considéré comme son meilleur ami avant que celui-ci ne le blesse émotionnellement parlant. Oui, ce n'est pas bien que d'utiliser les autres pour se faire une identité... Pourtant, il aimait bien endosser le rôle de la personne qu'il aimerait bien faire souffrir. Il n'y a qu'un pas entre l'amour et la haine. Le rouquin regarda le marchand froncer légèrement les sourcils quelques instants avant de soupirer bruyamment.

"Très bien, je vous autorise à nous suivre. Toutefois !" La voix de Nizar se fit plus forte, plus dangereuse. "Nous te surveillerons. Au moindre faux pas, tu auras ta tête qui roulera par terre."

Bah en voilà une menace des plus sincères. Yazrael ne peut plus retourner en arrière - enfin, cela ne le dérange pas plus que ça -. Prenant un air grave, le rouquin fit mine de réfléchir aux paroles du marchand, ses sourcils se froncèrent légèrement. En adoptant cet air, il espérait que le groupe y voyait là un homme un peu inquiet par cette menace.

"Je comprends parfaitement votre ressentiment. A part vous jurer de ma bonne foi, je ne vais pas épiloguer éternellement à quelqu'un qui a encore des doutes n'est-ce pas ?"

Le concerné ne préféra pas lui répondre. Il se contenta juste de hocher la tête positivement et d'un coup sec avant de se détourner, laissant la blonde prendre de nouveau les rennes. Le plus difficile étant enfin derrière lui, le jeune rouquin se permit de sourire intérieurement. Pourtant, le Fléau allait devoir rester sur ses gardes avec cette demoiselle. Elle n'était vraiment pas comme les autres. Souhaitant chasser l'atmosphère pesante qui s'installait lentement, mais surement, Yazrael fit une légère courbette.

"Je vous remercie sincèrement tout à l'heure. Même si je sais manier l'arc en plus de mon luth, je pense que je ne ferai pas le poids tout seul face à des brigands. Toutefois, comme je le disais plus tôt, je ne resterais pas les bras croisés. C'est pour vous remercier de m'accepter parmi vous la troupe le temps de rejoindre la capitale."




Contenu sponsorisé

Sujet: Re: A l'abri d'un masque de troubadour [PV Luna]   

A l'abri d'un masque de troubadour [PV Luna]

Page 1 sur 1

Fire Emblem Rebirth :: Ylisse :: Routes et hameaux+
Sauter vers: