Navigation

Topsites

Topsite n°1
Topsite n°2
Topsite n°3
Topsite n°4

Liens utiles

Guide du débutant
Afficher les sujets non-lus

Partagez | 

Kitchen ace (and taking names) - Athéna & Aurelion

Invité
Invité
Sujet: Kitchen ace (and taking names) - Athéna & Aurelion   Jeu 9 Juin - 0:30
Par tout ce qui est maudit en ce bas et triste monde. La chance légendaire d'Aurelion avait encore frappé. Le chemin qu'il devait prendre pour conduire son client, un riche marchand de Rosanne souhaitant se rendre à Emmeryn pour des raisons qui, au fond, n’intéressaient pas vraiment notre mercenaire préféré était devenu le repaire un petit groupe de bandits tenaces.

Pourquoi chemin au singulier me direz vous. Après tout, il ne doit pas y avoir qu'un seul chemin qui conduit à la capitale. Heeeeh, en temps normal, vous auriez raison. Cependant, le chemin que souhaitait emprunter Aurelion était un petit chemin écarté, car tout les autres chemins plus grands étaient eux même déjà la cible de bandes plus grandes et plus féroces de bandits. Vous parlez d'un enfer.

Cela faisait donc trois jours qu'Aurelion et son riche client étaient bloqués dans ce petit village miteux. Aurelion avait bien proposé au client de préparer un pot de vin pour les bandits. C'était le moyen le plus facile et le moins dangereux pour passer. Il avait tenté d'argumenter qu'une fois dans une plus grosse ville, le marchand aurait pu monter une petite troupe et aller faire passer aux coupe-jarrets l'envie de voler les gens de façon définitive façon sashimi. Comme dans ce célèbre jeu de grand vol de voitures et sa gestion des péripatéticiennes, il pourrait ainsi avoir le beurre, l'argent du beurre et le jolie derrière ferme de la crémière.

Mais non. Bien sur que non, ça ne pouvait pas se passer ainsi. Le client était formel. Il payait Aurelion pour le protéger, c'était donc à lui de faire en sorte que le chemin soit praticable. Pas question d'avoir des frais en plus. Bon, pour être tout à fait franc, à cet instant, le jeune lion avait eu la féroce envie de l'envoyer sur les roses, puis il s'est souvenu qu'il avait une chose que l'on appellait conscience professionnelle. Damnation.

C'est avec peut d'entrain qu'Aurelion s'était dirigé vers la mairie du petit village. Là, il avait rencontré le maire, un petit homme potelé au visage porcin. Après une courte discussion, il fut évident pour le mercenaire que monsieur Asketh, le-dit maire, n'avait cure des soucis de trajet. Il n'allait absolument pas mettre de ressources, que ce soit du matériel ou des gens, au service du jeune lion. Dans sa grande mansuétude, le maire avait accepter de placarder dans le village un appel d'offre pour signaler aux motivés qu'une milice se mettait en place pour aller botter du fion de bandit.

Ce n'est que donc quelques jours plus tard qu'Aurelion reçu des nouvelles d'Asketh. Rendez vous a la taverne a midi, qu'il disait, des gens seront là pour le soucis de bandits et qu'il avait rempli sa partie du contrat.

L'air assez peu persuadé, Aurelion entra a midi tapante dans le bouge. Il lui tardait de voir quand même le genre d'individus que le maire avait pu réunir. D'un voix forte et qu'il voulait, sans pourtant le reussir, teintés de volonté, il dit

« Bonjour ! Je cherche les gens qui souhaitent s'occuper du soucis de bandits. »

Athéna
avatar

Messages : 10

Feuille de personnage
Classe: Archère
Niveau:
1/10  (1/10)
Inventaire:
InventaireArme
1Arc de bronze
2
3
4
5
Sujet: Re: Kitchen ace (and taking names) - Athéna & Aurelion   Jeu 9 Juin - 22:05
Quelques jours auparavant, Athéna avait décidé de partir de Chon'sin un moment pour pouvoir s'entraîner et devenir plus forte. Après plusieurs jours de marche et de transports elle arrive dans un petit village. Elle découvre un peu après, une affiche placardé sur un mur disant qu'un homme cherchait des personnes pour l'aider à combattre les bandits se trouvant sur leur chemin.

En lisant attentivement l'annonce, elle se dit que ce travail était parfait pour qu'elle puisse bien s'entraîner. Elle décide de voir le "maire" pour pouvoir assister à cette requête. Le maire la voit arriver étonné et lui demande si elle vient pour l'affiche. Athéna confirme d'un signe et lui demande gentiment mais froidement quand elle pourrait commencer la tâche. Le maire, un peu désorienté, lui répondit qu'il avait prévu de faire une petite réunion dans deux ou trois jours à midi à la taverne, pour pouvoir attendre les dernières personne voulant tenter leur chance lors de cette embuscade.

Après sa petite discussion avec le maire, elle décide de visiter les alentours du village et de trouver les vendeurs d'armes ou encore trouver un endroit où manger, et bien entendu un lieu où s'entraîner pour pouvoir être au point pour la quête.

Deux jours après avoir vu le maire, Athéna découvre une enveloppe avec écrit dessus " Demain à la taverne à midi comme prévu- Le maire". Elle commença à préparer ses affaires son arc, ses flèches et son étui. Elle partit voir s'il serait possible de s'acheter un équipement beaucoup mieux que celui qu'elle avait en ce moment,mais rien ne lui convint. Elle alla donc s'entraîner. La journée passa vraiment très vite et sans s'en rendre compte, il faisait déjà nuit.

Le lendemain, elle rangea la chambre où elle avait couché pendant ces quelques jours, puis se rendit directement à la taverne en s'entraînant un peu sur le trajet. Arrivée là-bas, elle découvre énormément de monde autour des tables. Elle s'assit à la seule table vide et attendit que le client et son "protecteur" arrive. Après quelques instant de patience, un homme coupa la foule en deux. Il était assez grand avec de beaux cheveux brun noisette comme ses yeux. Ses cheveux était un peu décoiffés. À côté de lui, un homme petit, les cheveux gris poivré, un peu recourbé était en train de discuter avec lui. Elle se dit qu'il s'agissait sûrement de l'employeur et de l'employé. Le grand jeune homme s'arrêta sur une petite estrade surélevée et annonça d'une voix ferme:

« Bonjour ! Je cherche les gens qui souhaitent s'occuper du soucis de bandits. »

Athéna regarda toutes les personnes présentes discuter à voix basse. Elle se dit qu'ils voulaient sans doute se faire plus fort qu'ils ne l'étaient et que maintenant qu'ils étaient devant les demandeurs, ils se faisaient tout petit. Voyant toutes ses chiffe-molles, elle s'énerva de voir tant de gens si stupide et inconscient... Elle se leva d'un coup puis répondit d'un ton froid et ferme

"Moi, je viendrais..."

Toutes les personnes se retournèrent vers elle surpris, puis lorsque tout le monde l'eut analysé de haut en bas, tous ces gens inconscients se mirent à rigoler. Mais,sans être déstabilisée par ces idiots, elle regarda l'homme mystérieux, en haut de l'estrade et son employeur, très sérieusement le regard volontaire.

Invité
Invité
Sujet: Re: Kitchen ace (and taking names) - Athéna & Aurelion   Dim 12 Juin - 19:26
Personne. Personne ne se levait. Il est des silences qui faisaient mal, et celui ci en faisait partie. Aurelion tourna la tête vers le maire, qui semblait regarder ailleurs. N'y avait-il donc personne dans ce patelin qui avait un minimum de cœur et de volonté ? Était-ce là la réponse des plégiens face à l'adversité ? Aurelion sentait les larmes commencer à lui monter aux yeux alors qu'une bête féroce semblait faire ses griffes dans son ventre, lui donnant la nausée. Il fallait qu'il parte d'ici. Tant pis, il irait les tuer seul, ces bandits.

« Moi, je viendrais... »

La voix n'était pas particulièrement belle, mais elle sonnait comme le carillon des dieux aux oreilles du mercenaire. Comme tout le monde, il tourna la tête vers la source de l'appel. Une jeune femme, pas beaucoup plus petite que lui. Visiblement Feroxienne au vu de son allure, entre les cheveux d'un blanc presque immaculé et le teint pale. Elle avait l'air jeune, mais si elle venait vraiment de Regna Ferox, il préférait avoir une jeune avec lui que dix des paysans d'ici. Il lui adressa un sourire alors que commençaient les rires et moqueries des clients.

D'un geste rapide et violent, Aurelion retourna sa lance pointe vers le sol et la planta dans l'estrade sur laquelle il était dans un craquement sourd, provoquant d'un coup l’arrêt des rires et le retournement des regards vers lui, la plupart des gens surpris. D'une voix calme mais quand même assez peu assurée de part le nombre de personnes qui le regardait, Aurelion prit la parole.

« L'un d'entre vous trouve cela amusant ? Il trouve qu'il y a à rire du fait qu'une jeune femme décide de venir se battre ? »


Aurelion fit craquer son cou.

« Ce que moi je trouve marrant, c'est que vous tous là, adultes et bien portants, vous restez les fesses vissées sur votre chaise. Ouais, c'est peut être une jeune femme, mais regardez là. Il y a sûrement plus de valeur dans les muscles d'un de ses bras que dans vous tous réunis. Vous devriez avoir honte, que votre inaction force une enfant à se battre. Je vous prévient de suite. Si il lui arrive quelque chose, je vous ferais payer. »

Bon, bien sur, c'était des menaces en l'air. A lui tout seul, Aurelion ne pourrait rien faire contre un village. Il avait parlé sous le coup de l'émotion et sentait bien que les esprits commençaient à s'échauffer dans la taverne. Bien sur, il était plus facile de s’énerver contre un homme seul que contre un groupe de bandits hein. Sans demander son reste, Aurelion se dirigea vers la sortie, adressant un faible « Merci. » et un sourire à Athéna en passant à coté d'elle.

Une fois dehors, l'homme s'appuya contre le mur, le visage en sueur et le cœur battant trop vite à son propre goût. Déja que parler devant un grand groupe était une épreuve en soi, il ne s'était pas préparé mentalement à ce que la foule soit si hostile. Il était aussi un peu déçu de la quantité d'aide qu'il allait recevoir. A deux, combattre un camp de bandits ne serait pas une chose aisée.

Les yeux fermés, le jeune homme respirait fortement, tentant de se calmer.


Contenu sponsorisé

Sujet: Re: Kitchen ace (and taking names) - Athéna & Aurelion   

Kitchen ace (and taking names) - Athéna & Aurelion

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Et les athéniens s'atteignirent...! ~ Pv Luc
» Mieux comprendre le manga à Athée sur Cher
» athéna perséphone zubrowka ☞ hey baby (uc).
» Taking the hobbits to Isengard ! [PV Evan]
» Traité d'athéisme

Fire Emblem Rebirth :: Plegia :: Routes et hameaux+
Sauter vers: