Navigation

Topsites

Topsite n°1
Topsite n°2
Topsite n°3
Topsite n°4

Liens utiles

Guide du débutant
Afficher les sujets non-lus

Partagez | 

There is always a waltz between a delicate Flower and a gentle Giant. - Pv Layla

Manfred
avatar

Messages : 537
Lien de la fiche : http://fire-emblem-rebirth.forumactif.org/t134-manfred-there-is-always-hope-even-for-a-lost-man-fini

Feuille de personnage
Classe: Civil/Forgeron
Niveau:
3/10  (3/10)
Inventaire:
InventaireArme
1Hache de bronze
2Marteau viril
3Hache de verre
4Potion
5Hache de verre
Sujet: There is always a waltz between a delicate Flower and a gentle Giant. - Pv Layla   Mer 8 Juin - 16:09
Mon vieux voulait que j'aille à Rosanne pour aller chercher du matériel ? Je ne pouvais pas dire non. J'aime voyager et puis, ça me fait sortir de ma forge. J'ai passé deux semaines sans arrêt à travailler sur mon nouvel alliage que j'en ai presque oublié le monde qui m'entourait. Mon vieux voulait sûrement me sortir un peu parce qu'il juge que les jeunes de mon âge devraient sortir plus souvent. Il juge que je suis trop sérieux en ce qui concerne mon titre de forgeron. Ah ? D'habitude, c'est le contraire non ? Certes, il ne veut pas que je devienne paresseux, mais il ne veut pas non plus que je deviens trop passionné. Il veut que je trouve une femme et que je ponde des bébés ! Bref, il veut que je commence à penser à faire ma vie...

Rosanne. J'aime bien le paysage qu'il l'entoure et puis...le moment de solitude, une fois de temps en temps, ne me feras pas de mal. Mon vieux m'a dit que ce n'était pas urgent, alors je pouvais prendre mon temps pour la route. Chouette alors ! Je vais prendre le temps d'admirer la nature sans presse. La dernière fois qu'il m'a envoyé faire ses ''courses'', il fallait que je sois aussi rapide qu'un voleur. Je n'ai pas pu visiter ce que je voulais voir, mneh.

Je me sens un peu anxieux à l'idée de laisser mon vieux seul, mais bon. Il va être avec ma mère et mon plus vieux de mes frères qui vient visiter. Je sais qu'il en a dedans, hein. Qu'il est capable de se défendre sans problème, sauf que ...comment dire...j'ai cette impression qu'il va mourir quand je ne suis pas là. C'est con, je le sais. Cette famille....surtout lui....j'y tiens. Ils sont pour moi, en quelques sortes, mes sauveurs...ma vraie famille. Savoir que je suis réellement le descendant du grand Conquérant m'a rendu chochotte depuis 3 semaines. J'ai été choqué, ensuite...je me suis enfermé dans ma forge pour me changer les idées. Voir ma mère mourante, m'imposant sa dernière volonté, je...comment dire...ça été pour moi aussi fracassant qu'un marteau de 10 tonnes.

Je suis le bâtard de Valm ! Depuis que je suis jeune, je suis considéré comme un menteur et une merde, pour certains. Comment veux-tu que je prenne ce qui m’est droit ? Je ne sais même pas par où commencer. Je suis forgeron, pas noble déjà en partant. Je n’ai pas de ressource assez grande pour me faire une armée. Certes, je peux moi-même avoir un revenu stable, mais...ehrf. Je ne sais pas comment expliquer ma misère en ce moment. Sortir et me faire changer les idées me feront du bien. J'espère juste que quelqu'un ne va pas me dire '' hé, mais c'est le supposé futur Conquérant ?'' en riant de ma gueule. Mon physique ne m'aime pas pour me faire reconnaître....

Pendant ma route, je passais mon temps à chanter des chansons. J'aimais passer mon temps à chantonner et vider mon esprit de tous soucis. C'est sûr que je reste sur mes gardes...je ne veux pas faire une bourre avec la caravane de mon vieux. Surtout qu'il m'a confié sa préférée...

Soudain, je vis une silhouette féminine. Ah ? Est-elle réellement seule ? Je ne peux pas laisser une femme seule, surtout que les soldats ne sont pas toujours gentil-gentils. Je vais au moins lui demander si elle va bien.

J'avance ma caravane jusqu'à ses côtés. Je lui fais signe d'arrêté.

+ Ça va ? Vous êtes seule ? Je peux vous emmener quelque part si vous voulez

Dis-je en souriant, sympathique. Je sais que la plupart des marchands font ça, par gentillesse, surtout avec les femmes qui voyagent. Mon père m'a appris d'être gentleman avec elles dans ses cas-là.

+ Sinon je peux faire un petit détour pour vous déposer quelque part !

J'espère de ne pas lui faire peur non plus. Je suis un grand géant de 2 mètres. que dire de plus ? Je n'ai même pas encore fini de grandir...





Je vous parle en #FFCB60

+ Footsteps In the Lonely Valley + Ohne Dich + Valley of Flowers + Glass Skin + Mein Herz Brennt + Rinkaku +

''The feelings concealed in the innermost depths of my heart....throb with a gentle smile''

Merci Reyn ♥:
 
Layla
avatar

Messages : 27

Feuille de personnage
Classe: Soeur
Niveau:
1/10  (1/10)
Inventaire:
InventaireArme
1hache de bronze
2
3
4
5
Sujet: Re: There is always a waltz between a delicate Flower and a gentle Giant. - Pv Layla   Dim 12 Juin - 0:11
Our shadows stretch out on the pavement
As I walk in the twilight with you

Comment as-tu fait pour te retrouver là ? Te disais-tu en fixant le paysage te faisant face, un paysage qui ne te dit rien. Tu te souviens brièvement. Tu avais besoin de respirer, de prendre tes distances, le temps de quelques heures. D'où ta présence en ces terres encore inconnues pour toi, sûrement. Te voilà bien. Tu souhaitais juste t'éloigner un moment de Rosanne et des souvenirs qui l'y habitent, aussi bien bons que mauvais. Juste faire la part des choses. Mais au final, tu te retrouves perdue et loin de chez moi - du moins c'est ce qu'il te semble. Tu observes les horizons que t'entourent, le paysage était peu familier, mais fort intéressant pour ton âme de peintre. Tu avais, d'ailleurs, le matériel sur toi pour pondre une toile. C'est ce qui t'a servi comme excuse auprès de ta Lame, auprès de Mikleo. Il souhaitait s'entraîner ou encore s'occuper de son pégase aujourd'hui, et tu ne voulais pas le déranger avec tes caprices. Donc oui, tu as quitté la ville en cachette, en prétextant une envie de peindre dans les rues de Rosanne. Juste le temps de quelques heures. Mais plus sérieusement, comment t'es-tu prise pour te perdre en premier lieu, mais surtout être dans les lieux qui te semblent aussi étrangers ? Et bien... C'est une histoire plutôt brève... Plus ou moins.

Tu étais sur le chemin pour quitter la ville quand tu as été interpellée par un groupe d'artistes de rue, surtout un danseur, dont la grâce et l'aura éveillait en toi une envie de manier ton pinceau trempé de mille et une teinte pour donner vie à une toile encore vierge de vie. Ou encore cette chanteuse dont la voix cristalline te provoquait des frissons tel que tu ne pouvais que souhaiter déverser tes sentiments à travers la peinture. Cette troupe était, sans que tu ne le veuilles, tes Muses du moment. Tu n'avais pas pu t'empêcher de laisser ton art s'exprimer, vraiment pas. Tu ne sais plus trop les événements exacts pour que cela ait lieu, mais tu te souviens avoir décidé de prendre la route avec eux, ces derniers ayant terminé leur prestation final en Rosanne. Tu les avais rejoins dans leur carriole le temps de quelques heures limite, discutant avec eux... Ou du moins les laissant faire la discussion et répondre que lorsque tu le devais. Tu laissais même, parfois, laisser paraître un fin sourire sur tes lèvres. C'était une ambiance différente de ce que tu avais l'habitude de plonger. Tu avais connu le mépris, la solitude, ou encore l'entente solennelle avec Mikleo (vous aviez beau être des amis d'enfances, les choses ont bien changés avec le temps et les événements). Donc cette air festive, de solidarité et de confiance te faisait à la fois du bien, mais aussi, engendrait un certain malaise en toi. Un malaise d'envie. Comme si tu enviais, jalousais, cette relation qu'ils ont entre eux. C'est à cause de cela que tu avais quitté ce berceau de joie et de bonne humeur pour rejoindre la solitude, non sans saluer une dernière fois ces gens que tu ne croiseras certainement jamais.

Triste manière de penser, mais tu es déjà prêt à mourir pour ta cause, donc autant ne pas avoir de faux espoir sur le futur qui pourrait t'y attendre... Et bien, on peut dire que la façon dont tu t'es retrouvée là s'explique. Tu soupires en te frottant l'arrière de ton cou, te demandant comment tu faisais pour autant te mettre dans des situations gênantes. Tu ne sais pas trop depuis combien de temps tu flânes ici, sur un chemin quelconque, en pestant tes 'excellentes' idées. Tu allais sûrement encore pester contre ta personne si tu n'entendais pas un bruit se rapprochant peu à peu de toi, le son happant - des sabots peut-être ? - ton ouïe avant de faire un brutal arrêt. Tu jettes un coup d’œil vers la provenance de ce bruit avant de faire face à un véhicule tiré par des chevaux. C'était donc bel et bien des sabots. Tu regard divague un peu sur les bêtes puis sur le véhicule en général, avant d'être éveillée par une voix. Celle du propriétaire de ta brève observation. Tu lèves la tête pour te retrouver nez à nez avec un jeune homme - dont le physique ne t'es de loin pas désagréable, tu dois bien l'avouer-. Tu réfléchis à sa proposition, avec une mine semblant assez froide, mais qui se réchauffe par un sourire poli, pour lui répondre :  

▬ Disons... Que je me suis perdue. Hum... Sauriez-vous si nous nous trouvons loin de Rosanne ? Si c'est le cas, je ne peux qu'accepter votre proposition... Et aussi m'excuser d'imposer ainsi ma présence.

Tu te courbes légèrement en terminant sur ces mots.


Manfred
avatar

Messages : 537
Lien de la fiche : http://fire-emblem-rebirth.forumactif.org/t134-manfred-there-is-always-hope-even-for-a-lost-man-fini

Feuille de personnage
Classe: Civil/Forgeron
Niveau:
3/10  (3/10)
Inventaire:
InventaireArme
1Hache de bronze
2Marteau viril
3Hache de verre
4Potion
5Hache de verre
Sujet: Re: There is always a waltz between a delicate Flower and a gentle Giant. - Pv Layla   Mar 21 Juin - 18:13
Ce n'est pas tous les hommes qui pensent que les femmes sont faibles. Moi, je trouve qu'elles méritent autant d'être reconnues pour leur force que les hommes. Certes, elles ne sont pas toutes faite comme des boeuf comme nous, les hommes, mais elles possèdent bien des qualités que les hommes n'ont pas toujours. Je suis souvent le premier qui défend les femmes quand les hommes disent des conneries à propos. Souvent, j'ai été dans des bagarres parce qu'un groupe d'hommes s'en prenait à une femme. Je n'ai aucune honte à les défendre même si parfois, cela semble prétentieux de ma part. Je sais que certaine peuvent se défendre, mais c'est un automatisme chez moi. À la maison, ma mère est la seule femme...j'ai été élevé dans un environnement à respecter les femmes et les protégés parce que mon père m'a appris ses règles. Depuis, c'est une seconde nature. Si j’avais eu une petite soeur, elle aurait été la princesse de la maison avec 4 hommes qui la protégeraient...

En route, je sais que les femmes sont plus sujettes à être victimes, c'est alors pourquoi je veux aider cette femme. Je veux que même les hommes peuvent être gentils....

....mais je sais que dans le monde qu'on vit, la femme est vu comme un objet sexuel...un accessoire à l'homme....

...et ça m'énerve.

Les hommes ne sont pas plus mieux qu'elles.

- Disons... Que je me suis perdue. Hum... Sauriez-vous si nous nous trouvons loin de Rosanne ? Si c'est le cas, je ne peux qu'accepter votre proposition... Et aussi m'excuser d'imposer ainsi ma présence.

Me répond-t-elle en se courbant légèrement. Jolie et polie...je ne trouve ça pas tous les jours ! D’habitude, on m’aurait traité de pervers ou bien on m’aurait juste ignoré. Les femmes sont tellement mal traitées qu’elles ne se rendent pas comptent que des hommes comme moi existent. Je sais que cela sonne étrange, mais bon…je me considère respectueux envers elles. Je ne lève jamais la main sur une, à moins qu’elle m’attaque en premier. Même encore, je me sens incapable de leur faire mal…

Je lui lance un beau sourire amical tout en me penchant vers l’avant, posant un bras sur mes genoux. Mon dos était courbé.

+ Mais nah ! Allez, monter ! C’est moi qui propose ! J’suis en chemin pour Rosanne, alors ça me fera un plaisir de vous y amener ! Je préfère que vous soyez en sécurité que seul, hein.

Je lâche un rire léger tout en me redressant bien droit. Je lui fais signe de venir.

+ Il y a de la place pour deux ! M’enfin, pour une armée…hah !

Je me tourne vers l’espace dans la caravane puis je hausse mes épaules. J’affiche maintenant un sourire en coin.

+ Si vous tolérez un forgeron qui aime chanter et parler, alors vous êtes la bienvenue ! Isildaure et Ignus aiment quand j'chante durant la route !

Dis-je en pointant mes deux chevaux.

Dès qu’elle monte, je l’aide pour qu’elle s’installe puis je reprends doucement la route. J’avais le cœur léger parce que je me disais que je serais moins seul, accompagné d’une jolie femme qui a l’air sympathique. Je le sens dans son aura qu’elle ne semble pas une de ses ‘’méchantes’’ voleuses qui bernent les marchands avec un groupe de voleur. Nah, je ne le sens pas. Mon instinct me dit que tout va bien allez. Je sais que si quelque chose arrivait à la caravane de mon vieux, je serais un homme mort.

+ Vous êtes une voyageuse depuis combien de temps ? Pardon si c’est indiscret d'ma part !

Je lui lance un clin d’œil, sans arrière penser. Juste de façon amicale. Je me suis dit qu'on peut de discution ne fera pas de tort ! Si elle n'aime pas parler, elle va me le dire. M'enfin, j'espère ? Moi quand je parle, souvent je n'arrête pas.





Je vous parle en #FFCB60

+ Footsteps In the Lonely Valley + Ohne Dich + Valley of Flowers + Glass Skin + Mein Herz Brennt + Rinkaku +

''The feelings concealed in the innermost depths of my heart....throb with a gentle smile''

Merci Reyn ♥:
 
Contenu sponsorisé

Sujet: Re: There is always a waltz between a delicate Flower and a gentle Giant. - Pv Layla   

There is always a waltz between a delicate Flower and a gentle Giant. - Pv Layla

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Domestiques [5/6]
» Présentation d'une fleur délicate.
» Dernière Danse ● |Just take me in your arms and let me waltz over our eternal Universe||
» 05 - [Barnetts'] - Toxic Waltz at the Barnett's
» Lilly Rachel Callaghan

Fire Emblem Rebirth :: Empire de Valm :: Routes et hameaux+
Sauter vers: