Navigation

Topsites

Topsite n°1
Topsite n°2
Topsite n°3
Topsite n°4

Liens utiles

Guide du débutant
Afficher les sujets non-lus

Partagez | 

Mettre des hommes aux pas [PV Septime]

Invité
Invité
Sujet: Mettre des hommes aux pas [PV Septime]   Dim 5 Juin - 16:12
Voilà un moment déjà que Neal est au service du Khan de l'Est et bien qu'il n'aimât pas cela, il n'avait pas d'autres lieux où aller. Si bien qu'il restât à son service à la fois pour rembourser une dette, mais par fierté. Le Khan avait fait beaucoup pour lui au point qu'il avait rangé sa fierté pour lui faire honneur. Cependant, il ne supportait pas non plus le fait de vivre entouré de personne. Si bien qu'il préférât dormir au clair de lune. Il avait d'ailleurs pris l'habitude de dormir sur les toitures ou à un endroit à l'abri des regards.

Il y dormait tellement souvent qu'il s'y était habitué au point d'y revenir chaque soir, en changeant de lieu suivant ses humeurs. La nuit qui venait de se passer, Neal avait choisi de dormir sur un toit d'un bâtiment et bien qu'il dormît profondément, quelque chose le réveillait. Il y avait un boucan infernal, un boucan à réveiller un mort. Et ce, alors que le soleil pointait à peine le bout de son nez. Neal ne supportait pas d'être réveillé avant l'heure, mais bon, il s'y faisait. Seulement, Neal comptait bien savoir de quoi il retournait. Il se levait donc et s'étirait avant de marcher sur les toits de façon sereines jusqu'à l'endroit d'où provenait les lieux.

Ce qu'il voyait n'était ni plus ni moins des hommes ayant prêté allégeance à un Khan opposé. Deux d'entre eux étaient des soldats du Khan de l'Est, Neal les reconnaissait vaguement, mais c'est tout. Quant aux trois autres, il en déduisait par les cris et ce qu'ils se disaient, qu'ils étaient des hommes du Khan de l'Ouest. La tension était déjà palpable et voyant leurs mains se diriger vers leurs armes, Neal sautait du toit pour atterrir sur l'un des hommes de l'Est.

Profitant de la surprise et de la confusion que cela a produite, il se rua sur les hommes de l'Ouest en les frappant un à un avec précision. Le combat au corps-à-corps était son fort, mais avec une lame. Cependant, au vue des frappes qu'ils faisaient contre lui, ils étaient sans doute de nouvelles recrues. Ce qui n'est pas plus mal pour lui. Quoi qu'il en soit, il les frappait tous les trois et se servait des deux hommes de l'Est comme appâts. Il se jouait d'eux jusqu'à ce qu'il trouve un bâton pouvant lui servir d'épée. Il s'en saisit et fonça sur eux.

Invité
Invité
Sujet: Re: Mettre des hommes aux pas [PV Septime]   Mar 7 Juin - 13:13
    Septime laissa échapper un long bâillement qu’elle étouffa dans le tissu de sa cape sombre. Elle avait encore les yeux ensommeillés alors qu’elle déambulait dans le dédale de pierres de la capitale baigné par les premiers rayons ambrés de l’aube, l’air encore frais du matin lui picotant légèrement la gorge. Elle essuya d’un revers de main les larmes de sommeil qui perlaient sur ses joues. Franchement, l’on n’avait pas idée d’extirper les honnêtes gens de leur lit de si bonne heure pour remettre une lettre ! Mais, son Maître semblait trouver être un très bon exercice de lui faire courir les rues désertes au petit matin, spécialement pour remplir ses petites commissions. Elle qui était venue à son service pour apprendre les armes se retrouvait un peu trop souvent apprentie coursière ou domestique…

    Le silence endormi des petites allées fut pourtant brisé par des voix d’hommes qui semblaient plutôt échauffés de si bon matin. Curieuse, l’adolescente pressa le pas pour trouver l’origine de ce raffut matinal – personne n’avait donc plus aucun respect pour les dormeurs ? La scène se dévoila sous ses yeux dans une ruelle : six hommes en train de se battre. Les coups pleuvaient mais, un homme en particulier semblait se démarquer du lot, bien plus expérimenté que ses adversaires hébétés– des jeunes qui avaient probablement son âge ou peut-être un peu plus vieux.

    Septime se sentit soudain trembler de rage face à ce triste spectacle et n’écoutant que son âme de grande justicière, elle dégaina son épée sans attendre une seconde de plus ! N’avait-il donc pas de pitié pour des enfants inexpérimentés ? Pour qui se prenait-il pour ainsi les malmener ? L’adolescente se jeta dans la mêlée, oubliant jusqu’à pourquoi elle était là en premier lieu et vint s’interposer entre le bâton que le mécréant utilisait comme arme et deux des malheureux tremblants de peur. Il était fort, bien plus fort qu’elle, elle était forcée de le reconnaitre alors qu’il la dépassait en carrure mais, aussi en technique cependant, elle n’était pas du genre à se laisser facilement impressionner.

    « Laisse les tranquille ! Qu’est-ce que tu crois faire ?! » Rugit-elle, les yeux exorbités de colère.

    Sept prit alors appui sur ses jambes fléchis pour repousser de toutes ses forces son adversaire en arrière. Son rythme cardiaque cavalait soudain, ses sens étaient en alerte, ses muscles tendus : si elle avait agi sous la colère, elle éprouvait à présent une certaine frénésie extatique. C’était une décharge euphorique à chaque tintement métallique de sa lame contre le bois, l’adrénaline pure du combat.

    L’adolescente utilisa le répit que son intrusion inopinée avait probablement provoqué pour lancer son offensive. Ses coups fusaient à droite, en bas, à gauche mais, en dépit de sa détermination, ils ne semblaient qu’effleurer le vide. Son adversaire semblait se déjouer de ses attaques avec une agaçante facilité, ce qui ne fit qu’attiser la hardiesse de la jeune épéiste.

Mettre des hommes aux pas [PV Septime]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» plan pour mettre fin à l’ exclusion de la Diaspora haïtienne et de l’arrière-pay
» On devrait mettre les gens du nord en quarantaine pour les empêcher d'entrer à
» Anthéa de Prouville // La faiblesse des hommes font la force des femmes !
» Proverbe du Jour: Les hommes ont 4 poches, les femmes n'ont 1 poche

Fire Emblem Rebirth :: Regna Ferox :: Citadelle de Ferox :: Rues et habitations+
Sauter vers: